MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

il est parti a 8 mois de grossesse ...

33 ans ile de france 1107
Je n'aurais jamais cru un jour être auteur d'un sujet dans cette rubrique et pourtant je suis malheureusement bel et bien a ma place ...

Jeudi 22 avril, grossesse de  
8 mois plein, monitoring , cœur qui bat bien, bébé qui bouge bien, je rigole même car tellement qu'il bouge l'appareil ne capte plus son cœur.

Vendredi soir je dis a mon ami que je ne crois pas l'avoir senti la journée, j'essaie de le stimulé en bougeant le ventre comme on me l'a montré a la clinique. Pas vraiment de réponse, mais comme ces temps ci, je le sens moins je me dis c'est pas grave.

La nuit je me lève pour faire pipi, sur les toilettes je le re stimule, je lui de bouger ne serait ce qu'un peu, une petite vague sur le ventre, mais pas de réponse.

Un autre lever pipi dans la nuit, même scène.

Le samedi, nous allons a la clinique, on me pose l'appareil d'échographie sur le ventre et le le verdict tombe " plus d'activité cardiaque, il n'est plus vivant".

J'ai un peu pleuré, comme si je ne réalisais pas ce que ca voulait dire, ce que ca allait engendré dans ma vie, le manque, etc. Sur le moment j'avais surtout peur de l'annoncer aux autres. C'est la réaction des autres qui allaient me montrer a quel point c'est douloureux.

Bref je passe le protocole des cachets qui servent a ouvrir le col pendant deux jours , l'annonce a mes proches.

Lundi soir je rentre en clinique. J'arrive a dormir, mon ami est a mes cotés.
Mardi matin 9h on me donne des cachets pour provoquer des contractions. On me perce la poche des eaux. les contractions arrivent tout de suite et sont constantes. On appelle l'anesthésiste qui a mis 30 minutes a pointer le bout de son nez. Je tremblais de partout, j'avais mal, j'en ai vomis. Une fois la péridurale posé, je n'ai plus rien senti. Vers 11h50 je sens que ce pousse en bas, c'est un peu douloureux, je trouve ca bizarre de sentir des douleurs sous péridurale. Je le dis a la sage femme, mon col était a 9 mais il y avait un petit bourrelet. Elle me dit qu'on va encore attendre un petit peu.
2 minutes après, ca pousse toujours, ca fait mal quand même, j'avais l'impression que ca tout allait sortir, elle me réosculte et me dit qu'oui la c'est parfait, je suis a 10.

Les sages femmes et le gyneco m'ont fait accouché *****, 2kg900, 51 cm.

Mon ami et ma mère ont été voir le bébé juste après. moi j'y ai été après les 2h d'observations.

Même en le voyant , je ne réalisait pas. J'avais les boules oui mais je n'étais pas déchirée. Je l'ai vu deux fois en tout. Nous l'avons pris en photo.

A ma sortie de clinique, là la douleur je l'ai senti me poignarder. Savoir que j'étais entrain de m'eloigner de lui ma fait mal et me fait encore mal. A l'heure qu'il est il a du etre incinéré ...

Je pense souvent, tout le temps a lui, qu'il serait normalement a coté de nous etc ... Je n'allais plus etre seule, j'allais etre tout le temps occupé, car je ne travaille pas donc je m'ennuyais quand mon ami etait au boulot, je me sentais seule. Et bien au final, rien n'a changé, tous nos projets sont tombés a l'eau, je n'ai plus de motivation, je n'ai plus envie de chercher du travail, plus envie de rien. Alors je commence a me poser les questions du style " a quoi ca sert de vivre, pourquoi ca nous arrive a nous, pourquoi le destin a voulu ca, qu'est ce que j'ai bien pu faire pour mériter ca etc"

De jours en jours, je pleure moins, mais je pleure encore.Là, c'est clair que je pleure. Plus je regarde les photos, plus je le trouve beau.

J'entends qu'il faut en refaire un , j'ai lu des témoignages qui disait qu'ils enchainaient a faire un autre bébé, mais pourquoi ils font ca ? Mon ami c'est ce qu'il veut, mais je ne peut pas, je trouve ca "salopard" de ne même pas faire un "deuil" du bébé qui vient de partir. C'est comme si on s'en foutait, aller hop on s'en fou on recommence, il est partit tant pis.

Moi j'aimerais le même bébé, refaire oui mais le même. J'ai trop de peine pour lui qu'il n'ai pas pu vivre. A part vivre mes joies, mes peines, mes stress pendant les 8 mois, c'est tout ce qu'il a connu ...Et ca, ca me tue ! Et voila je pleure de plus belle.

Au debut apres l'annonce, je me consolait ainsi que je consolais mes proches en disant que c'est mieux qu'il soit partit maintenant que s'il serait né et qu'apres il décède. Aujourd'hui ca ne me console plus.

Maintenant on attend le résultat de l'autopsie. J'avais un hydramnios, c'est un excès de liquide amniotique, qui ,parfois, est révélateur d'un problème chez l'enfant. Il avait été détecté a la troisième échographie. On a fait des examens d'infections, plusieurs echo et tout allait pour le mieux. Est ce que cet excès a un lien avec son décès ? la est tout le mystère. il ne nous reste plus qu'a attendre.

Voilà je voulais vous faire part de mon "expérience" et j'espère que toutes les femmes enceintes que je lis sur le forum mettront leurs bébés au monde sans fin tragique.

Désolé s'il manque des mots ou autres, je ne me suis pas relue.
33 ans Bruxelles 1116
Coucou,
Je te lis et je partage ta douleur, tu es dans une situation horrible que je ne souhaiterais à personne.
Je comprends également que refaire un bébé tout de suite est inimaginable pour toi, tu as l'impression de ne vouloir que lui et aucun autre : ne te force pas, plus tard peut-être!
Un bébé "remplacement" forcé est tout sauf bon, pour vous et pour le bébé en question, qui sentira toute sa vie qu'il est là pour remplacer celui qui a été perdu, qui n'aura donc pas d'existence propre...
Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite, à toi et à ton compagnon. Une pensée pour **** aussi.
Bisous
42 ans perdue dans la belle campagne jurassienne !! 3031
coucou
cen'est pas facile de trouver des mots pour soulager ta peine, je pense que rien ne changera à la douleur que tu ressens
peut etre que pour essayer de faire le deuil de ton bébé tu pourrais faire une petite ceremonie au crematorium quand il sera incinéré ?
cela pourrait justement t'aider non pas à tourner la page mais plutot à te créer un souvenirs de + de lui
je ne pense pas t'avoir beaucoup aider mais je t'ai lu, je pense à toi et si tu as besoin de parler... ;)
35 ans france 692
ton histoire m'a vraiment touché, je comprend ta peine car j'ai moi même du accoucher de 2 bébés morts-nés a 19 et 22 semaine de grossesse. J'espère de tout coeur que ta peine s'apaisera petit à petit, car malgré toute la bonne volonté que l'on peut y mettre, une maman n'oublie jamais. Tu est la maman d'un petit ange maintenant...

Bisous et bon courage à toi et ton compagnon...
D
31 ans vendée (85) 2612
je ne sais pas quoi te dire.... :oops:

courage :kiss:
36 ans Tulle (19) 183
Désolée de te découvrir dans cette rubrique...
Je ne sais quoi te dire, cela doit être tellement difficile...
Il n'y a que le temps pour apaiser la peine... alors prends tout le temps qu'il te faudra pour faire ton deuil...
Soutenez vous l'un/l'autre, le couple est le meilleur atout pour s'en sortir, je pense...

:kiss:
105 ans 6176
je n'ai pas de mot pour soulager ta peine, alors je t'envoie juste de gros :kiss:

pour le reste, tu es seule juge de savoir ce qui est le mien pour toi et si tu estimes que tu dois prendre le temps de faire le deuil de votre petit ***** alors accordes toi ce temps. N'hésites pas nonplus eventuellement à voir un psy pour pourvoir parler de tout ça ouvertement avec quelqu'un d'objectif (qui ne sera pas avide de te dire ce que tu dois faire, sans tenir compte de tes desirs).
44 ans Luxembourg 31390
filleronde a écrit:
Je n'aurais jamais cru un jour être auteur d'un sujet dans cette rubrique et pourtant je suis malheureusement bel et bien a ma place ...

Jeudi 22 avril, grossesse de 8 mois plein, monitoring , cœur qui bat bien, bébé qui bouge bien, je rigole même car tellement qu'il bouge l'appareil ne capte plus son cœur.

Vendredi soir je dis a mon ami que je ne crois pas l'avoir senti la journée, j'essaie de le stimulé en bougeant le ventre comme on me l'a montré a la clinique. Pas vraiment de réponse, mais comme ces temps ci, je le sens moins je me dis c'est pas grave.

La nuit je me lève pour faire pipi, sur les toilettes je le re stimule, je lui de bouger ne serait ce qu'un peu, une petite vague sur le ventre, mais pas de réponse.

Un autre lever pipi dans la nuit, même scène.

Le samedi, nous allons a la clinique, on me pose l'appareil d'échographie sur le ventre et le le verdict tombe " plus d'activité cardiaque, il n'est plus vivant".

J'ai un peu pleuré, comme si je ne réalisais pas ce que ca voulait dire, ce que ca allait engendré dans ma vie, le manque, etc. Sur le moment j'avais surtout peur de l'annoncer aux autres. C'est la réaction des autres qui allaient me montrer a quel point c'est douloureux.

Bref je passe le protocole des cachets qui servent a ouvrir le col pendant deux jours , l'annonce a mes proches.

Lundi soir je rentre en clinique. J'arrive a dormir, mon ami est a mes cotés.
Mardi matin 9h on me donne des cachets pour provoquer des contractions. On me perce la poche des eaux. les contractions arrivent tout de suite et sont constantes. On appelle l'anesthésiste qui a mis 30 minutes a pointer le bout de son nez. Je tremblais de partout, j'avais mal, j'en ai vomis. Une fois la péridurale posé, je n'ai plus rien senti. Vers 11h50 je sens que ce pousse en bas, c'est un peu douloureux, je trouve ca bizarre de sentir des douleurs sous péridurale. Je le dis a la sage femme, mon col était a 9 mais il y avait un petit bourrelet. Elle me dit qu'on va encore attendre un petit peu.
2 minutes après, ca pousse toujours, ca fait mal quand même, j'avais l'impression que ca tout allait sortir, elle me réosculte et me dit qu'oui la c'est parfait, je suis a 10.

Les sages femmes et le gyneco m'ont fait accouché d'****, 2kg900, 51 cm.

Mon ami et ma mère ont été voir le bébé juste après. moi j'y ai été après les 2h d'observations.

Même en le voyant , je ne réalisait pas. J'avais les boules oui mais je n'étais pas déchirée. Je l'ai vu deux fois en tout. Nous l'avons pris en photo.

A ma sortie de clinique, là la douleur je l'ai senti me poignarder. Savoir que j'étais entrain de m'eloigner de lui ma fait mal et me fait encore mal. A l'heure qu'il est il a du etre incinéré ...

Je pense souvent, tout le temps a lui, qu'il serait normalement a coté de nous etc ... Je n'allais plus etre seule, j'allais etre tout le temps occupé, car je ne travaille pas donc je m'ennuyais quand mon ami etait au boulot, je me sentais seule. Et bien au final, rien n'a changé, tous nos projets sont tombés a l'eau, je n'ai plus de motivation, je n'ai plus envie de chercher du travail, plus envie de rien. Alors je commence a me poser les questions du style " a quoi ca sert de vivre, pourquoi ca nous arrive a nous, pourquoi le destin a voulu ca, qu'est ce que j'ai bien pu faire pour mériter ca etc"

De jours en jours, je pleure moins, mais je pleure encore.Là, c'est clair que je pleure. Plus je regarde les photos, plus je le trouve beau.

J'entends qu'il faut en refaire un , j'ai lu des témoignages qui disait qu'ils enchainaient a faire un autre bébé, mais pourquoi ils font ca ? Mon ami c'est ce qu'il veut, mais je ne peut pas, je trouve ca "salopard" de ne même pas faire un "deuil" du bébé qui vient de partir. C'est comme si on s'en foutait, aller hop on s'en fou on recommence, il est partit tant pis.

Moi j'aimerais le même bébé, refaire oui mais le même. J'ai trop de peine pour lui qu'il n'ai pas pu vivre. A part vivre mes joies, mes peines, mes stress pendant les 8 mois, c'est tout ce qu'il a connu ...Et ca, ca me tue ! Et voila je pleure de plus belle.

Au debut apres l'annonce, je me consolait ainsi que je consolais mes proches en disant que c'est mieux qu'il soit partit maintenant que s'il serait né et qu'apres il décède. Aujourd'hui ca ne me console plus.

Maintenant on attend le résultat de l'autopsie. J'avais un hydramnios, c'est un excès de liquide amniotique, qui ,parfois, est révélateur d'un problème chez l'enfant. Il avait été détecté a la troisième échographie. On a fait des examens d'infections, plusieurs echo et tout allait pour le mieux. Est ce que cet excès a un lien avec son décès ? la est tout le mystère. il ne nous reste plus qu'a attendre.

Voilà je voulais vous faire part de mon "expérience" et j'espère que toutes les femmes enceintes que je lis sur le forum mettront leurs bébés au monde sans fin tragique.

Désolé s'il manque des mots ou autres, je ne me suis pas relue.


c est terrible je n ais pas de mot,et si tard dans la grossesse...

je ne sais pas quoi te dire,rien ne pourra te reconfortee de toutes facons,je pense bien a toi sincerement :cry:
R
32 ans 15384
Je suis vraiment désolée pour toi,je n'ai pas les mots pour te consoler. Bon courage !
je n'ai pas de mots,rien ne pourra apaiser ta douleur.je suis desolé pour toi.la vie est parfois injuste,je n'ose imaginer ce que tu ressents.du fond du coeur je t'embrasse tres fort,et une penseé pour ton ange.bon courage ma belle
3431
J'ai beaucoup de peine pour toi... Ça m'a fait mal de lire ton récit.
Si tu as besoin de faire le deuil de ton bébé alors écoute-toi et tu te sentiras un jour à nouveau prête pour faire un autre bébé.
Ça ne sera pas **** car il était unique, mais ce sera un autre beau bébé que tu aimeras également.

Courage à vous 2 et une pensée pour votre petit ange.
36 ans mantes la ville(78) 4522
c 'est bien triste je suis de tout coeur avec toi ,les temps n 'efface pas les blessures il les attenues , si tu as besoin de parler n 'hésite pas :cry:
42 ans 17521
Je suis bien triste pour vous... Je te souhaite plein de courage pour affronter cette épreuve... :kiss:
M
31 ans oise 1168
Ce ne sont pas les mots qui apaiseront ta douleur.
Mais je suis de tout coeur avec toi.
Je comprends ta peine et ta douleur, à ce stade de la grossesse on ne s'attend pas à ça!


Je comprends que tu ne veuille pas refaire une bébé tout de suite, fait d'abord le deuil *****, un jour tu te sentiras prête à avoir un autre enfant.

Courage je t'embrasse
30 ans narbonne 2199
vraiment désolé pour vous, je suis de tout coeur avec vous.
B I U


Discussions liées