MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

l'aprés fausse couche...

38 ans presque là ou les gens on dans le coeur ce qu'ils n'ont pas dehors!... 27
bonjour a toutes et a tous...
J'ai fait une fausse couche.
cela aprés quelques années de tentatives...de traitement divers et variés, d'echo a repetition, d'heures passées dans les salles d'attentes, de crises  
de larmes et de fausses joies.
cette grossesse c'etait une consecrations...une joie a laquelle je ne peut penser sans avoir les larmes au yeux. Tout m'amusait...des nausées matinales jusqu'au degout du chocolat (ma passion...!),
c'était pour moi et mon cheri le bonheur total...sans parler de nos familles et amis qui etaient tous aux anges!
Et patatrac...tous s'effondre, nous perdons ce bébé tant desiré, avec lui disparaissent tous nos projets, et aussi une bonne part de ma gaieté.
ça fait 2 mois de cela et pourtant...j'y pense tout les jours.
je n'arrive pas a me resoudre a recommencer les traitements.
Je trouve çà injuste, le sort s'acharne, je suis en colere.
je ne suis pas du genre a parler a des "inconnus" (je n'ai pas trouvé le mot adapté), mais peut etre que ça me fera du bien...sait on jamais!

c'est promis il y-a des jours ou je suis plus gaie... :oops:
46 ans BREST 3113
C'est normal que tu sois en colère Tatum, on ne le serais à moins.... Je te souhaite bien du courage pour surmonter ce deuil et retrouver en 2006 une gaité et puis surtout l'annonce d'une bonne nouvelle sur vlr.

Gros bisous et courage surtout :kiss:
38 ans presque là ou les gens on dans le coeur ce qu'ils n'ont pas dehors!... 27
Merci beaucoup...c'est tout ce que je souhaite aussi...
si seulement le bonheur pouvait a nouveau frapper a notre porte!
50 ans gard 384
j'ai vécu la même chose que toi ily a 2 ans.
une fausse couche suite à une fiv (la 3ème), cela après 12ans d'attente pour être enceinte...
Ce début de grossesse a été la période la plus heureuse de ma vie.
et puis patatra tout s'écroule!
on a l'impression que la vie est cruelle et injuste...
et puis le bouleversement hormonal après la fausse couche nous plonge dans un état un peu dépressif.
Mais il faut se resaisir! repartir d'un bon pied pour un nouveau traitement!
tu es plus jeune que moi, donc tu as encore plein d'espoir devant toi!
Reprends vite tes traitements dès que tu le peux!
allez courage et tu verras la vie te souriras à nouveau!
bisous
50 ans 92 58
La grossesse et la naissance sont les deux choses importantes que vivent les femmes.
J'ai mal pour toutes ces femmes qui n'arrivent pas à avoir des enfants alors qu'elles ne demandent qu'à avoir la joie de se sentir aussi femme.
Ce sentiment d'injustice est réellement plus fort quand on sait que d'autres avortent alors que la nature leur a fait une belle faveur.
Je ne parle pas de celles qui se font avorter pour des raisons médicales ou en cas de viol.
J'imagine ta douleur et t'encourage de recommencer dans l'espoir que ça marche. ;)
Je profite pour faire un hyper câlin à toutes les mères: mariées et celibataires :D :D :D
36 ans 3006
Tatum je te souhaite très fort de tout mon coeur de jeune femme que tu puisses retomber enceinte et que tu puisses être mère, ne te laisse pas abattre ! Un coup de malchance, comme beaucoup en connaissent, le plus dur des coups, mais courage ! Tu es encore jeune !!


Fanatick1 a écrit:
La grossesse et la naissance sont les deux choses importantes que vivent les femmes.
J'ai mal pour toutes ces femmes qui n'arrivent pas à avoir des enfants alors qu'elles ne demandent qu'à avoir la joie de se sentir aussi femme.
Ce sentiment d'injustice est réellement plus fort quand on sait que d'autres avortent alors que la nature leur a fait une belle faveur.
Je ne parle pas de celles qui se font avorter pour des raisons médicales ou en cas de viol.
J'imagine ta douleur et t'encourage de recommencer dans l'espoir que ça marche. ;)
Je profite pour faire un hyper câlin à toutes les mères: mariées et celibataires :D :D :D


Merci de nous prendre pour des ventres sur pattes... Et merci aussi, je n'étais pas au courant que le fait d'être femme ne dépend que du fait d'avoir des enfants..
Magnifique exemple du macho accompli replaçant les femmes à leur place du 19 ème siècle-début 20 ème, à l'époque des questionnements genre : la femme a-t-elle un cerveau ? ...
Franchement vouloir réconforter quelqu'un c'est louable, mais évite seulement d'arriver avec une brouette de machisme dégoutant. Je ne suis pas encore mère, j'ai moi-même peur de ne pas y arriver, je n'ai pas encore fait le grand saut, mais ce n'est pas pour ça que je ne suis pas une femme. J'ai horreur de ces raccourcis dégradants.
Et le coup du cadeau de la nature et tout le toutim.. Je me retiens je me retiens je me retiens mais alors là c'est le pompon !!! Les femmes ont acquis la liberté de procréer, de choisir le moment adéquat pour elles ! Je sens une réaction épidermique monter, monter doucement...

Respirons un coup. J'en suis à espérer que ce ne fût que maladresse venant d'un gentil coeur, mais j'en doute. Une remise au point ça fait des fois du bien.

Tatum, je veux te dire une chose : tu as fait le choix d'être mère, tu connais des difficultés et je suis de tout coeur avec toi. Je ne te connais pas mais je croise les didis pour que tu puisses avoir le bonheur de tenir bientôt ton enfant dans tes bras. :kiss:
53 ans 91 25731
Je te trouve bien dure Aspha...

Non une femme n'est pas un ventre sur pattes. Mais moi qui n'ai pas pu avoir d'enfant malgré tous les traitements, il m'est arrivé souvent de ne pas me sentir complètement femme. Et si ça avait marché, après tous ces espoirs, toutes ces souffrances, toutes ces déceptions, oui j'aurais vécu ma grossesse comme un vrai cadeau. Et oui il m'arrive encore de considérer que la nature fait de belles faveurs aux autres femmes alors qu'elle n'a rien voulu me donner à moi...

Je pense que Fanatick n'a pas voulu dire autre chose que ça...

Moi aussi j'y ai cru à la liberté de procréer... Mais en fait c'est la liberté de NE PAS procréer si on ne le veut pas qu'on a eue. Quand ça ne marche vraiment pas, il y a des cas, comme le mien où il n'y a rien à faire...

Maintenant je sais que je suis une femme à part entière, mais il m'a fallu du temps pour y arriver.

Tatum je comprends votre douleur et votre peine et ce sentiment d'injustice qui doit vous habiter. Mais dis toi que ça a marché une fois, donc c'est possible ! Tu es jeune, tu as encore le temps d'essayer et d'y arriver. Si tu as envie de faire une pause avec les traitements, fais cette pause. Tu en as le droit. Et quand tu te sentiras prête, repars ! Et j'espère de tout coeur que la prochaine fois sera la bonne ! :)
36 ans 3006
Patty a écrit:
Je te trouve bien dure Aspha...

Non une femme n'est pas un ventre sur pattes. Mais moi qui n'ai pas pu avoir d'enfant malgré tous les traitements, il m'est arrivé souvent de ne pas me sentir complètement femme. Et si ça avait marché, après tous ces espoirs, toutes ces souffrances, toutes ces déceptions, oui j'aurais vécu ma grossesse comme un vrai cadeau. Et oui il m'arrive encore de considérer que la nature fait de belles faveurs aux autres femmes alors qu'elle n'a rien voulu me donner à moi...

Je pense que Fanatick n'a pas voulu dire autre chose que ça...


Excuse moi Patty, ma réaction a été très vive, mais peut-être que si ça avait été dit par une femme, je le reconnais, je n'aurais pas réagi aussi durement. J'ai eu quand même des doutes puisque j'ai écrit après que j'en étais à espérer que ce ne fût qu'une maladresse.
Je connais une dame qui, elle, a souffert de s'être fait ranger dans le statut maman dès qu'elle a été mère. Elle a voulu rester femme malgré tout, son mari l'a accusée de ne pas aimer ses enfants. Il lui faisait peser l'état de mère comme une raison d'être, lui niait toute féminité en dehors de ça. Une femme qui continue à travailler, qui élève ses enfants en n'étant pas toujours accrochée à leurs basques à materner dans tous les sens, pour lui ce n'était pas une femme.
C'est le côté réducteur du : les deux choses importantes que vivent les femmes en parlant de la grossesse et de la naissance qui m'a fait voir rouge. A ce que je sais, c'est aussi important pour le papa non ? Mais il n'y a pas que ça dans la vie d'une femme, d'un homme. M'enfin pour moi.
La mort elle-même est une chose importante dans la vie de quelqu'un, qu'il soit homme ou femme. Pourquoi faut-il toujours centrer sur des faits et sexuer leur importance ? Avoir une place pour un homme, enfanter pour une femme... Ce ne sont que des interprétations sociétales de faits...
Pour moi décrocher une place qui me plait, avoir des responsabilités est important. Pour Noub je sais qu'avoir un enfant est quelque chose d'important. Ne pas être mère ne m'empèche pas pour ma part de me sentir femme à part entière. Comme un homme n'a pas forcément besoin d'être père pour se sentir entièrement homme.

Et encore... Tout ça peut changer, je suis encore jeune, fougueuse (aussi bien irl qu'ici, ne vous en faites pas vlr n'a pas le monopole de mes réactions épidermiques :lol: ) et peut-être que dans 5 ou 6 ans je ne serai plus aussi tranchante dans ma manière de penser. Je ne sais pas encore ce que l'avenir me réserve, mais j'ai conscience de travailler mon esprit pour demain. Je serai peut-être moins incisive, qui sait.

Et peut-être que j'arrêterai de polluer les posts aussi.
Pardon à toi Tatum, ce n'était pas ce que je voulais faire.
53 ans 91 25731
Pour l'instant être mère n'est pas ta priorité, et c'est tout à fait normal ! J'espère que tu n'auras aucun problème pour avoir un enfant quand tu en auras envie, parce que ce nous vivons, moi et les autres femmes considérées comme "stériles", je ne le souhaite à personne. Et je te jure qu'à ce moment là, ton "statut de femme" en prend un sacré coup... :(

Oui la stérilité, ou le fait d'être parent, est aussi important pour une femme que pour un homme. D'ailleurs un homme à qui on annonce sa stérilité le vit très mal, aussi mal qu'une femme. Pour lui il y a un problème de virilité qui se pose, comme le problème de féminité se pose aux femmes. Crois moi il y a une vraie égalité à ce niveau. Je te dirai même qu'on ne s'est jamais moqué de moi parce que je n'avais pas d'enfant, mais de mon mari oui. Et entendre "t'as qu'à nous l'amener ta femme, on va lui faire un gosse si t'es pas capable de lui en faire un ! " il a plus que moyennement apprécié... :evil:

Ne pas "être capable de faire comme les autres femmes", être "nulle", "bonne à rien"... (oui c'est comme ça qu'on le vit) c'est difficile et injuste. Et quand on en est là, le féminisme, le rôle de la femme, le statut social, on s'assoit dessus. On n'est plus qu'un ventre vide et qui ne sert à rien, de la douleur et de la souffrance... Le fait que je sois Directeur adjoint et que je sois reconnue professionnellement ne m'a pas été d'un grand secours, ça n'a rien à voir. Ca ne compense pas...

Mais n'oublions pas Tatum. A 26 ans, elle a encore plein de chances d'être maman, et elle sait qu'elle peut être enceinte. Tous les espoirs lui sont permis, alors plein de courage à elle et son homme et je l'espère, du vrai grand bonheur pour bientôt ! :D
44 ans Montpellier 376
Tatum, je suis désolée de savoir qu'on fait partie de la même "planète"

J'ai fait une fausse couche non spontanée en octobre, j'approchais des 3 mois de grossesse et je n'avais aucun problème de santé. Evidemment, tout s'écroule. Cela, je n'ai pas besoin de t'en parler.

Je crois que le plus dur pour moi, c'était de repasser de l'autre coté, celui des femmes sans enfant ! Je m'étais tellement projetté du coté des mamans, je venais sur ce forum tous les jours, j'avais même fait une réunion avec des mamans "couches lavables" ! J'envisageais l'éducation que je voulais donner à cet enfant, ma façon de vivre avec lui etc... et chaque pensée me définissait un peu plus. Quand tout s'est arrêté, qui étais-je ???? Plus tout à fait celle d'avant, pas du tout celle à venir.

Pour soulager la plaie béante, j'ai suivi un traitement d'homéopathie dans un premier temps, afin de reprendre des forces.
Ensuite, je me suis lancée comme conseillère en lingerie à domicile. Plein de gens à rencontrer, des activités à loisir etc. Ca me permet d'avoir une image de moi plus positive. Mon entourage n'a aucune conscience d'à quel point cela fait partie de ma "thérapie"

Evidemment, tout n'est pas soigné. Je déprime encore en voyant une jeune maman épanouie (ou fatiguée d'ailleurs !!). Ce week end, quand une collègue m'a innocement dit "c'est parce que tu ne sais pas ce que ça fait d'être enceinte", j'ai cru m'effondrer en larmes. Mais au moins, je ne vis plus avec cette pensée tous les jours.


Je te souhaite bcp de courage et je te serre très fort en mon coeur.
50 ans 92 58
Aspha a écrit:
Tatum je te souhaite très fort de tout mon coeur de jeune femme que tu puisses retomber enceinte et que tu puisses être mère, ne te laisse pas abattre ! Un coup de malchance, comme beaucoup en connaissent, le plus dur des coups, mais courage ! Tu es encore jeune !!


Fanatick1 a écrit:
La grossesse et la naissance sont les deux choses importantes que vivent les femmes.
J'ai mal pour toutes ces femmes qui n'arrivent pas à avoir des enfants alors qu'elles ne demandent qu'à avoir la joie de se sentir aussi femme.
Ce sentiment d'injustice est réellement plus fort quand on sait que d'autres avortent alors que la nature leur a fait une belle faveur.
Je ne parle pas de celles qui se font avorter pour des raisons médicales ou en cas de viol.
J'imagine ta douleur et t'encourage de recommencer dans l'espoir que ça marche. ;)
Je profite pour faire un hyper câlin à toutes les mères: mariées et celibataires :D :D :D


Merci de nous prendre pour des ventres sur pattes... Et merci aussi, je n'étais pas au courant que le fait d'être femme ne dépend que du fait d'avoir des enfants..
Magnifique exemple du macho accompli replaçant les femmes à leur place du 19 ème siècle-début 20 ème, à l'époque des questionnements genre : la femme a-t-elle un cerveau ? ...
Franchement vouloir réconforter quelqu'un c'est louable, mais évite seulement d'arriver avec une brouette de machisme dégoutant. Je ne suis pas encore mère, j'ai moi-même peur de ne pas y arriver, je n'ai pas encore fait le grand saut, mais ce n'est pas pour ça que je ne suis pas une femme. J'ai horreur de ces raccourcis dégradants.
Et le coup du cadeau de la nature et tout le toutim.. Je me retiens je me retiens je me retiens mais alors là c'est le pompon !!! Les femmes ont acquis la liberté de procréer, de choisir le moment adéquat pour elles ! Je sens une réaction épidermique monter, monter doucement...

Respirons un coup. J'en suis à espérer que ce ne fût que maladresse venant d'un gentil coeur, mais j'en doute. Une remise au point ça fait des fois du bien.

Tatum, je veux te dire une chose : tu as fait le choix d'être mère, tu connais des difficultés et je suis de tout coeur avec toi. Je ne te connais pas mais je croise les didis pour que tu puisses avoir le bonheur de tenir bientôt ton enfant dans tes bras. :kiss:


:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: C'est etonnant de la part d'une femme d'être si aveugle et ne fasse la difference entre "un macho" et un homme qui vient sincèrement soutenir et partager la detresse d'une personne dans le besoin.
Je te demande de bien me relire et me dire si réellement mes encouragements pour elle sont déplacés :idea: :idea: :idea:
Si seulement tu savais la consirération que j'ai pour la gente feminine, tu ne penserais pas un instant à ce que tu dis de moi :idea: :idea: :idea:
48 ans 9075
A vous Tatoum, missplouplou, bbsorcière je vous souhaite de revivre le plus rapidement possible une grossesse.
Que l'année nouvelle qui approche vous apporte enfin ce rêve tant désiré...
38 ans presque là ou les gens on dans le coeur ce qu'ils n'ont pas dehors!... 27
tout ses temoignages d'affection et de soutien me touchent beaucoup...enormement meme! :oops:

d'autant plus celui d'un homme...en general ils fuient le sujet...trop inconnu...ou par pudeur peut etre.
d'ailleurs ne vous excusé pas pour vos divergence d'opinion...c'est toujours interressant!

Les rare fois ou j'ai confié a quelqu'un que je ne me sentait pas une femme accomplie a cause de cette sterilité (car pour nous sans traitement impossible de faire un bébé comme les autres) cela a gené on m'a regardé sans comprendre...alors quand je lit patty qui parle aussi de cette sensation...je me sens moins seule dans cette difference...(textuellement j'ai dit a une amie que pour moi une femme qui ne peut pas avoir d'enfant n'est pas tout a fait une femme, et dans la foulée j'ai proposé a mon cheri de me quitter pour pouvoir s'epanouir ailleurs...ah! oui...ça ça releve de grand moment de joie de vivre!!!)

biensur je suis consciente que ça a marché une fois...et que tout n'est pas perdu!!! Mais c'est si dur, et puis les soirées entre copains ou nous sommes les seuls a ne pas monter le lit parapluie pour notre bout de choux me rendent morose, je ne suis pas envieuse ou jalouse simplement triste...
puis comme ça a été dit par l'une d'entre vous, ce bébé nous le voulions tellement que nous l'avions deja investi, je pensait a lui chaque instant...une fois qu'il n'est plus la...quel vide!

Il y-a aussi cette categorie de gens bien intentionnés que vous avez du croiser...ceux qui vous disent:

-"moi je connait une fille ellle a fait 10 fausses couche avant que ça marche...alors tu vois y-a pire!"

-"de toute manière c'est qu'il etait pas normal...tu devrais te rejouir!"

-"tu sais y-a des tas de gens qui choisissent de pas avoir d'enfant..."'(sauf que moi j'ai rien choisie du tout!)

et enfin
-"si ça marche pas c'est que t'es pas prete...!"

sans oublier:
"encore heureux que le probleme vienne de toi parceque pour un homme c'est pire...rapport a la virilité"

Par pitié il faut remettre au gout du jour l'adage qui préconise de tourner 7 fois ça langue dans la bouche avant de parler!!! :evil:

Ne vous y trompez pas ce n'est pas la grosse depression...simplement une petite déprime dont j'aurai raison...

mais je n'oublis pas qu'il y-a des gens geniaux présent et a l'ecoute sans le soutien desquels je serait encore a pleurer dans mon canapé!

De toute maniere j'aurai ce bébé d'une maniere ou d'une autre...mais bon...le plus tot sera le mieux! ;)

excusez moi...c'est trés long...je le sait...mais qu'est ce que ça fait du bien!!!
encore merci
36 ans 3006
Fanatick1 a écrit:
Aspha a écrit:


Respirons un coup. J'en suis à espérer que ce ne fût que maladresse venant d'un gentil coeur, mais j'en doute. Une remise au point ça fait des fois du bien.



:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: C'est etonnant de la part d'une femme d'être si aveugle et ne fasse la difference entre "un macho" et un homme qui vient sincèrement soutenir et partager la detresse d'une personne dans le besoin.
Je te demande de bien me relire et me dire si réellement mes encouragements pour elle sont déplacés :idea: :idea: :idea:
Si seulement tu savais la consirération que j'ai pour la gente feminine, tu ne penserais pas un instant à ce que tu dis de moi :idea: :idea: :idea:


Bon bon bon okidou je m'étais à peine voilé la face, c'était bien de la maladresse venant d'un gentil coeur... Et de la maladresse de ma part. J'en suis confuse, mea culpa je te présente mes plus plates excuses. Je viens d'apprendre que ma manman m'a caché un petit truc... Elle a les ovaires polykystiques.. Et mon gynéco qui m'a posé la question, je lui ai dit non.. A rectifier.
Peut-être est-ce la jeunesse et l'inexpérience qui me fait parler, mais pour moi une femme est une femme qu'elle soit stérile ou pas. Ne doute pas de ta féminité. Mais je me rends compte petit à petit qu'on peut le vivre autrement quand on sait qu'on ne peut pas avoir d'enfants facilement.... C** est celui qui n'évolue pas dans sa façon de penser. Pour moi une femme est toujours une femme, mais ça doit donc être un sacré chamboulement quand la machine ne tourne pas rond...
50 ans 92 58
Aspha a écrit:
Fanatick1 a écrit:
Aspha a écrit:


Respirons un coup. J'en suis à espérer que ce ne fût que maladresse venant d'un gentil coeur, mais j'en doute. Une remise au point ça fait des fois du bien.



:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: C'est etonnant de la part d'une femme d'être si aveugle et ne fasse la difference entre "un macho" et un homme qui vient sincèrement soutenir et partager la detresse d'une personne dans le besoin.
Je te demande de bien me relire et me dire si réellement mes encouragements pour elle sont déplacés :idea: :idea: :idea:
Si seulement tu savais la consirération que j'ai pour la gente feminine, tu ne penserais pas un instant à ce que tu dis de moi :idea: :idea: :idea:


Bon bon bon okidou je m'étais à peine voilé la face, c'était bien de la maladresse venant d'un gentil coeur... Et de la maladresse de ma part. J'en suis confuse, mea culpa je te présente mes plus plates excuses. Je viens d'apprendre que ma manman m'a caché un petit truc... Elle a les ovaires polykystiques.. Et mon gynéco qui m'a posé la question, je lui ai dit non.. A rectifier.
Peut-être est-ce la jeunesse et l'inexpérience qui me fait parler, mais pour moi une femme est une femme qu'elle soit stérile ou pas. Ne doute pas de ta féminité. Mais je me rends compte petit à petit qu'on peut le vivre autrement quand on sait qu'on ne peut pas avoir d'enfants facilement.... C** est celui qui n'évolue pas dans sa façon de penser. Pour moi une femme est toujours une femme, mais ça doit donc être un sacré chamboulement quand la machine ne tourne pas rond...


:angel: :angel: :angel: :angel: Aspha: Tu es pardonée :teddy: :teddy: :teddy: Sans rancune ;)
B I U


Discussions liées
?>