MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

couchez vous lors d'un premier rendez-vous ?

S
28 ans 3465
Mlle_Skellington a écrit:
Sibell, je suis complétement d'accord avec toi! Perso' je m'en tamponne le coquillard au plus au point de ce que chacun fait avec son cul mais  
qui est le plus attaqué tu crois? Surement pas celles qui se "préservent" hein... :roll:


Et ce sont souvent ces personnes qui sont très prudes et très dans le jugement qui attaquent les filles "comme moi". Et si on m'attaque, je riposte... Normal. ;)


Quelqu'un t'a attaqué ici? On ne fait qu'exposer des opinions. Pour ma part, c'est vrai, si je couchais avec le premier venu, je n'aurai pas une très haute estime de MOI-MÊME. Ca ne me correspond pas, ça n'est pas dans ma nature.

Après ce que la fille d'à côté fait, je m'en fous. Je n'accorde ou ne perd pas mon estime pour quelqu'un en fonction de qui elle (ou il) met dans son lit. Si tu es à l'aise avec ce fonctionnement, tant mieux pour toi.
82 ans 4491
Sibell a écrit:
Une femme qui couche c'est une salope, celle qui attend une coincée arriérée... Et si on laissait vivre les gens comme ils le veulent?


Cette phrase là me parle.

On est pas obligés de faire des clans qui sont l'un contre l'autre.

Pour moi c'est comme les grosses qui disent en parlant des filles minces "les os, c'est pour les chiens" .

On est pas obliés d'attaquer ceux qui sont à l'opposé de nous pour avoir plus de valeur.

Chacune fait ce qu'elle veut avec son corps, le premier, le dernier soir, tant qu'elle en a envie et qu'elle ne se sente pas obligée de se conformer à telle ou telle chose pour faire plaisir ou autre.
P
37 ans 1638
Sibell a écrit:
Même du mec qui estime qu'une femme qui couche tout de suite n'est plus intéressante. Après tout, il a le droit d'avoir ses critères, comme on en a tous.

Je ne vois pas pourquoi ce serait un connard de première. Peut-être qu'il n'aime pas connaître la fin du film avant de l'avoir regarder? :lol:

Le problème c'est que le gars en question (allez, 99 fois sur 100, et je suis gentille), ne trouvera rien à redire à ce qu'un homme couche le 1er soir ou ait eu 500 partenaires. Mais une femme, ça ça choque.

Et bien sûr avant de la jetez comme une vieille chaussette et de la trouver 'inintéressante', il va quand même coucher avec elle.

Je cite un homme avec qui je me suis engueulée 1000 fois à ce propos : "Une femme qui couche rapidement, c'est une salope. Un homme qui couche rapidement, il profite simplement de l'occasion." C'est pas beau comme philosophie ça :roll: !
42 ans région parisienne 5831
saralou a écrit:
On est pas obliés d'attaquer ceux qui sont à l'opposé de nous pour avoir plus de valeur.


+1
S
28 ans 3465
Poupee_Russe a écrit:
Sibell a écrit:
Même du mec qui estime qu'une femme qui couche tout de suite n'est plus intéressante. Après tout, il a le droit d'avoir ses critères, comme on en a tous.

Je ne vois pas pourquoi ce serait un connard de première. Peut-être qu'il n'aime pas connaître la fin du film avant de l'avoir regarder? :lol:

Le problème c'est que le gars en question (allez, 99 fois sur 100, et je suis gentille), ne trouvera rien à redire à ce qu'un homme couche le 1er soir ou ait eu 500 partenaires. Mais une femme, ça ça choque.

Et bien sûr avant de la jetez comme une vieille chaussette et de la trouver 'inintéressante', il va quand même coucher avec elle.

Je cite un homme avec qui je me suis engueulée 1000 fois à ce propos : "Une femme qui couche rapidement, c'est une salope. Un homme qui couche rapidement, il profite simplement de l'occasion." C'est pas beau comme philosophie ça :roll: !


Moi je suis d'accord avec toi. Ou en tout cas avec le fait que femme ou homme, ça ne change rien. On est égaux face à nos actes et ses conséquences.

Mais ce genre de fonctionnement provient en grande partie de l'éducation de la personne. Donc ce sont des pensées profondément ancrées. Et taxer ces mecs là de connard revient, pour moi, au même que de coller une étiquette de salope à une fille qui couche tout de suite.

En gros c'est faire la même chose que ces mecs là. En se basant sur une seule chose, un seul aspect de leur personnalité tu condamnes la personne entière. C'est exactement le même mode de fonctionnement. Pour résumer on fonctionne tous de la même manière, ce sont juste les raisons qui changent.

On a assez répété qu'une fille qui couche le premier soir n'est pas forcément une marie-couche-toi-là. Un mec qui trouve une femme inintéressante parce qu'elle a couché trop vite, est peut-être tout à fait adorable en dehors du fait qu'il n'aime pas ça.

Après je suis d'accord sur le fait que ce n'est pas parce que ça ne convient pas, que ces hommes ont raisons de manquer de respect à une femme qui couche dès le premier soir. Ils ont le droit de ne pas vouloir construire quelque chose avec quelqu'un qui passe trop rapidement à l'acte, mais ça n'autorise en aucun cas à coller une étiquette. On est ok là dessus.

Quant à savoir pourquoi il couche quand même avec une femme qui semble prête à passer sous la couette dès le premier soir... Je me mets dans la tête du mec. Il voudra peut-être pas construire quelque chose de sérieux, mais pourquoi pas prendre son pied si elle est d'accord?

Je dirai que c'est là aussi les inconvénients de coucher dès le premier soir. Tu ne sais pas ce que l'autre a dans la tête ni ce qu'il recherche. Du coup tu ne peux pas vraiment lui en vouloir de te larguer après coup. Lui il ne t'a rien promis, il ne te doit rien...

Mais ça va dans les deux sens. Une femme qui largue un homme juste après avoir couché avec à la première rencontre... Quelque part, si tu n'as pas envie de te confronter à ce genre de situation, avant de t'y frotter faut essayer de connaître la personne. Si tu couches avec quelqu'un sans connaître à quoi il aspire, c'est ta connerie...
26 ans Douai 256
Sibell a écrit:


Quelqu'un t'a attaqué ici? On ne fait qu'exposer des opinions. Pour ma part, c'est vrai, si je couchais avec le premier venu, je n'aurai pas une très haute estime de MOI-MÊME. Ca ne me correspond pas, ça n'est pas dans ma nature.

Après ce que la fille d'à côté fait, je m'en fous. Je n'accorde ou ne perd pas mon estime pour quelqu'un en fonction de qui elle (ou il) met dans son lit. Si tu es à l'aise avec ce fonctionnement, tant mieux pour toi.



Est-ce que j'ai dit que quelqu'un m'avait attaqué ici? Je ne pense pas...


Je parle dans la vie de tous les jours.


Je ne sais plus qui rapporte les propos de son homme quelques messages avant mais pour moi c'est bien le reflet de ce que bons nombres de personnes pensent. C'est tout.
47 ans montpellier 149
Perso, jeune, entre 2 histoires de 19 à 27 ans, je couchais comme cela le 1er soir et cela ne me gênait pas. J'étais en adéquation avec moi meme à savoir que je voulais juste un plan. Mon choix ne se portait pas sur le "1er venu" c'etait un peu comme une chasse..mdr...et j'adorais ca. Après avec le temps (à 27 ans)je me suis calmée et j'ai trouvé la relation stable. Relation que j'ai trouvé il y a 15 ans (dans 10 jours). A aucun moment il ne faut juger car perso ca m'a bcp apporte et appris.
37 ans 8
On dit toutes la même chose
je ne pense pas que le post c’était se préserver ou rester vierge mais juste coucher au premier rdv (ce qui suppose qu'on n'est plus vierge lol )
l'expression au temps de nos grand mères c'est une façon de parler surtout que c'est vrai personne ne dira le contraire

Donc en bref chacun fait ce qu'il veut de son corps et de sa vie
31 ans 142
J'ai toujours autant de mal à comprendre qu'on accorde encore de l'importance à ce genre de choses. Le désir, ça ne se contrôle pas ; encore moins le rapport qu'on a à sa propre sexualité. Que ceux et celles pour qui cela va de soi couchent le premier soir, où est le problème ? Idem pour ceux et celles qui ont besoin de plus de temps pour se laisser aller : là encore, je ne vois pas où est le problème, chacun a son rythme particulier, ses envies, ses blocages, etc.
Il m'est arrivé d'en avoir envie dès le 1er soir, et d'autres fois, non. Ca ne se commande pas, et je trouverais dommage qu'on me juge là-dessus, dans un sens ou dans l'autre ("oh c'est une salope" ou "oh elle veut du sérieux"). Parfois j'ai attendu, et la relation n'était pas pour autant sérieuse ; l'inverse est aussi vrai : de belles histoires qui commencent dès le 1er soir...
29 ans D'ici et d'ailleurs... 325
LuxLisbon a écrit:
J'ai toujours autant de mal à comprendre qu'on accorde encore de l'importance à ce genre de choses. Le désir, ça ne se contrôle pas ; encore moins le rapport qu'on a à sa propre sexualité. Que ceux et celles pour qui cela va de soi couchent le premier soir, où est le problème ? Idem pour ceux et celles qui ont besoin de plus de temps pour se laisser aller : là encore, je ne vois pas où est le problème, chacun a son rythme particulier, ses envies, ses blocages, etc.
Il m'est arrivé d'en avoir envie dès le 1er soir, et d'autres fois, non. Ca ne se commande pas, et je trouverais dommage qu'on me juge là-dessus, dans un sens ou dans l'autre ("oh c'est une salope" ou "oh elle veut du sérieux"). Parfois j'ai attendu, et la relation n'était pas pour autant sérieuse ; l'inverse est aussi vrai : de belles histoires qui commencent dès le 1er soir...


Complètement d'accord .
23 ans Romane Menager 15
Oui bien sur la vie est courte :p
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Accorde-nous un soupçon d'espoir : Il y en a bien au moins un qui s'est refusé façon "je ne suis pas l'homme que tu crois." ?
36 ans 151
je m'en fous je couche dès le premier soir, aujourd'hui c'est mon futur mari et le père de mon bb

j'emmerde les idées reçues

un homme bien une femme bien on peut avoir envie de sexe dès le début d'autant qu'on adore ca

alors que des hommes ou des femmes ne voulant pas s'engager attendent

dire que c'est inconséquent c'est nier la vie et la folie de celle ci :)
24 ans Suisse, Lausanne 15
Bonjour,
J'aurais envie de repondre d'abord non car je suis parfois un peu vieux jeux mais on peut toujours s'étonner dans la vie et faire une rencontre qui nous amène à coucher le premier soir. Si cela arrive et que les deux personnes en ont envie je ne vois pas où est le mal là dedans.
B I U