Le 06.09.11 Par Nancy

Maïtena Biraben, entre super nana et madame tout le monde

Maïtena Biraben est une animatrice télé populaire, autant en suisse d’où elle est originaire, qu’en France.

Féminine sans être potiche, belle sans se la jouer mannequin, un sens de l’humour intelligent, un parcours professionnel réfléchi, des prises de positions respectueuses et un tempérament de “meilleure pote” ont fait d’elle une personnalité qui sort du moule et l’une des animatrices télé vraiment appréciées par le public.


Née le 2 juillet 1967 à Épinay-sur-Seine son nom de famille vient de son père d’origine basque et le n final ne se prononce pas ! Maïtena y tient !

Quand elle a 7 ans, la famille déménage à Montgaillard, dans les Landes. La petite y découvre le rugby ainsi que les joies et merveilles de la cuisine qui restent aujourd’hui ses deux passions.

Ses parents se séparent quand elle a 18ans et sa mère s’installe à Paris. Maïtena la suit et fera des études d’Histoire. Elle s’intéresse à la politique et l’envie de devenir journaliste la titille. Elle tente le concours d’entrée au Centre de formation des journalistes mais elle n’est pas reçue.

A Paris elle rencontre son premier mari, Christian, avec qui elle part s’installer en Suisse et fera un enfant.

En 1989 elle y débute sa carrière en travaillant à la Radio Suisse Romande. Dans les années 90 elle passe de la radio à la Télévision suisse romande et devient animatrice d’une émission de cinéma et du jeu “Oh les filles”, avant de passer présentatrice et productrice de “Ça colle et c’est piquant”.

Maïtena devient populaire et c’est via l’émission “Talk Show” diffusée en France sur TV5 que Thierry Ardisson la remarque. Il l’invite à se rendre à Paris pour poursuivre sa carrière, ce qu’elle fait en 1996.

Après quelques essais elle décroche la place d’animatrice de “Télé Casting” et “Rayon X” sur M6 puis de “Vue sur la mer” sur France 2 mais l’émission ne rencontrera pas le succès espéré. Elle animera ensuite “Emmenez-moi” de 1998 à 2000 et elle tiendra une chronique cinéma dans “Télématin” de 1999 à 2001.

Elle devient ensuite rédactrice en chef de deux émissions de France 3 : “Plumes z’et paillettes” et “Questions d’identité : Paris Capitale de la mode”, avant d’arriver à l’émission qui la fera réellement connaître en France.

En 2001 Maïtena arrive sur France 5 pour y animer “Les Maternelles”. Cette émission est un franc succès et obtient même un 7 d’or de la meilleure émission éducative. Sur le plateau de tournage elle rencontre l’homme de sa via, Pierre avec qui elle aura trois enfants.

Deux ans plus tard la belle présente une seconde émission sur la même chaîne : “Psychologies : un moment pour soi”.

En 2004 elle écrit “Les enfants c’est bien, la pilule aussi”, à partir de ses interventions dans “Les Maternelles”. Avec un titre pouvant paraître politiquement incorrect, Maïtena a voulu traduire la difficulté d’être mère et femme à la fois.

Ayant fait ses preuves à la télévision publique, Maïtena la quitte en 2004 pour se rendre sur Canal+ avec “Nous ne sommes pas des anges” qu’elle animera jusqu’en 2006.

Un an plus tard la chaîne la choisit pour l’émission “Les Nouveaux Explorateurs” et elle anime en plus “Têtes de Mioches” sur Canal+ Décalé.

Restée passionnée de rugby, Maïtena écrit des chroniques dans “Rugby Hebdo” et elle devient aussi consultante sportive pour RTL à l’occasion de la coupe du monde de Rugby en 2007.

En 2008 elle anime “Planète 2048” et Canal+ lui confie l’une des émissions phares de la chaîne : “La Matinale” qu’elle présente encore aujourd’hui.

Depuis 2010 elle anime une émission qui lui permet d’allier sa passion pour la cuisine et son intérêt pour la politique : “Maïtena cuisine”.

Sorti de sa carrière, Maïtena est une femme engagée et d’un tempérament à défendre ce qui lui semble juste.
Elle s’implique dans des combats différents toujours en vue d’une recherche d’égalité avec des organismes comme le label Max Havelaard ou l’association Chantal Maudit. Pour elle l’engagement est une évidence.

La lutte pour l’égalité des sexes c’est aussi un choix un Maïtena. L’animatrice n’a jamais revendiqué être féministe mais par sa façon de s’exprimer, ses prises de position, ses questions, les petites phrases relevées chez ses invités, on a souvent pu noter qu’elle allait en ce sens. Elle réussit à faire passer à la télé, à des heures de grande écoute, un point de vue féministe qui respire la normalité et ça fait du bien !

Dans une interview pour le lancement de “Nous ne sommes pas des anges” elle commente : “Je défends la cause des femmes et on sera féministes à midi sur Canal.”

En 2005 elle a été choisie pour animer plusieurs débats lors du colloque “Cinq ans après la loi : parité… mais presque” à l’Assemblée Nationale.

En interview, elle ne rate pas non plus l’occasion de souligner la difficulté de réussir sa carrière en tant que femme dans un univers masculin.

Maitena c’est un petit peu la voix de toutes les filles qui en ont assez de voir des pensées ou réflexions sexistes à la télé.
Sur les plateaux elle n’hésite pas à relever les petites phrases qui échappent, les idées préconçues sur ce qu’est sensée faire ou pas une femme, une maman… elle reprend, en rie mais toujours intelligemment. Elle a aussi une capacité à sortir de son rôle pour poser des questions persos ou interpeller les chroniqueurs, les spectateurs, ça la rend crédible et proche.
Quand on regarde une de ces émissions on a parfois juste l’impression qu’elle fonctionne par télépathie. Elle a un don pour prononcer à haute voix ce qu’on envie de demander à l’invité depuis notre canapé (c’est en tout cas souvent mon cas). Elle est aussi parfaite pour poser en souriant la petite question que d’autres n’oseraient pas formuler de peur de froisser ou de sortir du moule “politiquement correct” de la pensée commune.

Aucun exemple précis ne me vient, peut-être parce que c’est juste constant chez elle et que ça sort naturellement sans artifice, jamais pour choquer ou déranger. C’est elle, naturelle, vraie, nature, juste, correcte et ça passe passe comme une lettre à la poste !
Elle apporte au PAF un regard de Madame tout le monde avec de vraies petites questions sur de grands sujets. Pourvu que ça inspire les consoeurs et confrères.

Sa vie de famille est un peu celle de beaucoup de femmes : 4 enfants, lever à 4h30 retour à 21h… Elle enchaîne et doit toujours apparaître souriante. Le tout dans un monde de brutes, chapeau Madame !

As-tu déjà vu les émissions de Maïtena Biraben ? Pour toi, est-elle une femme inspirante ?

Découvre les autres bio sur Vivelesrondes