Le 20.04.17 Par Anne

Hunter McGrady : Trop grosse pour être mannequin !?

Hunter McGrady est la fille d’une mannequin, depuis son plus jeune âge elle rêve de suivre les pas de sa mère et de poser comme elle pour des maillots de bain.
Avec une carrière qui commence à l’âge de 16 ans, l’adolescente s’affame, fait du sport, tout pour tenter désespérément de rentrer dans le moule, on lui dit qu’elle ne pourra pas être mannequin, qu’elle est trop grosse pour défilé, mais la jeune fille persiste.
Pourtant elle se rend compte que ses “collègues” ne sont pas comme elle, Hunter a des hanches et des cuisses, elle n’est pas mince comme les autres mannequins.
Elle a été renvoyée d’un casting car trop grosse quand elle faisait une taille 34. Au moins 3 agences lui disent qu’elle devait perdre presque 8cm de tour de hanches si elle voulait poursuivre sa carrière, et là c’est le déclic, son corps n’est pas naturellement fait pour être aussi mince.
Elle décide de sortir de 3 années de doutes et d’insécurités pendant lesquels elles pensaient ne pas être assez bien

Il y a 4 ans, Hunter découvre l’existence des mannequins Plus, une nouvelle porter vient de s’ouvrir pour elle.

Someone commented one of my posts this morning saying “stop hating on skinny people” and to that I replied “pull up one post where I have ever shown anything but love for every BODY and I will label myself a fraud.” What I promote is not strictly being curvy. Do i support it and think you should Rock it out? yes. Do I think if you’re thin you should rock that out as well? ABSOLUTELY. What I promote is a HEALTHY BODY IMAGE. Ive been on both ends of the spectrum. I was not happy or healthy when I weighed 114 lbs. and starved myself to make other people happy. I was living for what I thought I was supposed to look like. If you are naturally born with a stature like that then that is wonderful. I am not, and I will never apologize for that. I promote being the best you. Get honest with yourself! Love your body, don’t ever hide it or apologize for it. Like I’ve said many times before, skinny, curvy, athletic, short, tall, black, white, blue, whatever you are. You are perfect. Don’t let anyone tell you you need to change. If you’re happy, don’t change a damn thing about yourself. #effyourbeautystandards #nowrongwaytobeawoman #curves #athletic #skinny #beautiful #wilhelminacurve #daretobedifferent #imnoangel

Une publication partagée par Hunter McGrady (@huntermcgrady) le

Aujourd’hui à 23 ans, Hunter MCGrady est une mannequin Plus, même si on ne peut pas vraiment parler de grande taille.
Elle est passée d’une taille 2 à 26, soit d’un 32 à un 46 pour 1m80.
Elle était dans le numéro de sport illustrated Swimsuit paru en février pour l’édition 2017 où elle ne portait rien à part un peu de peinture (enfin, il a quand même fallu 12 heures de travail pour créer ce body painting.)

La beauté n’est pas un chiffre. Il n’y a aucune limite. Je ne me suis jamais sentie aussi sexy que depuis que j’ai fait ces photos

On a pu aussi voir Hunter chez Lane Bryant ou encore pour la collection ‘Seven7’ de Melissa Mc Carthy, et aussi dans vogue.
C’est une mannequin Plus et pour elle a signé chez Wilhelmina models tout comme Barbie Ferreira

Désormais Hunter se bat pour promouvoir une image positive du corps des femmes, aider les femmes à enfin aimer leurs corps
Mon objectif principal est faire passer le message aux femmes qu’elles doivent aimer leurs corps, peu importe leur taille et qu’elles sont sexys et belles telles qu’elles sont

Im all about that bass, no treble. 🙅

Une publication partagée par Hunter McGrady (@huntermcgrady) le

Pour elle, les femmes doivent sortir de la honte, comprendre que ce qu’elles nomment des défauts sont les caractéristiques qui les rendent spéciales.

Tout le monde, même les grandes mannequins connues dans le monde entier, doivent lutter avec ces “défauts”. Elles peuvent sembler parfaites sur papier verni, mais elles ont aussi des imperfections. Après tout, cela est exactement ce qui nous fait des humains.

Tout comme Ashley Graham, Hunter pense que la qualification de “grande taille” n’est pas adaptée, mais c’est le seul qui existe pour différencier des femmes pulpeuses comme elle des mannequins standard.

Attention, retenez bien le nom de Hunter McGrady car cette sublime sirène pourrait bien être la prochaine grande top model Plus après Ashley Graham !


?>