MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Hypermédicalisation de l'accouchement

R
32 ans 15384
Coucou ! ;)

Après avoir vu beaucoup de reportages intéressants,lu aussi certains articles sur le net,des témoignages de maman et de soignants,je me demande pourquoi l'accouchement est aussi médicalisé,en France notamment  
!

Par exemple rien que l'épisio,j'ai appris qu'elle était bien trop pratiquée,parfois de facon systématique ...
Certains hopitaux sont a 90% d'épisio ca me parait énorme,sachant que parfois il y a des complications,et que d'après pas mal de médecins il vaut mieux une déchirure qu'une épisio ( source accoucherautrement.com )

Pareil pour les césariennes automatique dès que le bébé dépasse un certain poids,ou qu'il se présente par le siège.

Et encore,s'il n'y avait que ca ...

Quelque part ca me contrarie parce que je sais que je serais obligée d'accoucher dans cette ambiance surmédicalisée avec ma santé et je trouve ca tellement dommage,en fait ...
Notamment la position,je veux pas qu'on m'allonge sur le dos,je veux pas de perf obligatoire,je veux pas qu'on dirige ma facon de pousser ...
Même si faut pas déformer mes propos lol,je serais quand même la plus heureuse du monde d'avoir mon bébé !

Bien sur qu'il faut un minimum de surveillance,de sécurité,c'est absolument nécessaire si par un malheureux hasard un souci grave survient,il faut pouvoir agir immédiatement,mais bon,de là a accoucher avec autant de matos,de personnel,je me demande si c'est vraiment utile pour une naissance sans difficulté a la base quoi.

Exemple,dans certains pays,les femmes sont beaucoup moins suivies et bien bien moins dans cette ambiance médicale et la mortalité maternelle et infantile est la même que chez nous !

Quel est votre avis là dessus ? ;)
29 ans Le havre :) 2066
On en avait déjà parlé vite zef, moi cela ne ma pas gêné, mis a part la prise de tension toutes les 10min et ensuite 2min, l'appareil ne ma pas lâché pendant presque 10h... La perf j'aurai bien voulu m'en passé j'ai horreur des piqures :( Sinon la péri, bin moi je l'ai prise donc j'étai mi assise ou complétement assise, j'étai bien installée :)

Sinon je ne voulait pas d'épisio, c'était ma hantise (presque plus que la césa, pas net la fille :roll: ) mais j'avait tellement mal comme la péri ma laissé sentir la sortie que sa a été une grossse libération !! Quand j'ai vu la sf préparer le matos et couper j'ai fais OUF elle va enfin sortir! Donc je ne regrette pas surtout qu'elle est toute petite.

Il faudrait que tu prépare un projet d'accouchement ou malgré tous les appareils nécessaire pour toi et bébé que tu sois libre au max, tu pourras en parler aux sage femmes pendant les cours de prépa aussi, même a ton gynéco, il saura te dire ce qui est possible ou non. Puis tu pourras aussi te renseigner de la politique de la mater ou tu accoucheras, sa te donnera une idée, j'avais des appréhension comme toi et au final en me renseignant j'ai vu que toutes les mater n'était pas les mêmes.

:kiss:
37 ans Strasbourg (Lingolsheim) 425
Salut moi j'ai eu un accouchement express donc j'ai échappé à tout ça (arrivée à 10h à la maternité et fiston là à 10h16).
Par contre, entre deux hurlements, j'ai insisté pour ne pas avoir d'épisio et ouf je n'en n'ai pas eue !!! J'avais prévenu mon homme de bien surveiller qu'aucun ciseau ne s'approche de moi !
Bien choisir sa maternité et rédiger un projet de naissance, et bien insister le jour J pour qu'on respecte tes volontés.
25 ans Grenoble 550
Je suis de ton avis Cute-V, moi je voudrais accoucher en milieu hospitalier au moins pour mon premier bébé car je ne me sens pas de le faire chez moi, dans ma famille on a eu trop de mauvaises expériences avec les accouchements.
Par contre je ne veux pas qu'on accouche à ma place,qu'on me dise vas y souffle, vas y bloque,vas y respire,vas y pousse ,bloque... je ne veux pas qu'on me découpe sans que ce ne soit vraiment nécessaire, et je veux accoucher par voie basse même pour un siège (enfin si c'est possible, je ne suis pas suicidaire non plus).
Quand c'est trop contrôlé ça perd un peu en émotion je pense...
2137
Pour répondre à ta question en france c est aussi médicalisé car nous sommes le pays de l UE à avoir le moins de sage femme, donc moins de sage femme par garde ca veut dire plus de machines etc pour pouvoir faire face!

Ensuite vous dites que vous voulez ci et ca OK c est bien joli les filles mais meme avec un projet de naissance qui peut prevoir?
Moi j aimerais eviter l episio on m a clairement dit que c etait possible mais que parfois une dechirure c est pire et si il y a forceps sans episio c est l horreur donc si mon fils est bloqué ou si je suis epuisée et bien qu elle coupe franchement
2137
J ajouterais juste oui c est tres médicalisé et c est chiant parfois surtout la peridurale ou tu ne peux plus marcher alors que marcher aide à accoucher, mais regardez en angleterre c est un peu moins medicalisé mais que les femmes soient au 6e mois ou pas, elles payent bien plus que nous comme au canada oui ils font moins d episio mais ils n ont pas de prime de naissance!
Chaque pays a ses avantages et ses inconvenients et quand je pense aux femmes que je connais qui ont accouché en afrique vu ce qu elles m ont raconté je peux pas me permettre de penser plus que : j ai de la chance d etre ou je suis!
R
32 ans 15384
C'est marrant ca Debbie,parce que j'ai toujours lu,aussi bien dans les livres que sur le net qu'une déchirure est largement "préférable". Après niveau technique j'aurais du mal a te dire pourquoi avec exactitude ... Mais j'ai trouvé un p'tit lien intéressant et vraiment édifiant,et d'ailleurs pas que sur l'épisio mais ca,c'est encore autre chose ^^

EXTRAIT DU SITE "ACCOUCHERAUTREMENT.COM"

Pourquoi laisser se déchirer spontanément ?

- Quand on coupe ... c'est coupé - définitivement. Ne pas couper, c'est laisser la possibilité soit que le périnée se déchire soit qu'il reste intact

- Les déchirures provoquent moins de déperditions sanguines

- Les déchirures sont souvent moins graves (déchirures du 1er et 2nd degré)

- Les déchirures suivent les fibres naturelles : la cicatrisation est donc plus facile que quand les fibres sont coupées (d'ailleurs certains chirurgiens "déchirent" l'utérus lors d'une césarienne plutôt que de la couper ayant observé que celui-ci se remettait mieux en cas de déchirure)

-------------
Après,je ne critique certainement pas les mamans qui font ce choix,qui préfère une épisio,c'est leur droit,je ne me permettrais pas de juger ca,que ce soit clair ;)
Seulement,je refuse qu'on m'impose ca,sauf nécessite absolue.
Chacune devrait pouvoir accoucher selon ses souhaits dans la mesure du possible. C'est un moment unique dans la vie d'une femme.
2137
Je parlais niveau douleur une dechirure est plus douloureuse qu une episio! Apres une episio cicatrice moins bien car elle se fait sur trois couches mais moi c est la douleur qui me fait peur!

Apres on est en france personne ne te forcera jamais à rien: bebe pese 4kg 9 bassin pas assez large on propose une cesarienne ma voisine refuse signe une decharge pousse comme une malade son fils à 5ans maintenant!

Apres il faut savoir ou est la juste mesure des choses et surtout savoir parler aux sf et docteurs rien de mieux que la communication
R
32 ans 15384
Ah d'accord,je comprends mieux :)
Heureusement qu'aucun acte médical ne peut etre pratiqué sans consentement éclairé !

Ce qui me fait peur avec l'épisio,c'est déjà les risques ( hemoragie,incontinence a long terme,etc ),qu'elle soit mal réalisée,qu'elle handicape la vie sexuelle,qu'elle cicatrise mal,s'infecte,soit douloureuse ...
Franchement,a moins que vraiment ce soit obligé pour le passage du bébé ( ca arrive ! ),je préfère laisser se déchirer naturellement.

Mais bon,je suis aussi consciente que la majorité des épisio se passe bien et n'ont pas de graves conséquences,et c'est tant mieux !
Mais la possibilité reste,et ca fait peur.

Par contre,un truc médical que je veux,c'est la péridurale.
Quand j'ai eu mes premières règles,les médecins ont décélé chez moi de véritables contractions utérines. Je souffrait comme une damnée,a pleurer,hurler,c'était infernal,je ne pouvais pas me lever pendant des jours. Une douleur comme ca mais alors plus jamais !!
Alors péri oui oui oui :lol:
2137
Bah tu vois l hypermedicalisation passe aussi par la peri, on est le pays avec le plus de peri au monde et la salpetriere l hopital ou la peridurale a ete crée et l hopital d idf ou le taux de peri est de 98% car ils ont une ecole de stagiaire anesthesiste etc et pas de bol moi je ne veux pas de peridurale et j accouche la bas!
Enfin je dirais oui au rdv avec l anesthesiste car on ne sait jamais mais dans les faits la peridurale bof bof pour moi, meme si je sais que ca que le col s ouvre plus facilement c est le fait d etre bloquée au lit alors que la marche facilite la descente pour moi la peri c est un vrai dilemme!
R
32 ans 15384
J'avoue que je me pose aussi la question ... ^^
Et je vais essayer de me renseigner sur des méthodes plus douces que la péri,si c'est possible ( exemple,le bain chaud,les massages,ca peut vraiment aider a gérer la douleur ). Mais je pense que si la douleur est réellement insupportable,je vais craquer,je me connais ...
98% c'est beaucoup :shock:
37 ans Strasbourg (Lingolsheim) 425
Mon travail s'est passé très vite, je suis arrivée de peu à la maternité, j'avais serré les fesses sur le trajet parce qu'en fait j'avais déjà envie de pousser chez moi :D
En fait j'avais pris un bain chaud chez moi pour me détendre car j'avais les premières douleurs du travail (et pour être propre avant de partir à la maternité), ben ça a complètement accéléré le travail, finalement j'avais tellement de contractions douloureuses suite au bain que mon homme a dû m'aider à me sécher et à m'habiller parce que je ne pouvais plus rien faire.
Donc au final le bain n'a pas du tout enlevé mes douleurs puisque ça a tout précipité, mais pour soulager le dos c'était agréable.
25 ans Grenoble 550
Moi c'est pareil, j’hésite a faire une péri, je me dis que si le bébé se présente en siège et qu'il y a moyen d'accoucher quand même pas voie basse je ferais une péri, si le bébé est très gros aussi , mais sinon je n'en voudrais pas.

Après c'est vrai qu'on à la chance d'être dans un pays ou on est très bien encadré au niveau de l'accouchement et ou on ne paye pas trop cher, mais je veux quand même "diriger" mon accouchement moi même au possible , parce que je me dis que c'est moi qui sentirai la douleur, les contractions et que instinctivement je saurais comment me mettre, comment réagir pour les apaiser.
33 ans Paris 1810
J'étais un peu pareille avant d'accoucher... Toute cette médicalisation me pesait, je n'étais pas totalement sûre de vouloir une péridurale et j'étais complètement opposée à l'épisiotomie (je l'avais même marqué dans mon projet de naissance!).

Et puis le jour J... J'étais bien contente que le personnel soit ultra présent, que le monitoring me rassure sur le fait que mon bébé allait bien et supportait les contractions... Après une nuit et une interminable matinée de souffrances intense j'ai accueilli la péridurale à bras ouverts... Et quand celle-ci a cessé de fonctionner, juste au moment ou bébé a décidé de pointer son nez, j'étais morte de peur... A juste titre puisque la demie-heure d'expulsion qui a suivi a juste été un enfer (je ne veux faire peur à personne hein, un accouchement est toujours unique, je ne fais que relater mon expérience). Si c'est ça, "accoucher au naturel", et bien je préfère encore être shootée jusqu'à l'os ou même qu'on me programme une césarienne. Ca semble extrême, mais réellement, ce fut atroce pour moi, j'en reste complètement traumatisée, franchement j'aurais pu me jeter par la fenêtre je l'aurais fait. Alors quand le gynéco est arrivé en disant que c'était trop petit et qu'il fallait couper, sincèrement l'épisio je l'ai accueillie comme le messie. Une libération. Certes, les suites ont été douloureuses, mais sur le coup, quel soulagement!

Enfin bref, tout ça pour dire que j'avais plein d'idées sur l'accouchement avant de le vivre (je veux ci, et pas ça, etc), et que tout a volé en éclats le jour J.
Plein de femmes ayant vécu des expériences opposées vous diront le contraire, que oui accoucher naturellement c'est génial, etc. Et je les crois volontiers, car comme je l'i dit, chaque accouchement et ressenti est unique.

Mais pour ma part, ça m'a tellement traumatisée que je n'envisage même pas d'avoir un autre enfant un jour...
1564
la ou j'ai accouché pas d'episio sauf si necessaire, idem pour la cesa il font au max sans !

par contre hors de question pour moi de ne pas avoir de peri, vu en plus la douleur des contractions, et j'etais bien contente d'etre surveillé et une super equipe medicale qui m'a bien aidé bien ecouter !

je garde un tres mauvais souvenir de mon accouchement et j'ai pour le moment pas du tout du tout envie de remettre ca
B I U


Discussions liées
?>