Le 22.08.12 Par Anne

Se réconcilier avec son corps : 7 idées de choses à faire

Quand on est ronde, grosse, obèse… ou que l’on se voit comme telle,
il est très facile de détester son corps !

Comment ne pas le maudire ce corps gras, imposant et si difficile à vivre ? Dans ce monde, affiches, voisins, clips, émissions, médecins, collègues, pigeons, castors écureuils, l’air du temps… tout semble fait pour donner l’impression que pour les femmes, pas de salut hors de “belle mince et jeune” !

Au fil des années dans les forums Vivelesrondes, nombreuses femmes ont pu se confier sur cette difficulté d’exister “en dehors des clous”. Les témoignages sont aussi divers que variés, couvrent de nombreux aspects de la vie, dont justement
le rapport au corps et au contact tactile. Un sujet au coeur de beaucoup de souffrance et de questionnements :

“Je ne supporte pas qu’on me touche …”
“Chaque fois que l’on me touche, j’ai les larmes qui coulent … ”
“L’idée que l’on puisse me toucher provoque en moi en vent de panique …”

Et toi ? T’est-il déjà arrivé de te regarder dans le miroir et de te trouver horrible ?
De ne plus réussir à te regarder en lingerie et en pied dans un miroir ?
D’avoir des sueurs froides à l’idée de te retrouver en petite tenue devant ton médecin, dans des vestiaires ou en maillot de bain en public ?
De refuser tout contact intime à ton partenaire ?
L’idée de passer entre les mains d’un masseur te semble-t-elle totalement insupportable ?

Tu voudrais peut-être en finir avec cette douleur, cette honte, et tu te demandes comment faire et par quoi commencer.

Comment reprendre contact avec son corps quand on ne supporte pas d’être touchée ? Voici 7 idées de choses à faire pour réapprivoiser son corps :

Attention ! À première vue certains trucs te sembleront peut-être dérisoires, anodins, ridicules ou peu adaptés à ton problème.
Mais si tu comprends qu’il s’agit de s’apprivoiser et que tu relèves ne serait-ce qu’un seul de ces petits défis sans trop y réfléchir, je te garantis que ça peut te faire avancer dans ton parcours, en plus de te faire du bien !


Reprendre contact avec le fish spa

Quand on ne supporte plus le toucher, cela est souvent lié à la sensation de dégoût que l’on pense que d’autres personnes peuvent avoir à notre contact.
Alors, pour commencer pourquoi pas enlever le facteur humain ?

Le fish spa c’est quoi ?
Il s’agit simplement de s’assoir sur un banc et de plonger ses pieds dans un bassin d’eau plein de petits poissons pendant un minimum de 15 à 20 min.
Ces poissons nommés “Garra Ruffa” ou “poissons-docteurs” mangent les peaux mortes (ils n’ont pas de dents) par succion, cela fait donc également un micro massage qui réactive la circulation sanguine.
J’ai moi-même testé le fish spa, la sensation est proche de celles d’un bain de micro bulles, c’est très agréable et cela fait les pieds tout doux.
Il est possible de le faire avec les pieds, les mains et même le corps entier dans les centres qui ont prévu des bassins assez grands.

Une chose est certaine, les poissons se fichent totalement de notre apparence !

Tendre la main à une manucure

Si confier son corps à un inconnu n’est pas toujours envisageable, il est très facile de s’assoir tout habillé face à une esthéticienne et de lui donner nos mains pour une manucure.
Les mains sont une partie à part entière du corps qui sont (presque) toujours visibles, et puis il n’y a pas de cellules adipeuses sur les mains.

Après avoir pris soin des ongles et des mains, le traitement se termine par un léger massage qui comprend les mains et (dans les bonnes adresses) les avant-bras.

Accepter le défi de faire une manucure c’est s’offrir un moment pour soi, pour se faire belle et aussi accepter qu’une autre personne touche notre peau, nos mains. C’est déjà une victoire !

Libérer son corps avec le stretching

Quand on a pas l’habitude de faire du sport, bouger peut s’avérer quelque chose de plus en plus difficile avec le temps. À tort ou à raison on finit par se convaincre qu’on ne peut plus faire certaines choses : une marche un peu haute devient insurmontable, on perd en souplesse… on devient vite prisonnier de son corps.

Seulement voilà, l’idée de se mettre au sport pour dérouiller notre carcasse… ce n’est pas facile!
Ça tombe bien le stretching ce n’est pas vraiment du sport.

Le stretching, ce sont des étirements, une sorte de gymnastique calme avec des exercices d’assouplissement.
C’est tout doux, tout le monde peut faire du stretching même lorsqu’on est toute raide.

Le résultat un corps plus flexible, plus souple et relaxé.
Après quelques mois on peut poursuivre seule chez soi, en faisant simplement 15 min/jour, tous les 2 jours.

Le stretching est un premier pas pour se remettre en forme en douceur, reprendre conscience de ses muscles et reprendre par la suite une activité physique ludique et régulière.

Gérer l’espace avec le théâtre

Se faire bousculer dans la rue, se cogner au moindre meuble ou tout simplement être timide, manquer de charisme lors d’un entretien d’embauche, se trouver gauche au quotidien…
Le théâtre ce n’est pas magique et pourtant cela peut aider à mieux gérer son corps dans l’espace, à ne plus être prisonnier de sa timidité, à être plus sure de soi.

Le théâtre d’improvisation permet par le biais d’exercice d’explorer ses émotions et aussi l’expression corporelle, la communication verbale : Placer sa voix, exprimer ses sentiments, se positionner sur scène, se mouvoir en frôlant les autres personnes sur scène sans jamais aucun choc … tout cela devient de plus en plus facile au fil des exercices.

Alors oui au début on se sent ridicule sur les planches, mais si on lève le nez on peut alors voir que tout le monde se sent ridicule et petit à petit prendre de l’assurance.

Le théâtre est un véritable moteur d’épanouissement, lancez-vous, osez, vous serez surpris des changements qui s’opéreront sur vous !

Se faire du bien avec un massage cervico-cranial

Le massage cervico-cranial est un massage de la nuque, du haut des épaules et du cuir chevelu.
Plutôt relaxant, ce massage permet de libérer les tensions contenues dans tout le corps, en ne travaillant que sur une toute petite partie de celui-ci.

Un massage cervico-cranial peut se faire habillée, assise sur une chaise.
Les plus aventureuses pourront le faire en institut, allongée sur une table de massage.

Le massage cervico-cranial est sans doute une étape importante pour reprendre confiance dans son corps et accepter le touché.
La peau est un organe conséquent, le besoin de sensation tactile est primordial dès la naissance. On a tendance à l’oublier en vieillissant, mais ce n’est pas moins essentiel pour autant.

Attention, les thérapeutes qui proposent ce type de massage sont des professionnels, ils ont l’habitude de voir passer entre leurs mains des personnes de tous âges et toutes morphologies.
Grosses ou minces ils seront à l’aise (sinon ce sont des abrutis incompétents qui devraient changer de métier. Malheureusement ça existe aussi).

Personnellement avec mon 54 j’ai testé toutes sortes de massages dans différents instituts et je n’ai jamais eu de réflexions désagréables sur mon physique ni de regard de travers. Quelques discussions sur le poids ont déjà eu lieu, mais toujours avec une attention et une bonne écoute (que j’aurais aimé voir chez des médecins !).

Alors oui cette étape peut sembler difficile. Mais avancer c’est faire un choix, et celui-ci est tellement agréable et bienfaiteur.
Si possible, choisir un centre de massage conseillé par une personne de confiance.

Reprendre le contrôle avec l’automassage

Une autre façon de reprendre contact avec son corps, sans intervention extérieure cette fois-ci c’est l’automassage.
On pourrait écrire des pages et pages sur les bienfaits des massages sur le plan physique et psychologique, et en voici 4 qui à eux seuls valent la peine :

  • Plus grande conscience de son corps.
  • Augmentation de l’estime de soi, de la confiance en soi et de la capacité à s’exprimer.
  • Meilleure gestion du stress.
  • Transformation de la relation à notre corps, nos émotions, nous-mêmes et par conséquent les autres.
  • L’avantage de l’automassage est que l’on est ni dépendant d’un mari consentant, ni dépendant d’un rendez-vous en institut, car comme le nom l’indique l’automassage est un massage que l’on se fait à soi-même, donc seule.

    Débloquer ses peurs avec un psy comportementaliste

    Parfois il faut aussi accepter de se faire aider pour débloquer ses peurs et ses phobies.
    Un psy comportementaliste a la réputation de pouvoir aider efficacement dans les problèmes de phobies. Son but n’est pas spécialement de remonter dans notre histoire, mais de nous aider à changer des comportements, des mécanismes qui peuvent être handicapants au quotidien.

    Faire le choix de se réconcilier avec son corps, de réapprivoiser le toucher peut aussi bien être le résultat d’un déclic ou une longue démarche pour laquelle il faut patience, courage et volonté !
    Entreprendre ce parcours est primordial pour retrouver estime de soi, des meilleurs rapports avec les autres et … une vie tout simplement.
    Il risque d’y avoir beaucoup de pleurs, de douleur, mais la fierté de sortir de cette phobie, le bien-être de retrouver une saine relation avec soi vaut largement le coup !
    Bon courage et bravo d’avoir fait le choix d’apprivoiser ton corps !

    As-tu réussi à renouer avec ton corps ? Es-tu en chemin pour le faire ? Que fais-tu pour ça ?
    Partage avec nous tes doutes, questions, et astuces !


    Partager cette page
    Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Clicky