Le 19.09.04 Par Anne

Barbara Brickner

Le nom de Barbara Brickner vous est peut-être inconnu, mais vous avez forcement déjà vu ce visage !

Découverte lors d’un concours de chant à

Seatle, Barbara ne se destinait pas du tout au métier de mannequin.

Lorsque Bill Heffner, patron d’une agence de mannequin, et juge du concours de chant lui tend sa carte, elle ne sait vraiment pas vers quoi elle se dirige !

Adolescente, elle suffoquait face à la pression des magazines lui présentant des filles de plus en plus maigres !

Elle fit de nombreux régimes, parfois sous la pression de petits amis.

Alors quand Bill Heffner est venu vers elle en lui disant : “Vous devriez être mannequin grande taille“, elle a pris cela pour une farce de mauvais goût, pensant qu’on la “traitait” de “grosse”.

Quelques semaines plus tard, elle était dans son bureau et regardait les books des modèles de l’agence. Barbara Brickner n’avait alors aucune idée de ce qu’est une mannequin grande taille et fut étonnée par les photos :

Elles étaient simplement de vrais belles femmes, avec des mensurations comme les miennes“, raconte Barbara.

Ils les appellent grande taille, mais je pense que “grande taille” est une façon péjorative de décrire des femmes pulpeuses.

Avec ces mensurations (104 cm – 84 cm – 114 cm), elle est vite devenue l’une des modèles grandes tailles les plus connus au monde.

Sa plus grande victoire est que ce corps que certains repoussaient l’a fait voyager en Italie, France, Allemagne, Canada, Mexique et à travers tous les Etats Unis.

Durant 10 années, Barbara Brickner a travaillé pour l’agence Wilhelmina à New York, et l’agence Heffner à Seattle ainsi que dans de nombreuses autres agences autour du monde.

Voici une petite liste (non exhaustive) des endroits où vous avez pu la voir : MODE magazine – Grace magazine – Elena Mirò – Marks & Spencer – Reitmans (Marque Canadienne) – Nordstrom, Lands’ End, Eddie Bauer, et Catherine’s…

Des affiches de Barbara ont été vues aux quatre coins du monde, elle a fait des séances photos dans des endroits exotiques, elle a même eu son propre calendrier, un succès à l’image de celui de mannequins tels que Cindy Crawford, et il s’agit pourtant d’un mannequin grande taille.

La marque italienne, Elena Mirò est vendu en France, Angleterre,Hollande,Belgique, Espagne, Portugal, Grèce, en Russie même en Tunisie et au Koweït, c’est dire si l’image de Barbara a voyagé.

Lien vers son calendrier

Lien vers une petite vidéo d’un shooting

Barbara est bien plus qu’une mannequin grande taille reconnue, elle a un public qui la suit, et son image a fait beaucoup pour sensibiliser et changer l’attitude de la société face au modèle féminin. Elle a communiqué sur ce sujet, mais préfère laisser son image parler pour elle.

Exposant dans Mode Magazine, elle a fait aussi de nombreuses apparitions dans le Seattle Magazine et le Wall Street Journal.

Elle a aussi été régulièrement invitée dans des émissions télévisées telles que « Seattle’s Northwest Afternoon ».

Elle a fait évoluer positivement l’image de la femme dans l’industrie grâce à son physique.

Barbara Brickner est fière de contribuer au changement de l’industrie à propos des modèles grandes tailles.

Grâce à sa renommée, Barbara a parlé de l’intérêt d’être un mannequin grande taille dans la société actuelle. Se faisant toujours l’avocate d’une vie saine, avec son diplôme de communication (journalisme) de l’université de Washington est allée parler aux étudiants à propos de l’image du corps et de son rêve en tant que modèle pour aider à casser les idées reçues sur les femmes ultra minces de la société d’aujourd’hui.

On compte Barbara parmi les plus grands défenseurs de l’image du corps et de la “self acceptance” :

Pendant des siècles, les femmes étaient honorées pour leurs rondeurs, pour leur corps, pour leur visage tout en rondeur, et soudainement, dans les 30 dernières années, cela à simplement complètement changé

Nous devons montrer les femmes comme pulpeuses

J’apprécie une belle image. Je pense que c’est la chose la plus importante, parce que c’est une chose de vendre une chemise, ou vendre une paire de pantalons, mais c’est une tout d’autre question pour en réalité vendre une idée

Barbara aussi a eu des doutes face à sa propre beauté et à son image, et voilà ce qu’on lui a répondu :

Vous êtes ici parce que nous voyons la beauté en vous. Pas juste les courbes, le beau corps, ou le beau visage, mais ils sont ce qui se dégage de vous

Aujourd’hui, Barbara est mariée et vie à Camano Island. Ses projets pour l’avenir, en plus de s’occuper de son bébé, incluent de créer une ligne de vêtements grande taille, elle travaille aussi sur un rêve d’enfance : son but de devenir une chanteuse country. Et sa dernière ambition, mais pas des moindres, Barbara travaille à un projet associatif.

Cette flamboyante ronde, non contente d’offrir par son image une agréable représentation de ce que peuvent donner des rondeurs sur une femme qui s’assume, a su aussi user de son esprit afin de faire évoluer et accepter l’image de la femme et des rondeurs.

Site officiel de Barbara Brickner

Embracefashion, la marque de prêt à porter de Barbara.

Judgmentofparis, une gallerie de photo très complète et des interviews (en anglais).

Elena miro

Plus Models agency

Learning Curves le livre de Michele Weston dont Barbara fait la couverture.

Les autres grosses renommées