Le 10.10.17 Par Anne

10 trucs qui prouvent que vous ne vous assumez pas

vous ne vous assumez pas

Comment vivez-vous votre poids ? Pensez-vous qu’il vous rend malheureuse, handicapée et vous empêche de tout faire ? Ou être vous plutôt bien dans vos kilos ?

Être grosse est souvent bien plus qu’un problème physique !
Pour certaines le poids est avant tout mental : une souffrance, un cauchemar au quotidien.
Quand on se sent mal dans sa peau de ronde, quand on ne s’assume pas, on se dévalorise, se voit moins capable, jolie, digne d’amour que l’on peut l’être en réalité.
Tout ça nous paraît très réèl, même si ce n’est pas une fatalité, mais une vue de l’esprit qui peut se changer.

Et vous, à quel point vous assumez-vous ?
Découvrez-le avec ces 10 points :

Vous fuyez la nudité comme la peste

Sur la plage / devant le médecin / avec votre compagnon ou même seule, vous déshabiller vous rend extrêmement nerveuse !!!
Le seul endroit où vous acceptez d’être nue c’est la douche : parce que vous n’avez pas le choix !
Même dans les moments d’intimités avec votre partenaire vous faites tout pour cacher votre corps, enfin surtout le ventre.
C’est bien simple, votre corps vous dégoûte et vous ne lui trouvez aucun ou très peu de charme.
Cette enveloppe qui vous trahit, ce poids qui vous tire vers l’arrière ne semble pas être le vôtre. Alors vous ne voulez même pas le voir, et encore moins que d’autres découvrent “l’horreur”.

vous ne vous assumez pas

Vous ne supportez pas les compliments

Si quelqu’un vous dit que vous êtes jolie, c’est très simple : vous n’y croyez pas !
Soit ce quelqu’un vous aime et donc n’est pas objectif, soit il veut coucher avec vous et on sait toutes qu’ils sont prêts à n’importe quoi.
Si ça vient d’un(e) inconnue(e), 2 possibilités : cette personne veut quelque chose, ou alors elle se moque de vous. Peut-être même les deux en même temps !!!
Vous ne vous trouvez pas belle et donc personne ne peut vous trouver belle. Point barre !

vous ne vous assumez pas

Vous détestez le miroir

Miroir, miroir, pourquoi es-tu si cruel ?!
Voir cette image de vous vous fait juste mal.
Ce reflet que chaque surface brillante vous renvoie, vous ne l’aimez pas. Ce n’est pas l’image que vous aimeriez voir de votre corps.

vous ne vous assumez pas

Short, débardeur, crop top : hors de question !!!

Vous avez banni tous les vêtements qui exposent un peu trop de votre peau.
Il est juste hors de question que quelqu’un puisse voir vos bras, votre ventre, vos cuisses, ou même vos genoux.
C’est une vue que vous ne supportez pas de vous-même et vous avez trop honte pour l’imposer aux autres.

vous ne vous assumez pas

Vous ne portez jamais de couleur

À vous le noir, le gris, le marron, le marine, le camel est toutes les couleurs qui ne vous feront pas sortir du lot.
Vous avez déjà l’impression de prendre trop de place, hors de question d’en rajouter avec une couleur qui pourrait vous faire remarquer ou vous démarquer.
Vous aimeriez vous faire la plus petite et discrète possible.
Si un génie vous offrait un pouvoir magique : vous choisiriez celui de disparaître.

vous ne vous assumez pas

Vous évitez à tout prix la plage et la piscine

Se mettre en maillot en bain devant du monde, c’est un peu le pire de vos cauchemars, et encore plus en bikini.
Vous n’êtes pas forcément contre l’idée d’une baignade, mais pour vous jeter à l’eau devant témoins il faudrait à la limite que vous puissiez rentrer dans l’eau couverte d’un paréo.
Sauvez Willy, ce ne sera pas vous !

La salle de sport est votre enfer

Une bande de narcissiques, obsédés par leur corps qui passe leurs temps et tous les efforts pour se transformer en machines de guerre sans un gramme de gras ne semble pas la meilleure compagnie pour une grosse.
Alors, être la seule personne qui a du gras et des bourrelets dans un espace où l’on bouge et l’on sue est terrorisant ! Vous savez qu’ils vont vous regarder avec dédain et vous mettre mal à l’aise.
La salle de sport c’est un peu la double torture du corps er de l’esprit.

vous ne vous assumez pas

Vous êtes sûre que les gens se moquent de vous

On le sait tous, les gens s’observent et se jugent, ce n’est pas le cas partout, mais en France regarder et critiquer est presque notre sport national.
Vous avez sans cesse la sensation que les gens parlent de vous, rient de vous, chuchotent dans votre dos, vous montrent du doigt et cela vous fait sentir vraiment mal.
Peu importe qu’ils rient d’une bonne blague qui n’a rien à voir avec vous ! Si ça arrive juste quand vous êtes là, vous ne pouvez pas chasser de votre esprit la pensée que c’est à cause de vous, que c’est votre apparence grotesque qui cause ces ricanements.
Et c’est peut-être vrai parfois, mais certainement beaucoup moins que vous ne le croyez…

vous ne vous assumez pas

Vous évitez de manger dehors

Des inconnus vous faisant une réflexion parce que vous mangez un sandwich dans la rue, des regards de dégoûts à la terrasse d’un café, la honte si quelqu’un vous voit manger une glace ou une viennoiserie … des situations que vous connaissez, vivez, vous font pleurer et vous donne envie de vous cacher.

Votre poids vous empêche de tout faire

Vous êtes convaincue qu’il y a plein de choses que vous ne pouvez pas faire À CAUSE DE VOTRE POIDS.
Travail, sport, amour le poids vous paraît un obstacle pour tout ! Vous n’osez même plus essayer… à quoi bon ??
À quoi bon faire une randonnée quand vous n’arrivez pas à monter au-dessus de cette marche un peu haute ? Impensable !
Au boulot de toute façon on vous imaginera feignante et vous ne rentrez pas dans l’uniforme ! Bref c’est peine perdue !
L’amour ? Rien que l’idée vous fait rire jaune, car ÉVIDEMMENT aucun homme ne peut vouloir d’une grosse comme vous !!

Vous n’êtes pas heureuse et vous pensez que sans tout ce poids les choses seraient plus faciles, les barrières bien moins hautes et nombreuses, les regards moins négatifs; et que vous pourriez enfin trouver votre place dans cette société, faire ce que vous voulez et connaître enfin le bonheur.

vous ne vous assumez pas

Ce tableau bien noir, c’est ce que nombreuses rondes ont pensé un jour, moi y compris.
Une espèce de cauchemar sans fin où tout nous pousse à nous déprécier et perdre confiance petit à petit.
Ce cercle horrible peut se casser, oui oui, il suffit de voir toutes les rondes qui respirent la joie de vivre et les exemples comme Tess Holiday .

Attention, ce n’est jamais facile de prendre sa vie en main pour changer ce qui ne va pas. Mais si vous ne prenez pas de risques, cela ne s’arrangera pas, on espère vraiment que vous ferrez ce choix.
3 guides pour vous aider sur le chemin de l’acceptation :
*Je me trouve pas belle : 5 astuces pour se trouver belle !
* Se réconcilier avec son corps : 7 idées de choses à faire
* Je déteste mon corps : 5 choses que tu peux faire pour apprendre à aimer ton corps !

La plupart des images de cet article viennent de la série “Journal d’une ado hors norme” (My Mad Fat Diary), une série que je conseille vivement.


?>