Le 24.01.12 Par Anne

Le sport : plaisir ou torture ?

Après plusieurs mois sans activité physique, je reviens d’une ballade en vélo et je me sens bien.
Ça m’a fait un mini break, mes problèmes se sont momentanément écartés comme des petits nuages et ce soir je vais dormir comme un ange.

Dehors 25 minutes et puis hop un moment de bien-être, la détente, une forme de sérénité que je n’avais pas ressentie ça depuis un moment. Du coup je me dis que je vais surement reprendre la nage et continuer le vélo par-ci par-là, sans me mettre la pression.

Pourtant quand on entend parler de sport ça sonne souvent comme une “obligation médicale”, quelque chose de déprimant plus que comme quelque chose de fun, facile avec un rapport effort/bénéfice intéressant.

“Il faut/on doit” faire du sport pour “se maintenir en forme/en bonne santé/mince/musclé”. Ensuite, il faut “persévérer” et faire preuve de “volonté” si on veut des “résultats”. Ainsi on part “brûler des calories” alors qu’on aurait peut-être juste pu partir prendre un bol d’air et se défouler.

Les salles de sport sont remplies de gens qui rament, pédalent, steppent à tout va, peut être en quête de devenir plus beau, plus jeune, plus fort, plus mince, plus autre chose.
Nombreux finissent par s’épuiser, abandonner, laisser tomber…avant de réaliser qu’ils se sont “laissés aller”…pour reprendre de plus belle le même cycle.
Et pour des tas d’autres gens, le sport apparait comme une obligation de plus, un truc méga chiant… je suis sûr que plein de gens ne font pas de sport en réaction de cette vision répandue du sport.

Quand en plus on est ronde, qu’on a bien du mal à trouver des vêtements adaptés en particulier des soutiens-gorge sport, des vêtements de ski, combi de plongée… ou des appareils qui ne sont pas limités à un poids inférieur au notre , et qu’on débarque dans une salle comme ça on peut vite se sentir jugée, pas à sa place, hors jeu, foutue d’avance.

Pourtant qui n’a jamais aimé faire du sport ? Attention, je parle de sport marrant !
Qui n’a pas de souvenir d’avoir couru dans tous les sens dans une cour de récré, joué à chat, pris un ballon, fait un mur, une marelle, du saut à l’élastique, jouer à la balle dans une piscine, s’être jeté dans les vagues en groupe …
Pour moi le sport ça devrait rester ça. Un moment où on prend l’air, on oublie tout, on retourne un coup en enfance, réapprendre à jouer et à s’amuser en toute simplicité, et que la vie peut être aussi facile et amusante que ça, sans trop d’arrières pensés.

Et pendant cette petite aventure, on revit, on se fait des amis, parce qu’on est dans l’action, et contrairement à la parole, au blabla, là on ne peut pas mentir, être quelqu’un d’autre que soi-même et ça non seulement ça détend, mais surtout ça soude les gens entre eux.
Le problème aussi c’est qu’une fois adulte, même dans les sports collectifs il y a souvent une idée de performance derrière.

Moi j’aimerais bien monter une équipe de beach-volley. “Cherche adultes, on se fait pas de bronzage UV, on n’hésite pas à mettre foulards à fleurs si ça nous chante, on se prend pas pour des gens beaux, on ne porte pas des fringues fashion, pas besoin de faire 12 heures de muscu par semaine, puis de prétexter qu’on a chaud pour se mettre torse nu sur la plage, on s’amuse c’est tout”.
Créer une équipe de “loosers” en somme.

J’attends l’arrivée d’un site qui permettra d’organiser des rencontres sportives pour gens intéressés, mais sans autre ambition que de s’amuser. Ça existe peut-être déjà.
Vous pouvez aussi passer une annonce dans le forum rencontre sportif de VLR… On peut aussi y rencontrer des gens pas pris de tête.

Et toi chère lectrice, quelle est ton histoire avec le sport, ta vision du sport et tes envies sportives ?

Commentaires 32

  1. Pendant longtemps le sport est resté synonyme de torture pour moi…et ce à cause des années collège/lycée: c’est simple c’était devenu une hantise . si autrement je me sentais pas différente des autres les cours de sport me renvoyaient mon poids en pleine face et même en y mettant toute ma volonté, bah j’étais pas au niveau donc je me tuais pour peu de résultats . Du coup tout ce qui m’est resté c’est une aversionprofonde et le sentiment d’etre nulle de toutes façons.
    En fait j’ai redécouvert le plaisir de bouger en m’amusant en habitant en Suède où par nécessité j’ai du me remettre au vélo comme moyen de loco: trop bon!!!
    Maintenant je me fais ma ptite gym tous les jours et j’y prends plaisir le seul soucis c’est que c’est chez moi et en solo … encore trop honte pour les salles de sport ou les cours : l’impression que j’arriverai pad à suivre est restée! y a encore du boulot pour associer complètement sport et plaisir!

    audrey le 24.01.12 à 22:22
  2. malgré mes rondeurs, j’ai tjrs fait du sport. Après le footing je fais de la zumba depuis 2 ans, et j’adooooooore ça !!!

    Natacha le 24.01.12 à 22:38
  3. ohlllaaaaaaaaaaaaa le “sport”, longue histoire qui remonte au college, au le prof de sport se faisait un maliin plaisir de me coller des 0 sur 20 pour la gym, donc une image négative pour moi; puis apres il y a eu le basket, où j allais à l adolescence ; j ai pris plaisir a decouvrir ce sport, mais aussi un letimotiv non negligeable car j y ai rencontré mon mari; j ai ensuite continuer à pratiquer jusque l age de 20 ans, apres stand bye pour les enfts et l activité prof; j ai repris l activité physique, rando, danse depuis quelques années; pour moi l activité physique doit rimer avec plaisir,aussi non jen fais pas

    Delphine le 24.01.12 à 22:38
  4. Devant la tele dans mon canape lol

    Sandrine le 24.01.12 à 22:38
  5. La dernière fois que j’ai tenté le sport pour me remettre en forme ça s’est soldé par un éclatement du ménisque et entorse, 6 mois de béquille et une opération…maintenant, je marche dès que je peux et c’est tout! Lol!

    Ariane le 24.01.12 à 22:39
  6. Envie de me mettre au cours de salsa mais mes aucunes de mes copines ne veulent venir avc moi, elles aiment pa .Le seul sport ke je pratike c’est ds ma chambre avc chéri chéri lol

    Coco le 24.01.12 à 22:39
  7. Je n’ai jamais aimé ! La après une grosse perte de poids j’ai voulu m’y mettre pour me muscler un peu je me suis inscrire dans une salle depuis le mois d’octobre mais je n’y suis même pas été 10 fois ! Je ne trouve pas la motivation !

    marina le 24.01.12 à 22:39
  8. Moi j’ai acheté Just Dance 3 sur la wii pour me mettre un peu au sport.. c’est très sympa !

    Sohane le 24.01.12 à 23:46
  9. À l’adolescence et pendant pas mal de temps une vrai torture et maintenant trop envie d’en faire !!
    Pour l’instant je fais (trop peu malheureusement) de marche et de piscine =( trop envie aussi de faire du vélo (mais bon il faut que je m’en achète un, et je serais pas ou le ranger. C’est un peu la galère quand on est en île de France et en immeuble !!) je tenterai bien la zumba et la course =D =D !!!
    Mais bon je sais pas, je sens que l’on se moquera bien de moi =D. En tout cas au printemps (enfin des que possible) je tente l’accrobranche avec monsieur =)
    Trop pressée =) il me manque plus qu’à en trouver d’autre que je peux pratiquer, j’ai trop trop envie et trop le goût (même si quand je commence ou juste avant je préfèrerais être bien au chaud ….. !!!! =€

    Amandine le 24.01.12 à 23:52
  10. un bon footing dans les bois aaaaaaah le bonheur !!! 2 fois par semaine c es ce qui me permais de decompresser grave ! et de rester zen !!!!

    Aurel le 24.01.12 à 23:52
  11. Je suis accros au vtt cross. La natation je my suis ps remis depuis le lycée. Le reste des sports y m’attire ps. Mais lorsque je faits un sport il y’à tjrs une petite voix en moi qui me dit “qu’est-ce que tu faits la !! “, dans les secondes qui suivent je suis complètement décourager, et j’Arrete net, alors que j’avait très bien commencé. Le mieux c’est de faire du sport en groupe, car il auras tjrs quelqu’1 pour t’encouragé, si tu faiblie

    Marie-Claire le 24.01.12 à 23:53
  12. moi je reverais dans faire genre velo on un sport asser doux mais personne pour m’accompagner du coup pas a l aise pour le faire seul
    si ia des filles du sud du 77 quelle vienne :-)

    emilie le 25.01.12 à 10:57
  13. pendant longtemps, j’ai vu le sport comme une contrainte, et je refusais d’en faire ! transpirer, moi ? XD

    et puis à un moment, j’ai ressenti le besoin de m’y mettre (il faut dire que j’étais allée très loin dans le démusclage (ça se dit ça ? ;) ). doucement d’abord, avec un vélo d’appartement (parce que je voulais être sûre de pouvoir en faire tous les jours, de ne pas être “bloquée” par la météo)

    et depuis, c’est devenu un vrai plaisir de bouger ! de marcher, de courir, de crapahuter sans être essouflée, de se retrouver dans des endroits extraordinaires mais hors de portée des voitures ! c’est un mélange de sentiment de découverte de ce que je peux faire, et de puissance : très agréable et très grisant ! c’est aussi un bon moyen de décompresser :)

    bref : le tout, quand on sent qu’on en a envie, c’est de trouver ce qu’on veut/peut pratiquer régulièrement et avec plaisir, parce que faire du sport, c’est se faire du bien, quand on le pratique à l’écoute de ses envies et de son corps :)

    Ellispoire le 25.01.12 à 11:06
  14. Dégoutée par les séances de sport à l’école, je me rendais malade rien qu’à l’idée d’y aller…
    A 41 ans, je viens de commencer l’aquafitness, et j’ai découvert le plaisir de faire du sport !
    Bonne ambiance, pas d’esprit de compétition, on enchaine les mouvements en musique, le tout facilité par l’eau.
    Chez moi, si j’essaye de faire des abdos, j’en fais 3 et je m’écroule en nage, essoufflée… là, j’en fais plusieurs séries de 10 dans l’eau, sans broncher.
    Ce qui me motive, c’est le bien être ressenti à la fin de la séance, je m’occupe de moi, et ça fait du bien !

    natalie le 25.01.12 à 11:22
  15. Plaisir !!! Mais il faut avoir le temps car on peut vite devenir accro.
    Après, il ne faut pas croire que juste faire du sport va faire des miracles, c’est un plus pour être en forme, c’est tout.

    Alex le 25.01.12 à 11:38
  16. Je crois qu’on est nombreux à avoir été traumatisé par nos profs de sport au collège. Le mien me traitait de grosse vache en se marrant, cool.
    A part cette année, j’ai jamais arrêté le sport. L’année dernière, j’allais 2 heures par semaine au tennis, mon petit moment à moi, mon bonheur de la semaine. Même si j’avais encore droit au “cours ! cours !” du moniteur, m’en foutais, ça me faisait un bien fou. L’année d’avant je nageais une heure par semaine à la piscine (1 km de longueur) et je courrais un soir sur deux (pas vraiment ma tasse de thé, la course, mais c’était ce qui me semblait le plus facile à faire). Cette année, malheureusement, je n’ai plus le temps. Alors je me venge sur… mon chien. Un gros berger allemand, ça exige pas mal de promenade, donc je tourne à 1 h-1 h 30 de promenade quotidienne (donc, y’a pas qu’elle qui court, je marche moi pendant ce temps-là !) et 2 heures quand je suis en repos (là on part en forêt toutes les deux). Mais c’est malheureusement le seul sport que je fais

    Caro le 25.01.12 à 16:57
  17. ca peut paraitre fou ou bizarre pour les vrais sportif mais moi qui n’aime pas vraiment ca, je kif le jeu “wii fit” ou maintenant “wii fit plus” et je mincis!!!!

    Anais le 25.01.12 à 19:31
  18. Wii fit plus pour me remettre doucement dans le bain et ça fonctionne super bien j ai pas perdu bcp mais je me suis affinée mon ventre et moins volumineux et après mon op je vais faire de l aguagym pour compléter

    Cecilious le 25.01.12 à 19:31
  19. Alors qu avant je faisais tout pour me faire dispensé de sport

    Cecilious le 25.01.12 à 19:31
  20. out dépend du sport; ou pour aguagym, nager , marche a pied, wii fit , vélo,patinage et non pour le reste et surtout non pour la course a pied lol

    laurence le 25.01.12 à 19:32
  21. Le sport une torture pdt toute ma scolarité on me mettait la bulle alors que j’avais fait tant d’effort ils m’ont dégoutée j’ai ete dispensée apres avoir ete blessée. Il y a 10 ans mon toubib m’a inscrite a un reseau pour faire du sport j’ai repris l’aquagym j’adore mais comme je suis de plus en plus frileuse la piscine :( Depuis 8 mois je suis inscrite dans une salle de gym réservée aux filles je fais du cardio: elyptique, marche, rameur…Par contre surtout pas de course j’essaie d’y aller minimum 2x par semaine et ça me fait un bien fou je suis plus lourde(j’ai repris les kilo d’un régime) mais plus dynamique moins rouillée. Là je vais déménager et j’ai déjà trouvé uns salle pres de chez moi et je pense m’y inscrire. Le tout c’est être dans une salle au calme (pas de coatch qui hurle sur de la musique boum boum) et de faire travailler mon petit coeur. et finalement le plus dur c’est de trouver le SG adapté.

    Sandrine le 25.01.12 à 19:32
  22. Bah idem que pas mal de posteuses. Mauvais souvenir des années collèges. En 6ème prof génial. Si on devait en clôner qu’un se serait celui-là.
    Et par la suite, la cata. Mépris et compagnie.
    Au lycée un prof jouait les tyran par devant ; mais belle surprise au conseil de classe ou il m’a défendu comme un diable. Des fois les profs me semblent une espèce totalement incompréhensible (et j’en fus une en plus…)

    Bref, même marcher un kilomètre par la suite était devenu une souffrance. Sans compter que je m’essouflais, je transpirais et j’étais couleur écrevisse. Courrir n’en parlons pas. Par contre je suis et j’étais souple.

    Puis perte de poids, et de plus en plus de marche, d’exercices d’étirements etc…
    A présent c’est au moins 1/4 d’h tous les soirs (stepp, abdo, streching) + 1/2 h minimum de marche 2 à 3 fois par semaine en plus de la marche quotidienne (courses, RV etc…)
    Par manque de place je ne peux utiliser la Wii sinon se serait un très bon défouloir aussi. Mais les programmes de direct 8 sont sympa.

    Seul point noir, toujours fâchée avec le maillot de bain. Et pourtant mon toubib et maintenant aussi mon chir plasticien ne cessent de me conseiller la natation. Et je sais qu’ils ont raison.
    Je crois que mon chir ne sait plus quoi tenter pour me convaincre.

    Faut que je gagne au loto moi (que je joue surtout !). Ma piscine chauffée et picétout ! lol

    Donuts le 25.01.12 à 20:52
  23. ahhh le sport… rien que de voir le mot écrit, ça me donne des frissons dans le dos. lol. J’ai toujours destesté ça. Même petite, à l’époque de la primaire, je ne courais déjà pas (par fainéantise mais surtout aussi parce que l’on jouait surtout à “trape trape bisous” et que du coup, j’avais beaucoup de bisous… ;-)oui j’était déjà une petite coquine…lol). D’ailleurs ç’est un sujet de rigolade dans ma famille car aucuns n’arrive à se remémorer un moment ou je cours, a par un seul, un moment qui avait été filmé à l’époque, je devait avoir 4ans environ et j’ai “courut” sur à peu près 2m, je ne sais plus trop pourquoi…
    Ensuite, au collège je suis arrivé dernière du cross (derrière une fille qui s’était foulé la cheville…), au lycé, même la prof de sport à litéralement abandonné l’idée de me faire pratiquer un sport, en générale, je passai les deux heures à regarder les autres jouer et à papoter avec mes copines (et le meilleur dans tout ça, c’est que vu que j’était excellente dans toutes les autres matières ,et bien pour ne pas baisser ma moyenne, elle me méttait toujours 12 sur 20…mdr).
    Donc en gros, je n’ai jamais fait de sport (mise à part la p’tite marche pour aller chercher le pain ou les calîns sportif avec mes différents chéri). Et je n’en ressent pas du tout l’utilitée. Surtout que malgré cela, je suis en pleine forme…

    Athénadora le 26.01.12 à 10:50
  24. Je fais de la dance orientale, un sport doux et esthétique où les rondeurs sont un avantage. Mais ne vous trompez pas, c’est un vrai sport, on se fait des muscles ! De plus la dance amène un bon maintient et une bonne posture ce qui dans la vie de tout les jours est un plus.

    Anne Christine le 26.01.12 à 12:15
  25. eh bien je vois que les profs de sport tyranniques, y en a au moins un dans chaque collège/lycée: ça fait peur! poiur moi aussi la wii fit est une bonne alternative ( cadeau de moi à moi pour noël) même si c’est purement virtuel, c’est bon d’avoir un “coach” pour se motiver, et je me fait des scéances de just dance alternées avec la zumba ( toujours sur la wii je me sentirais larguée en groupe :s ) ouah pour transpirer, on transpire!

    audrey le 26.01.12 à 15:59
  26. C’est vrai que le sport, c’est super agréable quand on fait quelque chose qui nous plait, sans se prendre la tête et en s’amusant ! Moi j’aimerai beaucoup faire du sport mais je n’ose pas à cause du regard des autres, aller à la piscine, courir, je me dis que comme je suis en surpoids les gens vont me juger :s

    Emilie le 29.01.12 à 0:28
  27. J’ai toujours fait du sport avec plaisir depuis mon plus jeune âge: multi-sport, danse JAZZ( avec des filles minces faisant du classique en parrallèle), boxe et self-défense. J’avais 8h de sport par semaine. Or maintenant que je susi en étude je n’en fais plus ou 1h par semaine.
    Jamais au grand jamais, je me suis compléxée en faisant du sport. Vous faites du sport pour vous faire plaisir et à votre ryhtme. Le but est de s’épanouir dans un sport que l’on aime.

    BEMOL: soutien gorge de sport!!!!! Je n’en trouve pas ou alors à 130 euros!!!(95G)

    Conseil: réconciliez-vous avec le sport et vous découvrerez des gens merveilleux.

    Perrine le 01.02.12 à 11:38
  28. Pour moi le sport, c’est des flashes qui me sont restés en tête: moi qui prend un cours de danse au camping l’été, tout le monde en maillot sauf moi, qui transpire plus, forcément, et ma mère qui me lance “eh ben, t’en chies?”. C’est aussi un de mes profs du collège, qui était pourtant sympa, mais qui ne voulait pas croire que je faisais de l’asthme de l’effort, jusqu’à ce que je fasse une crise de panique après une séance d’endurance. C’est un de mes profs du lycée qui m’a comparé à une camarade qui gagnait le cross départemental, en parlant de 2chevaux et de ferrari. Et enfin, lorsque j’ai fait mes études forestières, c’est un “prof” (en papier mâché) qui se croyait à l’armée quand ils nous entrainait pour le cross de 7km, et qui obligeait ceux qui couraient devant à revenir chercher ceux qui en chiaient derrière. Je trouvais ça tellement idiot que je faisais exprès de marcher, et c’est devenu une sorte de guerre des nerfs entre ce prof macho et moi qui ne faisais aucun effort. Le jour où il m’a fallu 1h20 pour faire 7km à pied, en marchant au ralenti, il a abandonné ;). Mais le sport, c’est aussi le ski alpin que je pratique depuis l’enfance et qui donne des sensations jouissives! C’est l’équitation, ma grande passion, où je partage tellement de choses avec ma jument que je finis les séances aussi trempée qu’elle, et en marchant comme si j’avais fait l’Exode sur un tonneau… C’est la joie de reprendre la natation avec mon homme, sans m’occuper d’aucun regard sauf du sien. C’est aussi la zénitude de marcher des heures en forêt pour se ressourcer. Le sport, c’est un loisir, et ça ne doit rester que cela. J’ai décidé d’essayer à nouveau le footing, pour voir si vraiment je déteste ça, ou si je détestais juste mon prof…

    Sab le 01.02.12 à 21:19
  29. Au départ, c’était pas gagné. J’ai toujours fait du sport (danse petite, badminton au collège) mais j’ai développé rapidement un stress un peu phobique à l’idée d’aller au cours. Car cela signifie mettre en avant le corps, être dans une forme de performance physique qui me mettait face à mon image que je n’acceptais pas et voulais fuir. D’autant que cela expose aux autres.

    Mais finalement, je me suis guérie avec la fac et désormais je pratique 6/7 heures de sport et ce, de manière variée, running, natation, plongée, escalade…

    J’ai encore du mal à l’idée d’être en équipe (alors que j’adore le volley) car ça me met face à l’idée qu’il faut que je sois performante avec les autres (ceux qui sont toujours plus “minces” que moi, que cela soit objectif ou pas…).

    Mais le sport m’a réconcilié avec le corps. Donc j’encourage tout le monde à en faire, quelque soit le poids ! C’est vraiment thérapeutique.

    Melie le 03.02.12 à 14:48
  30. Vous ne parlez donc pas des gens qui prennent plaisir à l’effort, parce qu’il est une source physique de bien-être comme la sexualité, ou comme le fait de se passer doucement de la crème hydratante sur le corps ? Aimer cet effort reviendrait il selon vous à être masochiste ? Sortir courir en ville, en pleine nature, sur un stade autour d’un lac et sentir son corps en mouvement répondre aux vibration de l’air ? Sentir son corps se contracter, se tendre, se relâcher, se plier, s’adonner aux joies que procurent les contradictions du sport : faire obéir son corps, puis obéir à son corps, jusqu’à arriver à une confusion où on ne pense plus ni à être son maitre, ni à être son esclave, où on cesse de penser, quand la douleur physique fait place à l’euphorie. A ce moment le seul dialogue avec nous même c’est le souffle qui répond au souffle, les pulsations qui rythment, les sens qui ‘endorment et se réveillent en même temps. Rien à voir pour ma part avec le rapport effort/bénéfice que vous évoquer. Chacun a sa sensibilité et son histoire avec le sport. Le mouvement est une façon d’appréhender la vie dont j’ai besoin pour me sentir appartenir au monde.

    Lou le 12.04.12 à 2:25
  31. Moi j’ai toujours adoré le sport. Malgré mon poids j’ai toujours eu des facilités, de la souplesse et de l’endurance. Par contre, qu’est ce que ça me gonfle quand on me parle de faire du sport pour perdre du poids ! Ou un médecin qui ne me connaissait absolument pas m’a dit que “peut être je devrais penser à commencer un sport vu mes antécédents et mon poids”.. Je suis presque sûre d’être meilleure qu’elle dans pas mal de discipline.
    Autre point soulevé dans l’article : trouver un équipement à sa taille pfff… c’est dur, et je trouve même parfois humiliant de devoir autant chercher pour s’habiller…

    bluebacon le 25.07.12 à 22:37
  32. Et bien….
    Le sport à toujours été un corvée. Une chose que je redoutait à l’école, devoir courir, avec la graisse qui ballotent, la transpiration, devenir rouge de tomate et passé 3h à retrouver une température normale, se faire humilier parce qu’on arrive pas un exo, ou qu’on est pas “une fille qui réussit tout et est jolie”. Pour moi le sport c’était la mort.
    Et pour moi le sport associé à l’école est toujours la mort.
    Mon point de vue à changé il y a quelques temps, quand j’ai commencé à vouloir maigrir. Je fais du vélo, au début je m’obligeait un peu, pour brûler des calories, et puis, c’était bon. J’étais détendue, plus sereine, plus positive, et maintenant je fais une demi heure de vélo tout les soirs, ou presque, pour ce sentiment, pour continuer de perdre, et surtout, pour “huiler” un peu mes genoux. (Je fais de l’arthrose, monter des escaliers me tuent. Les descendre aussi. Rester debout immobile aussi, assis trop longtemps pareil. Alors faire du vélo et marcher plus, me permet d’avoir mes genoux en mouvement, de ne plus avoir mal, et …. C’est tout benef pour moi ^^

    Maintenant pour le moi le sport, c’est un défouloir, et c’est agréable ^^

    Kiyae le 24.10.12 à 14:35

Poster un commentaire

Clicky