MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Quelle éducation donner à ses enfants?

1389
si je viens vous poser cette question c'est qu'une remarque m'a choqué l'été dernier.
j'étai au bord d'un lac avec mon fiancé, et au moment ou j'allai alllez a l'eau un  
petit garçon de 5 ou 6 ans me regarde et dis a sa mère maman t'a vu la dame comme elle est grosse.
la mère n'a rien dit a son fils, elle s'est simplement retourné vers moi et m'a dit vous savez il est petit, il ne sait pas ce qu'il dit.
pour ma part j'ai un petit frère de 8 ans,a l'époque il n'en avait que 4 ou 5 un jour je vais le chercher a la sortie de l'école, il avait un camarade un peu rond arrivé devant moi il me dit: t'a vu christelle mon copain comme il est gros?
ben il doit se souvenir encore de ma réaction je lui ai mis une bonne féssée et je lui ai dit de ne jamais dire ça. que c'était méchant.
ne pensez vous pas que les parents joue un role dans tout ça.

ce n'est pas un gosse de 4 ou 5 ans qui va sortit ça tout seul?
il y a peut etre aussi l'école, non?
53 ans par ici, par là .. parfois ici et là... 307
Pas toujours évident de contrôler ce qui sort de la bouche des enfants ... cependant je conviens que son commentaire aurait peut-etre mérité l'intervention parentale, au moins pour lui faire comprendre que toute vérité n'est pas bonne a dire ;) . Pour ne pas être mal interprétée, je vais tenter d'imager ce que je veux dire par un exemple vécu. Mon fils de 8 ans m'a dit qu'il se faisait taquiner parce que "sa mère est grosse" .. ma réaction a été d'en rire. C'est vrai que je suis grosse ! Je ne peux pas dire que cet enfant est un menteur quand même ! ;) Cependant, le lendemain, lorsque je suis aller chercher mon fils, tout ses petits copains étaient là .. alors j'ai regardé celui qui avait émis les taquineries et lui ai dit: C'est toi qui trouve que je suis grosse ? (j'avais le sourire aux lèvres) .. le pauvre a baisser les yeux et a dit oui ... alors j'ai éclater de rire et je lui ai dit: " j'suis peut-etre grosse... mais j'suis belle non ?" il a acquiescé ;) et depuis ce temps, je suis toujours aussi grosse... mais je suis cool maintenant !

Malgré toute la bonne volonté des parents, il arrive toujours que notre chérubin fasse un commentaire mal placé ... J'essaie d'élever mes enfants dans un climat de tolérance aux différences et d'acceptation de soi et des autres .... mais ce n'est pas toujours simple !! Une fois au magasin, une vielle dame faisait des giligilis a mon fils qui n'appréciait pas (il avait genre 4 ans a l'époque)... elle était édentée et ce qui restait de ses dents était noir et ... pas très beau ... malgré tout mes efforts pour bien l'éduquer, il a quand meme dit: " T'as vu maman ? La dame ressemble a une sorcière" alors malgré tout mes beaux principes, je n'ai su que dire, tous mes efforts étaient concentrés a ne pas rire devant la dame en question !!! ... Je sais bien que c'est dommage d'agir comme ça .. mais il ne faut pas oublier que: si on ne vaut pas une risée, on ne vaut pas grand chose. On ne peut rien changer a ce qui est, mais on peut apprendre a le percevoir autrement. Malheureusement, les enfants ne viennent pas avec un livret d'instruction, et chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il a ....

Ça n'excuse pas le comportement du gamin ... et je comprend très bien ta réaction aussi.
1301
ben moi je dirais que les gamins peuvent sortir ca tous seuls parfois, je pense pas que c'est que l'education, je pense que les gamins "constatent"

Pour certains momes ceci peut etre une simple constatation a mon avis, maintenant ceux qui le disent avec un vrai ton mechant la, certainement ils ont entendue dans la famille ou ailleur quelques chose a ce sujet et reproduisent la meme connerie.

ce n'est que mon avis, mais je me base sur mon experience.

mon fils a sortit plusieur fois des trucs comme: maman regarde comme le monsieur il est noir !!! c'etait une constatation avec etonnement car il n'avait je pense jamais vu un monsieur aussi noir, ou regarde maman, comme la dame elle a de grosses fesses, la aussi, ce n'etait pas dit avec mechanceté mais constatation et etonnement.

Mais il est vrai que c'est a nous les parents d'eduquer nos enfants et de leur dire qu'il existe quelque chose qui s'appele le "tact" et la "tolerance", qu'il faut en avoir, mais que ca s'achete pas en magasin :twisted: je plaisante, mais, parfois les gosses sont assez innocent face a des choses comme ca, sauf si la veille sa mere ou pere lui a fourré le crane de conneries au sujet des gros, maigre, d'une autre couleur, d'une autre nationalité etc..., et puis d'abord tout ceux qui sont pas la copie conforme d'eux meme.
49 ans Boulogne Billancourt 629
Je ne suis pas certain qu'une bonne fessée soit la solution miracle.

Parce que, raisonnons un peu, du point de vue du gamin qu'est-ce qui s'est passé ? Il s'est pris une fessée parce qu'il a constaté un fait. Pas très bon pour son éveil intellectuel ça.

Plutôt que de désamorcer le problème ; tu l’as créé. Maintenant, le gamin doit se dire qu’il y a un truc pas clair dans cette histoire de gros.

Je propose plutôt d'adopter une stratégie plus constructive. Il faut d'abord définir des objectifs, savoir quel message on veut faire passer à l'enfant.

Est-ce que le fait d'être gros est :


    - Une tare honteuse qu'il faut affecter de ne pas voir et qu'il ne faut surtout pas évoquer.
    - Un exemple de la biodiversité qui fait que l'Humanité est constituée de grands, de petits, de gros, de maigres, de noirs, de blancs, d'homo, d'hétéro, etc. Et que c’est TRES BIEN comme ça.


Personnellement je suis tenté d’opter pour la seconde option. Et je me dis que c’est cette idée qu’il faut à tous prix inculquer aux enfants. Et pour inculquer des idées, les baffes ne sont pas le meilleur moyen.

La méthode de Chachouette me paraît plus indiquée. La discussion et la persuasion seront toujours plus efficaces, surtout à long terme.
36 ans Oise(60) 816
Un enfant ne pense pas a mal forcement
Mon fils me dit tres souvent que je suis magnifique...et il m a dit il y a peu de temps maman tu as un gros ventre je lui ai dit ba oui
je vais pas lui dire que c est pas vrai lol
C est vrai que ca m ennuie pas car c est a moi qu il l a dit et moi je sais qu il n y a rien de mechant la dedans...
L autre fois un livreur est venu chez moi mon fils me dis "regarde maman le monsieur il est tout noir" moi j etais un peu génée et je lui ai dit vi mais bon t es pas obligé de te mettre dans cet etat et le mec en rigolant dit je suis pas noir je suis marron ;)
Faut pas voir le mal partout mais un enfant c est pas hypocrite donc il ne fait pas semblant et il dit ce qu il voit...j ai un gros ventre vi et apres..si un enfant dit dans la rue en parlant de moi "regarde la dame elle est grosse" je lui ferais la meme reponse qu a mon fils...c est pas une tare et j en ai pas honte ;)

Vala ce que j en pense
bisous
7404
chez moi déjà au départ pas de fessée donc je n'aurais jamais fait ça, question de principe.
en ce qui concerne la question de fond elle est évoquée chez nous depuis le départ...comme j'ai pas mal enseigné avec des personnes handicapées il m'arrive d'en croiser en rue etc, mes enfants ont l'habitude et savent que les gens sont tous différents, physiquement ou mentalement....
je pense que ce genre de réaction vient d'un enfant devant l'inconnu à nous, parents, de leur montrer la diversité du monde...
48 ans 9075
Depuis qu'elle est toute petite j'explique à ma fille que le monde est peuplé de gens différents : des gros, des grands, des maigres mais aussi des gens sympas et d'autres moins...
Pour éviter qu'elle ne me fasse des réflexions devant la personne concernée on avait instauré un "truc" : quand elle voyait quelqu'un qui lui paraissait "bizarre" elle me demandait de me baisser car elle avait "un secret" à me dire dans l'oreille...cela m'a servi plusieurs fois et m'a évité d'être parfois gênée par les propos de ma fille ainsi que la personne en face qui peut le prendre plus ou moins bien...
41 ans IDF (94) 1547
je ne pense pas non plus que la fessee soit une solution
cependant il est vrai a la fois que les enfants reproduisent ce qu'ils voient et entendent a la maison, mais aussi que 4-5 ans c un peu limite pour comprendre le mal que l'on peut faire avec des paroles qui sortent innocement

quand un enfant de cet age dis "tu as vu comme elle est grosse" c'est plus une constatation qu'une critique. Soyons honnete, c'est vrai que nous sommes grosses, de la meme facon que l'on est blonde, ou noire, ou chauve...
maintenant s'il l'a dit avec une nuance de degout ds la voix genre "beurk, ca une grosse vache", là c méchant et on peut dire qu'il y a un probleme d'education de la part des parents


Ensuite coté parent il faut expliquer aux enfants les differences c'est vrai, il n'y a pas d'age pour cela mais les expliquer ne signifie par dire a l'enfant de les ignorer mais plutot apprendre a vivre avec et a les accepter.

Mon fils m'a demandé il y a peu de temps "maman, pourquoi t'es grosse?"
il aurait tout aussi bien me demander "pourquoi tu as les yeux verts?" mais c'est moins voyant :lol:
au debut ca fait un peu mal, et puis je me suis dis que j'etais bete, que oui je suis grosse, pas juste un peu enrobée mais franchement bien envelloppée et c'est normal qu'il s'interroge sur les differences. Viendra un jour il me demandera "pourquoi X est noir?" et là aussi il faudra que je lui reponde. Ce ne sera pas du racisme pour autant, juste de la curiosité née d'une constatation.
44 ans 76 10598
bataille a écrit:
Pour éviter qu'elle ne me fasse des réflexions devant la personne concernée on avait instauré un "truc" : quand elle voyait quelqu'un qui lui paraissait "bizarre" elle me demandait de me baisser car elle avait "un secret" à me dire dans l'oreille...cela m'a servi plusieurs fois et m'a évité d'être parfois gênée par les propos de ma fille ainsi que la personne en face qui peut le prendre plus ou moins bien...


je trouve que c'est une super astuce...allez hop, je la pique :P

Le probléme avec les enfants, c'est qu'ils disent ce qu'ils pensent, sans penser à mal d'ailleurs. Ils font de simples constatations comme " oh, t'as vu comme elle est grosse" ou alors " qu'est ce qu'il est noir!". Les punir n'est pas la solution. Par contre, on peut leur expliquer que certaines choses ne doivent pas être dites, que les gens sont tous differents, que certaines refexions peuvent faire de la peine ect.... Tout depend de l'age de l'enfant mais une punition, alors là, non!

J' encouragerais plutot à toutes piquer le truc de bataille. Ca evitera certainement de se "taper" la honte....parce que qunad la verité sort de la bouche de nos bambins, on a souvent envie de rentrer 10 pieds sous terre, nous, les parents :oops:
L
40 ans dpt 04 20
Je pense aussi que ce type de remarque est spontanée et que l'enfant à ce moment là est dans la constatation, l'étonnement mais pas dans le jugement.Mais je crois que ces réflexions doivent imperativement suscité une réponse parentale (d'ailleurs, l'enfant attend très probablement une réponse dans ces moments là).Pour ma part, j'essaie de faire comprendre à ma fille (3 ans) que la diversité est une chose formidable, que tout le monde est différent et que c'est une bonne chose et aussi que certaines paroles peuvent faire mal (comme quand elle pleure parce qu'un petit camarade de l'école lui a dit qu'elle était pas belle).
Du coup, elle s'étonne de moins en moins des différences qu'elle peut voir et ce type de réflexion est moins fréquent dans sa bouche.
B I U


Discussions liées
?>