Le 16.02.17 Par Anne

Prabal Gurung fait défiler Candice Huffine et Marquita Pring

Prabal Gurung est un créateur de haute couture New Yorkais originaire du Népal.
Son défilé en début de semaine fait du bruit et pas que parce qu’il a fait défilé comme Michael Kors des mannequins Plus, que ces mannequins sont Candice Huffine et Marquita Pring, deux des bombes voluptueuses qui a aussi défilé pour Christian Siriano
Son défilé fait du bruit, car il est un hommage aux femmes fortes de sa vie, une lettre d’amour à celles qui inspirent, qui sont elles même, fémininité avec du piquant.


Prabal Gurung a commencé sa collection avec une question “Qu’est-ce que ça signifie de dire qu’une femme devrait s’habiller comme une femme ?” (( ““What does it mean to say a woman should ‘dress like a woman?’” )) (Petit clin d’oeil politique).

Candice Huffine défile pour Prabam Gurung à la fashion week de New York

Pour Gurung la réponse est “sublime”, avec des matières brillantes, de la soie, du velours, des pointes de couleurs vibrantes …

Mais le point d’orgue de la collection c’est sa collection de t-shirts, car Prabal a profité du défilé pour faire entendre sa voix grâce à une collection de t-shirts à messages que l’on peut retrouver jusqu’à la taille XL sur son site.

Les messages sont directement inspirés de la “Women’s March” qui a réuni des centaines de milliers de personnes le 21 janvier dernier : “The future is female”, “I am an immigrant”, “Nevertheless she persisted”, “We will not be silenced”, “Our minds, our bodies, our power”, “Revolution has no borders”, “Stronger than fear”, “Nothing more, nothing less”, “Respect”, “Awake” …

Un féministe qui fait de la mode pour des femmes, ce n’est pas si courant.

Pour celles qui se demandent pourquoi plusieurs mannequins portent un bandana blanc, c’est le symbole de #TiedTogether
Un mouvement de solidarité, d’unité humaine pour stopper les exclusions et les divisions, peu importe la race, la sexualité le sexe ou la religion.

Le site : Prabal Gurung


?>