Le 11.05.18 Par Anne

Le hashtag pour relâcher la pression sur sa propre image #ObjectifBikiniFermeTaGueule

On a marre de la pression qui montre dès le mois de mars , vous savez cette pression sournoise qui nous dit que nous devrions toutes rentrer dans le moule, être “parfaites”, nous préparer pour la plage sous peine de ne pas avoir un corps digne de la plage.
Entre les images retouchées à tout va, les filtres, le contouring, les poses savantes pour paraître plus fines … Nous vivons dans un monde où la pression est constante et relayer de plus en plus par tous, pas que la pub, la mode et les vendeurs de régimes.

Oui aujourd’hui nous relayons toutes un petit peu de cette pression et c’est là que Laura Calu intervient en lançant un hashtag tel une bouteille à la mer #ObjectifBikiniFermeTaGueule
Un hashtag pour relâcher. la pression, qui appelle à arrêter de se regarder dans le miroir, de se juger, de se comparer et surtout de comprendre que nous avons tous des complexes, de s’accepter tels que nous sommes et de vivre avec nos spécificités

Oui nous avons toutes des “défauts”, des matins où l’on se sent moins jolie … mais à force de contrôle sur notre propre image, de photos supprimer, car on ne s’aime pas dessus même si nos amis nous trouvent très jolies, nous contribuons nous même à faire passer ce message de culpabilisation sur la perfection.

Alors oui, on peut s’amuser avec les filtres, le contouring, les gaines … tous les artifices pour nous montrer sur notre meilleur jour, même si parfois cela veut dire montrer une image irréelle de nous même.
Chacun est libre et on a tous le droit de choisir de temps à autre de montrer une image glamour de nous même.
Avec #ObjectifBikiniFermeTaGueule pas d’interdiction, juste une invitation à oser être soi tout simplement

Ce hashtag lancé sur les réseaux sociaux invite chacun et chacune d’entre nous à ne plus avoir peur d’être soi, car comme le dit cette sage parole d’auteur inconnu : “On fait tous caca”
Comprenons que nous sommes tous humains, avec nos doutes, nos peurs, nos sentiments.

Au moment où j’écris ces lignes, il y a déjà plus de 2700 photos qui reprennent ce hashtag, pour une fois français, sur instagram

Des femmes de toutes les tailles participent activement au mouvement qui part d’un coup de gueule que nous avons toutes ou presque ressenti un jour.

Que ce soit en bikini ou non, c’est le moment de s’exprimer et de montrer au monde que contrairement aux idées reçues, parfois répandues dans des livres à succès comme “Ces Françaises qui ne vieillissent pas” de Mireille Guillano, “Forever Chic” de Tish Jett, bref toutes ces publications qui nous dépeignent à l’international comme l’éternel mince et chic faites femmes, nous sommes bien plus que cela, nous sommes des femmes belles, chacune à sa manière, avec nos “imperfections” et avec du caractère.

On a tendance à sous-estimer l’important de la participation de chacun pour casser les stéréotypes, et pourtant c’est en apportant tous notre pierre que l’on pourra les surmonter.

Qui va poursuivre le mouvement et partager sa photo ?