MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Autrement...Les Moso, la tribu des amours libres

Les jours où j'en ai spécialement marre de «cette société guerrière pilotée par des machos pourris», je me passe en boucle le reportage «Les Moso, la tribu des amours libres».  

Dans cette tribu tibétaine de 30 000 âmes, la transmission du nom comme des biens est exclusivement féminine et la notion de père inexistante: celui-ci ne vit pas avec ses enfants, mais dans sa famille de naissance, sous la houlette de sa mère, puis de sa sœur aînée.
Les femmes triment dur à l'extérieur pour entretenir la maisonnée tandis que les hommes prennent soin des enfants de leurs sœurs ou se reposent pour être d'attaque la nuit! Car si les femmes n'ont ni mari ni père, elles ont des amants. Elles reçoivent ainsi de nombreuses «visites furtives». Leur amant préféré dispose même d'un droit de visite diurne et de la possibilité de rester plusieurs jours, avant de se retirer à nouveau dans sa famille.
Une jeune Moso de 23 ans estime à cent deux le nombre d'amants qu'elle a déjà fréquentés et déplore le fait que sa sœur n'en ait hébergé jusqu'ici qu'une cinquantaine… Cette société sans conflit (où l'on souhaite avant tout avoir des filles!) exclut si radicalement la possession que la jalousie n'a pas de raison d'être.
Pour les Moso, deux amants qui se jurent fidélité constituent une hérésie, tout comme le mariage, car chez eux, «tout est basé sur les sentiments et non sur les biens matériels».
Isolée dans les premiers contreforts de l'Himalaya, cette tribu maintient cet équilibre depuis deux mille ans. Elle a même résisté à la politique des mariages forcés menée par la révolution culturelle (qui a conduit à des centaines de suicides dans la ville voisine). Mais aujourd'hui, le tourisme et la TV débarquent, flanqués de l'école qui prône les vertus du mariage aux petits Moso.
Ne devrions-nous pas organiser très vite des «stages obligatoires» de six mois sur place… à l'intention des machos les plus endurcis de nos latitudes!
B
112 ans 250
Je l'ai vue deux fois ce reportage il es terrible!!!
Mit appart le fait que les femme travail un peu trop dur a mon gout quand meme, cuisine,menage, les champs... un peu trop quand meme!

Mais la mentalité des moso j'adore?
Je pense que pour nos chere macho une stage de 6 mois serai un peu trop radicale!! lol tu vois ils faudraient deja leurs expliquer que ca existe....

kissou
57 ans lyon 72
j'ai vu ce reportage très interressant mais alors vraiment là ,les amis je ne suis pas d'accord avec vous :
1 c'est la plus vieille qui commande et qui crie ses ordres dès 5 heures du matin aux plus jeunes qui triment (tu te vois toi, baps avec une belledeuch qui te hurle de laver le linge et de faire la poussière dès ton réveil et la bas c'est pas confirure tartine miel beurre ou chocapic ,c'est un bol de riz et deux pousses de bambous) bonjour l'ambiance

2 les enfants ne sont pas élevés par leurs vrais pères (génétiques )mais par les oncles des femmes qui vivent le jour avec elles avant d'aller rejoindre eux aussi leur maitresse cachées la nuit ,personnellement je connais peu de père qui rêvent de "filer" leurs gosses à d'autres ,

3 la relation de nuit cachée c'est à dire hors du cercle famillial à peut être un goût interressant par le côté non dit et non vu ,mais jamais de bisou dans le cou dans la journée pas de partage de sensations diurnes comme écouter les oiseaux chanter ,les enfants, leurs enfants rirent dans la cour ,tout ça pour favoriser une société basée sur l'esclavage des femmes par un système matriarcal qui vaut largement le bon vieux système patriarcal ,je préfère un système d'égalité et d'amour en plein jour aux yeux de tous


fa ,où je te rejois c'est que ces gens comme tous les peuples de la planète différents de nous sont absolument fascinants ,si tu veux y aller vas -y ,je te laisse volontiers le riz blanc les cris de la vieille et la baise torride aprés une journée de 10heures passées à planter du riz et autres légumes en te faisant bouffer les couilles par des moustiques gros comme des sauterelles , CA FAIT REVER!!!!!!!!!
B
112 ans 250
Mais tu ne vois pas les choses comme il faut les voirs (c'est a dire idilique a la baps ;) )

Moi je reste ici en attendant que les machos face leurs stages! tu vois le fait qu'un macho sois rabaisser a simplement faire quequette (oui je sais la passante pas la peine de t'exiter) peuvent leur remettre leur ego en place.

Non? tu trouves pas ?

Mais bon!! ceux ci n'est qu'une idée perso
B I U


Discussions liées
?>