MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Présence du papa à l'accouchement

L
37 ans 691
J'ai parcouru un peu le forum et je n'ai rien vu sur le sujet que je compte développer, ou alors de vagues références vieilles de 5 ans. Je me lance  
donc :D

Ce sujet rejoint un peu la mode du maternage, dont on parle dans une autre section, et j'ai presque envie de parler de "paternage", ici. Car ce qui me préoccupe en ce moment, c'est cette nouvelle mode comme quoi le papa DOIT participer à l'accouchement sous peine d'être classé "mauvais père", à la manière des femmes qui ne veulent pas allaiter.

Pourquoi je dis ça ? Parce que je lis beaucoup d'articles et de posts sur forums qui prônent la place du père à l'accouchement, place dont il a été privé pendant de si longues années. Aujourd'hui, les pères peuvent enfin suivre leur femme jusqu'au bout, ils sont libérés des carcans de la virilité (j'exagère à peine :lol: )

Sauf que mon mari et moi ne voulons pas qu'il soit présent lors de l'accouchement. Deux raisons à cela:
- la mienne: je ne veux pas qu'il me voit toute échevelée, transpirante, à pousser, hoqueter, me lâcher dans tous les sens du terme, bref, je préfère qu'il garde une image séduisante de sa femme :oops:
- la sienne: la vue du sang ne lui plaît pas des masses et voir un bébé sortir du vagin de sa femme lui coupera l'envie pendant un long moment ! (déjà il lui a fallu 3 semaines pour récupérer de l'écho endo-vaginale à laquelle il a assisté).
Donc tout va bien dans le meilleur des mondes, nous sommes d'accord à ce sujet.

SAUF QUE (bah oui, sinon je vous en parlerais pas), dès qu'on fait part de notre point de vue aux autres, c'est l'indignation générale. Vous auriez vu la tête de ma belle-soeur quand on en a parlé le week-end dernier (un truc qui ressemblait en :shock: :shock: en pire), j'avais envie de la claquer. Parce que:
- "tu te rends pas compte, l'accouchement c'est hyper important, c'est l'arrivée de ton enfant !!"
- "le sang, c'est rien, la naissance d'un enfant, c'est ce qu'il y a de plus beau au monde !"
- "mais tu vas quand même pas accoucher toute seule !!!"

Et là, j'ai envie de dire: "Mais de quoi je me mêle ?". Alors je voulais savoir quelle avait été votre position au sujet de la présence du père et si vous avez eu aussi des remarques, dans un sens ou dans un autre, sur la décision que vous avez prise. Sommes-nous entré dans une ère ou une femme qui n'allaite pas et un homme qui n'assiste pas à un accouchement sont des monstres ?
R
32 ans 15384
Le mien aimerait y assister,quand nous aurons un bébé,mais moi je dois avouer que je n'y tiens pas trop .. Je trouve ca déjà assez terrifiant d'accoucher ( j'en ai une image très négative,j'imagine des heures de douleur qu'on ne peut soulager,du sang,etre toute déchirée,non franchement je veux pas qu'il me voit comme ca :? ) ...
En plus,je ne vois pas l'intêret de sa présence,j'ai pas besoin qu'on me tienne la main dans les moments difficiles,au contraire ca a tendance a m'énerver,j'aime les gérer seule.
On verra d'ici quelques années,j'espère qu'il aura changé d'avis ! :lol:

Franchement,fais comme tu le souhaite. Si c'est votre choix que le papa ne soit pas présent,et bien,soit ! Mon propre père n'a pas été présent,et tout s'est bien passé quand même.
L
47 ans 1194
En ce qui me concerne, cela de doit pas être une obligation. Si un des deux parents est très gêné par la situation, sa présence n'est pas forcement souhaitable.

En ce qui me concerne, je n'y ai pas assisté, les renards ne sont pas acceptés au bloc. [-(

Je trouve d'ailleurs que l'on catalogue très vite de nos jours. :-k
45 ans pépettesland 1803
Ben si le papa n'y tient absolument pas je vois pas très bien au nom de quoi on devrait le forcer.
Je pense même que dans ce cas il peut être plus une gène pour tout le monde qu'autre chose. Un papa qui tourne de l'oeil au moment crucial c'est pas génial.
Sinon il faut aussi savoir qu'un accouchement n'est pas forcément la chose terrible qu'on voit dans les films avec une maman hurlante et le papa en train de filmer l'arrivée de junior en gros plan hein ;).
Perso je me fais iech grave en salle de travail donc j'apprécie de pouvoir discuter avec qq en attendant que bébé veuille bien sortir.
Et les sages femmes étant déjà très prises, le seul qui est vraiment dispo à 100% à ce moment ben c'est généralement le papa. Donc c'est lui qui reste pour blablater ou pour se balader dans les couloirs.

Mais c'est qq chose qui doit rester une décision propre à chaque couple.
105 ans 6176
Cleophis a écrit:
J'ai parcouru un peu le forum et je n'ai rien vu sur le sujet que je compte développer, ou alors de vagues références vieilles de 5 ans. Je me lance donc :D


je me disais bien pourtant qu'on avait eu exactement le même sujet il y a quelques mois ( voir ici)

mes propos restent les mêmes 9 mois après donc je ne vous ferai pas un bis repetita de ce que j'avais écrit en juillet dernier:lol:
L
35 ans 3913
Nous on en a discuter mais sans plus, on a le temps !
Toutefois, je ne tiens pas à le forcer et je lui parle régulièrement des choses qui pourraient ne pas lui plaire et provoquer un blocage chez lui (le caca bah oui on pousse de partout, le sang et surtout si par malheur il allait voir de l'autre coté du champ)
Du coup pour l'instant on a le compromis de tu restes avec moi pendant le travail pour me soutenir, me faire rire... si le moment venu tu te sens de rester tu restes si tu te sens pas va dans le couloir et reviens pour les soins du bébé

On y est pas encore mais je ne veux pas qu'il se sente obligé par la société bien pensante. Je lui ai dis d'en parler avec son pote qui est déjà père et a assisté aux accouchements de sa chérie mais il ose pas.
38 ans lyon 1868
moi je te dirais, faites comme vous le sentez.

Pour BB1, mon mari est passé par plusieurs phases, celle du je veux pas être là, celle de si etc...
Il est finalement venu (au pire si il voulait il allait derrière la porte :lol:) mais il est resté avec moi. Pendant le travail, il a été une présence importante, juste pour pas m'ennuyer, ou me réconforter dans ce moment de doute (ben oui c'est l'inconnue quand même). Pour l'expulsion, franchement pour moi, ca aurait été pareil là ou pas là. Il n'a pas vraiment regarder mais a été heureux de voir son fils , de le porter le premier pendant qu'on me recousais. D'ailleurs il a réitérer et a assister a l'accouchement suivant sans aucune hésitation, il savait que je ne lui mettrait aucune pression de ce coté là.

Par contre cute vengeance, un accouchement c'est pas des heures de douleurs, du sang a tout va et tout hein ... on est pas dans un film d'horreur :lol: bon il doit bien y en avoir (faut de tout pour faire un monde) mais je ne pense pas que ce soit la majorité ;)
R
32 ans 15384
Tam : Tu as surement raison ;)
Mais déjà rien que les contractions,d'après les mamans c'est horrible .. :?
Mais ensuite,elles me disent : " c'est une douleur qu'on oublie bien vite " :D
M
36 ans Belgique 1926
S'il n'y tiens pas et toi non plus, je ne vois pas le problème.... il y aura bien d'autres occasions de s'occuper de votre bébé...

Mais, quand tu parles de l'accouchement, c'est juste "le moment clé"? ou tout le travail, genre il attends un coup de fil à la maison...

Personnellement, j'étais vraiment contente de l'avoir près de moi pendant le travail.
Après, quand les choses se sont accélérée, et qu'il y a eu "plein de monde" autour de moi, il n'a plus servi à grand chose (à part tenir mes lunettes)...

Au début, il était prévu qu'il sorte, pour ne pas voir du sang ect ect...
Mais il s'est retrouvé un peu coincé, d'autant que je souffrais beaucoup (pas eu le temps pour la péri)

Nous n'avons pas vraiment eu de remarques par rapport au fait qu'il ne voulais pas y assister. Juste qu'il risquait peut-être de regretter...

Par contre, sans aucun jugement, je pense qu'il y a moyen qu'il se mette de façon à ne pas "trop" voir.
35 ans 4907
CuteVengeance a écrit:
Tam : Tu as surement raison ;)
Mais déjà rien que les contractions,d'après les mamans c'est horrible .. :?
Mais ensuite,elles me disent : " c'est une douleur qu'on oublie bien vite " :D


Tu sais Cute, ça varie tellement d'un accouchement à l'autre la douleur. Au 2e j'ai eu mal un gros 15 minutes après que les eaux aient été percés pour passer de 8 à 10cm et naissance du bébé. L'infirmière me demandait si je voulais quelque chose pour la douleur et j'ai dit "Qu'elle douleur?" Ça faisait moins mal que des crampes menstruelles. Et je n'avais pas de péri, ni rien, accouchement 100% naturel, pas d'épisio ni même de déchirure.

Alors qu'au premier je hurlais de douleur, mais la présence de zhom a été essentielle à cause de ma crise d'arthrite (c'est ce qui faisait le plus mal). Il devait me malaxer les genoux et les chevilles entre chaque contraction, espacées de 20 secondes. Mais bon au premier je suis passé de 3 à 10 et bébé né en 45 minutes. Avec une micro déchirure de 2 points. Donc normal que j'aie eu mal.

L'important est de parler avec le père de l'enfant et d'être d'accord sur ce que l'on souhaite.

Pour celles qui ne veulent pas que le papa soit là, je conseille fortement d'avoir quelqu'un d'autre avec soi (mère, soeur, doula, etc.) qui est la pour vous à 100% sans se préoccuper du côté médical de la chose.
R
32 ans 15384
Tu me rassure Izadora ;)
D'ailleurs,il parait que sans péridurale c'est mieux,car la femme a une certaine liberté de mouvement ..
L
37 ans 691
Triss: t'as raison, je vais lire ça aussi, mais j'avais cherché dans la section "Papa" :roll:

Sinon, il n'y a aucun doute sur notre façon de faire, on va pas changer d'avis à cause des autres, c'était surtout pour savoir ce que vous pensiez de cette "mode" (enfin, c'est comme ça que je le ressens).

Et pour être plus précise, le papa restera avec moi le temps que le col s'ouvre suffisamment, c'est au moment de la délivrance qu'il ira se chercher un café :lol:
35 ans 4907
CuteVengeance a écrit:
Tu me rassure Izadora ;)
D'ailleurs,il parait que sans péridurale c'est mieux,car la femme a une certaine liberté de mouvement ..


On ne peut pas dire "c'est mieux" sans la péri car chaque femme est différente et supporte le degré de douleur plus ou moins facilement. C,est vraiment au cas par cas.

Une péri trop fortement dosée empêche de marcher et la mère est bloqué couchée sur le dos et a alors souvent besoin d'ocytocine pour augmenter les contractions qui sont ralenties par la péri.

Sans péri la mère peut se déplacer et se mettre dans des positions facilitant le travail et soulageant la douleur.

Je dis qu'il ne faut pas se dire "je veux absolument la péri" mais plutôt "je verrai en fonction de la douleur le moment venu si je sens que j'en ai besoin ou pas".

La péri ne peut pas être installé à partir de 7-8 cm également car le médoc passe le placenta et peut rendre bébé amorphe, endormis, qu'il ait de la difficulté à téter, respirer, etc.
L
37 ans 691
Ajout pour Marie: je crois aussi qu'il a peur de me voir souffrir. Enfin, j'imagine que sa place n'est pas aisée.
35 ans 4907
Cleophis a écrit:
Triss: t'as raison, je vais lire ça aussi, mais j'avais cherché dans la section "Papa" :roll:

Sinon, il n'y a aucun doute sur notre façon de faire, on va pas changer d'avis à cause des autres, c'était surtout pour savoir ce que vous pensiez de cette "mode" (enfin, c'est comme ça que je le ressens).

Et pour être plus précise, le papa restera avec moi le temps que le col s'ouvre suffisamment, c'est au moment de la délivrance qu'il ira se chercher un café :lol:


Déjà qu'il soit là le long du travail ça aide beaucoup. Mais dis toi que la délivrance ça peut prendre 2 minutes comme ça peut prendre des heures. Et au moment venu il peut très bien décider de rester aussi.

Personnellement je ne vois pas cela comme une mode, mais comme un choix donné aux pères (et mères). Avant c'était un domaine de femmes exclusivement et les pères qui auraient voulu être là ne le pouvaient pas.

Pour nos 2 premiers zhom a été là et il n'a pas été traumatisé d'avoir tout vu. Et il sera là pour 3e. C'est même lui qui a sorti bébé au 2e et il a coupé le cordon pour les 2. Et les galipettes on repris à 15j pour le 1er (douleur avant ça - déchirure) et 5j pour le 2e.

Par contre, si déjà une écho ando-vaginale ça lui prends des semaines s'en remettre vaut probablement mieux qu'il ne voit pas. Il y aura aussi tous les toucher vaginaux le long du travail pour voir l'avancement de la dilatation. Mais encore là une naissance c'est très différent d'une écho, les émotions, le stress, l'adrénaline, etc. te mets dans un tout autre mode de pensé.
B I U


?>