MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

c'était le début et c'est déjà fini...

4683
Voilà, pour celle qui ont suivi mon parcours j'étais en essai de bébé 3 depuis 2 ans. Le 11 avril, je fais un test urinaire et je vois un beau  
+++++, dans la foulée je fais une pds et là taux à 287. Je suis folle de joie

Une semaine plus tard, j'ai des douleur au bas du ventre, je vais donc voir mon médecin qui me prescrit une nouvelle pds et une echo. La 2 ème pds a un taux de 3500, ce qui est bon vu qu'elle a été faite une semaine apres l'autre. Je fais mon echo 2 jours plus tard plus tard et là le gynéco me dit vous etes enceintes de 4 sa. Mes dernières régles datent du 23 février mais j'ai des cycles de 31 à 90 jours donc je lui explique. Il me dit ok. Par contre, je lui dit je n'ai eu un rapport que le 25 mars entre mes dernières règles et le 11 avril car début mars j'ai été hospitalisé pour une opération du poignet. Il me dit bon c'est possible mais revenez dans 15 jours pour voir l'évolution.

15 jours plus tard, nouvelle écho, mon chéri est avec moi. Le médecin me dit je vois votre embryon mais il ne fait que 4 mm, c'est trop petit et son rythme cardiaque est faible. Voilà c'est sûrement une grossesse qui va mal evoluer ca fait 28 euros merci au revoir on se revoit dans 15 jours.
Avec mon mari on ne sait plus ce qu'on doit penser ! C'était jeudi dernier.

Mardi, j'ai des douleurs dans le bas ventre donc je file aux urgences. La sage femme me recoit, fait une écho mais ne voyant rien appelle la gynéco de garde.
Je tombe sur une charmante gynéco qui me fait uneécho et là le couperet tombe : embryon de 4 mm sans rythme cardiaque. Tout est fini. Elle nous a gardé 1H pour nous expliquer tout ce qui allait se passer mais j'ai rien compris si ce n'est que je ne tiendrais jamais mon bébé dans mes bras.

Je dois y retourner demain pour écho de contrôle et choisir ce que je veux faire pour que tout s'arrête.
J'ai le choix entre laisser faire la nature et ca peut prendre un mois et je ne me sens pas la force de porter la "mort" tout ce temps ou bien les médocs ou l'aspiration. Mais moi je ne sais pas. Je n'avais jamais envisager une fausse couche vu que mes 2 grossesses précédentes ont été parfaites.

Je passe mon temps à pleurer, mon mari et moi sommes très triste. Je cherche ce que j'ai pu faire pour provoquer cela.

J'aimerai le témoignage de celles qui ont traversé cette étape pour m'aider à faire le choix entre médoc et curetage. Je ne vous demande pas de choisir pour moi mais de m'éclairer un peu.

Désolé du pavé mais j'ai besoin de me soulager et de parler.
29 ans Le havre :) 2066
Ce n'est pas de ta faute :!: une fausse couche précoce est souvent du a une malformation du bébé et dans ce cas il part tout seul :(

Je vous souhaite bon courage, pour ton choix, je n'y ai pas était confronté encore mais je crois que je choisirais le plus rapide pour pouvoir m'en remettre plus vite.
30 ans le mans 816
c'est déjà tellement dur de perdre un petit bout de sois qu'il est clair que le choix est plus que difficile, quand j'ai fais ma fausse couche il est "partit" tout seul donc assez rapidement,très très douloureux mais une semaine après tout était fini... je te dirais aussi de prendre la solution la plus rapide car c'est déjà assez dur comme ça et comme tu dis "porter un petit bout de soit mort" psychologiquement c'est horrible ... plein de courage à vous,car c'est un passage très douloureux,mais petit à petit le chagrin s’atténue,on n'oublie pas mais on vit...
je vous souhaite beaucoup de courage .
1747
Tu n'as rien fait de mal pour provoquer cela.
Ne te culpabilise pas.

Je pense bien que ça doit être dur, et non, je ne sais pas, je ne suis pas passée par là.

Je ne vais pas dire de chiffres parce que ça fait râler certaines, mais si ça peut te rassurer, même si ça changera pas la situation mais j'espère te déculpabiliser un peu, c'est très fréquent que des avortements spontanés arrivent les premières semaines... Seulement, la plupart du temps, la femme ne s'en rend pas compte parce que ne sait pas encore qu'elle est enceinte.

Ce n'est pas parce que tu as fait quelque chose qu'il ne fallait pas, c'est juste que cet embryon était mauvais, il arrive qu'il y ait des problèmes, des malformations, des abérrations chromosomiques... Et dans ce cas là, quand l'embryon n'est pas viable, la nature arrête le processus.

Je comprends que tu ne veules pas porter ce que tu vois comme un bébé mort en toi... Mais je pense que c'est la projection de l'enfant que tu voulais que tu peines à avoir perdu. Un embryon en bonne santé, c'est bien un futur bébé, mais là, c'était pas vraiment un bébé, il y a eu des problèmes entre l'ovule et le spermatozoïde mais ça a trompé le corps qui a fabriqué les hormones de grossesse te faisant croire que tu étais enceinte. Le processus s'est mis en place, l'embryon a commencé à se développer, jusqu'à ce qu'il se rende compte que ça n'allait pas et que ça n'allait pas faire un bébé.

Désolée si je suis un peu maladroite dans mes mots, mais c'est triste comme déception et encore plus triste que tu te sentes coupable alors que tu n'as rien fait.

Pour la solution médicaments ou curettage, c'est à toi de voir, mais je pense que le médicament est le moins stressant après tout ça.
Tu prends un médicament et l'embryon sera éliminé sans même que tu t'en apperçoive.
Un curettage, c'est assez invasif comme procédure et ça se passe en opération, mais peut-être mieux si tu veux être accompagnée dans ce moment.
36 ans chez moi 5070
Je te fais de gros bisous ma belle.
Courage dans cette difficile épreuve.
33 ans avant agen (47) aujourd'hui saint Loup (82) 668
nature a écrit:
Je te fais de gros bisous ma belle.
Courage dans cette difficile épreuve.


+1 :oops:
35 ans france 692
Surtout ne culpabilise pas ! C'est la vie, tu peux rien y faire. j'ai vécue 2 fausses couches , je sais ce que tu traverses. Prend ton temps pour faire le deuil de cette grossesse, si tu as besoin d'en parler, le forum est la pour ca !

Je te ouhaite beaucoup de courages.

:D
4683
merci pour votre soutien.

Ce choix à faire m'obsède, je ne sais que choisir. Je sais qu'il n'y a pas de meilleure solution mais que mon choix sera le bon mais comment le faire ?

Ca m'obsède et je ne cesse de pleurer donc difficile de "réfléchir" dans ces conditions.
35 ans france 692
ce que je peux dire, c'est que moi pour accoucher de mon 1er bébé, on m'a donné un médicament, du cytotec par voie orale et dans le vagin. Et je ne vais pas te mentir ( j ne veux pas te faire peur non plus) mais j'ai douillé comme jamais, même pas 5 mn après avoir pris les cachets mon col s'est ouvert , et j'ai eu l'équivalent d'une méga contraction durant laquelle la douleur était continue. J'ai eu par intraveineuse, un anti-douleurs qui m'a un peu soulagé. Mais sérieusement j'ai douillé et c'est le pire souvenir de ma vie. Mais je tiens a souligner que j'étais a 22 SA.

Ce qui est bien ( si on peut dire ca ) avec l'aspiration c'est que tu es endormis, quelques minutes et tout est finis et tu pourras tourner la page , avancer et si tu peux essayer d'oublier...
38 ans dans la région de namur 290
coucou miss...

J'suis passée par la également trois fois, et une grossesse ayant été quand meme jusqu'a 10 semaines. Tout ce que je peux te dire c'est entoure toi des personnes que tu aimes, fais toi aider (n'ai pas peur d'aller voir un psy si tu t'en sors pas). Puis laisse faire la nature c'est peut etre douloureux mais c'est (enfin pour moi) c'était achever ce que j'avais commencer.

Et puis prend du temps pour toi, essaie de t'en remettre et puis quand tu ne t'y attendra pas ton petit bout viendra s'installer!

courage tout plein
36 ans chez moi 5070
Ma meilleure amie a elle aussi "choisie" la méthode médicament et elle l'a regretté après car quand elle a perdu le fœtus elle était seule chez elle et ce fut tres difficile tant psychologiquement que physiquement.
Il n'y a pas de meilleures solution il faut que tu parles avec ton Medecin des différents choix.
38 ans 04 5576
nature a écrit:
Ma meilleure amie a elle aussi "choisie" la méthode médicament et elle l'a regretté après car quand elle a perdu le fœtus elle était seule chez elle et ce fut tres difficile tant psychologiquement que physiquement.
Il n'y a pas de meilleures solution il faut que tu parles avec ton Medecin des différents choix.


+1. Il faut savoir que quand tu choisis la voie médicamenteuse c'est plus difficile, pour beaucoup de raisons. Enfin, je suppose que cela dépend du besoin de la personne. Le choix de la voie médicamenteuse, c'est souvent avec pour conséquence le fait que c'est toi qui est active, toi qui avale le médicament, toi qui doit gérer l'embryon que tu vas expulser. C'est plus facile pour se rendre compte que c'est terminé mais c'est très difficile aussi d'avoir à tout prendre sur tes épaules.

Je suis vraiment navrée pour toi et ton mari, j'espere que tout ira mieux bientôt (désolée si je suis maladroite, je n'ai jamais les bons mots dans ces cas là).
30 ans poitiers 10
bonjour,

J'ai été dans la meme situation que toi en decembre dernier le début avait déjà mal commencer car on ne voyait pas bien sur les premieres echos et fin decembre jai eu mal au ventre et quelques pertes de sang apres un tour aux urgences lecho a montré qu'il n'y avait plus d'activité cardiaque j'ai preféré faire un curetage je trouvais ca moins dur psychologiquement tu t'endors et te reveilles sans avoir pu voir ton "bébé" partir .... Avec les medocs tu l'evacues je n'etais pas prete a ca maintenant tout depends de ton etat d'esprit je te souhaite en tout cas pleins de courage pour cette epreuve, ne te decourage pas dis toi que ca arrive c'est malheureux mais on ne baisse pas les bras et on recommence des qu'on est pret :roll:
36 ans mantes la ville(78) 4522
Toad a écrit:
nature a écrit:
Ma meilleure amie a elle aussi "choisie" la méthode médicament et elle l'a regretté après car quand elle a perdu le fœtus elle était seule chez elle et ce fut tres difficile tant psychologiquement que physiquement.
Il n'y a pas de meilleures solution il faut que tu parles avec ton Medecin des différents choix.


+1. Il faut savoir que quand tu choisis la voie médicamenteuse c'est plus difficile, pour beaucoup de raisons. Enfin, je suppose que cela dépend du besoin de la personne. Le choix de la voie médicamenteuse, c'est souvent avec pour conséquence le fait que c'est toi qui est active, toi qui avale le médicament, toi qui doit gérer l'embryon que tu vas expulser. C'est plus facile pour se rendre compte que c'est terminé mais c'est très difficile aussi d'avoir à tout prendre sur tes épaules.

Je suis vraiment navrée pour toi et ton mari, j'espere que tout ira mieux bientôt (désolée si je suis maladroite, je n'ai jamais les bons mots dans ces cas là).

exactement ça avec un curetage pour moi c 'est presque nier que bébé est existé , mais d'une personne a l 'autre , d une grossesse a l 'autre et m^me d'un terme à l ' autre tt peut être différent avec la prise de médicament
4683
Voilà l'écho de controle a été faite ce matin et j'ai dû faire mon choix.

Pour moi psychologiquement impossible de laisser faire la nature et en même temps, je voulais etre active et j'ai besoin de me rendre compte que tout est fini. J'ai donc choisi le médicament. J'ai pris 2 comprimé de cytotec en fin de matinée et 2 en fin d'apres midi. Je dois a nouveau en reprendre 2 demain matin et 2 demain midi puis echo de controle lundi.

2H apres la première prise, les saignements ont commencé et j'ai perdu un enorme "caillot"(peut etre l'embryon et le sac).
Psychologiquement ca va. Physiquement les contractions sont douloureuses mais gérables mais c'est surtout les enormes diarrhées (désolé pour les détails) qui me font souffrir.
Est ce un effet secondaire du cytotec ?

Merci de vos avis et de votre soutien
B I U


?>