Le 20.10.16 Par Anne

Weight Watchers Black campaign insinue que les grosses n’ont pas une sexualité épanouie !

ww-1016

Cela se passe en Australie et Nouvelle-Zélande, c’était la dernière grande idée de Weight Watcher.
Quoi donc ? Une nouvelle campagne qui a créé un tel mécontentement que la marque s’est excusée et a stoppé la promotion (mais pas le programme lol)

Alors qu’ont-ils fait ? Oh trois fois rien, juste une campagne qui joue sur les codes du “body positive” en insinuant que les grosses ne sont pas à l’aise avec leurs corps et donc leurs sexualités, qu’elles ont forcément une sexualité moins bonne que les minces et que leur programme “Black” les aidera à sortir du noir et se voir dans une nouvelle lumière.

Weight Watchers Black vous aide à vous voir vous-même sous un nouveau jour – aimez votre apparence et aimez comment vous vous sentez” (( Weight Watchers Black helps you see yourself in a new light – to love how you look and love how you feel.” ))

Ils ont même envoyé des ampoules pour promouvoir leur campagne dans les médias, oui des vraies ampoules accompagnées d’un joli texte

Alors, soyons clairs. Oui, on peut être grosse ou même obèse et avoir une vie épanouissante et une sexualité rayonnante !

Malheureusement se sentir mal dans son corps et dans sa vie intime n’est pas juste réservée aux rondes, mais insinuer que c’est forcément le cas des rondes et que le souci va se régler avec un programme minceur et juste de la grossophobie, du fatshaming, bref une insulte aux femmes !

Tout n’est pas à jeter dans les propos de WW (( Weight watcher )).
Oui, beaucoup de femmes ne se sentent pas à l’aise dans leurs corps
Oui, la vision d’un corps de femme épanouie est biaisée par le modèle unique de beauté présent dans les médias.
Oui, se sentir bien dans sa peau et se réconcilier avec son corps une clé importante pour se libérer de ses complexes au lit.

Mais la solution n’est pas dans un régime, mais dans un changement profond et personnel pour vivre sa vie pleinement.
Comment ? Ouvrir les yeux et voir qu’à la piscine, à la plage, dans la rue … il existe des femmes de toutes les tailles. Arrêter de se comparer aux autres et apprendre à aimer ses points forts et faibles. Oser vivre sa vie et se faire confiance … Bref la solution vient de soi, de nos choix et d’une remise en question pas d’un changement de taille !

WW est juste passé complètement à côté du vrai problème et en rajoute une couche sur les clichés.
WW ne sait pas faire une campagne Body Positive comme Dove, comment pourrait-il ? Il casse juste du sucre sur le dos des rondes pour dire que le souci vient du poids, pas très positif n’est-ce pas !
Et cette histoire de lumière c’est le pompon, comme si nous avions à cacher nos corps avant d’avoir perdu du poids, quelle honte !

WW a même fait une enquête (“Body Confidence Report”) qui démontrerait qu’une femme sur quatre en Austraulie a évité d’avoir une activité sexuelle au moins une fois, parce qu’elle se sentait mal dans leur corps (( have avoided sexual activity on at least one occasion, due to body self-consciousness. )) .
Oui c’est inquiétant de voir que des femmes n’osent pas faire des choses à cause de leurs corps, mais le lier au poids c’est simpliste et dégradant.

Heureusement le web a parlé et WW a décidé de stopper la campagne (( “ will continue to support those who have signed up to WW Black, but because we value every voice, we have made the decision to not actively promote the campaign further.” )) : “We apologise for any offense caused” .


?>