MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

expérience malheureuse autour de l'accouchement

36 ans guingamp(22) 78
:) Ooops faute de frappe.
J'ai passer une grosesse tout ce qu'il a de génial (pas d'hypertention, pas de diabete, rien,) du moin jusqu'a la visite chez l'anesthesie qui ma regarder  
comme une bete rare.
Mais près oscultation il me dit que mes points de reperes n'etant pas tres faciles a distingues au niveau lombaires, il serait donc pas evident de me poser une péridurale ( ca veut dire prépare toi à accoucher sans et donc a souffrir t'avais qu'a pas etre grosse). :twisted:
J'ai un peu panaqué a ce moment j'men suis grave voulu d'etre obese, mais heureusement mon marie etait la pour me réconforter.
Bref, le J arrive tranquillement toujours rien pas de contraction, alors ma gyneco décide de déclencher l'accouchement... 24 h plus tard rien Bebe etait trop bien dans mon ventre.
Et puis un matin ma gyneco débarque dans ma chambre au pas de course en me disant qu'il fallait immédiatement passer une echo, pour voir.
La le verdict tombe césarienne,
Ma gyneco me rassure et me dit qu'elle contact le "fameu anesthésiste" pour programmer l'intervention.
Je retourne à ma chambre ou une sage-femme me prepare pour le bloc ( rage du pubis) lorsqu'en plein milieu de tous ca l'anethesite se pointe, j'etais nue comme un vers, ummiliée. Il m'annonce sans détour qu'il est hors de question qu'il me pose de péridurale ni meme d'athésie générale parce que je suis trop grosse.
2em choc de la journée.
Ma gynéco intervient, les volà en pleine dispute devant moi ( toujours nue) la gyneco ne comprend pas moi non plus .
Apres quelques munites l'anesthesiste campe sur c'est position, mais encore un problème plus personne pour m'anesthesier, donc ma gyneco decide de me transferer dans un hopital à + de 50 km de la.
= 3 em choc de la journée
Apres transfert tout s'est bien passer j'ai ete tres bien accueilli par gens competents et humains surtout.
Je garde le mauvais souvenir de toute cette panique autou de moi, et surtout de l'humiliation.

C'est pour ca que j'ai peur d'avoir un 2em enfant. Je présise que m'a gynéco me dit qu'il n'y a aucun probleme mais j'apprehende.

Voila pour toutes ces précision, merci a toutes de m'accompagner dans ma décision. :D

Lili

[edit Eve: modification du titre pour plus de clarté ;)]
G
34 ans 660
ben t'inquietes pas tu es tombé sur un con c'est tout c'est pas a toi qu'il faut en vouloir :) mais a LUI....

D'ailleurs sur un forum il y a une sage femme qui a dit que tt le monde pouvait bneficier d'une peri sauf cas rares... Et qu'il y avait quasiment pas de rique d'etre paralysée (ben oui moi au debut je defender les anesthesie qui oser pas piquer une personne forte je pensais que c t a cause de la paralysie mais que dalle c'est du pur racisme!! Ou de l'incompetence ;) hihihihi ).

Donc voila miss mais surtout ne gache pas ton envie d'etre mere une seconde fois a cause de lui sinon tu auras des remords tte ta vie :) (loool tiens d'ailleurs bb tape ds mon ventr eil doit te dire defend toi te laisse pas marcher dessus lool)


Bisouuus a bientot :)
7404
gecyka a écrit:
D'ailleurs sur un forum il y a une sage femme qui a dit que tt le monde pouvait bneficier d'une peri sauf cas rares...


ça c'est tout à fait inexact malheureusement...le cas le Lili23 fut le mien également. Les points de repères qui ne sont pas visibles, ça arrive très souvent. C'est simplement du au fait que certaines rondes ont le dos plus enveloppé que d'autres et que du coup l'espace entre les vertèbres ne se sent quasi pas. Donc seule solution: ne pas faire de péri ou y aller au coup de bol, tenter de piquer 10 fois, 20 fois sans être sûr d'y arriver! donc en cela, lili, cet anesthésiste n'avait pas tort. Mieux vaut ne pas faire de péri alors (ce qui fut mon cas et gérable, en tout cas pour moi).Par contre effectivement te laisser nue comme ça, montrer devant toi une panique évidente sont des facteurs pour moi bien plus importants que le fait de ne pas avoir de péri. Sans péri mais avec une équipe compétente tu n'aurais pas paniqué.
quant à même refuser l'anesthésie générale, là franchement.... :shock:
B
35 ans haute normandie 15
pour ta deuxième grossesse, renseigne toi si c toujours ce fameux anesthesiste et si c lui ba va directement a l'hopital ou tu as ete transférée

et ce n'est pas ârce qu'on eest grosse qu'on a pas le droit a la piqure magique, pourquoi nous on devrait souffrir alors que les ti manequin non?
ca m'enerve, je te rassure j'ai eu le mm discours de la part de l'anesthesiste qui s'est occupé de moi. bon , je n'ai pas eu la peri mais c parce que je suis arrivée trop tard a l'hopital.

allez courage, fautr surtout pas te bloquer a cause ça

Sabrina
676
Il semblerait donc que tes hésitations portent plutôt sur ton expérience difficile par rapport aux médecins (et à ce fichu anesthésiste) et à leur manque cruel d'humanité :evil:

En ce qui me concerne, malgré mon dos très rond, on a réussi à poser la péridurale (ce qui a d'ailleurs sauvé mon accouchement par voies basses, sans elle, je n'aurais jamais laissé faire la gyné qui a du aller chercher Loïc très haut avec ventouse...il le fallait car j'étais à dilatation complète et Loïc ne s'engageait pas, on est passé près de la césa d'urgence mais je ne l'ai su que + tard donc j'ai un merveilleux souvenir) mais un jour peut-être, si tout s'engage bien, j'aimerai tenter sans péri mais là n'est pas la question pour toi ;)

Tu disais que tu désirais très fort un deuxième bébé et tu dis aussi que tu as passé une super grossesse, j'aurais donc tendance à t'encourager à te lancer si tel est votre désir à tous les deux.

Maintenant, il y a sûrement un travail à faire pour préparer au mieux l'accouchement puisque ça a été très dur à vivre pour toi, et je le comprends. Tu pourrais être suivie ailleurs, avec d'autres personnes, respectueuses de tes choix mais est-ce envisageable pour toi?

Quelle que soit ta décision, tiens nous au courant ;)
45 ans montauban 367
Moi je dit qu'il y a des "bons" anésthesistes et des mauvais, et toi tu es tombé sur un mauvais, en plus "con" !!!!

Moi je viens d'avoir mon 3e, donc bien sur, pendant mes grossesses j'ai pris pas mal de poids, et pour mes 2 premiers la péridurale c'est passée sans soucis, et pour mon 3e, j'ai accouché il y a un mois, l'anésthesiste arrive, et me prépare, et a beaucoup de mal à me piquer, elle me pique en 3 fois, en me disant que c'est du à mon poids, je suis trop grosse !! alors je lui rétorque, que j'ai déjà accouché 2 fois, et je n'ai jamais eu de soucis !!

Ca ne lui a pas plut !! donc moi aussi je suis tombé sur une "incompétente et conne" !! alors ne garde pas se mauvais souvenir, pense à la joie d'avoir ton bb sur toi !! ;)
46 ans yvelines_ 587
moi non plus pas de péridurale car il était trop tard. Par contre je suis tombée sur un anesthesiste super sympa pour la visite avant accouchement ! j'étais arrivée à 104 kg, et je me suis dit "je vais y avoir le droit, à la remontrance" et non je lui ai paru tellement flippée qu'il m'a osculté gentillement et m'a dit qu'il ne fallait pas m'inquiéter je pourrai surement avoir la péridurale.

Par contre, j'ai accouché en deux heures et ce fut le moment le plus long et intense de ma vie. Lors de mon arrivée, la sage femme n'a pas pris compte de ma douleur ! Et au moment où j'aurai pu encore avoir la péridurale, elle m'a snobbé et m'a dit qu'il fallait prendre mon mal en patience car c'était ça l'accouchement !
Ensuite tout s'est acceleré j'ai atteri en salle de naissance je ne voyais plus rien je n'entendais plus rien ! j'ai vécu cette heure comme si j'étais dans un monde parallèle ! je subissais la douleur comme une "bête", la sage femme m'ordonnait les mouvements et autres à réaliser que j'essayais tant bien que mal. Je n'étais plus moi, je me sentais minable et faible face à ce corps medical qui executait sa routine.
Au moment ou ma petite est arrivée, je ne réalisais meme pas !
La douleur m'avait rendu faible et tremblante. j'ai mis peut être 10 minutes à réaliser qu'elle était enfin la.

j'avais honte de ne pas avoir fait face à cette douleur connue et explicable pour ma fille ... j'étais rien plus rien ! la violence de l'accouchement avait coupé la relation avec mon bébé qui s'est tissé petit à petit par la suite.
Voila deux mois qu'elle est la et fort heureusement j'ai réussi à deculpabiliser, pour elle !
désolée de vous raconter tout ça mais ça me fait un bien fou car c'est tellement enfoui, et j'ai jamais envie d'embeter mon entourage avec ça !
voila merci
:oops:
2309
Je sais, en effet, que pour la péri, certaines morphologies n'en facilitent pas la pose, ou la rendent tout simplement impossible.
Par contre, tu devais finalement subir une césarienne parce que ton accouchement ne se déclanchait pas et que ça devenait "urgent" et l'anésthésite a dit que tu n'aurais "aucune" anésthésie ? là je ne comprend pas ? Il pensait faire quoi ? ouvir ton ventre et ton utérus sans anésthésie ? Ou alors te laisser là et attendre que ton petit bout de sorte par le nombril ?? :shock:
Je crois réver...
40 ans Picardie 140
n'importe quoi cet anesthésiste, moi j'ai eu la peri et apres la rachi et pourtant j suis obése vraiment ca m'enerve tt ca
676
vinae a écrit:
moi non plus pas de péridurale car il était trop tard. Par contre je suis tombée sur un anesthesiste super sympa pour la visite avant accouchement ! j'étais arrivée à 104 kg, et je me suis dit "je vais y avoir le droit, à la remontrance" et non je lui ai paru tellement flippée qu'il m'a osculté gentillement et m'a dit qu'il ne fallait pas m'inquiéter je pourrai surement avoir la péridurale.

Par contre, j'ai accouché en deux heures et ce fut le moment le plus long et intense de ma vie. Lors de mon arrivée, la sage femme n'a pas pris compte de ma douleur ! Et au moment où j'aurai pu encore avoir la péridurale, elle m'a snobbé et m'a dit qu'il fallait prendre mon mal en patience car c'était ça l'accouchement !
Ensuite tout s'est acceleré j'ai atteri en salle de naissance je ne voyais plus rien je n'entendais plus rien ! j'ai vécu cette heure comme si j'étais dans un monde parallèle ! je subissais la douleur comme une "bête", la sage femme m'ordonnait les mouvements et autres à réaliser que j'essayais tant bien que mal. Je n'étais plus moi, je me sentais minable et faible face à ce corps medical qui executait sa routine.
Au moment ou ma petite est arrivée, je ne réalisais meme pas !
La douleur m'avait rendu faible et tremblante. j'ai mis peut être 10 minutes à réaliser qu'elle était enfin la.

j'avais honte de ne pas avoir fait face à cette douleur connue et explicable pour ma fille ... j'étais rien plus rien ! la violence de l'accouchement avait coupé la relation avec mon bébé qui s'est tissé petit à petit par la suite.
Voila deux mois qu'elle est la et fort heureusement j'ai réussi à deculpabiliser, pour elle !
désolée de vous raconter tout ça mais ça me fait un bien fou car c'est tellement enfoui, et j'ai jamais envie d'embeter mon entourage avec ça !
voila merci
:oops:


parfois le message de quelqu'un réveille quelque chose de douloureux en nous et si, via la demande de lili23, tu as pu parler de ton accouchement difficile et que ça t'a fait du bien, tant mieux ;)
n'hésite pas à en reparler si le besoin s'en fait sentir :)
45 ans pépettesland 1803
La sage femme me disais lors de la préparation à l'accouchement qu'un accouchement réussi était un accouchement où la maman et le bb se portaient bien. Peut importe ce qui se passait avant ou pendant l'accouchement.
Ton bb va bien, tu vas bien, donc ton accouchement a été une réussite totale et tu peux en être fière.
46 ans yvelines_ 587
parfois le message de quelqu'un réveille quelque chose de douloureux en nous et si, via la demande de lili23, tu as pu parler de ton accouchement difficile et que ça t'a fait du bien, tant mieux ;)
n'hésite pas à en reparler si le besoin s'en fait sentir :)




merci beaucoup !
36 ans guingamp(22) 78
:D Rebonjou a tous et merci pour vos temoignages et votre réconfort sa fait bien plaisir. :angel:
grace a vos encouragement j'me dis que c'est vrai je dois écouter se que me dicte mon coeur, je le veux plus que tous se 2em enfant et les autres on s'en fou. :2gunfire:
Après tout s'est mon problème et j'ai vraiment trop envie de Bebe pour reculer et puis mon mari est là, lui aussi attend mon verdict je sais que je n'ai qu'un mot à dire et Hop! :multi:
Mon corp réclame trop cette grosses tou comme la premiere qui fut manifique alors voila les filles je me lance !!!! :D
Mille fois merci de m'avoir aider à choisir ma destinée .
Grosses bises a toutes.
LILI :P
46 ans yvelines_ 587
j'ai du faire une fausse manip !! je voulais juste remercier yeyelle de son gentil ti mot ! merci beaucoup :)
2309
Viane,

L'experience que tu as vécu, beaucoup de mamans la vivent malheureusement... Certains professionnels ne sont pas conscients du côté unique et sacré que revet une naissance pour les parents. Et c'est vraiment dommage.
parfois c'est une question de comportement, et parfois c'est dû à la "sur médicalisation". Pourtant, on commence à reconnaitre qu'en matière de psychologie par exemple, les traumatismes liés à la naissance (pour l'enfant lui même ou pour ses parents) sont particulièrement douloureux et difficiles à regler.
Qu'un obstétricien ou une sage-femme "effectuent" plusieurs accouchement par jour ou par semaine, c'est un fait, mais en tant que mère, l'accouchement que l'on vit est unique. Quand bien même ce soit le premier ou le 6ème. Je pense qu'un travail sur cet aspect devrait être fait afin d'éviter les traumatiquems tels que celui que tu as vécu.
J'éspère que pour tes prochains accouchements (si tu en prévois d'autres) on te donnera l'occasion de le vivre le mieux et plus intensemment possible.
B I U


Discussions liées
?>