Le 08.03.18 Par Anne

Les droits des femmes, comment les vivez-vous ?

Aujourd’hui c’est la journée internationale du droit des femmes.
Donc j’ai posé la question sur la page de VivelerondesQue représente la journée internationale des droits des femmes pour vous ?” et j’ai été surprise de voir que pour beaucoup cela ne représente plus rien maintenant.

Je suis une femme, je suis née en France et je vis en Europe.
Je suis libre, mais j’ai juste de la chance d’être née dans le bon pays au bon moment et d’avoir un travail dans lequel je suis payée comme si j’étais un homme.


Si ma mère avait vécu en Chine, je ne serais sans doute jamais venue au monde parce que je suis une femme.
Il y a des pays où j’aurais été mutilé, excisés parce que je suis une femme.
Je peux travailler, avoir le contrôle sur mes finances, avoir mon propre compte bancaire sans à avoir à demander la permission à mon père ou à un mari, grâce à la lutte qu’ont mené d’autres femmes avant nous pour nous.

J’ai la chance de travailler sans subir le machisme de collègues, avec le même salaire qu’un homme pour le même travail, et aujourd’hui ce n’est pas le cas pour toutes les femmes, même ici.

Chiffres-clés 2017 des inégalités femmes hommes

Je suis vivante, pas de petit copain ou d’ex qui veut me tuer, mais il y a des femmes qui meurt tous les jours, partout dans le monde, sous les coups d’un conjoint ou ex-conjoint.

2% des rues françaises portent des noms de femmes.
1h30 de temps en plus passé à faire le ménage pour les femmes, comparées aux hommes.
100% des femmes harcelées dans les transports.
80% des femmes confrontées au sexisme au travail.
Et j’en passe … (( Source : Chiffres clés ))

Combien connaissez-vous de femmes qui ne peuvent pas avoir plus de responsabilités dans leur travail, car ce sont des femmes, qui n’osent pas porter ce qu’elles veulent, car elles sont femmes, qui ne se sentent pas en sécurités le soir, car ce sont des femmes …

On en arrive à parler de la fête des femmes comme de la fête des grands-mères, c’est juste une façon insidieuse de petit à petit faire perdre tout sens, importance et impact pour des causes qui sont loin d’être gagnées.
Eh oui, tous ces codes de réductions aujourd’hui pour la “fête de la femme” ne changeront rien, c’est même triste de minimiser tout ça et de le transformer en simples promotions.
C’est Journée internationale DES DROITS DES femmes au lieu de journée internationale de la femme

Mais on ne doit pas oublier à quel point nous sommes chanceuses et avec quelle facilité cela pourrait disparaître.