MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Pacsés mais "chacun vit de sa paye"...

Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique mais je voudrais parler de ma situation pour laquelle je ne sais si je dois en vouloir à mon  
chéri ou à l'Etat!

Je m'explique:
Avec chéri on s'aime, on vit sous le meme toit depuis 2 ans, on est pacsés depuis 4mois; Mais voilà il a tjs été clair: chacun vit de sa paye et on partage les facture,pas question pour lui d'entretenir sa femme comme le faisait la génération de nos parents, bon ben je l'ai acceptée et puis j'avais aussi envie d'une certaine liberté de mouvements, ...bref, donc lui est militaire et gagne bien sa vie et je suis garde d'enfant et dc gagne bcp moins q lui et depuis 1semaine sans boulot après avoir démissionné car je bossais pr une conne (bref passons sur ca).

Mais seulement voilà, j'ai voulu savoir si du coup, sans boulot maintenant, je pourrais avoir droit au RSA, mais NON je n'y ai pas droit pas car ils prennent toutes les ressources du foyer, moi "zéro" et lui "bcp", dc ca dépasse le plafond!
Dc voilà d'un coté j'en veux a mon conjoint pour son état d'esprit (on partage les sentiments mais pas l'argent) et d'un autre coté à l'Etat qui pourrait se mettre à la page et considérer à part entière les couples "à comptes bancaires séparés"!

Qu'en dites-vous? Parce que moi je ne sais plus qu'en penser... :(
42 ans Paris 179
Je ne sais pas trop, parce que je ne comprends pas le point de vue de ton mari.
Je te souhaite juste de retrouver vite du boulot, pour éviter que ta situation ne soit source de conflit dans votre couple.
En effet, toutes les allocations sont comptées sur les revenus totaux des foyers, en dehors du chômage, qui est personnel. Mais les APL (aides pour le logement), le RMI ou RSA, et aussi les allocations familiales, oui. Par contre, pour vos impôts, maintenant que vous êtes pacsés, il peut te déclarer comme demi part, donc lui paiera moins d'impôts...
39 ans brest 3644
avec mon mari on fait compte commun son argent c'est le mien et vice et versa pourtant il gagne bien plus que moi!


puis si ton monsieur gagne bien sa vie, tu n'est pas cencé te retrouver dans une situaton précaire, alors pourquoi pourrais tu bénéficier des aides de l'état.

C'est peut être là la différence entre le pacse et le mariage
Oui c'est vrai que je suis un peu véxée de la façon dont il voit les choses, mais d'un coté je me disais qu'au moins l'avantage serait que je n'aurais pas à lui demander son autorisation pour m'acheter des fringues etc, je ne voudrais pas non plus etre une femme dépendante de l'argent de son mari, soumise et qui ne peut rien décider seule, mais pour le coup c'est complètement l'inverse, trop l'inverse....
Mais que faire? Pour lui c'est SON argent qu'il a durement gagné dc c'est à lui de le dépenser et pas qq1 d'autre, ce ne sont pas des mots qui sortent de sa bouche mais je vous traduit son idée.

Pfff est ce qu'il m'aime vraiment? Je ne sais plus quoi penser... :cry:
P
37 ans 1638
Nous aussi on fait argent commun, et je n'ai pas l'impression d'être soumise ou de devoir demander l'avis de mon mari pour toute dépense d'argent. Pourtant il y a eu des périodes où je n'avais aucun revenu propre. Maintenant c'est sûr que si je voulais me payer une robe à 1000€, je lui demanderais son avis, mais je pense que ce serait pareil si on avait chacun son compte, chacun son argent.

Concernant l'opinion de ton homme, je ne pense pas que ça ait à voir avec son amour. J'ai remarqué que très souvent, la conception que l'on a de l'argent dans le couple provient directement de ce que l'on a vu chez ses parents. Après, je ne sais pas comment vous divisez les factures, mais moi je trouverais cela plus que normal que puisqu'il gagne plus, il paye une part plus importante des factures. M'enfin, c'est mon opinion.

Tu dis que l'Etat pourrait être moderne, et considérer les couples 'à comptes séparés', mais c'est déjà le cas. Le PACS, sauf erreur de ma part, est plus ou moins similaire au mariage avec séparation des biens. Mais dans un cas comme dans l'autre, même si on sépare les biens, il y a quand même un minimum (PACS veut quand même dire Pacte Civil de Solidarité).

Et sinon, juste une petite question qui me trotte (et si ce n'est pas indiscret) : Pourquoi vous êtes-vous pacsés? C'était symbolique, l'étape avant le mariage, ou bien surtout pour les avantages financiers? Auquel cas, je trouverais ton ami assez culotté pour considérer qu'il est libre de dépenser son argent 'durement gagné' (parce que toi tu travailles moins durement si tu gagnes moins?), tout en voulant profiter du fait que tu gagnes moins pour payer moins d'impôts.
En fait quand je parle de l'Etat je parle surtout des "aides sociales" auxquelles je n'ai pas droit à cause de SON salaire élevé, parce qu'ils considèrent que je vis aussi sur ce salaire élevé, alors q ce n'est pas le cas!
J'ai du coup pas droit au RSA, dc le temps de retrouver un boulot je vis sur MES économies!!

Et on s'est pacsé parce qu'on en avait envie, comme un avant-gout du mariage, (bien que ce soir le coté romantique m'échappe un peu) et de tte façon je lui ai dit qu'on continuerait à faire des déclarations d'impots séparées puisque je ne vais pas payer des impots a cause de son salaire alors q seule je n'en paie pas!

Il y a 15min, je suis allée lui dire que puisque je ne vivais pas sur sa paye il allait venir avec moi à la CAF dire qu'il ne m'entretient pas et exiger qu'on me verse le rsa... puis j'ai dis qu'on aurait mieux fait de ne pas se pacser... et il m'a dit dégouté "ben vas-y fais la lettre (de rupture de pacs)... tu te rends compte de ce que tu dis?" et est partit se coucher en claquant la porte, je lui ai dis d'attendre mais il est parti, dc aucun dialogue, et moi je pleure comme une conne...

C'est halucinant il a peur que je bouffe son argent, je sais pas, que je m'achète des rivières de diamants, des voitures de luxe, je ne compren... pfff j'en ai maaaaaarre!cava être joyeux demain au réveil! Mais le pire dans l'histoire c que je crois qu'il a mal compris ce q je lui repprochait, il pense que je regrette de m'être pacsée car je ne bénéficie pas des aides sociales alors que moi je lui repproche de ne pas pratiquer ce q l'Etat considère comme normal, c a dire: le partage des salaires dans le couple!

:evil: :cry: :evil:
44 ans 76 10598
Pour moi, il est plutôt logique que tu ne bénéficies pas d'aide sociale de l'Etat dans la mesure où voilà ce que dit le PACS :

"Obligations envers le partenaire

Les partenaires liés par un PACS s'engagent à une vie commune, ainsi qu'à une aide matérielle et une assistance réciproques (par exemple en cas de maladie, de chômage).

L'aide matérielle est proportionnelle à la capacité financière respective de chacun des partenaires, sauf si ceux-ci en disposent autrement dans la convention.

Les partenaires sont également solidaires des dettes contractées par l'un d'eux pour les besoins de la vie courante. Toutefois, cette solidarité n'a pas lieu pour les dépenses manifestement excessives."

C'est donc le rôle de ton conjoint de t'aider et non celui de l'Etat. D'ailleurs, je n'ose imaginer ce que le système deviendrait si chaque couple décrétait qu'ils ne faisaient pas compte commun et de ce fait, prétendaient à des aides en tant que personne isolée. Déjà qu'on peine à aider tout le monde.

Sincèrement, je ne comprends pas du tout la position de ton compagnon. Il n'a pas du comprendre la teneur du pacs. Ce n'est pas juste un bout de papier qui dit qu'on s'aime mais un contrat avec des devoirs et des obligations. Il va peut-être falloir en discuter avec lui, vraiment et pas qu'il se drape dans sa pseudo dignité en claquant des portes pour éviter tout dialogue.
38 ans Bas Rhin 2894
Je suis celle qui gagne le plus d'argent dans le couple, nous ne sommes ni mariés ni pacsés, mais nous avons un petit garçon. Mon homme a été au chomage pendant 6 mois, si je suis le raisonnement de ton homme durant cette période, j'aurai du partir en vacances seule, mon homme n'ayant pas les moyens de payer sa part, ou encore manger des boites plutôt que du filet de boeuf :shock: :shock: !

Pour moi un couple est un couple, c'est à dire que nous affrontons tout ensemble!

Je précise que nous n'avons pas de compte commun, mais chacun paie en fonction de ses moyens les dépenses de la famille et si je vois que son compte approche du rouge, je lui fais un petit virement...
Et je pense que mon homme n'a aucunement l'impression de dépendre de moi financièrement!!!!

Bref, je pense qu'il faut que tu t'expliques avec ton homme.

Et comme le dit Chloeecamille, encore heureux que l'état considère le revenu du foyer et pas de chaque personne.
42 ans Paris 179
Ici, on fonctionne plus ou moins comme Calisto. Pas de compte commun, mon homme règle la majorité des dépenses (factures)avec son compte, moi je fais les courses alimentaires/vestimentaires sur mon compte. Si besoin, je fais des virements de mon compte à son compte (notamment pour les loyers).
Je rejoins poupée-russe :

Citation:
je trouverais ton ami assez culotté pour considérer qu'il est libre de dépenser son argent 'durement gagné' (parce que toi tu travailles moins durement si tu gagnes moins?), tout en voulant profiter du fait que tu gagnes moins pour payer moins d'impôts.


Je n'arrive pas à envisager une vie de couple avec des comptes strictement séparés et une division égale des dépenses quand l'un des deux gagne significativement moins que l'autre (ce qui est le cas dans beaucoup de couples).
Pour ce qui est des aides, de toutes façon, liés par le pacs ou pas, à partir du moment ou deux personnes sont domiciliées ensemble, l'état estime que c'est un "foyer fiscale", de toute façon, donc les aides sont calculées sur les revenus globaux. J'ai eu ce cas quand je me suis retrouvée en fin de droit assedic et que je me suis vue refusé le RMI à l'époque parce que mon homme (avec lequel je suis pour le moment en "union libre") avait un salaire qui est censé subvenir à nos besoins...
La France fonctionne sur le schéma familiale, donc la solidarité familiale.
Puis, maintenant que vous êtes pacsés, si ton homme déclare qu'il refuse de subvenir à tes besoin pour que tu obtiennes une allocation, on va lui rire au nez, puisque vous venez de signer un contrat qui l'engage justement à être solidaire de toi...
Il faudrait que vous arriviez à en discuter calmement. Essaie de savoir ce qui lui fait peur dans le fait de coupler vos revenus. Tu peux lui proposer de faire un budget pour vos dépenses courantes, il verra bien que cela lui laissera tout de même suffisamment d'argent personnel pour ses dépenses à lui.
Je te souhaite beaucoup de courage, la situation n'est pas évidente du tout.
Biensur que non je ne veux pas de l'aide de l'Etat, je veux juste lui faire comprendre que c'est a lui de m'aider. Et quand je dis qu'il aille dire a la caf qu'il ne subvient pas à mes besoins c'est justement pour qu'ils lui rient au nez et qu'il se sente honteux...

Je sais il faut que je lui en parle ouvertement, mais j'ai peur de ce que ça peut engendrer, d'autant qu'en ce moment c'est deja assez tendu à cause de ma démission, de problème de relation avec certaines personnes de sa famille etc, dc j'ai peur que ca clash gravement...

J'ai beau essayer de tourner la phrase dans ma tête, je ne sais pas comme amorcer le sujet: "quelle est ta conception du pacs? ou "tu trouves normal que je paye la stricte moitié des factures alors que tu gagnes 3fois mon salaire?" en fait faut pas q je m'emporte, faut que j'évite les "tu te fous vraiment de ma gueule"... oui en temps normal je suis calme et distinguée mais bcp moins quand je suis à bout.... je sais c'est pas bien!

Et le pire c'est qu'on essaie de faire un enfant... depuis un an et que lundi (dans moins de 48h) je vais subir une intervention chirurgicale pour déboucher une de mes trompes pour espérer tomber enceinte après, mais là tout de suite je remettrais presque en cause l'idée de faire des enfants avec qq1 qui me considère à hauteur de mon salaire....

Je pense être d'habitude assez solide pour gérer les problèmes mais là je suis tellement vexée que je ne sais plus quoi faire, ca me pétrifie....
53 ans 91 25731
Je te recopie ce que j'ai mis sur l'autre post :

Citation:
Mais l'état donne des avantages fiscaux aux pacsés, car pour les impôts aussi c'est le revenu des deux pesonnes qui est pris en compte. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre !

Le problème c'est ton copain. Vous vivez ensemble, vous êtes pacsés, certes ce n'est pas le mariage.

Le PACS, contrairement au mariage, ne définit pas d'obligation de contribution aux charges du ménage, mais il oblige tout de même à une aide mutuelle et matérielle.

On peut tout à fait faire figurer sur le PACS le mode de répartition des charges du ménage. Si on n'a rien prévu, on applique alors de fait la contribution de chacun en proportion de ses revenus. Et on peut même faire un avenant au PACS pour préciser la contribution aux charge si on ne l'a pas prévue initialement.

Que dit ton PACS à ce sujet ? S'il ne prévoit rien, c'est légalement à ton compagnon de subvenir aux charges de votre ménage, puisque lui touche un salaire et toi pas. Donc la répartition se fait à 100% pour luli et à 0% pour toi.

L'Etat vous permet de prévoir les mesures nécessaires, et prévoit même les cas où rien n'a été clairement décidé. A monsieur et à toi de respecter ensuite les clauses écrites ou non écrites du PACS !


L'Etat n'est pas responsable des pingres !


Persone ne t'aidera à faire comprendre quoi que ce soit à monsieur (enfin je veux dire aucun organisme). Ils n'ont pas que ça à faire ! Il a signé un PACS, il a des obligations et doit les assumer. Il n'a pas signé un bout de papier cul pour avoir une femme dans son lit et dans la cuisine. Il a signé un contrat qui l'engage et il doit le respecter.

S'il ne veut rien entendre, tu peux saisir le juge et faire un avenant au PACS, il n'y a que là que tu peux être entendue.

En tout cas avec une mentalité pareille (je parle de celle de monsieur), ça promet pour l'avenir... :roll:
32 ans 1248
Ben pour moi c'est pas un problème de PACS ou de pas PACS, bien que juridiquement c'est vrai que tu as des droits et des recours.

Mais c'est plutôt une question de se dire: la personne qui dit t'aimer te voit dans la merde et ne bouge pas le petit doigt? wow.. ca me dépasse et je suis vraiment désoleé poru toi :(

Chez nous comptes séparés. Chacun son argent, chacun le dépense comme il l'entend. et je trouve ca normal. je ne lui demande pas la permission pour faire des folies.. mes folies, mon argent.

Mais il est arrivé à chéri d'avoir des problèmes d'argent, là ca fait 2 mois qu'il est au chômage, et ben rien de plus normal que de lui filer un coup de main.


Par contre j'ai une petite question indiscrète, tu dis que la situation t'oblige à puiser dans tes économies? tu en as beaucoup`? Moi j'en ai un peu (ce que mon chéri sait) ce qui fait que même si je gagne moins que lui je penserai d'abord à utiliser mes économies plutôt qu'à lui demander un coup de main en cas de pépin.

Mais c'est peut être une question de fierté mal placée.. :oops:
P
37 ans 1638
Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Ce qui à la base est un problème d'argent devient au final un problème de comment l'un et l'autre vous concevez le couple, et l'idée que vous avez l'un de l'autre. Encore une fois, je pense que plutôt que de l'attaquer sur pourquoi il ne veut pas t'aider, tu devrais plutôt te poser la question de pourquoi il a cet état d'esprit. Un de mes amis a vu ses parents se déchirer littéralement lors de leur divorce, pour des problèmes d'argent essentiellement. Il me disait toujours : 'Ma femme, elle aura ce qu'elle veut, cadeaux, resto, je veux bien lui filer de l'argent si elle est dans la merde. Par contre, un compte commun, jamais de la vie'.

De la même façon, mon mari et moi on a eu un petit moment difficile là dessus quand on s'est mariés. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais j'ai ressenti la même chose que toi, c'est à dire qu'au delà du problème de l'argent, c'était plus ce que ça voulait dire pour notre couple, sa façon de me considérer, qui me posait problème. Au final, en discutant j'ai fini par comprendre pourquoi il réagissait comme ça, et ça n'avait absolument rien à voir avec moi en réalité. Ce jour là on a réussi à faire un compromis, alors que ça faisait des semaines que rien que d'aborder le sujet on partait dans les aigus.

OxyJane a écrit:
Par contre j'ai une petite question indiscrète, tu dis que la situation t'oblige à puiser dans tes économies? tu en as beaucoup`? Moi j'en ai un peu (ce que mon chéri sait) ce qui fait que même si je gagne moins que lui je penserai d'abord à utiliser mes économies plutôt qu'à lui demander un coup de main en cas de pépin.

Il ne s'agit pas de lui demander un coup de main, style je demande à un pote de me prêter 100€ pour m'acheter une robe. Il s'agit que chacun contribue aux frais du foyer à hauteur de ses revenus. Actuellement, Countrydoll ne touche rien, donc M. devrait prendre à sa charge la totalité. Mais même dans le cas où elle travaille, à partir du moment où il gagne plus, ben je trouve qu'il devrait contribuer plus aussi. Ou alors on n'est pas un couple, on est des colocs qui couchent ensemble (c'est mon opinion ;) ).
32 ans 1248
Si je ne touchais rien, j'aurais du mal à demander à mon chéri de tout prendre en charge, car si je fais des économies c'est aussi pour parer en cas de pépin.

Mais je pense que tu as raison sur le fait que ce qu'on a vécu avec nos parents influence beaucoup la relation qu'on a avec l'argent! ma mère ne travaille pas, et si un jour elle avait voulu partir elle serait partie avec rien. ce qui l'a, à mon avis en partie, décidée à rester dans les moment dur.

Comme mon père a souvent utilisé l'argent comme moyen de pression, j'ai besoin d'avoir de l'argent et des économies. Pour moi ca veut dire sécurité. Je suis généreuse quand il s'agit des autres, mais je planifie tout niveau argent. Cela est du au fait que je ne supporterais pas d'être dépendante financièrement d'un homme, raison pour laquelle j'ai mes petites économies perso.

Ca explique aussi mon point de vue sur les économies, mais ça ne justifie en aucun cas le comportement que ton chéri a avec toi. Un couple, pacs ou pas pacs, caimplique une certaine solidarité!
P
37 ans 1638
OxyJane a écrit:
Si je ne touchais rien, j'aurais du mal à demander à mon chéri de tout prendre en charge, car si je fais des économies c'est aussi pour parer en cas de pépin.

Et pour autant, ça ne te dérangerait pas de continuer à payer exactement la même chose qu'avant en sachant que lui pourrait se permettre de payer pour tout, sans pour autant être pris à la gorge? Et quand tes économies sont épuisées, alors là il payerait tout? Et dans le sens inverse, ça te choquerait de payer toutes les charges courantes si ton ami n'a aucun revenu, ou est-ce que là aussi tu trouves qu'il vaut mieux qu'il prenne dans ses économies?

Je comprends tout à fait ce que tu ressens vis-à-vis du fait d'être dépendante financièrement d'un homme, etc. Mais pour moi, les charges du couple devraient être réparties en fonction des revenus et les économies ne devraient pas entrer en ligne de compte. Je ne sais pas, c'est un peu comme pour les aides sociales, on prend en compte tes revenus actuels, on ne te demande pas combien t'as sur tes comptes d'épargne.
B I U


?>