MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Être père : une envie ou une résolution ?

1834
C'est pas tellement hors-sujet quand on y pense.

Comme dit précédemment, la meilleure manière de se sentir
épanoui(e), avec ou sans enfants, c'est d'être bien accompagné(e). :D
46 ans paris 928
Tu t'en pose des questions nocturnes Mi-K-L ...
AIE a moi aussi

Réponse d'un homme qui aurais pu être père .

Oui , j'ai voulu participer au jeu , c'est un peu égoïste
Je (nous) souhaitais un enfant pour me sentir exister
Avoir une responsabilité , un but
Apporter , éduquer , cajoler , couvrir d'amour
dixit j'aurais été un papa gâteau ...
Et alors j'assume mon côté bisounours

Bien sur chaque personne est unnique
Le mode d'emploi n'est pas livré avec
mais cela semble une si belle aventure
et si enrichissant
la vie en est bouleversé

Le jeu c'est arrêté prématurement
est ce un bien ou un mal ?
Bref la question ne se pose plus ...

Maintenant j'aimerai bien
mais vu l'age en étant raisonnable
cela ne semble plus trop possible
avec de la chance cela sera les enfants d'un autre ...

Désolé Pierre j'aurai aimé suivre ton conseil mais la ...
39 ans 49 119
Coucou! c'est vrai que ce n'est pas facile de mettre son désir d'être parent de côté.Perso,je me serais bien vu avec une tribu de 4 enfants mais bon,c'est comme cela,on n'y peut rien.
Au pire,j'en reste là et ma foi,cela me suffit bien car j'ai la chance d'être maman.Au mieux,j'offrirais un petit frère ou une petite soeur à ma pépette mais cela,c'est une décison qui se prend à deux.A voir.
Il ne faut pas avoir de regret pour pouvoir avancer. ;)
Si seulement,je pouvais vous faire rejaillir un peu de bonheur et de compassion sur vos âmes torturées.Bises.

Sur ce,je m'en vais refaire dodo...
50 ans Out of Africa... 4355
Patty a écrit:
: Peut-être que ne pas avoir d'enfant vous conditionne quelque part à rester un peu un enfant, puisqu'on n'a pas à jouer le rôle de parent.



Je ne me sens pas jouer un rôle de mère lorsque je suis avec mon fils, je le suis. Tout comme je suis aussi enfant parfois quand nous jouons ensemble. Je ne me sens pas vieille non plus moralement, peut être plus "mature" oui. Mais la maturité n'est pas l'apanage de la vieillesse non plus :lol:

Après c'est sur que question contraintes et responsabilités, oui il y en a et ce n'est pas toujours facile.

C'est pour ça que pour moi, il est important d'être en accord avec ses choix et ne pas avoir d'enfant quand on ne s'en sent pas l'envie me paraît un choix "respectable"
1917
Je n'ai jamais entendu le tic-tac d'une quelconque horloge biologique en moi. Je ne sentais pas d'envie de bébé me tenait le ventre, être mère n'était pas pour moi un but à donner à ma vie. Je l'aimais bien comme ça ma vie.
J'ai toujours été en contact avec les enfants, animation de groupes d'enfants et d'ados sur mes temps de loisirs, camps de vacances avec eux et j'ai choisi de devenir éducatrice de jeunes enfants. Donc pas de malaise en présence des enfants, au contraire je les trouve passionnants et je trouve passionnant de les accompagner à grandir.

Arrivée à 39 ans je me voyais même plutôt dans le rôle de belle-mère des enfants d'un compagnon. Et ça me plaisait bien de m'imaginer dans ce rôle.

Et puis voilà j'ai rencontré mon amoureux qui lui avait ce désir d'enfant en lui. Il voulait devenir père. C'était clair dès le début et ma foi il n'a pas eu grand mal à me transmettre son désir. Sûrement que c'était un peu enfoui quand même et que c'est la rencontre avec lui qui a déclenché le reste.

Bref on attend notre premier enfant pour le mois de juin et on est heureux comme tout. Moi je suis morte de trouille mais lui est zen au possible. :D
3923
Un histoire de phéromone dont les grands Mâles ont le secret ?...
M
40 ans Pau 568
PierreLyon a écrit:
Alors là, vu que je ne veux même pas de chien...



Perso j'ai deux enfants et je n'aurai jamais de chien, je déteste ça :roll:
37 ans Au pays des cigognes ~ 1383
J'me permets de remonter un peu ce topic, parce que ô combien intéressant ...

J'ai eus ma nainne à l'âge de 20 ans, avec une envie d'enfant qui me tenait au tripe depuis plusieurs années ... aujourd'hui avec le recul, je ne regrette rien mais je sais que mes intentions n'étaient pas de materner, non, mais plutôt de m'être convaincue que sans un enfant, je ne trouverais pas de sens à ma vie. Quel lourd patrimoine pour ma fille ...

Comment t'expliquer ça? J'ai passé mon enfance et mon adolescence à me rendre compte que beaucoup de personnes faisaient partis de ma vie et de mon cœur, mais que je ne faisais partie de la vie de personne ... et égoïstement je voulais devenir la personne la plus importante dans la vie de quelqu'un ... et pour moi, connement, ça passait par un enfant ...

Quelques années de pratique et de thérapies m'ont fait comprendre que je faisais fausse route ...
Elle ne m'appartient pas, elle n'est pas là pour combler des blessures dont elle n'est pas responsable et surtout je l'aime parce que c'est elle et non parce qu'elle est la réussite de ma vie ratée.

Aujourd'hui, j'ai bientôt 31 ans, une envie de bébé qui revient doucement, les jours de grande angoisse je me rends compte que je n'ai plus 15 ans devant moi pour tomber enceinte, mais bizarrement chaque fois que je m'engage dans une histoire ... je n'en ai plus envie du tout. Sûrement que je me rends compte que je ne suis pas avec une personne que je sens digne de confiance ou à la hauteur pour ce rôle là.
Mais effectivement je reste convaincue qu'une fois la bonne personne trouvée, la question ne se posera plus, qu'un enfant sera voulu et accueilli dans un environnement sain
... peu importe l'âge.
3923
*planquez-vous les mecs*
39 ans gironde 345
quand l'envie viscerale d'avoir un enfant m'a pris j'avoue trés égoistement ne pas avoir laissé beaucoup de marge de manoeuvre à mon mari. J'ai arrete ma contraception et lui ai dit si tu veux pas d'enfant tu prends tes dispositions de contraception mais moi je me sens prete. Malheureusement pour lui ce n'est pas un être organisé et une nuit dans un élan passionné il s'est laissé aller. Et bien mon corps ne l'a pas loupé au virage : premier coup gagnant ! Moi j'étais trés heureuse mais trés culpabilisé par rapport à lui. Il m'a accompagné pendant la grossesse mais il était assez spectateur. Aujourd'hui il me dit ne pas regretter mais n'arrive pas à gerer les contraintes, et pense qu'il aurai mieux vecu sans enfant. Plus notre fille grandit et plus il commence à prendre plaisir avec elle. Je pense qu'il profitera quand elle parlera, quand ce sera un être que l'on peut raisonner ( ce sont ces propos).
bref je pense avoir été trés egoiste mais tant pis je regrette pas. Le facteur difficile aussi pour mon cheri à accepter est que je ne suis plus autant disponible pour lui et que je l'ai relayé en dernier dans l'ordre de mes priorités. DE toutes facons lui il voudrai redevenir jeune, mince, sportif et insousciant au temps de l'adolescence cherie mais il vieillit et a du mal a l'accepter...
3923
Tu es tout de même consciente que cet homme est une perle ?...
39 ans gironde 345
oui et je lui rends bien quand la petite est couchée :D
Bonjour,


Je ne viens pas très souvent par ici mais je devrais : je loupe de conversation intéressantes!!


Mi-k-l, ce que tu dis, je le ressens aussi en tant que femme.

Je suis plutôt mal dégourdie avec les enfants...

J'aime beaucoup les bébés mais à condition qu'ils soient souriants et gazouillants ou endormis! Un bébé qui se met à pleurer ou qui est malade (le vomi et autre réjouissance, je ne supporte pas), ça me met terriblement mal à l'aise...

Avec les enfants plus âgés, ce n'est pas forcément plus facile pour moi... Malades, capricieux, pleurnichards, je fuis!! Mais si tout va bien, je peux jouer avec eux pendant des heures! Lol!


J'ai bientôt 29 ans, je suis avec Chéri depuis 10 ans et ce désir viscéral d'avoir des enfants, dont certaines parlent ici, je ne le ressens pas.

Mes amies mamans me disent toutes que quand le bébé est là, ça change tout, que c'est TON enfant que tu passes au-dessus du reste... Ben je veux bien mais pour moi ça me paraît être un gros risque de faire un bébé en ce disant que quand il sera là je saurais m'y prendre avec lui, que je l'aimerais plus que tout, etc...

Et puis, paradoxalement, je me dis que je ne veux pas être maman à 40 ans, que je n'ai pas envie de me "réveiller" quand il sera trop tard.

Il y a aussi le fait de devoir prendre la responsabilité de quelqu'un d'autre. Je suis très distraite et maladroite par exemple...


Tout ça s'est super compliqué pour moi... Et je ne saurais dire si c'est une question de peur, si je ne suis pas prête ou si tout simplement je n'en ai pas envie...
39 ans 49 119
Je pense que l'on soit un homme ou une femme,il n'y a pas de bon ou de mauvais moments.Chacun fait comme il le ressent.
B I U


?>