MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

ça y'est il est parti :-(

41 ans 1805
Bonjour,

Attention, ce topic peut choquer la sensibilité de certain(e)s. Merci de passer votre chemin dans ce cas et merci de respecter mon choix de venir me libérer un peu ici.

J'ouvre  
mon topic car mon bébé est parti hier.
J'ouvre ce topic parce que j'ai mal, mal dans ma tête, mal dans mon corps aussi. Peut-être aussi comme disait une vlrienne de cette rubrique si ça peut aider; si ça peut aider de savoir à quoi s'attendre et surtout de prendre la meilleure décision médicale pour soi avant tout.

J'étais à quasi 11 SA avec un embryon évalué mort à 7SA.
Ce n'était pas un oeuf clair comme je le pensais mais bien une grossesse arrêtée.

Le 27 octobre gygy m'annonce qu'il est quasi sûr que la grossesse s'est arrêtée et recontrôle le 7 novembre pour être sûr de ne pas s'être trompé. Il me parle de médicaments pour évacuer si cela se confirme. J'ai vécu ces 10 jours comme un enfer mais je n'étais pas au bout de cet enfer...Je me suis renseignée et je ne veux pas de ces médicaments d: c'est bien trop barbare à mon goût. J’attends comme une demeurée avec l’impression d’avoir un truc mort dans mon bide.

Lundi 7 novembre: verdict il est bien mort depuis peu...
On m'a programmée un curetage pour le 14 novembre...Mon Dieu il faut encore attendre avec ce bébé mort dans le ventre...Je n'en peux déjà plus... J'ai des contractions depuis samedi, j'ai mal. Gygy ne me dit rien mais voit déjà que je saigne et programme le lendemain qq'1 d'autre sur mon curetage (sans me le dire).

Et effectivement à peine rentré du rv (faut croire que j'ai attendu son verdict hein) je commence à saigner. C'est venu progressivement, puis mercredi ça a saigné, beaucoup. Je n'ai pas eu d'hémorragie comme certaines ici mais c'était limite. J'ai dérouillé tout le mercredi et le mercredi soir j'ai dit à zomme que si cela continuait on irait aux urgences je ne supporterais pas plus longtemps. Je ne sais par quel miracle j’ai réussi à dormir.

Jeudi (hier) : mes contractions ont disparu, bizarre. Je vais aux toilettes et…..expulsion d’un truc gluant, rougeâtre avec des peaux enchevêtrées les uns sur les autres. C’était assez gros (de la taille d’un calos), j’ai cru que c’était l’œuf. 20 min plus tard, mal de ventre, contraction et expulsion de l’œuf cette fois. Pas de doute là-dessus : sur le papier wc je découvre un mini œuf en parfaite état avec de la peau rouge qui le recouvre. A un endroit la peau n’est pas là et on voit la transparence de l’œuf. On voit aussi à l’intérieur : je vois l’embryon blanc transparent qui flotte dans le liquide. Je vois même 2 minuscules points noirs sur les côtés.
Je suis sure que se sont les yeux. Zomme me dit d’arrêter avec tout ça, ne me croit pas et finit par venir découvrir lui aussi la même chose….et oui je ne fabule pas hein. J’ai un besoin de le garder cet œuf avec moi ….zomme me crie de le jeter mais je ne peux pas. Je ne peux pas jeter mon bébé. Je le regarde, j’ai besoin de la regarder. Ma maman arrive chez nous, parle avec moi et je finis par prendre la décision d’emballer soigneusement mon œuf dans plusieurs couches de papier toilettes. Je le garde dans ma main au chaud et puis je le mets dans les toilettes (l’enterrer dehors j’y ai pensé, mais j’ai trop peur qu’il soit déterrer par un animal). Je le regarde partir. C’est finit. Finit !

Ensuite ? ensuite je continue de perdre ces grosses peaux enchevêtrées les unes sur les autres. C’est immonde, ça ne s’arrêtera jamais ? J’ai toujours mal au ventre. Plus rien semble ne sortir maintenant mais j’ai toujours mal au ventre.
L’après-midi j’avais rv avec l’anesthésiste pour mon curetage de lundi : j’ai dû y aller quand même (mon gygy de ville ne devant me recevoir en urgence que le soir pour une écho de contrôle (pour vérifier que tout est bien parti)). Je vous passe les détails du rv avec l’anesthésiste et du personnel de la clinique ou je devais me faire opérer : un personnel immonde, inhumain, absolument pas conscient de ce que je venais de subir le matin et qui m’accuse même d’avoir fait une fausse couche sous peine d’obésité (que se soit vrai ou non c’est très humain n’est-ce pas ? et que dire de toutes ces personnes de mon entourage qui ont aussi connu une fausse couche….elles sont trop minces ????)…bref…

21h je suis crevée après cette journée. Je suis dans le cabinet de mon gygy. J’ai l’impression d’avoir une épée de Damoclès au dessus de ma tête : passera ? passera pas ? curetage dans cette clinique immonde ? pas curetage ? Il me fait l’écho, me dit que pas de curetage (ouuuuuuuuuuuuufffffffff) mais qu’il reste un débris….Il me prescrit le médoc cytotec pour finir (à prendre pendant 5 jours). Au début je ne veux pax puis il finit par me convaincre (il m’assure que ça fait mal que lorsque l’œuf est encore là). Il me fixe un rv de contrôle à nouveau mais….pour le 8 décembre !!!!!!! (put……c’est dans longtemps). Je lui parle de l’œuf que j’ai expulsé ce matin et de l’embryon. Il me dit « ça m ‘étonne que vous ayez expulsé cet œuf ! » (et pourtant on l’a bien vu : zomme, ma mère et moi. On a tous vu ce que j’au vu ! C’est terrible comme les médecins peuvent nier la souffrance de leur patiente et tout ce que l’on peut endurer….) Je repars chez moi dégoutée avec cette impression que ça n’en finira jamais…..

Ce matin : je commence le cytotec : 1 cachet….j’ai peur. Peur de dérouiller à nouveau. Peur de ce qui va m’attendre. 20 min plus tard j’ai mal au ventre mais ça va, je m’attendais à pire. J’expulse des gros déchets (deux)….et là depuis plus rien….Je dois reprendre un cacheton ce soir et ce pendant 5 jours…….

Là je ne vais pas mieux. J’irai mieux que lorsque tout cela sera terminé. Demain j’appelle gygy pour qu’il m’avance l’écho de contrôle : je n’attendrai pas jusqu’au 8 décembre, c’est pas humain…………j’espère avoir rv la semaine prochaine après le cytotec terminé. De toute façon je ne laisse pas le choix à gygy sinon je fais une crise de nerfs.
J’espère pouvoir enfin tourner la page.
J’espère pourvoir un jour arriver à supporter l’image de mon bébé flottant dans cet œuf. J’avais besoin de le découvrir pour en faire mon deuil mais cette image me reste graver là dans ma tête.

J’espère n’avoir choquée personne avec tous ces détails. J’ai un cruel besoin de me lâcher ici…Je ne pourrai jamais revivre ça deux fois. Je suis déjà achevée avec cette fausse couche…. Et le prochain qui me dit que j'ai de la chance d'avoir déjà un gamin, je lui crache dessus....

bisoux
39 ans le mans 1512
que dire? tu as eu raison de venir deverser ta douleur ici si ça peut t'aider.

je ne vais meme pas te dire que ça ira mieux dans quelques temps, et surtout pas te dire que tu as la chance d'avoir deja un autre enfant.. tu souffres et rien de ce qu'on pourra te dire ne pourra estomper ta douleur

je te dirais juste de prendre soin de toi, de te reposer, de pleurer et de surtout gerer ta douleur comme tu en as envie sans ecouter les conseils qu'on te donnera

courage je t'embrasse
61 ans nice 3117
Tu as vécu une experience horrible et meme si biologiquement c'etait un "oeuf" , pour toi c'etait ton bébé et ça les medecins n'arrivent pas a le concevoir vraiment ! ma belle soeur a vecu la meme chose a quasi 5 mois de grossesse, heureusement elle etait avec ma mere , qui a traité le foetus comme un bébé, et ma belle soeur comme une personne en deuil - les médicaux sont arrivés , tout etait fini - la suite , et bien , tu la connais malheureusement !! accroche toi et tu verras , sans oublier vraiment tu pourras aller de l'avant :)
943
Je pense à toi très fort, tu as eu raison de venir en parler

J'ai vu une psychologue avec mon amoureux, ça nous a fait énormément de bien d'en parler et d'être écoutés.

Je t'embrasse, je te souhaite beaucoup de courage, prends ton temps, repose-toi

Lenore
28 ans Dans le sud ;) 5608
J'ai pleuré en lisant ton message .

Je ne peux rien faire d'autre malheureusement que de t'envoyer d'énormes bisous et beaucoup de courage .

N'hésite pas à venir déverser ce que tu ressens ici , si celà peut te soulager c'est le principal

:kiss:
41 ans dans la lune 1661
:kiss:
43 ans à côté de Rouen ;-) 5361
:kiss:

comme toi, je ne supporte pas "tu as déjà un enfant"...

Courage :kiss:
31 ans ile de france 760
coucou


ton histoire ma fais mal au coeur ,sa ma rendu triste .

tu as bien fais d exprimer ton chagrin sache qu on tout le monde te soutien !

bon courage

bisous! ;)
36 ans chez moi 5070
:kiss: :kiss:
31 ans Louvain La Neuve 239
Coucou,

Je suis également très touchée par ton message. Quelle souffrance, je n'ose l'imaginer.
Je te souhaite énormément de courage et pense fort à toi. :kiss: :kiss: :kiss:
35 ans franche comté 477
je ne trouve pas ton message choquant, et tu as bien fait d'écrire si ça a pu te soulager ne serait ce qu'un instant ...
pour le reste, je te souhaite du courage pour surmonter cette épreuve :kiss: :kiss: :kiss:
82 ans 4478
si cela peut te soulager un peu de déverser ici, fais-le.

C'est un moment difficile que tu dois traverser :cry: .

:kiss:
29 ans Le havre :) 2066
Bon courage pour la suite :kiss:
46 ans Sous la pluie !!! 4781
Muse je pense très très très fort à toi :kiss: :kiss: :kiss: Tu as eu raison de venir en parler si cela peut te soulager rien qu'un peu et bien c'est toujours ça.
:kiss: :kiss: :kiss: :kiss:
38 ans dans la région de namur 290
tu as bien fait de venir vider ton sac ici!!! je pense que sa fait partie d'un chemin de la guérison d'en parler! il faut en parler et surtout ne pas se retenir! si tu dois pleurer pleure! si t'a envie de crier crie!!!

je te souhaite bcp de courage!!!


bisous
B I U


?>