Le 12.02.18 Par Anne

Chromat donne une leçon épique de diversité à la fashion Week de New York

Blonde, brune, rousse, voilée, mince, musclée, ronde, latina, Asiatique, métisse …
À l’heure où le mot diversité semble être sur toutes les langues, voici enfin un véritable exemple de ce que veut dire Diversité !
Créateurs, rédacteurs, journalistes, chroniqueuses et blogueuses de tous les horizons, voici le défilé qui donne un souffle neuf et de l’espoir pour le futur avec la marque Chromat.

Sur le podium on retrouve la superbe Denise Bidot, à ses côtés Sabina Karlson et la mannequin séniore Emme qui étaient déjà là en 2017.
Et ce n’est pas tout, l’artiste pop bionique Viktoria Modesta est là, mais aussi la sublime mannequin trans Geena Rocero.

Becca McCharen-Tran qui est la créatrice qui se cache derrière Chromat entre pour nous au panthéon des créateurs qui apportent vraiment quelque chose par leurs visions.

Non seulement ce défilé pleins de couleurs est une ode à la body positivity avec la femme belle dans toute sa diversité, mais elle en rajoute une couche avec humour en faisant porter à ses mannequins un paquet de Hot Cheetos comme s’il s’agissait du dernier sac à la mode.

Chromat a toujours conçu sa marque de maillot de bain et de vêtements de sport pour des femmes puissantes avec des personnalités fortes.

Mais Chromat c’est aussi une marque qui remet la mode à sa place, servir le corps des femmes et non les asservir.

Ce n’est pas par hasard si parmi les clientes de la marque on retrouve des femmes comme Beyoncé, Madonna, Taylor Swift, Tyra Banks ou encore Nicki Minaj.

Chromat c’est un véritable vent de fraîcheur qui apporte une vraie note d’espoir dans un monde souvent trop superficiel.

Le site : Chromat