Le 16.02.17 Par Anne

Ashley Graham défile pour Michael Kors à la fashion week de New York

C’est la révolution sur les podiums de la Fashion Week de New York.
Après Christian Siriano qui a fait défilé pour la seconde fois des mannequins plus, c’est au tour de Michael Kors de cédé à la tendance des mannequins voluptueuses en choisissant la star du moment Ashley Graham pour son défilé de mercredi dernier.

La belle a défilé au côté de Bella Hadid et aussi Kendall Jenner avec qui elle a fait récemment la couverture de Vogue US.

Évidemment, cette nouvelle réveille la polémique, non pas de savoir si la fourrure devrait être bannie des défilés, mais de savoir si faire défiler une mannequin pulpeuse une fois est un signe de changement profond ou juste une façon de surfer sur le buzz du moment ?

Contrairement à Urban Outfiters qu a mis dans sa campagne une mannequin Plus sans vendre de vêtements à la taille de sa mannequin en rayon, Michael Kors a expliqué à USA Today que sa marque proposait déjà à la vente des tailles plus grandes, et en effet sur la boutique en ligne on trouve des tenues jusqu’au 50.

Michael Kors a même été plus loin en faisant aussi défiler Amber Valletta, une mannequin de 43 ans.
La diversité ne doit pas se faire que sur la taille et la couleur de peau, mais aussi sur l’âge.

Va-t-on enfin voir la tendance des courbes envahir tous les défilés et faire mentir Karl Lagerfeld lorsqu’il déclarait que sur les podiums “personne ne veut y voir des femmes rondes

Alors, effet de mode qui va retomber comme un soufflet, ou signe d’un changement profond qui s’opère et permettra de voir de plus en plus de diversité dans le monde de la mode et des médias ?

Le site : Michael Kors