MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Mauvaise aventure avec un animal de la SPA

44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu réalises la quantité d'énergie que cela va drainer, la tension permanente dans laquelle tu vas être ?...
51 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Ne lui fait pas peur comme ça voyons, une ocmportementaliste a vu le chien et apparemment leur a donné de bons conseils. S'ils avaient commencé par faire autant d'erreur et si elle a jugé que c'était possible alors ça doit être faisable.
J
43 ans 11
J'espère que d'ici la fin de l'année, les progrès seront visibles car j'espère bien profiter des 5 à 10 ans que l'on a à vivre ensemble... Mais oui, et c'est bien cela qui me fait peur, c'est cette quantité d'énergie et de stress que cela engendre sur moi, pour des résultats incertains...
J
43 ans 11
J'essaie de trouver des solutions... Si jamais nous ne constatons pas d'amélioration, j'ai vu une pension "éducative" qui pourrait peut-être convenir ? Cela s'appelle molosse-éducation (molosse-education.fr). Cela pourrait peut-être être une solution : des professionnels qui s'occupent de cette rééducation, tout en nous rééduquant, nous, les maîtres, à entretenir le travail... A voir ! Je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Si vous voulez bien croiser les doigts pour tout se termine bien pour tout le monde, je suis preneuse !
51 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Veto extérieur à la SPA pour un nouvel avis, comportementaliste, peut être cette pension, tu es en tout cas, d'après ce que tu dis sur la bonne voie pour essayer. Ne reste pas seule et cela devrait pouvoir tourner positivement.
37 ans Dans un arbre à Tecolotlan 933
Les animaux mettent parfois longtemps à évoluer, il faut garder espoir. J'ai récupéré un chat d'un refuge il y a 5 ans. Il a fallu attendre plus de 6 mois pour qu'il arrête de déchirer les poubelles et bouffer tout ce qui traînait en dehors du frigo (y compris mes plantes), au bout de deux ans et demi, il a commencé à faire sa toilette (j'en étais venue à l'idée qu'il ne savait pas la faire du tout), et cela fait seulement depuis 5 mois qu'il ose monter sur le lit sur la pointe des pattes. Il reste très sensible et quand il est contrarié, il se déchire l'oreille, s'arrache des touffes de poils et pousse des miaulements angoissés. Mais beaucoup moins qu'au début.
Bien-sûr, un chat n'a rien à voir avec un chien, belliqueux de surcroît, mais rien n'est figé dans le temps, pour les hommes comme pour les animaux.
A vous de voir où sont vos limites. Il n'y a rien d'infamant à ne pas réussir à gérer un chien issu de la SPA qui a dû en voir des vertes et des pas mûres avant vous.
J
43 ans 11
Nous revenons de notre "grande" balade au parc. Mon conjoint tient donc Snupi (tel est son nom...) au début. Après des dizaines de "au pied", "stop", "allez"... le chien est plus à l'écoute (enfin, il me semble). Nous lui avons fait des slaloms autour des arbres, chacun notre tour, avons couru avec (et là, il était à nos côtés), et croisé des chiens (mais à bonne distance). Même si les aboiements sont toujours aussi forts et le niveau d'excitation élevé, la pression redescend un peu plus vite qu'il y a une semaine (enfin, il me semble...)... Tecolote, j'ai eu un chat pendant 12 ans, adopté bébé, mais qui était le seul survivant de sa portée, abandonné par sa mère. Ce fut duraille aussi... J'ai pu véritablement découvrir mon chat que lorsque je l'ai gardé toute seule, après ma séparation et nous sommes devenus inséparables que lorsqu'il est tombé malade (il était HIV)... donc je vais y croire : de l'amour, de la patience, de la fermeté !! Merci à toutes : vous m'avez remonté le moral !
J
43 ans 11
C'est clair... Je n'ai jamais été une élève aussi attentive en cours !! Merci beaucoup de me remonter la moral... Ça fait un bien fou !
Je veux bien faire, et qu'on soit heureux tous les trois, avec notre toutou !! En aucun cas, je n'ai pris un chien pour le ramener trois mois après dans sa galère ! Au contraire, c'est pour lui donner une bonne vie, que j'ai voulu passer par la SPA, plutôt que de prendre un chiot...
Je vous fais voir à quoi il ressemble, notre pépère :
C'est sa bouille de nounours qui nous avait fait craquer...
S
30 ans Expat 1408
J'ai eu une expérience similaire en adoptant mon chien en janvier 2016. Selon l'association qui l'avait recueilli, il était adorable. Arrivé chez nous, il était dominant et mordeur. Il grognait très souvent, cherchait à nous contrôler et n'écoutait rien.

Pour moi, il était hors de question de le ramener et j'ai donc trouvé une très bonne éducatrice canine qui, en seulement quelques séances, m'a fait comprendre que mon chien devait être "dominé" en permanence, car il était à la fois dominant, peu sûr de lui et craintif. Lui donner la possibilité de faire des choix, c'était lui causer un stress avec lequel il ne pouvait pas vivre et il devenait agressif. J'ai dû me montrer très ferme avec lui, au point de devoir le plaquer au sol et l'étrangler lorsqu'il essayait de mordre. Encore aujourd'hui, si je relâche quelques jours ma fermeté, il devient un peu plus difficile.

Mais je peux maintenant dire que c'est un chien adorable et obéissant qui se promène sans laisse, et il est sociable avec les autres chiens. Seul bémol, il ne supporte pas que des personnes qui lui sont étrangères s'approchent trop ou le touchent. Par contre, une fois les présentations faites, il s'habitue rapidement aux autres personnes.
30 ans 35 1068
Il y a 9 ans, avec mon ex conjoint nous avons adopté un chien de la SPA , à cette époque, je ne sais pas si c'est toujours le cas actuellement, il y avait 5 cours d'éducation canine d'offert. Ca nous a bien servi surtout que Mr était fugueur et dominant.
J
43 ans 11
Bonjour Snowflake et Pompon35 !
Merci pour vos témoignages. Je pense qu'on ne parle pas assez de ces difficultés... (ça me fait un peu penser aux adoptions d'enfants... excusez le parallèle ! On a toujours l'impression que ça se passe bien, alors que pour certains, ça tourne à l'enfer !).
Mon chien est exactement le même que toi, Snowflake ! Donc, je pratique la rigueur, la fermeté... je rêve de "au pied", "stop", "allez", "attends", "assis"... Mais ça va mieux ! Nous avons toujours le souci avec les autres chiens, mais le fait de dominer la situation me fait me sentir plus à l'aise, et donc le chien semble moins agressif... Pour le moment, nous évitons quand même d'en croiser : l'apprentissage de tous les ordres est beaucoup plus facile lorqu'il n'y a pas de perturbations autour !!
S
30 ans Expat 1408
En tous les cas, il faut faire preuve de patience :)

Je peux te conseiller de trouver quelques amis "canins", des personnes avec qui tu t'entends bien et qui ont aussi un (des) chien(s) qui sont plutôt détendus et sûrs d'eux-mêmes. De cette manière, tu pourras resocialiser ton chien sans courir le risque d'avoir des emmerdes avec des propriétaires de chiens qui ne se montreraient pas compréhensifs face à un chien bagarreur.
Apprendre à connaître les chiens, cela apporte beaucoup au niveau humain. Perso, je comprends mieux comment fonctionnent les rapports entre humains depuis que j'ai pris le temps d'observer mon chien évoluer avec d'autres. J'ai compris que, s'il tombe nez à nez avec un autre chien et qu'il est indécis, il vaut mieux que je m'éloigne et que je lui laisse plus d'espace. Si la situation dégénère, la bagarre ne durera que quelques secondes (généralement) et qu'il vaut mieux laisser deux mâles décider seuls de qui est le chef, plutôt que de s'en mêler. Bien sûr, encore faut-il que les deux proprios soient sur la même longueur d'onde et que les chiens ne soient pas fous ou asociaux.

Hier, je suis allée à une soirée chez des amis avec mon chien. C'était une de ses premières soirées dans un environnement étranger, avec beaucoup de monde, de la musique, des fumeurs, etc. Il y a un an, j'aurais sans doute dû l'enfermer dans la salle de bain, mais hier, il est resté détendu et s'est même laissé caresser par plusieurs personnes. Ceci aurait été impensable il y a quelques temps. Nous avons pris les transports en commun sans muselière et tout s'est bien passé... Il faut garder espoir!
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Comparer les mecs à des clébards....
S
30 ans Expat 1408
Pour en revenir à la fermeté pour contrer la dominance, il y a beaucoup de choses auxquelles on ne pense pas... Mon chien aime s'installer dans le couloir, d'où il a une vue imprenable sur: la porte d'entrée, le balcon, la cuisine, une bonne partie du salon. Il avait pour habitude de nous suivre partout dans l'appartement, de vérifier régulièrement sa gamelle, etc... Tout ceci, c'est de la dominance pure: il cherche à tout contrôler. Où l'on va, ce que l'on fait, il s'inquiète du contenu de sa gamelle, cache ses jouets, défend ses positions...

Nous lui avons tout enlevé. S'il prend position dans un endroit trop stratégique, je l'envoie dans sa niche (il a une boîte de transport en guise de niche). Il n'a pas le droit d'aller à la gamelle, même quand je viens de la remplir. Il doit me regarder et attendre que le l'autorise à manger. Il n'a pas le droit de passer la porte d'entrée avant qu'il ne me regarde et que je lui en donne l'ordre. S'il commence à me suivre partout, je le renvoie à sa niche. Il n'a longtemps plus eu de jouet, de doudou, os à mâcher ou autre, car il devenait trop protecteur et donc, dominant.
Au début, cela fait un peu mal au cœur, on a l'impression de le maltraiter un peu, mais très rapidement, on remarque qu'il se détend, qu'il fait moins attention à tout et, dès qu'on l'appelle, il se réjouit vraiment et vient tout de suite. J'ai la chance d'avoir un chien qui apprend très vite, et en étant très conséquent au début, il a vraiment "pris le pli". Si je prends sa gamelle pour lui remplir, il fonce dans sa niche et attend patiemment. Si je l'appelle pour la promenade, il me saute dessus, me montre qu'il est super content et s'assied ensuite près de la porte.

Si, pour une raison ou une autre, il devient vraiment embêtant ou m'ignore, je le rejette. Je me détourne et je lui fais comprendre que je ne veux plus de lui. Et c'est là qu'il commence à paniquer. Pour lui, il n'y a rien de pire que d'être rejeté. Comme il a été abandonné, c'est sa plus grande peur... Sans vouloir être sadique, notre éducatrice m'a appris à tourner cette peur à mon avantage. Je m'en sers peu, mais je sais que, dans l'urgence, je peux immédiatement calmer mon chien et le ramener à l'obéissance totale juste en lui disant "hau ab" (= va t-en; oui, mon chien est germanophone).

Dernière modif par le 69j; modifié 1 fois
J
43 ans 11
Snowflake, notre éducatrice nous a dit exactement la même chose que toi ! Nous n'osions pas trop au début (le pôvre, il a été abandonné...) mais cela a été de mal en pis, en fait ! Tout pareil que toi, il se couchait sur notre passage, se mettait dans des endroits stratégiques... Enfin bref, nous avons fait un peu n'importe quoi au début ! Moi, je n'avais eu que des chats et mon conjoint, un gentil labrador et une adorable king charles. Heureusement que nous avons pris cette éducatrice ! Et effectivement, j'apprends beaucoup sur notre loulou, et sur moi... Moi qui suis très impatiente, j'apprends à demander souvent, à me contenter de peu... Maintenant, je discute beaucoup avec mes collègues et copines mamans : il y a finalement beaucoup de points communs ! Et nous nous marrons bien !
Par contre, personne dans notre entourage n'a de chiens... Donc, nous pensons, après avoir bien compris et appliqué les ordres de base, passer à la phase suivante et s'inscrire dans un club canin. En plus, j'adorerai faire de l'agility... mais plus tard, hein !! :-)
B I U