Le 23.07.11 Par Anne

Entretien avec Céline Perrier, comédienne burlesque, chanteuse, modèle et future styliste

Céline est le genre de femme que l’on peut facilement nommer : Une belle plante.

Grande, blonde, plantureuse, aventureuse et … talentueuse sont les adjectifs qui collent à la peau de la belle

Croisée sur la scène de L’improbable cabaret et prochainement coach pour Taillissime, il était urgent de découvrir d’un peu plus près Céline et de comprendre qui se cachait derrière cette personnalité qui ne peut laisser indifférent.

VLR : Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de la comédie ?
Céline : Beaucoup de choses, j’ai commencé comme beaucoup de petites filles par être coquette, piquer le maquillage et les talons de maman et faire la belle devant le miroir, j’ai toujours aimé faire des petites représentations devant la famille, à l’école.. J’ai commencé à apprivoiser ce physique atypique.. Puis l’arrivée à Paris, le milieu gay, mes études en stylisme et les rencontres qui vont avec m’ont permis de pouvoir exploiter à plusieurs reprises le milieu de la scène (concerts et burlesque)

VLR : Le burlesque pour vous c’est quoi ?
Céline : Le burlesque est pour moi du show, de la danse qui mèle sensualité et second degrés, n’oublions pas le sens premier du mot burlesque qui veut dire drôlerie ou plaisanterie. C’est avant tout pour moi un travail sur soi, non seulement au niveau physique mais aussi créatif; trouver un numéro, une musique, choisir le costume ou le fabriquer etc..

VLR : Comment est née votre envie de faire du burlesque ?
Céline : Mon physique fait jazzer depuis un bout de temps, j’ai fini par en jouer en faisant des scènes, notamment en chantant de “l’electro pouf” avec Johnny Queen Mimosa, le style de musique, le jeu entre nous sur scène et les relations ont fait que nous avons chanté lors de soirées cabaret, j’ai pu confirmer mon envie et prendre la décision de suivre des cours de burlesque (avec MissBotero) après le premier concert cabaret j’étais entourée de costumes de folie, de nippies strassés et de femmes magnifiques.


VLR : Que vous a apporté l’expérience de l’Improbable cabaret ?
Céline : De belles rencontres, du plaisir (qui ne prend pas son pied devant de belles femmes qui s’assument le tout dans un bain de paillettes, de plumes et de talent), et bien sûr une certaine fierté.

VLR : Les scènes se jouent souvent très dénudée… La première montée a-t-elle été difficile ? Comment ça a commencé pour vous ?
Céline : Une femme ne peut pas pour moi monter sur scène sans s’assumer un minimum, la gêne se ressent directement. Bien sûr j’ai eu de l’appréhension, mais après avoir vu plusieurs spectacles, parlé avec certaines artistes et avoir constaté la beauté du résultat je me suis lancée et suis sortie de scène avec le sourire aux lèvres !

VLR : Pensez-vous qu’être ronde soit un atout pour le burlesque ? Ou est-ce que ça ne compte pas ?
Céline : Peu importe la silhouette, un spectacle burlesque réussi est un spectacle fait par des gens talentueux et passionnés.

VLR : Que diriez-vous aux femmes qui ont des difficultés à assumer leur nudité ?
Céline : On ne peut pas forcer une femme à s’assumer, nue encore plus. On a beau nous dire que personne n’est parfait, ce qui est vrai, mais beaucoup de femmes et moi même en faisant de la scène à moitié nue , je trouve toujours que mon ventre et ma cellulite ne sont pas mes atouts séduction majeurs ! En revanche on peut l’aider à se mettre en valeur grâce à certaines coupes de vêtements, matières ou couleurs, le tout pour moi est de savoir jouer de ses formes sans tomber dans le vulgaire.

VLR : Ressentez-vous des gens réticents par rapport au burlesque ? Qu’auriez vous envie de leur dire ?
Céline : Je ne vais rien inventer mais on ne peut pas plaire à tout le monde! J’ai envie de dire que je n’aime pas le football et les hommes imberbes, c’est aussi un choix!

VLR : Votre goût pour le burlesque influence t’il vos chansons ou vos créations en tant qu’étudiante de stylisme ? De quelle manière ?
Céline : C’est Queen Mimosa 3 qui écrit les chansons que j’interprète, les paroles ne sont quand même bien entendu pas choisies au hasard (So sexy, de nature strassée..) et mon look dans les clips est un gros clin d’oeil au burlesque.. Pour ce qui est des créations, j’aime suivre une ligne très féminine, et le choix des matières ou des documents d’inspirations peuvent en être également inspirés.

VLR : Vous avez déjà fait plusieurs apparitions dans les médias (émissions télé, magazines), quelles ont été vos impressions est-ce que ça vous a donné envie de renouveler cette expérience ?
Céline : Je fais très attention à mon image, comme dit mon cher père, “tu as un physique à te faire remarquer, c’est bien, tant que tu te fais remarquer dans le bon sens, sinon c’est foutu”. Chaque projet fût quelque chose de réfléchi, et je n’ai jusqu’à présent jamais regretté mes choix, je renouvellerais l’expérience, c’est sûr!

VLR : Stylisme, chanson, comédie, c’est un début très complet pour une jeune femme de 22 ans, comment voyez-vous l’évolution de votre carrière artistique ?
Céline : Comme vous le dites, je suis jeune. Ma principale préoccupation sont mes études, le stylisme est une passion, c’est la voie professionnelle que j’ai choisi, et ça depuis maintenant 6 ans. La scène m’amuse, le jeu avec le public, les costumes, cela me permet de m’amuser, de rencontrer des gens que je n’aurais jamais rencontré.. le mélange des deux est un réel bonheur.

VLR : Quels sont les trucs ou le truc en particulier qui vous aide à vous sentir bien dans votre peau ? Y a-t-il des astuces que vous recommandez à ce niveau ?”
Céline : Il n’y a pas de truc en particulier, je pense que c’est un état d’esprit, ma famille, mes amis, mes amours.. ils n’empêchent pas les journées où l’on se sent pas au top niveau, mais l’ensemble me fait me sentir bien avec moi-même.

VLR : Les marques de vêtements que vous préférez ?
Céline : Je fonctionne au coup de coeur, je fais beaucoup de trouvailles chez Emmaus, H&M, NewLook, TopShop, Asos, Taillissime

VLR : Vous semblez très grandes, seriez-vous d’accord pour nous indiquez vos mensuration ?
Céline : Je devais boire la soupe au goulot effectivement, je fais 1m80
Mes mensurations:
Poitrine: 114
Taille: 103
Bassin: 133
Hanches: 129
Tours de bras: 39
Poignet: 18
Tête: 59

VLR : Quels sont vos projets ?
Céline : Finir ma dernière année d’étude au mieux tout en continuant la scène, les photos et autres projets artistiques..

VLR : Où peut-on vous retrouver (blog, site, lieux …) ?
Céline : Sur Facebook bien sûr, je n’ai pas de blog mais ma crinière est visible très fréquemment dans beaucoup de soirées parisiennes du côté du marais, de pigalle et j’en passe..

Commentaires 9

  1. Un canon comme MamZelle WiWide ;o)

    j envie toutes ces femmes qui s assument sont magnifiques et ont le courage de faire de telles choses,chapeau bas !

    Nefertiti le 23.07.11 à 18:48
  2. merchi beaucoup !!!! c’est tres gentil! t’es un amour ! ;)

    wiwide le 23.07.11 à 18:50
  3. Sont elles Belles parce qu’elles s’assument, ou s’assument elles parce qu’elles sont Belles ??
    Trop trop fière de ma “Fille” !!!

    Mira'Belle le 23.07.11 à 19:16
  4. J’ai mis le lien vers la chanson sur mon Facebook. Très frais, ça me met de bonne humeur à chaque fois que je l’écoute (-:

    Passiflore le 24.07.11 à 19:29
  5. vous avez tous les atouts pour faire une belle carrière ! vous etes créative et originale et dans la vie c’est une chance extraordinaire !

    brigitte le 24.07.11 à 23:29
  6. Je n’ai qu’un mot a dire CETTE BLONDE EST MAGNIFIQUE ET SEXY A SOUHAIT, DES YEUX MAGNIFIQUES….
    JE SUIS UNE FEMME MAIS SI J’etais un homme j’aurais envie de la croquer comme une pomme
    golden.
    LAURE

    marie laure le 27.08.11 à 21:48
  7. rien a dire trop belle

    leiline le 20.10.11 à 18:46
  8. Je viens de découvrir cette créature magnifique dans le clip “so sexy”; mes recherches sur elle m’ont amené à cette interview. Qu’elle est extraordinairement belle, Céline Perrier! Elle a tout ce que j’aime chez une femme! J’aimerais tellement la rencontrer!

    Ismael le 09.07.13 à 2:56
  9. Marie Laure, je pense que les mots n’auraient pas pu être mieux choisis. En effet, elle est magnifique et sexy. Et pourtant, je suis pas très porté sur les blondes mais celle-ci, je la croquerai bien, avec tout le respect que je lui porte ;)

    Jonathan le 02.08.13 à 2:26

Poster un commentaire

Clicky