MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

les relations avec les autres durant la depression...

5210
pas facile!!!!

Entre ceux qui ne comprennent pas, ceux qui ont pitié, ceux qui sont curieux, c'est pas facile à gérer! Et puis essayer de se montrer au meilleur de son  
jour alors qu'on est profondément mal à l'intérieur ce n'est pas évident et je trouve que ca rend les relations difficiles.

Si on en parle pas les gens se demandent ce qu'on a et nous prennent pour une folle et si on en parle ca les mets mal à l'aise. Il faudrait trouver un juste milieu (quand je parle des gens je parle des amis).

Qu'en pensez-vous? si vous etes dans ce cas comment réagissez vous?

En tout cas en ce moment j'ai du mal, on me reproche d'etre dans ma bulle mais ca n'est pas evident d'en sortir....
46 ans BREST 3113
Tu as raison Lillilali, moi quand j'étais en profonde dépression, les gens me disent maintenant qu'ils avaient l'impression de parler à "un mur". J'étais incapable d'écouter les autres, j'étais dans ma bulle aussi, et c'est très difficile d'en sortir, je te comprends. D'ailleurs des années après je reprends un nouveau traitement depuis 2 ans, mais pas pour les memes raisons. Je prends ce nouveau traitement pour tenir le coup face à la maladie de mon mari. Sincèrement, plus ca va et plus je pense que la dépression est toujours là mais à un degré moins fort. J'ai mes enfants pour me pousser vers l'avant, et là je réfléchis beaucoup moins sur mes états d'ames, et c'est pour elles que j'essaie de sourire tous les jours.
37 ans Lyon 1372
Je suis en dépression depuis 5 ans, mais depuis le mois de Septembre, à cause d'un échec, les choses se sont accélérées.
Et tu as parfaitement raison : les relations avec les autres quand on est en dépression, c'est un sac de noeuds.
Au début, je me suis isolée de tout le monde : amis, famille. Je ne donnais plus de nouvelles, n'appelais pas, ne répondais plus ni au teléphone, ni aux mails. Y a que Copain qui arrivait à m'approcher (normal, on vit ensemble...)
Pis j'ai eu une discussion avec ma mère qui elle aussi est en dépression depuis plusieurs années et petit à petit, j'ai repris le contact avec ma famille. Ma grand-mère et mon cousin, qui sont eux aussi en dépression depuis plusieurs années (c'est génétique ou quoi??? :lol: ) m'ont très bien comprise.
C'est avec les amis que c'est toujours assez dur. J'ai repris contact avec l'une d'elles (qui est aussi en dépression), mais j'ai une autre amie, qui était ma meilleure amie, avec qui je n'ai plus de contact depuis des mois. Tout simplement parce que JE SAIS qu'elle ne comprendra pas. C'est une fille très optimiste, pour elle tout va toujours bien. Et elle donne beaucoup de conseils et de leçons et c'est tout ce dont je n'ai pas besoin.
Bef, je devrais lui envoyer un mail pour lui expliquer tout ça. Mais j'ai même pas le courage. :oops:

En me relisant, je me rends compte que je n'ai de contact qu'avec des dépressifs... :lol: Je vais vachement m'en sortir comme ça! :D

ENODY, je suis dans le même cas que toi et je pense que c'est le propre de la dépression : on se batit une muraille au coeur de laquelle on s'isole du monde environnent : les autres ne peuvent pas nous approcher, mais on ne peut pas approcher les autres non plus. Je me déteste pour ça, je me sens égocentrique et égoïste et ça arrange pas les choses. J'essaye comme je peux de faire des efforts pour regarder autour de moi, mais c'est encore très dur. C'est très culpabilisant.
47 ans TREMBLAY EN FRANCE 137
Un peu de votre situation, mais pas vraiment, je me viens de me séparer de mon compagnon, donc c'est pas la joie, mais je pense pas être en pleine déprime.

Mais c'est vrai, moi qui adore parler, et communiquer, j'ai plus envie trop de parler, donc je me force pas, et je suis honnête, je réponds au téléphone et au mails, mais je suis honnête et assez courte dans mes réponses, du style :"en ce moment j'ai pas trop envie de parler" "merci de ton attention" un truc comme ça, mes proches généralement comprennent, et quand j'irais mieux je recontacterais mes proches.

Bon courage a vous tous et toutes.

Nathou
B I U


?>