Le 28.09.17 Par Anne

Les rondes exclues des podiums. Honte sur la Fashion Week de Paris !

Les jours passent et comme malheureusement nous nous y attendions, si les rondes ont envahi New York, les villes comme Milan, Londres et Paris sont à la traîne et ne jouent pas le jeu de la diversité.

Alors oui, à Milan, il y a Marina Rinaldi et Elena Miro… qui défilent en marge de la Fashion Week et ne font pas partie du programme officiel.
À Londres, il y a eu des défilés grande taille ,mais toujours hors de la Fashion Week.
Paris ne fait pas beaucoup mieux que les autres, on a pu voir une seule mannequin grande taille pour le moment !


Chez Dior on dit “Je ne veux pas employer de filles anorexiques”, mais en précisant bien que les couturiers travaillent sur des bustes de mannequin de taille 37 et que du coup “C’est trop difficile sinon de fabriquer d’autres tailles”, ben voyons !
Donc pour Dior une mannequin doit avoir une forte personnalité, mais je vous assure avoir scrupuleusement regardé le défilé, et pas une seule de ces jeunes filles n’avait de fortes hanches, fesses ou poitrines….

Elles sont jolies, mais devraient-elles être les seules sur les podiums ?

Ronde à la fashion week de Paris
Photo défilé Dior Spring 2018

Oh oui, les gros du monde du luxe ont bien signé une charte.
Concrètement cela veut dire que chez Kering (Saint Laurent, Balenciaga, Gucci, Stella McCartney, Alexander McQueen) et LVMH (Christian Dior, Louis Vuitton, Loewe, Céline, Givenchy, Kenzo) on ne verra pas de mannequins de moins de 16 ans et de taille inférieure à 34.
Alors oui c’est bien est cela limite sans doute un peu les dégâts, mais soyons honnête une seconde, une jeune femme de 16 ans et de taille 34 c’est une peu le modèle type de la mannequin qui défile à Paris en ce moment et c’est très loin d’alléger la pression de l’image quand ce type de femmes est érigé comme modèle unique de beauté.
Les femmes qui ont les moyens d’acheter des produits de luxe ne sont pas des adolescentes, mais des femmes qui ne sont absolument pas représentées dans le monde de la mode de Paris.

Heureusement Paloma Elsesser est venue à la rescousse de Paris est à fait deux passages sur le podium du défilé de la marque Jour/né , youpi enfin !
Les créateurs de Jour/Né ont précisé “C’est une amie de la maison”, amie ou pas nous on est content de voir enfin une femme qui sort du modèle unique.

Ronde à la fashion week de Paris
Photo défilé Jour/Né Spring 2018

Chez Koché, une jeune griffe, un effort aussi avec de la diversité dans les morphologies, des femmes qu’on n’imagine pas forcément toujours sur les podiums.

Ronde à la fashion week de Paris
Photo défilé Koché Spring 2018

Il reste jusqu’au 3 octobre à la Fashion week de Paris pour prouver qu’ils ne sont pas “des entreprises à papa”, tournées vers le passé et faisant barrage comme l’aurait aimé notre cher Karl aux rondes dans le monde la mode.
New York serait-elle en train de prendre la place de Paris et devenir la nouvelle vraie capitale de la mode ?


?>