MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Fausse-couche ...

V
41 ans 179
Avant de compatir à ta peine, cela me rappelle la mienne il y a plus de 3 ans... La même impression d'abîme, d'avoir l'air de perdre les pédales, ...

Si tu  
en éprouves le besoin, raconte nous la suite. Ils avaient été formidable avec moi pour le curetage. J'avais gardé toutes les réactions de gens (mail, parole, ...) et j'avais écrit, beaucoup écrit: comment était venu ce désir d'enfant, comment nous l'avions appris, comment s'était passé le début, comment s'est passé ce moment terrible du genre "vos petits sont décédés depuis un petit temps déjà", comment nous avons été pris en charge, comment tout notre entourage (privé, professionnel, ...) a réagi, comment nous nous en sommes remis... Je n'ai plus été voir ces écrits depuis un petit temps mais cela me servait à prendre du recul, à trouver le réconfort aussi. Sur le moment, tout le monde comprend ta peine mais plusieurs mois, semaines, années après, quand cette douleur revient en surface et te met le moral à plat, les gens sont moins présents, ce n'est pas de leur faute.

Te voilà avec ton épreuve dont la cicatrisation sera longue et dont tu garderas toujours trace: c'est ton droit. J'avais un peu l'impression, au regard du reste de la société, que je devais faire comme si de rien n'était. Que nous en aurions d'autres, que ce n'était pas si grave... ET BIEN SI. Pour moi c'était horrible et j'ai peu souvent souffert autant.

Le temps est un grand médecin. Garder espoir est primordial. Je rajouterai qu'il ne faut pas minimiser la peine du futur papa, voire même des grands-parents ou autres qui ne savent trop quoi dire, qui souhaitent aider, le font parfois bien mal mais le font, là est le principal. Entoure toi bien.

Bisou
Vega
37 ans aisne 743
:cry: je si bientriste pour toi!!!

La vie de mon bébé c'est elle aussi arretée en avril 2005 lors de la 12 eme semaine de grossesse.J'ai eu des contractions et j'ai entamé ma FC à la maison,j'ai eu quand même un curetage ...

En parler m'a fait beaucoup de bien,dire au revoir à ce petit,qui fera toujours parti de ma vie de femme et de maman.
Il a laissé son empreinte à tout jamais dans mon coeur,c'est maintenant une petite étoile qui ne brille rien que pour moi,ainsi que ton bébé le fait pour toi de là haut.
Je ne sais pas si l'on "guérrit" un jour de la perte d'un enfant,mais avec la temps et du recul,la douleur se fait moins forte,mais ça mets du temps!!!
Nous avons choisis de se remettre aux travaux pratiques tout de suite,je sais que quand je tiendrais un autre bébé dans mes bras,je serais appaisée,et c'est tout ce que je te souhaite!
Cela fait maintenant bientôt 4 mois mais je suis encore bien fragile :cry: :cry: :cry:

C'est si injuste!!!
Pleure ta peine,crie la,laisse la s'exprimer!!!
Je suis de tout coeur avec toi,vraiment,sincérement...
36 ans Mon ordinateur 344
Je suis de retour ...

Apres une nuit trop courte je suis partie de chez moi accompagnée de mon homme a 6h45 du mat'.

Arrivée la bas je me sentais honteuse parce que je culpabilisais, je me disais "si t'es la c'est de ta faute, t'a mal jouer ton role de ma mere, ta pas su le proteger" ...

J'ai du faire une douche à la bétadine et puis attendre, attendre ... Une infirmiere est venu me donner 2 comprimer à introduire dans le vagin pour aider la dilatation du col.
La j'ai u envie de lui dire que je voulais pas aider la dilatation justement mais bon jles fait.
Ensuite j'ai attendu jusqu'a 11h que le brancardier vienne me chercher pour le bloc.

On m'a installer sur un brancard dans une salle avant le bloc pour prise de sang et la pose de la perf. en plus j'ai jamais u de veines donc on ma piqué dans la main.

On ma ensuite emmener au bloc avec tout l'attirail qui fait peur . Un homme a commencer a installer les especes d'étriers je lui ai dis d'avoir la decense d'attendre que je dorme.
Il a compris enfin je crois....

On me pose l'anesthesie c'est le feu qui entre dans mon bras apres + rien.

L'intervension c'est "bien" passée comme m'a dit le mec a mon reveil. Reveil difficile d'ailleur j'ai u une crise d'angoisse sans meme m'en rendre compte. J'ai crier, pleurer, avant de me reveiller.

Au reveil je veux voir mon mari mais je dois rester 2 heures sous surveillance en salle de reveil.

JE remonte dans ma chambre fatiguée. Mélange de tristesse et de soulagement car c'est fini mon petit être mort est parti de mon ventre mon corp n'est plus un cercueil.

Je reste en observation et puis je vois ma gygy qui me récomforte et la vraiment je lui tire mon chapeau. Elle a su trouver les mots pour me recomforter, pour me faire comprendre que jy suis pour rien.
Elle me dit que c'est une selection naturel, que le corps fait bien les choses et que je pourrais retenter une nouvelles grossesse des que je men sentirais capable.

La jsuis rentrée j'ai mal a la gorge car j'ai ete entubée, mon mari et mon fils sont partis pour ma faire une surprise. J'ai de la chance de les avoirs mes 2 hommes ...

Autrement merci pour vos messages sa fait plaisir.

A bientot. Je vous lis .
46 ans BREST 3113
Merci à toi de nous avoir donné des nouvelles. Gros bisous et rétablis toi bien. Continues à nous lire et préviens nous quand LA grande nouvelle sera là !! ;)
36 ans Mon ordinateur 344
Deja 3 semaines que mon ange s'en est allé .
Il me manque, je pense a lui tout le temps. Je me demande si il m'aurait ressembler, si sa aurait ete un garcon ou une fille bref j'y pense.

Et la je panique car j'ai rendez-vous le 30/09 avec ma gygy. Lors de ce rendez vous elle doit me donnr les resultats d'analyse de mon ange et j'ai peur. Peur de savoir pourquoi il est parti a 8 semaines.

Si c'est de ma faute je sais pas si je vais pouvoir encaisser.
Quand j'ai subit mon intervention elle m'avait parler de " la selection naturel du corp" et j'espere que c'était sa.

C'est tellement dur de vivre et de reprendre le cour de la vie apres une fausse couche que si en + on me dit que c'est de ma faute si sa a pas tenue que la je m'en foudrait toute la vie.

C'est si dur. Je pleur souvent quand je suis seule a la maison ou en voiture ou meme parfois lorsque mon homme s'est endormie je me releve et je pleure dans l'escalier. JE culpabilise. J'ai plus envie de croire en rien . Je suis en colere apres dieu même si je n'y croyais pas vraiment.

Et la maintenant j'ai aussi peur que ma gygy me dise que je peux plus avoir d'enfant s'est ridicule mais j'y pense. Ou bien qu'elle me dise d'attendre un peu avant de retenter.

J'ai l'impression d'etre paumée, la vie est finallement si fragile.

Désolée mais j'avais besoin de parler ....
838
ne sois pas désolée lady, oh non ne t'excuse pas ...tu as besoin de parler et ici il y a un tas de personnes pour t'écouter.
Certaines trouveront les mots qui soulagent, d'autres pourront juste te dire "on est là", d'autres encore te liront mais les mots ne viendront pas...
Mais toutes sont avec toi, toutes partagent ta peine .
Alors surtout n'hésite pas.
Des bisous tout plein à toi
42 ans Exactement à côté de sous le soleil... 1081
Courage, je suis sûre que tu n'y es pour rien. Il faut en faire pour perdre un bébé qui est bien accroché, ton bébé était sans doute malade, et il s'agit de "séléction naturelle" comme t'a dit to gynéco.
J'éspère que le temps apaisera ta peine et que tu trouveras la force de surmonter ce qui t'arrive.
Je pense à toi.
A
40 ans Paris 466
Je suis d'accord avec Myraellen. Pour perdre un bébé à 8 semaines et que "ce soit de ta faute", comme tu dis, c'est que vraiment tu aurais du exagérer dans des efforts, ou prendre des substances très dangereuses...

Il est beaucoup plus probable qu'hélas l'oeuf se soit mal développé, et qu'il n'était pas viable.


Cela m'est très difficile de trouver des mots pour te réconforter, parec que je n'ai jamais vécu ça. Mais je peux imaginer ce que je vivrais si on m'annonçait que c'était fini comme ça...

Comme dit Chou22, nous ne pouvons que t'écouter!

N'hésite pas à revenir nous dire que ce que t'auras dit ton gynéco.

Bisous.
45 ans pépettesland 1803
Je te souhaite tout le courage du monde et t'apporte tout mon soutien.
J'ai fait une grossesse extra utérine il y a un peu plus d'un mois, alors qu'on croyait que j'était à 6 semaines de grossesse. Ce qui m'a aidé à tourner la page et à le vivre bien, c'est de me dire qu'il ne s'agissait que d'un "accident de parcours" sans aucune incidence sur une future grossesse et cela bien que j'ai dû subir une intervention.
Dis toi bien que de toute manière ce n'est pas ta faute, tu n'as rien fait pour perdre ce bébé, c'est la fatalité et il n'y a aucune raison que tu te sentes coupable.
Il me semble que tu as déjà des enfants, il n'y a donc aucune raison pour qu'un autre bébé ne vienne pas bientôt te redonner un peu de baume au coeur.
Ne culpabilise pas de n'avoir pu mener cette grossesse à terme. Même si la nature nous semble parfois injuste et cruelle, il faut bien se dire que malheureusement elle peut faire des erreurs et qu'elle les répare de cette façon.
Je sais bien que chacune vit ces épreuves différemment mais le fait de me dire que cela n'a été qu'un accident de parcours m'a énormément aider à relativiser et à tourner la page.
Je n'ai pas eu l'impression de perdre un bébé, simplement de réparer une erreur de manière à pouvoir recommancer dans qq mois une véritable grossesse.
Mais bon mon parcours n'est pas le tien et je peux très bien comprendre ta douleur et ton chagrin. Simplement je voulais te dire de ne surtout pas te sentir coupable, tu n'y es pour rien si la nature fait des erreurs et je suis certaine que ta prochaine grossesse se passera merveilleusement bien.
Courage et gros bisous.
50 ans gard 384
ton histoire me rappelle la mienne. j'ai fais également une fausse couche à 7 semaines de grossesse, sachant que cette grossesse venait après 13 ans d'attente!
c'est alors le désespoir et l'injustice qui nous remplit!
puis avec le temps qui passe on apprend à relativiser et à se dire que c'est la nature qui a voulu ça et que c'est pour éviter de mettre au monde un enfant handicapé ou ne pouvant mème survivre...
la vie nous apprend à accepter les épreuves et à profiter de tous ces petits bonheur de chaque jour.
alors profites! et je suis sure que la vie t'apportera d'autres cadeaux et surement un nouveau peit bébé!!!
et puis je suis croyante et je suis sur que ton bébé est maintenant un ange et que vous vous retrouverez!
bisous
B I U


Discussions liées
?>