MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Tramadol/tetrazepam suite accident

_
31 ans 530
Bonsoir a tous,
Si j ecris aujourd hui c est pour avoir vos avis et surtout vos experiences sur la gestion de la douleur.
Pour situer, fin decembre, je me suis  
fait renverser par une voiture, qui m a trainée/fait voler sur a peu pres 10m, j ai ete percutée du coté gauche.
Heureusement je n ai rien eu de "tres grave", juste une fracture du coccyx, des vertiges et maux de tete residuels.

La douleur au coccyx et la remise en route apres le choc, ont masqué pendant deux mois les autres maux dont je souffrais, c est a dire des problemes cervicaux (qui entrainent donc les vertiges, les maux de tete) et de grosses douleurs a l epaule gauche (suite a la collision).

Pour les vertiges/maux de tete, on m a fait un scanner cerebral qui heureusement est ressorti tout a fait normal.
J ai aussi eu des radios de l epaule et des cervicales qui n ont pas apporté grand chose, si ce n est une mise en evidence de la rigidité du cou et une entorse cervicale.

Les medecins me disent qu apres un tel accident c est NORMAL de ressentir des douleurs durant 6mois a 1 an.
J ai deux seances de kiné par semaines qui me dit que ca ne s ameliore pas...

Mais je n en peux plus, j ai l impression que les medicaments ne me font presque rien. J'ai peur de ne faire qu augmenter les doses.

Pour le moment j essaye de ne les prendre que le soir soit 50mg de tetrazepam et 150mg de tramadol.
Mais meme avec ca j ai l impression que rien ne se passe, que la douleur reste, qui m enpeche de dormir convenablement (je me reveille toutes les heures, parfois je reste eveillée plusieurs heures), je suis epuisée moralement, physiquement par cet accident.

Ce soir, j ai doublé mes doses de tetrazepam et je ressent un leger mieux mais est ce que je ne vais pas m accoutumer et augmenter de plus en plus les doses?


Avez vous déjà vécu des expériences similaires? deja pris ce genre de medicaments? C est quoi la prochaine etape si ces medocs ne font pas effet?

merci pour vos reponses et pour la lecture.
E.
29 ans Rouen 373
Coucou , maintenant dans la santé il y a une prise en charge de la douleur. Est ce que tu en as parlé avec ton médecin traitant ? Il pourrait modifier les doses ou tout simplement le traitement .Parfois pour soulager des douleurs il faut un certain temps pour trouver la posologie idéale mais le tout c'est d'en parler et si ton médecin ne fait rien tu devras peut être en changer . Après je sais qu 'à l’hôpital il y a des unités spécialisées qui sont dans la pec de la douleur renseigne toi dans ton hôpital où tu as été soignée ...
Ensuite pour l'accoutumance médicamenteuse chacun est différent mais souvent pour les antalgiques il s'agit d'une dépendance à la morphine ( traitement que tu n'as pas ).
Bon courage pour la suite , soigne toi bien
49 ans Var 2447
Et pourquoi tu ne te fais pas suivre par un ostéopathe? Puisque les scanners et radios sont bons.

J'ai eu il y a quelques années un accident de randonnée. Je suis tombée sur des rochers à la mer. Résultat= fractures multiples de côtes, déplacement du bassin et de 3 vertèbres.

J'ai douillé pendant 3 ans, j'ai été sous tétrazépam et topalgic pour calmer le plus gros de la douleur. Mais c'est le fait d'avoir été suivi par mon ostéo qui m'a permis d'aller mieux et de prendre moins de médicaments, pour les arrêter ensuite.

J'ai eu un bébé il y a un an1/2 et ça a réveillé mes douleurs dorsales. Je suis allé voir mon ostéo immédiatement pour me soulager.
_
31 ans 530
Merci pour vos reponses, je vais essayer de repondre dans l ordre ;)
Annefifie76: mon medecin generaliste m a deja parlé des centres de gestion de la douleur mais je trouve ca encore un peu tot peut etre, j espere ne pas y avoir recours pour le moment. Pour l accoutumance j ai lu et mon rumatologue m a dit qu avec le tetrazepam ou tramadol je sais plus lequel (j oublie vite!!) au dela d une quinzaine de jours de prise quotidienne , il y avait un phenomene d accoutumance, et qu il faudrai realiser un sevrage progressif pour ne pas ressentir les symptomes de manque. Car l un des deux possede des derivés d opiacés si j ai bien tout compris.

Bina: Et bien en fait mon rumatologue est aussi osteopathe, il m a deja manipulé quelques fois mais je n ai pas eu les "resultats " attendus, c est a dire, me sentir plus mal durant 24 a 48h et ensuite ressentir un bien etre, et bien je n ai jamais ressenti d amelioration du tout... il a preferer me prescrire les seances de kinésithérapie. Il m a prescrit 15seances la premiere fois avec un kiné et comme je ne ressent toujours pas de bienfait, il m a proposé de changer de kiné pour les 15 prochaines seances car il a des methodes de travail differentes...
Bref voilà et là je ressent que mes nouvelles doses de medicaments agissent bizarrement, je me reveille la nuit souvent et je suis au radar chaque jour, je suis epuisée en fait, ca c est quelque chose qui ne change pas...

Merci les filles en tout cas pour votre soutien ;)
Si vous avez d autres temoignages c est avec plaisir ca aide de se sentir un peu comprise.
44 ans Face au vent 5339
Tu sais il y a ostéopathe et ostéopathe. La plupart des professionnels de santé qui sont ostéos et médecins en même temps ont fait leur cursus de médecine complet, mais juste 2 ans de formation à l'ostéopathie. Si tu vas voir un ostéopathe exclusif, tu verras un professionnel qui a fait 7 ans d'études d'ostéopathie.
Ensuite, encore faut-il que tu trouves celui dont la pratique te convient. Moi j'ai mis une dizaine d'années à en trouver un qui me va, et lui n'est pas le même que celui qui va à mon fils cadet, qui en préfère un autre (qui est aussi kiné tiens, il me fait mentir par rapport à l'exercice exclusif de l'ostéopathie tiens :P)...

Bon sinon moi aussi suite à de très gros problèmes de bassin, coccyx, hernies discales multiples (le tout résultant d'un accident de la circulation ancien - j'avais 9 ans -, comme quoi oui tu es sensée de vouloir prendre les choses en main dès maintenant car si on ne traite pas les douleurs peuvent disparaître, mais les effets restent et s'aggravent dans le temps), j'ai pris du Tétrazépam pendant de longs mois (près de 2 ans je pense). Etant très très résistante à la douleur, je n'ai voulu prendre que celui-ci parmi tous les médocs qu'on me prescrivait, car c'est le seul sans accoutumance. Le hic, c'est les effets secondaires. Pour ma part, ça a transformé une petite grastrite oesophagienne en vrai ulcère chronique, dont je n'arrive pas à me débarrasser et qui induit un autre traitement pour l'estomac (inhibiteur de la pompe à protons, de l'isoméprazole en l'occurence pour moi, à forte dose malheureusement). Aujourd'hui, je suis enceinte dans mon 8e mois, et je douille bien de tout ça : dos, bassin et estomac :?

Il y a 1 an et demi, je n'ai plus voulu prendre le tétrazépam. C'est à peu près à ce moment là que j'ai eu l'occasion de rencontrer cet ostéo qui me convient si bien. En même temps, ma généraliste m'a prescrit des séances de rééducation kiné en piscine, et je dois dire que cette rééducation a été spectaculaire ! J'ai donc pu arrêter le tétrazépam, tout en conservant l'isoméprazole au même dosage, puisque l'ulcère ne régressait pas.
Sur les conseils d'un autre médecin, rencontrée dans la sphère professionnelle (je travaille dans le domaine de la santé publique), j'ai exploré une nouvelle piste : l'intolérance au gluten et à la caséine. On était au début de ma grossesse, et là banco pour les problèmes d'estomac ! Dès que j'ai évité le gluten et la caséine dans mon alimentation, mon ulcère a régressé progressivement 8)

On était à l'époque au tout début de ma grossesse. Aujourd'hui, 8 mois plus tard donc, je reprends de l'isoméprazole car ma fille qui est très grande appuie énormément sur les zones diaphragme - estomac ce qui m'empêchait de dormir et de garder mes repas, et je me fais aider par mon ostéo pour le dos et le bassin.

Je pense qu'après l'accouchement je devrais être enfin sortie de tout ça. Mais ce qui a été radical, c'est cette rééducation en piscine et le suivi par un ostéo 8)
Le sport, bien maîtrisé, aide énormément contre la douleur. Il faut que tes mouvements soient corrects, et donc que ton prof soit très rigoureux sur les postures. Comme ça j'ai pu faire énormément d'escrime (française et japonaise) ;)
49 ans Var 2447
Je rejoins Isonami, il y a ostéo et ostéo. Il m'a fallu en changer 3 fois pour trouver celle qui me fait beaucoup de bien et que mon organisme accepte.

Le premier ostéopathe qui m'a suivi et diagnostiqué était médecin. Au bout d'un an 1/2 je ne supportais plus d'être manipulée. J'appréhendais même les séances. Il me faisait "craquer", je ressentais un bien être immédiat puis plus rien.

Il a fallu que j'aille voir une autre ostéo qui a une autre approche. Pas de manipulation, pas d'os qui craque mais du travail en douceur et profondeur. Depuis ça va beaucoup mieux et j'espace de plus en plus mes visites chez l'ostéo. OUF!!

Tu vois _E_, ton médecin t'a fait changer de kiné mais pourquoi tu n'essaierais pas un autre ostéopathe?? ;)
44 ans Face au vent 5339
Bina a écrit:

Le premier ostéopathe qui m'a suivi et diagnostiqué était médecin. Au bout d'un an 1/2 je ne supportais plus d'être manipulée. J'appréhendais même les séances. Il me faisait "craquer", je ressentais un bien être immédiat puis plus rien.

Il a fallu que j'aille voir une autre ostéo qui a une autre approche. Pas de manipulation, pas d'os qui craque mais du travail en douceur et profondeur. Depuis ça va beaucoup mieux et j'espace de plus en plus mes visites chez l'ostéo. OUF!!


Exactement ;)

J'ai beaucoup de mal avec les ostéopathes qui font craquer. Mon ostéo me fait faire certains mouvements qui permettent d'induire les effets recherchés sur le corps. Aucun craquage, aucun choc sur les articulations. Ce qui ne m'empêche pas de ressortir des séances parfois assez vermoulue (surtout en ce moment, étant enceinte, ouch ! :?). Mais toujours avec un résultat, le mieux-être arrivant complètement au bout de 48 heures.
43 ans derrière toi!! 3399
J'ai pris du Tramadol pendant longtemps et j'en prends encore mais dans un autre cachet (en groupé, en fait) et j'ai trouvé ça très négatif dans l'ensemble...insomnies, accoutumances surtout!!

Je ne connais pas l'autre médicament...

Bon courage, car pas facile de vivre avec une douleur permanente
_
31 ans 530
Meric beaucoup beaucoup pour vos réponses.
Je n avais meme pas pensé que le tramadol pouvait etre a l origine de mes insomnies tellement je me sens crevée quand je le prend...
pour le tetrazepam et ses effets negatifs sur le systeme gastrique, on ne m en a pas parlé, ni prescrit un medicament en plus pour aider... pourtant ca semble assez logique, quand je prenais du diantalvic j avais toujours un autre truc avec. j en parlerai a mon medecin.
Et vous avez peut etre raison, je devrai essayer de voir un autre osthéo, la seule chose qui est embetante c est que lui a vu toutes mes radios et mes scanners et je vais devoir tout reexpliquer a quelqu un d autre alors que je vias sans doute oublier un milion de choses...mais c est me semble t il la meilleure solution.
Deja mardi prochain je vias voir un medecin qui fait aussi de l acupuncture et qui aide dans la gestion de la douleur... on verra bien ce qu il en ressortira.
Je vous tiendrai au courant si ca vous interesse.
Merci encore pour votre soutien
37 ans Angers 1729
_E_ a écrit:

pour le tetrazepam et ses effets negatifs sur le systeme gastrique, on ne m en a pas parlé, ni prescrit un medicament en plus pour aider... pourtant ca semble assez logique, quand je prenais du diantalvic j avais toujours un autre truc avec. j en parlerai a mon medecin.

Pas de lien entre le tetrazepam et le diantalvic, pas la même catégorie de médicaments. Pour le diantalvic c'est un anti-inflammatoire (qui sont célèbres pour les brulures d'estomac voire ulcères qu'ils peuvent provoquer quand on les prend longtemps) donc normal qu'on te prescrive un truc en parallèle contre les maux d'estomac. Le tetrazepam lui, est un myorelaxant (un décontractant musculaire, qui peut entrainer une dépendance d'ailleurs, contrairement à ce qui a été dit plus haut) et n'engendre normalement pas de problèmes d'estomac (après, peut-être qu'il rend le terrain sensible) donc pas surprenant que tu n’aie rien eu pour en accompagner la prise.

En tout cas, bon courage ! N'hésite pas à changer de praticien jusqu'à tomber sur le bon (à la limite, écris toi un résumé histoire de ne pas oublier d'éléments quand tu dois tout réexpliquer)
_
31 ans 530
Ah voilà ca doit etre le tetrazepam qui est un derivé d opiacés je crois qui peux creer une dependance sur le long terme.. enfin je crois.
Merci Celia pour tes encouragements et tes conseils.
44 ans Face au vent 5339
Celia a raison, je confondais 2 des médicaments qui m'avaient été prescrits à l'époque ;)
48 ans quelque part sur la terre 2527
tétrazépam , je l ai pris quelques temps , je n ai pas eu de dépendances , Tramadol non plus , mais faut se dire aussi que le corps s' adapte vite aux molécules donc pas étonnant que les douleurs reviennent
43 ans derrière toi!! 3399
pas forcément; ça fait deux ans que je prends du Xprim et c'est toujours aussi efficace. C'est un antalgique donc, c'est sûr que la douleur revient quand ça ne fait plus effet
48 ans quelque part sur la terre 2527
tu as de la chance , mon corps se fait vite aux molécules , au bout d un certain temps cela ne fait plus effet
B I U


Discussions liées