MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Génération Prozac

L
68 ans 7508
Tout d'abord je tiens à dire ce post n'est pas un reproche mais surtout un constat.

J'ai remarqué que la tristesse prime sur la joie.
Tout le monde déprime et tout est  
dérpimant.
Mais ne voit on pas que son reflet dans la glace et rien ce qui s'y trouve derrière ce reflet?
N'est on pas un peu égoïste à se regarder le nombril? N'y a til pas des choses plus importantes, plus grave?
N'a t on pas la chance d'être là où nous en sommes? Serions nous plus heureux à vivre dans une hutte d'un village africain à survivre avec nos maigres récoltes?
Pourquoi eux acceptent ils plus leurs vies que nous la notre?

Est on malheureux parce qu'on arrive pas à atteindre les buts qu'on s'est fixé ou plutôt des idéaux commerciaux qu'on impose à notre esprit depuis notre enfance ?

Enfin de compte qu'est une vie ratée?
La fait d'avoir du poids est il en soit si grave? On ne vit vraiment plus à cause de ça ou s'empêche t on de vivre à cause du poids?

Où est vraiment notre bonheur?

J'ai hésité longtemps à poster ce message mais je me dis que moi j'en ai marre de la déprime et que c'est pas ainsi qu'on va s'en sortir!
Je pense que le proverbe on récolte ce qu'on a semé est juste et je ne veux pas dire par là qu'on a ce que l'on mérite mais juste qu'il faut se battre pour avoir ce que l'on souhaite et notamment consulter la section rééducation alimentaire si le poids est si important. :D

La vie on en a qu'une et y'a pas de temps à perdre!
35 ans ardennes 142
TROP FORTE
QUELLE BELLE PAROLE
j'espere que ce message sera lu par enormement de monde
je te rejoint dans tous ce que tu as dit
bizzz
30 ans Fécamp 1045
Tu sais Yubaba, ton post donne du courage quand il y a un petit coup de blues ou encore plus d'espoir quand ça va bien !!

Mais le prozac désigne beaucoup plus que cela malheureusement. Pas seulement une affaire de nombrilisme, mais une véritable maladie très dûre à soigner, et le fait de ce dire qu'il y a pire ailleurs (et c'est oh combien vrai !!!!) a une petite tendance à faire culpabiliser les personnes déjà atteintes :cry: .

En attendant ça m'a quand même boostée pour la journée !! ;)
33 ans En haut à droite 2485
Il ne faut pas oublier Yubaba les personnes qui font de la dépresion, ce n'est pas pareil qu'un coup de déprime, c'est une maladie comme une autre, qui n'est pas dû à un laisser aller, comme beaucoup de personnes le pensent.
Ms c'est vrai que ton message donne envie de voir les choses du bon côté!
(j'ai bien compris que tu faisais un constat, et que tu dis ce que tu remarques ;) )
45 ans Ici-là 1729
comment dire... j'abonde en ton sens Yubaba, le tout est de se rendre compte et d'ouvrir les yeux suffisamment tôt.

C'est que nos besoins sont différents de celui qui vit dans une hutte africaine avec une mince subsistance...

Une personne de mon entourage m'avait choquée un jour où je tenais en substance les mêmes propos. La réponse fulgurante que j'ai reçue: "je ne veux pas que ma vie soit définie comme "heureuse" parce que celle des autres est médiocre". Comme je ne plaçais le discours dans ce sens-là, j'étais assez abasourdie.

M'enfin, ton post nous amène à relativiser. Le recul, on oublie souvent d'en prendre quand on est dans l'émotionnel...

Je m'répète mais je suis assez d'accord avec ton approche (cf ma signature).
1000
Yubaba a écrit:
Tout d'abord je tiens à dire ce post n'est pas un reproche mais surtout un constat.

J'ai remarqué que la tristesse prime sur la joie.
Tout le monde déprime et tout est dérpimant.
Mais ne voit on pas que son reflet dans la glace et rien ce qui s'y trouve derrière ce reflet?
N'est on pas un peu égoïste à se regarder le nombril? N'y a til pas des choses plus importantes, plus grave?
N'a t on pas la chance d'être là où nous en sommes? Serions nous plus heureux à vivre dans une hutte d'un village africain à survivre avec nos maigres récoltes?
Pourquoi eux acceptent ils plus leurs vies que nous la notre?

Est on malheureux parce qu'on arrive pas à atteindre les buts qu'on s'est fixé ou plutôt des idéaux commerciaux qu'on impose à notre esprit depuis notre enfance ?

Enfin de compte qu'est une vie ratée?
La fait d'avoir du poids est il en soit si grave? On ne vit vraiment plus à cause de ça ou s'empêche t on de vivre à cause du poids?

Où est vraiment notre bonheur?

J'ai hésité longtemps à poster ce message mais je me dis que moi j'en ai marre de la déprime et que c'est pas ainsi qu'on va s'en sortir!
Je pense que le proverbe on récolte ce qu'on a semé est juste et je ne veux pas dire par là qu'on a ce que l'on mérite mais juste qu'il faut se battre pour avoir ce que l'on souhaite et notamment consulter la section rééducation alimentaire si le poids est si important. :D

La vie on en a qu'une et y'a pas de temps à perdre!


grande première de hubaba qui dab ne dit que 2,3, ou5 mots bravo un petit peu à la fois nous allons débrider notre hubada
45 ans meuse 301
yubaba,

Non seulement les gens peuvent etre dans une vraie détresse (dépression), celles et ceux qui perdent une personne aimée!!!La dépression est une maladie complexe. Mais je te rejoints sur le fait que beaucoup de personnes sont tristes, ne sourient plus! Il ne faut pas oublier que nous sommes sur terre, et que certains ne sont pas "gatés" par le nature! j'entends pas là, qu'ils ne vivent pas toujours d'accès de ressources (chomage), solitude, enfants d'un premier mariage! Malgré tout je sais qu'il faut tenir bon et garder un point de vu positif.

Pas facile, j'ai eu 2 dépressions suite à des ruptures sentimentales, et pour moi, la vie sans aucun amour peut conduire à une réelle déprime!
surtout lorsque tu as 30 ans et que tu n'as plus d'amis autour de toi! Les gens sont individualistes qui ont leurs vies de famille et ne se soucie guère des autres! enfin, tout le monde n'est pas comme ca!
Alors, un coup de déprime, un moment de blues peut se faire ressentir de temps en temps!
48 ans contre le mur, face à mon écran 3178
Je crois (mais je peux me tromper) que Yubaba dans son titre Génération Prozac ne faisait pas DIRECTEMENT référence aux personnes souffrant de dépression.
Et si j'ai compris ce qu'elle essaie de dire, en effet la société dans laquelle nous vivons a trop souvent tendance à nous faire croire qu'en prenant tel ou tel comprimé, tel ou telle drogue, nous serons mieux armés pour affronter nos problèmes. :roll:

Pour ce qui est de celui du poids, je rejoins complètement son avis. Le poids pose problème ? Vraiment problème ? Que c'est insurmontable et que ça gache la vie ? Alors il ne faut surtout pas hésiter à aller consulter avec toute l'attention requise la rubrique rééducation alimentaire. ;)

Ensuite, sans se comparer aux africains qui vivent dans des huttes (encore que ça soient pas les plus nombreux hein ? mais bon les clichés ont la vie belle) et qui attendent avec anxiété le produit de leur récolte.. Je dois dire que je comprends la réaction de l'interlocuteur d'Oarystis. Et quoi ? Oui il y a des gens plus miséreux, plus malheureux etc... Pas besoin de traverser l'atlantique hein ? Juste au coin de la rue le sans abri du coin qui n'a même plus de nom lui aussi connaît bien la misère hein ?
Donc ça sert à rien de chercher pire que soi car on trouvera toujours.
Et c'est pas vraiment ce qui fera avancer que de savoir qu'il y a pire que soi sur Terre.

Maintenant Yababa pose une VRAIE question. Est-ce que ce sont vraiment leur kilos qui empêchent certaines de vivre ?
Est-ce que ce n'est pas une forme de "lâcheté" que de ne rien faire que pleurer sur soi et sur ses kilos en se disant : Haaan si j'étais mince, je serais physicienne, ou astronaute ou chais pas quoi d'autre. Si j'étais mince j'aurais un autre homme dans ma vie (dont la variante est haaan si j'étais mince j'aurais un homme dans ma vie), haaan si j'étais mince ma famille me parlerait et me regarderait différemment, haaaan si j'étais mince j'aurais un travail des amis, une vie palpitante, une vie tout court....

Et là je dis ... Ah oui ? Vraiment ? :arrow:
32 ans Paris 2114
*Clap clap clap*

C'est vrai qu'on se cache souvent derrière quelque chose,poids,famille,la position des planètes...

Mais on m'a appris qu'on devait être responsable de sa propre vie...Une petite variante,la famille...Eh ben je me mets dans la tête que j'ai choisi ma famille(contrairement à ce qu'on dit) et que je dois faire avec,même si des fois je maudis tout le monde ! lol

Assumer ses problèmes, c'est plus difficile ,mais peut être plus positif

Voilà :roll:

Ah oui petite remarque : Une fois j'ai vu des enfants africains jouer comme des fous dans un lac (enfin ce qui y ressemblait :lol: :roll: ) avec une savonette...en les comparant aux enfants occidentaux scotchés devant leur tv,je me suis vraiment demandé qui étaient les plus heureux :roll:
36 ans Aisne 6
je viens de lire le message de Yubaba
tu as raison, on se plaint souvent peut etre trop alors qu'au fond on n'est pas si malheureux, on a un toit,de quoi se nourrir, de quoi se chauffer alors que d'autres vivent dans la rue,sans boulot, des gamins sont sans parent ou mal aimé,certains ont du mal à s'en sortir financierement et des catastrophes et des guerres torpillent cruellement notre monde.
je me souviens avoir pleuré pour tous ces mômes marqués à vie par le tsunami, ou ceux qui ont tout perdu dans un seisme, et je me dis que j'ai de la chance d'avoir ma famille, mon futur mari et mes amis,un appart' chaleureux etc...
mais parfois la nature humaine veut que malgré tout il y a des moments où tout nous echappe, où on ne controle plus rien et c'est la chute. on sait que finalement ce n'est pas insurmontable mais certains sont plus fragiles que d'autres et ceux là on plus de difficulté.
oui tu as raison en un sens mais n'oublions pas que nous ne sommes que des humains avec une force, un caractere propre a chacuns mais aussi avec des failles et que personne n'a le droit de lancer la pierre qui agrandira la faille.
a+
Chris
46 ans yvelines_ 587
bon je fonce à la section rééducation alimentaire :D
L
68 ans 7508
J'ai essayé plusieur fois d'écrire un message pour vous répondre mais je crois que le mieux qui me reste à faire est de vous dire merci de vos réponses et de m'avoir compris.

Ce sont des questions que je me pose et dont je n'ai pas toutes les réponses. Juste des mots maladroits pour dire tout simplement qu'il faut qu'on s'aime avant tout pour la personne qu'on est et pas pour le corps qu'on a et qu'il faut sourire à la vie :D

Merci les filles bises :)
68 ans au coeur des volcans d'auvergne 2
Yubaba a écrit:
Tout d'abord je tiens à dire ce post n'est pas un reproche mais surtout un constat.

J'ai remarqué que la tristesse prime sur la joie.
Tout le monde déprime et tout est dérpimant.
Mais ne voit on pas que son reflet dans la glace et rien ce qui s'y trouve derrière ce reflet?
N'est on pas un peu égoïste à se regarder le nombril? N'y a til pas des choses plus importantes, plus grave?
N'a t on pas la chance d'être là où nous en sommes? Serions nous plus heureux à vivre dans une hutte d'un village africain à survivre avec nos maigres récoltes?
Pourquoi eux acceptent ils plus leurs vies que nous la notre?

Est on malheureux parce qu'on arrive pas à atteindre les buts qu'on s'est fixé ou plutôt des idéaux commerciaux qu'on impose à notre esprit depuis notre enfance ?

Enfin de compte qu'est une vie ratée?
La fait d'avoir du poids est il en soit si grave? On ne vit vraiment plus à cause de ça ou s'empêche t on de vivre à cause du poids?

Où est vraiment notre bonheur?

J'ai hésité longtemps à poster ce message mais je me dis que moi j'en ai marre de la déprime et que c'est pas ainsi qu'on va s'en sortir!
Je pense que le proverbe on récolte ce qu'on a semé est juste et je ne veux pas dire par là qu'on a ce que l'on mérite mais juste qu'il faut se battre pour avoir ce que l'on souhaite et notamment consulter la section rééducation alimentaire si le poids est si important. :D

La vie on en a qu'une et y'a pas de temps à perdre!
42 ans amiens 39
Yubaba a écrit:
J'ai essayé plusieur fois d'écrire un message pour vous répondre mais je crois que le mieux qui me reste à faire est de vous dire merci de vos réponses et de m'avoir compris.

Ce sont des questions que je me pose et dont je n'ai pas toutes les réponses. Juste des mots maladroits pour dire tout simplement qu'il faut qu'on s'aime avant tout pour la personne qu'on est et pas pour le corps qu'on a et qu'il faut sourire à la vie :D

Merci les filles bises :)

MOI JE DIS que tu as raison et pour ma part c grace a des gens comme toi que je me suis sortie de ma depression qui etais tout de meme costo anorexie et boulimie et de surcoit trouble du comportement social mais tu vois les gens qui mentourer ont fait comme toi mon fait voir le bon cote de la vie et cela ma redonner confiance en moi et aux autres .alors que la plupart des gens et comme tu le dit morose triste et pour certain ne comprenne pas que la depression a plusieurs facettes et que c'est une maladie pour certain elle ne se soigne jamais.Alors merci a toi d'avoir poster ce message au noms de tous ceux ou celles qui un jour rencontre des problemes de se genre dans leurs vies
MERCI BEAUCOUP
RACHEL
B I U


?>