MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Déviation autour des rondes

36 ans 69 4262
Quand on pense à une situation horrible qui pourrait nous arriver, on a pluôt tendance à imaginer des situations qu'on puisse réussir à gérer...On n'imagine rarement les deuils, la mort,  
les maladies parce que c'est au dessus de nous, parce que c'est trop dur, parce que ça n'arrive qu'aux autres...A part quand ça nous est arrivé. Dans mon cas, j'ai perdu mon père étant petite et dès que mon copain est en retard, je le vois déjà à l'hôpital, dès qu'il est fatigué, c'est à peine si je ne l'envoie pas chez le doc...J'ai toujours les pires situations en tête mais parce que je les contrôle les ayant vécues...
On imagine les situations douloureuses par rapport à celles dont on a souffert....
crois-tu carmine qu'il y ait beaucoup de gens qui n'aient pas beaucoup dans leur vie, au moins un deuil ? Je pense avec mon pessimisme habiturl sur la nature humaine que les nanas "sondées" ne pensent même pas au deuil.... Et c'est ça qui est tragique.
Ceci dit, je suis un peu comme toi : mon mari fume et j'ai peur sans arrêt. le terme "grave" ne devrait s'appliquer aux évènements tragiques et pas à 4 ou 10 kilos de trop ou à la perte d'un emploi !!!
36 ans 69 4262
Non, certes, tout le monde a déjà vécu au moins un deuil, mais il y en a de plus tragiques. J'ai une copine qui a perdu ses deux parents dans un accident de voiture à l'age de six ans, j'ai un copain qui est mort d'un problème rénal quand j'en avais 15, j'ai une copine dont le copain s'est suicidé alors que tout semblait aller bien, j'ai une autre copine dont le père s'est suicidé...
Je risque d'être choquante, pardonnez moi, mais j'estime que si le deuil d'un grand parent est triste et cause du chagrin, il a beaucoup moins d'impact que le suicide d'un père par exemple. Le chagrin n'en est pas moins grand mais il fait partie du cours de la vie En tout cas, je le vois comme ça et ça n'engage que moi....
le suicide est de toute façon quelque chose de tragique. Je connais une gamine de 16 ans dont le père s'est suicidé il y a quelques mois et (tu vas halluciner !!!) sa grand-mère lui a dit que c'était sa faute !!! Si, des garces comme ça, ça existe !!!!
La mort d'un grand-parent ou même d'un parent à l'âge adulte, c'est le cours normal des choses. Quand ma maman mourra, je serai très malheureuse car je l'aime mais ça restera quelque chose de normal.
De plus, quand un parent se suicide, il laisse à son enfant un héritage tragique : l'interdit du suicide est levé.
Je pense que quelqu'un de confronté à ça doit en parler à un professionnel (et je ne suis pas amatrice du "tout psy".)
j'oublie des choses quand j'écris mais le sujet me tient à coeur.
j'espère en tout cas, carmine que tu arrives à surmonter ces terribles pertes; Sinon, il n'y a pas de honte à se faire aider....
Bisous
37 ans Puerto Bananas 1739
Je veux pas rentrer dans le detail mais... Comment reagir quand un membre de la famille vous accuse de la mort d'un de vos parents ? Doit on en vouloir a l'autre parent qui ne vous a pas defendu ? Est ce qu'on peut ignorer l'autre "membre de la famille" pour toujours ?
dès que cette fille aura l'âge pour le faire, j'espère qu'elle ignorera sa grand-mère pour toujours. Quand à sa mère, elle l'a défendu mais elle a été accusée par la même grand-mère, alors, t'as qu'à voir le niveau !!!!
36 ans 69 4262
Il n'y a pas longtemps, on m' a dit que mon père était tombé malade et était mort à cause de mon frère qui à l'époque avait six ans...Deux personnes me l'ont dit...Apparemment, mon frère n'était pas désiré par mon père, il était insupportable et avait le même handicap que mon père, la surdité. Ils ne s'entendait pas beaucoup...J'en ai tout d'abord voulu à ces personnes parce que les choses ne sont pas si simples et même en admettant que ça soit vrai, ça ne se dit pas! Après tout, j'aurai pu lui en vouloir...Qui sait comment on réagit dans ce genre de situation? Et puis je leur ais pardonné parce que...pfff...parce que ça ne servait à rien...Ils ont peut être fait une erreur ou peut etre devait savoir cela...J'en sais rien. En fait, j'ai pris du recul et personne ne sait pourquoi il a été malade...Il aurait pu guérir tout comme il était malade...La solution était en lui et il n'a pas réussi à la trouver...c'est tout et c'est la vie...
Et puis j'aime mon frère et ça a été aussi dur pour lui que pour moi si ce n'est plus...alors pourquoi rester dans la rancune?
vraiment, je ne sais pas, tout ce que je sais, c'est que j'en veux encore à ma tante (que pourtant, j'adore) de m'avoir dit que ma mère avait pleuré à ma naissance car elle voulait un garçon (j'étais sa troisième fille !) et c'est moins grave. Franchement, je n'en veux pas à ma mère d'avoir pleuré mais j'en veux à ma tante de m'avoir dit ça.
Cette société nous encourage à dire n'importe quoi à n'importe qui mais certaines phrases ne s'oublient pas surtout que c'est pas toujours avec de bonnes intentions.
Je pense qu'à ta place, je n'aurai pas pardonné à ces personnes car accuser un fils de la mort de ton père, c'est la pire accusation qu'on puisse faire. Voilà, c'est mon sentiment.
36 ans 69 4262
Oui, je sais, mais j'ai surtout pensé à mon frère et ça m'a fait tellement mal de me dire que j'aurai pu le detester pour cela! Peut etre est ce par paresse, peut etre est ce pour ne pas être aussi bête qu'eux!
tu ne veux pas perdre ton temps et tu as raison....mais carmine, (là, je marche mentalement sur des oeufs et excuse-moi si je m'y prends mal...) tes rapports aux hommes ne sont -ils pas conditionnés par la mort de ton père et la crainte de la perte ?
Mary dite "la psy de comptoir" :lol:
36 ans 69 4262
Moi j'aime bien la psy du comptoir! :D Oui, effectivement, j'y ai déjà pensé...D'autant que je suis attirée par des hommes plus vieux et qu'en ce moment, je me demande si ma relation avec mon copain ne devient pas paternisante d'où probablement mes problèmes avec lui...

Mais ça me semble tellement evident et j'y pense tellement facilement que j'ai du mal à me dire que mon problème vient de là...J'ai l'impression que c'est autre chose...C'est trop simple, j'en ai trop conscience...

IL est vrai aussi que j'ai eu pas mal de partenaires voire beaucoup...Et que mon plaisir consistait à séduire toujours plus...J'étais excitée par la nouveauté mais je me lassais rapidement...Dans une relation de couple, tu peux effectivement séduire tous les jours ton conjoint en restant séduisante, en étant imaginative, mais ça reste à mes yeux assez limité...Et puis surtout, je n'en ai plus vraiment envie...
47 ans nogent sur oise 319
tu t'épanouirais peut-être dans un couple libre, si tant est que ça existe !!! Ou tu n'es peut-être pas faite pour les relations de couple ou tu n'as pas encore trouvé ton homme !!! Peut-être malgré les apparences es-tu un peu trop romantique et as-tu un idéal masculin trop élevé ? Si tu essayais des mecs opposés à ton idéal actuel ?
Tu es encore très jeune, non ? Laisse toi le temps !!!! :lol:
37 ans Puerto Bananas 1739
Tu fais ton sac,
et tu fais la Cat's Eyes quand il te voit pas, tu t'echappes par la fenetre,
tu fais le tour de l'europe, Italie, Suede, Norvege, Finlande (evite l'allemagne) Italie, Russie, ...

Tu nous fait une petit compte rendu hi hi
B I U


Discussions liées