MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Un espoir pour les OPK, pour retrouver des cycles normaux?

N
30 ans 485
Bonjour à toutes!

Je viens vous voir aujourd'hui pour vous faire part de mon histoire et d'un espoir éventuel pour les filles OPK comme moi... Je vais prendre un peu de  
temps, mais c'est pour exposer la situation et mon passé médical dans son ensemble! ...

J'ai été diagnostiqué OPK il y a environ 3 ans... Après les examens, mon endocrinologue (fantastique, soit dit en passant !) m'a mis sous Metformine et m'a conseillé d'essayer de perdre un peu de poids si je le souhaitais pour récupérer des cycles normaux. Ce que j'ai fait tranquillement, simplement en ré-équilibrant mon alimentation et en faisant environ 1h30 de sport par semaine. En un an, j'ai perdu pas mal de poids et mes cycles sont redevenus réguliers (35 jours environs au début, pour arriver à 28).

J'ai eu ensuite environ 2 cycles parfaits (28 jours, règles de 3 à 4 jours, pas douloureuses ou presque, ovulation pas prouvée par une courbe de température ou un test mais physiquement, je sentais bien cette phase), puis j'ai commencé à prendre la pilule car je venais de rencontrer mon homme.

J'ai stabilisé mon nouveau poids pendant plusieurs mois, mais le problème avec moi c'est que quand je suis heureuse, et en particulier avec mon très gourmand de chéri (la cuisine est une passion commune, mais le plaisir de la bouffe, et pas forcément la bonne, nous perdra !), je mange.

Résultat, j'ai repris en grande partie les kilos perdus, même si je me suis «reprise» à temps et n'ai pas tout repris..... Je pense cela dit que une grande partie de mon surpoids est dû peut-être aux OPK (l'oeuf ou la poule?!) mais aussi et surtout à un mauvais rapport à la nourriture, qui m'a souvent servi de refuge durant mes mauvaises années de dépression et de trompe-l'ennui le reste du temps, lorsque je ne sortais pas, n'avais pas d'amis, etc... (une phase d'agoraphobie sévère à mon entrée en fac). A mon avis, comme je l'ais ressenti, mon poids de forme ne se situe pas au poids le plus bas que j'ai atteint, et même si c'était le pied :lol: j'aurais eu besoin de me priver pour le maintenir... Je crois qu'il doit se situer, pour l'équilibre de mon corps, entre le poids le plus bas et le plus haut que j'ai atteint, et je crois donc que cette reprise est en partie due à une réelle mauvais alimentation à une certaine période, et pas à un retour à l'équilibre de mon corps... En effet, je ne me suis jamais privée de rien et n'ai jamais culpabilisé...

Vous pensez bien que j'ai horreur de parler de cette façon et je suis totalement anti-régime ! Quand je parle de me «reprendre», c'est simplement que j'ai arrêté le fast-food toutes les semaines et ai repris le sport que je ne pratiquait plus... Nous continuons à nous faire plaisir, je ne m'interdis rien et j'ai un rapport sain avec la nourriture de nouveau...

Tout ça pour dire que cette prise de poids m'a inquiétée, à quelques mois des essais bébé que nous avons décidé de commencer cet été... En effet, j'ai eu peur que mes cycles, redevenus réguliers pendant un court laps de temps, redeviennent anarchiques voire inexistants...

J'ai donc décidé de préparer mon corps en douceur afin de faciliter au mieux les essais et de mettre toutes les chances de notre coté cet été...

Donc rdv chez l'endocrinologue, le gynécologue et... l'acupunctrice !

Et c'est là que je veux en venir : je suis soignée pour différentes choses par l'acupuncture depuis que je suis petite, en parallèle de la médecine « normale ».
J'ai donc été voir mon acupunctrice en lui demandant si quelque chose pouvait être fait pour préparer mon corps au début des essais, voire éventuellement réguler mon poids ou essayer d'aider à une légère perte, etc... en lui expliquant mon problème d'OPK et mon désir de retrouver mon poids de forme pour avoir des cycles réguliers.

Elle me répond très sincèrement : « je ne peux pas faire grand chose pour la perte de poids, en revanche je peux travailler sur les ovaires pour qu'ils ne soient plus du tout polykystiques! J'ai de très bon résultats, beaucoup de femmes ont récupéré leurs cycles, et sont tombées enceintes» !!!
A aucun moment elle ne m'a parlé de perdre du poids, etc... donc elle est vraiment persuadée de la possible efficacité de son travail seul...

Du coup, voilà : une séances d'acupuncture normale ce jour là, des gouttes d'homéopathie à prendre 2 fois par jours depuis et un nouveau rendez-vous le 10 mars pour compléter le travail...A voir ensuite si un autre sera fixé...

Et j'ai une grande confiance en cette femme, qui me suis depuis 20 ans... Et j'ai toujours été très satisfaite de son travail, toujours efficace sur moi, mes parents, mes frères et sœurs, etc... Et si elle me dit qu'elle a déjà eu plusieurs fois de bons résultats, je la crois sans problèmes!

Je n'avais aucune idée que cela était possible! Comme St Thomas, je crois ce que je vois, mais je suis pleine d'espoir face à ce projet... J'attends donc que le traitement soit mené et je retourne voir mon endocrinologue en Juin.. Je pense que lui demanderai s'il est possible de vérifier une éventuelle amélioration de mes ovaires...

Alors, pour toutes les OPK de ce forum, l'acupuncture serait-elle une solution pour aider notre corps à retrouver une sérénité et un fonctionnement normal?

A voir, je vous tiendrai au courant!

Et vous, avez-vous déjà eu des expériences similaires, des échos? Par l'acupuncture, une autre médecine traditionnelle...?

A très bientôt pour les nouvelles, et avis aux vlriennes qui commencent, comme moi, à se préparer pour le lancement des essais cet été...?

Bises et bonne journée!
34 ans Guadeloupe 496
Tu nous diras l'aboutissement de ton traitement :lol:
N
30 ans 485
Bien sur, je vous tiendrai au courant...
Hate en tous cas de voir l'avancée des événements et de voir par moi-même si cela peut vraiment apporter quelque chose dans mon cas!

J'ai été étonnée d'apprendre de tels résultats, mais je ne peux bien sur pas demander à cette acupunctrice de me donner le nom de ces patientes traitées par ce moyen...

Par contre, des témoignages seraient les bienvenus...: Y a-t-il sur VLR des mamans OPK qui ont pu voir des résultats positifs grace à l'acupuncture, la médecine traditionelle, etc....?
C
35 ans 12
bjr
je suis un peu dans la méme situation que toi
j ai était diagnostiqué opk en mars 2010 ( essaie bb depuis 6 an ) suite a ca la gygy de la pma ma demandé de perdre du poid car hors de question de commencé les ttt tant que je ne serait pas a 90 kg (115kg ) a l époque donc j ai été suivi par l endo et au fure et a mesure que je perde du poids mais cycles devenais de plus en plus regulier
aprés avoir revu la gygy au moi de janvier j ai debut le ttt ce moi ci
bonne journée bise[/i][/b]
N
30 ans 485
Oui, il ets très fréquent que les femmes OPK qui désirent/arrivent à perdre du poids récupèrent des cycles réguliers ou en tous cas que les symptomes diminuent beaucoup...

Encore faut-il le vouloir... et y arriver!!

Ce qui m'étonne ici, c'est qu'il semble que l'acupuncture ait fonctionné sur plusieurs femmes, mais que ma médecin ne semble pas demander une perte de poids en parralèle, puisqu'elle ne m'en a même pas parlé! Sinon bien entendu, j'aurais su en grande partie à quoi attribuer le succès de la méthode! :roll: :lol:

J'ai hate d'aller à mon prochain rendez-vous pour lui poser la question d'un éventuel gros surpoids de ces femmes, d'une perte de poids associée ou pas, etc...

Pensez-vous qu'il soit possible que cela fonctionne vraiment? Avez-vous déjà vu ou vécu des expériences similaires?

Est-ce que, pour celles d'entre nous réceptives à l'acupuncture, cela pourrait être, aussi, un moyen de retrouver des cycles réguliers sans l'éternel "il faut perdre du poids!" ?!
S
26 ans 2
Bonjour!
J'ai 20 ans, et il y a quelques mois, j'ai consulté un endocrinologue à cause de mon acné et de l'hirsutisme. Après des analyses, mon endocrino m'a dit que j'étais opk, et après des recherches sur internet, je me suis aperçue que je serais comme ça toute ma vie. Je suis desespéré parce que, comme toi, je suis à la fac et que ces symptômes me bloquent et m'empêchent de vivre. J'ai commencé à prendre des géllules de plantes, car je ne veux pas prendre tous ces médicaments à vie qui en plus ne guérissent pas puisqu'apparemment on n'en guérit pas!
Alors quand j'ai vu ton post, tu m'a redonné un peu d'espoir! Je voudrais savoir dans quelle ville se trouve l'acupunctrice que tu consultes? Et depuis que tu y vas quels sont les résultats??
Merci d'avance et bon courage ;)
34 ans Guadeloupe 496
Alors Nessie, ce rdv? ça a donné koi?
N
30 ans 485
Bonjour!

Je viens donc donner des nouvelles puisque je vois que ce post pourra peut-être servir à certaines...

Sunnyelo, tout d'abord je suis désolée que tu ais appris cette nouvelle... Je ne suis plus à la fac mais comme toi je l'ai appris à cet age là à peu près, et je sais le choc que ça peut faire...
J'ai tout de même de la chance, de mon coté cela a été un soulagement puisque j'ai enfin pu comprendre pourquoi je n'étais pas "normale", avec des cycles irréguliers ou inexistants depuis mon adolescence.
Il faut aussi dire que je ne souffrai pas (et toujours pas d'ailleurs) d'acné ni d'hirsutisme... Ce qui m'embète le plus, bien entendu, ce sont les conséquences que cela pourra avoir sur ma fertilité lorsque je commencerai les essais bébé... Mais les symptomes secondaires de mes OPK sont très faibles voire inexistants, mis à part un surpoids qui viendrait peut-être de ça...

C'est surement pour ça que ton médecin t'as prescrit des traitemens, à savoir pour limiter ces symptomes, donc je pense que tu devrais suivre son traitement correctement du moins pour l'instant. Peut-être dans l'avenir la médecine fera des progrès sur ce point.

Quant à mon acupunctrice (elle exerce près de Brest), elle m'a "prise en main" et je retourne maintenant la voir régulièrement (1 fois tous les 6 semaines environ... et c'est remboursé! :lol: ). Je suis aussi sous traitement homéopathique. Je tiens à préciser que cette femme me suis depuis toute petite, et que je sais qu'elle n'est pas du tout une "charlatane" qui essaye simplement de s'assurer une cliente régulière de plus... Son cabinet plein et les horaires qu'elle fait le confirme: elle n'en a pas besoin! J'ai toute confiance en elle...

Pour l'instant, je n'ai pas idée des progrès effectués, mais chaque fin de séance, je ressent nettement des tiraillements dans mon ventre et mes reins... bref, clairement mes ovaires qui travaillent, c'est incroyable. Pourtant, je ne suis pas du tout fabulatrice ni désespérée au point de mettre tous mes espoirs dans cette femme!
Elle a cependant l'air vraiment sure d'elle et va jusqu'à regretter que l'on ne puisse pas surveiller mes ovaires par échographie régulièrement...

Je retourne voir mon endocrinologue dans 2 ou 3 mois, donc j'aurais eu 2 rendez-vous de plus. Je pense lui demander s'il serait possible de refaire une échographie ovarienne, juste pour voir un éventuel progrès...

Je vous tiens au courant de l'avancée des événements et je vous dirai si cela marche vraiment... Je n'ai rien à perdre à tenter le coup, après tout!

Désoéle de ne pas pouvoir donner plus de nouvelles sensationnelles tout de suite, mais elle m'avait prévenu que c'était un travail sur le long terme...

Bises à toutes et à bientôt!
S
26 ans 2
Tu as de la chance de ne pas avoir ces symptômes! C'est super humiliant...
En fait je cherche un magnétiseur ou acupuntrice qui a une bonne réputation, et comme tu as l'air de bien connaître la tienne, ça m'interesse^^ Est-ce que tu peux me donner son nom??
Sinon il y avait une emission hier soir sur la 3 à propos des magnétiseurs et autres rebouteux, je ne sais pas si tu as regardé, mais je suis bien partie pour tout essayé! :lol:
Nan mais c'est vrai, quand j'avais 15 ans, j'avais hâte d'en avoir 20 parce que je pensais que tout se régulerait, que c'était la puberté, et en fait à 20 ans rien à changé, et on me dit que je resterait comme ça toute ma vie, ya de quoi déprimer franchement!
En tout cas je suis contente que tu ressente des effets chez ton acupuntrice et j'espère que ça va continuer!
N
30 ans 485
Merci beaucoup!

Je t'ai envoyé les renseignements en mp!
E
41 ans 3
Salut Nessie 29,

Tout comme toi, je suis opk et en surpoids. J'ai fait ma fiv 4 le moi dernier qui s'est soldé par une fc extra uterine. Je suis desespérer et souhaite combattre l'opk. Je cherche un bon endocrinologue dans ce domaine. Pourrais tu me donner les coordonnées de ton dr ? Je t'en serais très reconnaissante. Elle a l'air vraiment bien.

Je te remercie et te souhaite bonne chance pour la suite.
35 ans 634
Je suis opk severe c'est a dire pas d'ovus sans traitements
donc autant vouq dire que ce n'est pas gagné pour avoir un bebe
ca fait 4ans qu'on essaie;g perdu des jujus a 4mois et demi de grossesse et g refait une fc d'une grossesse sans traitement
Je sais que des femmes tombent enceintes apres des seances d'acupunctures...moi je dis pkoi pas
Mais on ne guerit pas des opk;au mieux les symptomes diminuent
ya des traitements;des pilules contre l'hirsutisme etvdes ttt pour aider les ovus
On met plus de temps a tomber enceinte
C
35 ans 1
bonjour,

je voulais connaitre le nom de ton acupuuncteur car ca m'interesse beaucoup

merci
V
33 ans 83
Nessie, tu n'as jamais conclu cette intéressante discussion :)Des nouvelles?
N
30 ans 485
Bonjour à toutes!

En effet, je n'avais pas encore "conclu" la discussion parce que pour l'instant j'attend! :oops:

J'ai arrêté la pillule fin novembre, et malgré un cycle un peu plus long que la normale (mais aps étonnant, le premier après l'arrêt est rarement de 28 jours!), j'ai ovulé de façon naturelle et spontannée et ai eu mes règles tout aussi facilement 14 jours plus tard..

Je suis maintenant dans le 2ème cycle et il ets long aussi, presque trop long en fait, avec quelques petits "signes" qui m'ont poussé à ne parler au médecin. Il m'a donc prescrit uen prise d esang à faire cette semaine, on va voir ce que ça donne. Et si je ne suis pas enceinte, je sais que la "machine" s'est quand même remise ne marche car j'ai senti des douleurs ponctuelles aux ovaires, douleurs de règles (sans règles pour l'instant, d'ou la prise de sang)etc... Chose que je n'avais pas du tout lorsque j'étais en phase d'amménorhée complète avant que l'on ne me diagnostique les OPK.

Affaire à suivre, donc...

Par contre, mes analyses sont parfaites en ce qui concerne mes taux hormonaux, la glycémie (j'ai une résistance à l'insuline, comme beaucoup de femmes OPK) et je perd du poids très doucement et sans aucun "efforts" ni changements depuis l'arrêt de ma pillule. D'après mon endocrino, vue il y a un mois, cela pourrait tout à fait être dû à ces séances d'cupuncture..
B I U


Discussions liées
?>