MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Vous enceinte et le reste "du monde".

K
27 ans Au Mouliin. 1344
Depuis que je suis enceinte, mes rapports ont changé avec ma belle mère en particulier, ils ne se sont pas détériorés mais nous ne sommes plus si proche.

Je m'entends bien  
avec elle mais maintenant que je suis enceinte j'ai l'impression d'être une moins que rien, elle sait mieux que tout le monde comment élever un enfant, elle fait mieux que tout le monde, elle a toujours raison et pas les autres mais M*rde non pas du tout!!

En fait je pousse un peu une gueulante mais je suis sur les nerfs.
Avez vous eu des reproches, des changements avec vos proches depuis que vous etes enceinte/ avez eu un bébé?

Franchement je crois que je ne vais pas rester gentille encore longtemps si je ne peux meme pas faire comme je l'entends dans mon propre foyer, avec ma famille!
82 ans 4473
J'ai vécu cela, comme je crois beaucoup de mamans.

Mes deux soeurs ainées m'ont toujours donné pleiiiiins de conseils, pendant la grossesse, pour l'accouchement, pour l'allaitement, pour l'éducation, pour comment faire avec mon mari et blabla.....

J'ai fait comme j'ai toujours fait avec elle.Je disais, ah ok, c'est intéressant et..... j'ai toujours fait comme je voulais :D . Après un certain nombre d'années, elles ont eu une illumination "ah mais en fait t'écoutes jamais les conseils, tu dis ok, mais après tu fais comme tu veux" J'ai dit "oui, voilà c'est exactement cela. En fait je vous écoute, mais je fais comme je pense le mieux pour moi et mes enfants". Du coup, elles ont cessé :D .

Ma belle-mère cela a été l'horreur dès l'annonce de ma grossesse (bon elle ne m'aimait pas avant déjà). J'ai eu droit à son avortement, ses grossesses et ses accouchements en boucle à chaque fois que je la voyais. Elle m'a fait cheesse sur mon poids, sur son angoisse que ses petits-enfants soient gros, qu'elle rêvait de petits-enfants aux yeux bleus alors comme j'avais les yeux bruns elle avait peur que son rève ne se réalise pas. Bref.

Ensuite pour l'éducation, on était en accord sur rien. J'ai eu droit à "tu lui donnes trop ou pas assez à manger, moi mon fils il était à 8 mois sur le pot". Enceinte de mon deuxième enfant, j'ai eu un grave souci (méningite due à la listéria) à la 28ème semaine de grossesse. Je suis restée à l'hôpital deux semaines, il fallait empêcher que mon fils vienne au monde car il serait né prématuré avec la méningite. Mais on a pas pu me garantir qu'il n'y aurait pas de séquelles, il fallait attendre la naissance. Elle m'a téléphoné à l'hôpital pour me demander d'avorter et d'en refaire un autre car dans leur famille il n'y avait pas eu d'enfant handicapé. Je lui ai signifié assez sechement que cela n'était pas son problème, elle m'a dit, faudra pas te plaindre s'il est handicapé.

Pour mon ainé à qui j'avais acheté une cuisine pour ses deux ans "faudra pas te plaindre s'il est homosexuel" etc... il y aurait tellement à dire sur ma belle-mère mais cela soule au bout d'un moment.

Le seul conseil, c'est que quand elle va trop loin, tu lui signifies que les décisions se prennent entre toi et ton mari et en aucun cas avec les grand-parents. Autrement tu lui dis chaque fois avec un sourire, Merci pour ton avis mais je ferai comme je pense, j'assumerai mes erreurs au cas ou ;) .

Ta belle-mère sera la grand-mère de ton enfant et en aucun cas sa mère et elle aura une influence toute relative sur ses petits-enfants. L'éducation c'est toi et ton mari, les autres tu t'en fiches.

C'est la seule chose à faire car tu rencontreras toujours des gens qui te diront comment faire, tu ne pourras pas y changer. C'est comme par la suite, certaines maitresses d'école dont une qui m'a dit que mon second n'arriverait jamais à l'école primaire. J'ai dit merci pour votre avis, je vais aviser et j'ai continué à faire comme je pensais. Je crois que l'important c'est de croire en ce qu'on fait. Je n'ai jamais douté du fait que je faisais au mieux en fonction de mes convictions et même si j'ai fait des erreurs je sais pourquoi je les ai faites, tes enfants le comprendront ne t'inquiètes pas.
K
27 ans Au Mouliin. 1344
Saralou, comment fais tu pour toujours avoir les bons mots?

En tout cas le passage sur ta belle mère quand tu étais à l'hopital m'a vraiment fait pleuré, hormones ou pas, je trouve ça atroce.

J'ai déjà commencé à lui signaler que ça ne me plaisait pas où que je voulais faire autrement, elle me répond simplement que chez elle elle le fera (par exemple si je ne veux pas l'habiller en bleu, elle elle le fera... Exemple a la con bonjour)

Je sens que ça ne va pas etre de tout repos mais bon, et puis chez elle, avec elle, mon fils pourra faire ou avoir tout ce que je refuserais... Non mais sinon à part me liguer contre mon bébé elle veut quoi?

Sous pretexte qu'elle a eu 4 enfants elle sait et fait tout mieux que tout le monde... Ok alors pourquoi tous ces problemes dans sa famille, dans la santé de ses enfants.
Exemple : mon chéri enfant a toujours dormi dans un lit parapluie, il a une scoliose... Cela n'a peut etre aucun lien mais ça m'énerve, sa façon de faire, de me parler, je ne sais pas comment je vais tenir.

J'aimerais vraiment que tu es raison sur le passage "l'éducation c'est moi et mon mari"

J'ai prévu d'accoucher dans la maternité la plus proche de chez moi plutot que dans la ville où mes beaux parents habitent, ville où est la maternité où exerce mon gynéco, pour ne pas l'avoir sur le dos déjà à la maternité... Dur quand meme quand j'y pense ma façon de faire, mais je préfére fuir.
67 ans 3528
Tu as raison de mettre un peu de distance. Est-ce que ton fils sera son premier petit enfant ? Si c'est le cas elle a peut être aussi du mal à trouver sa place de grand mère et les choses se tasseront au fur et à mesure.

Pour ma part je n'ai eu absolument aucun soucis pendant ma grossesse et les premiers temps avec ma fille. Il faut dire que je vivais à l'étranger, à des milliers de kilomètres de ma famille et de celle de chéri. Nous étions principalement entourés d'amis qui ont été un soutien très bénéfique.

Par contre, cela fait presque 2 ans qu'on est rentré en france, pas loin de ma famille, et depuis ma fille est régulièrement gardée par ma mère. J'avoue qu'il y a parfois des choses qui me font grincer des dents mais comme me le dit mon homme "toi aussi tu fais des erreurs, tu ne peux pas en vouloir aux autres d'en faire". Je sais que ma fille est en sécurité avec ma mère et qu'elle fait plein d'activités. Ca n'est pas ce que je ferais moi avec elle mais bon, elles ont le droit à leur relation aussi. Quant aux règles, ma mère s'est adaptée à certaines règles qui me paraissent essentielles (et je l'ai soulée pour ça ;) ), et pour d'autres elle fait à sa manière, en expliquant à la petite que "chez mamie, c'est différent". L'avantage c'est que quand je suis chez moi, elle me laisse gérer.

Sinon, le conseil de Saralou marche très bien : dire "oui, oui" et faire à ta manière. Il y a de nombreuses discussions dans lesquelles je n'entre plus, ni avec la famille, ni avec les copines... ;)
S
37 ans Paris 376
Coucou les filles!

comme je vous comprends...de mon côté, j'ai une belle mère très gentil mais qui peut vite devenir envahissante pour moi (elle peut être amené a m'appeler tout les deux/trois jours..pour me parler des mêmes choses en permanence..), et ça a le don de m'agacer, car j'ai pas cette relation avec ma mère, donc je ne l'a veut avec personne. Depuis que je suis enceinte, évidement elle m'en parle beaucoup, bien sur, car elle est heureuse et que c'est le premier. (mon mari a une soeur, qui n'est ni casé, en coloc a l’étranger..et qui n'a pas l'air de vouloir se mettre en couple pour le moment). Ma belle mère a une soeur qui a eu 5 enfants et donc 6 petits enfants! et elle a déja dit a mon mari qu'elle aurait tant voulu la même chose..(de plus elle vit en province et nous en region parisienne) donc ce sera jamais comme ça soeur.
donc voila, au debut de ma grossesse, elle me posait des questions qui me genait (alors t'a pris du poid?? t'a pris combien???), ca a le don de m'agacer surtout quand la question revient souvent. Je lui ai clairement fait comprendre que mon poids ne regarde que moi. Pourtant je pense qu'il n'y a rien de méchant, mais je sais pas pourquoi, ça m'agace! j'essai de mettre des distances, avant que ça n'aille trop loin (sachant que mon mari est très proche de sa mère, lui raconte tout ce qu'on fait, l'appelle tout les deux jours....) donc voila, elle a pris de mauvaises habitudes, sauf que moi je suis pas sa fille, et j'ai pas forcément envie de raconter ma vie. Mon mari a eu du mal a le comprendre, mais je lui laisse pas le choix, c'est comme ça et c'est tout. J'impose mes règles et en ce qui concerne mon fils, je compte bien mettre les choses au clair dès le départ que ça plaise ou non. Et je compte sur mon mari pour me soutenir dans mes décisions..Les décisions concernant notre fils n'appartiennent qu'à moi et mon mari. Donc oui, je pense que c'est important que mon fils crée une certaine relation avec ses grands parents, mais si je décide qu'il ne doit pas manger de bonbons, c'est que je dois avoir une bonne raison pour lui interdire (c'est un exemple bien sur..) alors je m'assurerai qu'il n'en mange pas même chez papi et mami. Je crois que je supporterai pas que "chez elle" elle aille a l'encontre de mes choix éducatifs... peut être que j'exagère un peu, mais c'est réellement ce que je ressens.
58 ans ile de france 7907
soucoline a écrit:
Coucou les filles!

comme je vous comprends...de mon côté, j'ai une belle mère très gentil mais qui peut vite devenir envahissante pour moi (elle peut être amené a m'appeler tout les deux/trois jours..pour me parler des mêmes choses en permanence..), et ça a le don de m'agacer, car j'ai pas cette relation avec ma mère, donc je ne l'a veut avec personne. Depuis que je suis enceinte, évidement elle m'en parle beaucoup, bien sur, car elle est heureuse et que c'est le premier. (mon mari a une soeur, qui n'est ni casé, en coloc a l’étranger..et qui n'a pas l'air de vouloir se mettre en couple pour le moment). Ma belle mère a une soeur qui a eu 5 enfants et donc 6 petits enfants! et elle a déja dit a mon mari qu'elle aurait tant voulu la même chose..(de plus elle vit en province et nous en region parisienne) donc ce sera jamais comme ça soeur.
donc voila, au debut de ma grossesse, elle me posait des questions qui me genait (alors t'a pris du poid?? t'a pris combien???), ca a le don de m'agacer surtout quand la question revient souvent. Je lui ai clairement fait comprendre que mon poids ne regarde que moi. Pourtant je pense qu'il n'y a rien de méchant, mais je sais pas pourquoi, ça m'agace! j'essai de mettre des distances, avant que ça n'aille trop loin (sachant que mon mari est très proche de sa mère, lui raconte tout ce qu'on fait, l'appelle tout les deux jours....) donc voila, elle a pris de mauvaises habitudes, sauf que moi je suis pas sa fille, et j'ai pas forcément envie de raconter ma vie. Mon mari a eu du mal a le comprendre, mais je lui laisse pas le choix, c'est comme ça et c'est tout. J'impose mes règles et en ce qui concerne mon fils, je compte bien mettre les choses au clair dès le départ que ça plaise ou non. Et je compte sur mon mari pour me soutenir dans mes décisions..Les décisions concernant notre fils n'appartiennent qu'à moi et mon mari. Donc oui, je pense que c'est important que mon fils crée une certaine relation avec ses grands parents, mais si je décide qu'il ne doit pas manger de bonbons, c'est que je dois avoir une bonne raison pour lui interdire (c'est un exemple bien sur..) alors je m'assurerai qu'il n'en mange pas même chez papi et mami. Je crois que je supporterai pas que "chez elle" elle aille a l'encontre de mes choix éducatifs... peut être que j'exagère un peu, mais c'est réellement ce que je ressens.



soucoline , si je te comprends bien , en fait , tu n aimes pas que ta belle mère s interesse à toi ?

tu préfères l indifférence ? parce que visiblement , elle n est pas méchante , juste proche
et je ressens une petite pointe de jalousie de la relation qu à ta belle mère avec son fils qui ne me semble pas du tout anormal
82 ans 4473
[quote="Kalamity_L"
J'ai déjà commencé à lui signaler que ça ne me plaisait pas où que je voulais faire autrement, elle me répond simplement que chez elle elle le fera (par exemple si je ne veux pas l'habiller en bleu, elle elle le fera... Exemple a la con bonjour)

Je sens que ça ne va pas etre de tout repos mais bon, et puis chez elle, avec elle, mon fils pourra faire ou avoir tout ce que je refuserais... Non mais sinon à part me liguer contre mon bébé elle veut quoi?


je dirais comme mamischa, les règles essentielles de sécurité par exemple ou autre qui te parait essentielle ta belle-mère devra apprendre à les respecter (son fils devra aussi t'appuyer pour que cela marche ;) ) le reste, tu peux lâcher un peu de lest en expliquant chez mamy c'est comme cela, mais à la maison c'est autrement.

L'influence des grands-parents est assez relative. Il faut les voir comme des personnes en plus qui aiment notre enfant et qui ne sont pas obligés de faire de l'éducation comme les parents.

Comme dit mamischa, le principal étant que les règles de sécurité soient respectées, l'enfant sait qui sont ses parents. Si une fois en colère il te dit, ben c'est mieux chez mamy car elle fait ceci ou cela. Tu dis, c'est différent chez mamy car elle a pas besoin de faire l'éducation, mais je comprends que tu trouves cela sympa :D .
K
27 ans Au Mouliin. 1344
En effet ce sera son premier petit fils.

Les régles de sécurité d'accord mais c'est aussi mes principes d'éducation, s'il y a bien quelque chose sur lequel je serais intransigeante c'est le respect, dire merci/bjr/aurevoir... C'est le minimum, demander avant de se servir (ce que font ses enfants chez moi... Heu d'accord mais bon c'est chez moi, c'est à moi d'inculquer ça à mon fils ok, mais elle se fou royalement de moi en disant que j'en fais trop etc... Mais il y a beaucoup de points sur lesquels elle n'aura rien à dire)

Comme tu le dis Saralou, ce sera mieux chez mamie mais mamie ce n'est pas sa maman...

On verra tout ça mais j'ai vraiment quand il sera là mais ça m'angoisse sa façon de faire.
82 ans 4473
Tu verras les choses les unes après les autres.

Déjà au début tu auras un bébé et ensuite chaque étape viendra.

Parfois tant que notre bébé n'est pas encore là on pense à trop de choses sur son avenir, certaines choses se mettent en place toutes seules quand le bébé est là.

Les règles de politesse s'il n'y a que chez mamie que ton enfant ne les fait pas, il sera quand même bien élevé.

A moins que ta belle-mère ne dise jamais merci, ni bonjour elle en fait quand même des règles de politesse, donc un enfant apprend aussi en observant :D .
K
27 ans Au Mouliin. 1344
saralou a écrit:
Tu verras les choses les unes après les autres.

Déjà au début tu auras un bébé et ensuite chaque étape viendra.

Parfois tant que notre bébé n'est pas encore là on pense à trop de choses sur son avenir, certaines choses se mettent en place toutes seules quand le bébé est là.

Les règles de politesse s'il n'y a que chez mamie que ton enfant ne les fait pas, il sera quand même bien élevé.

A moins que ta belle-mère ne dise jamais merci, ni bonjour elle en fait quand même des règles de politesse, donc un enfant apprend aussi en observant :D .


Bin... Justement il apprendra beaucoup de "mauvaises choses" chez papi et mamie, et en regardant les oncles...

Mais comme tu dis, c'est d'abord un bébé et ensuite on parlera de tout ça.
Je m'en fais trop mais parfois j'ai l'impression d'etre enceinte pour les autres et je ne profite pas pour moi.
29 ans 333
coucou les filles,

De mon coté aussi les relations avec ma belle-mère ont quelque peu changé quand je suis tombée enceinte. Je me suis toujours plutôt bien entendu avec elle, elle n'est ni désagréable ni trop envahissante.
A partir du moment où elle a su que j'attendais un garçon (elle rêvait d'un petit-fils!), elle a commencé à me suggérer des prénoms :shock: , le mode de garde pour que je reprenne le travail au plus tôt (bien sur elle se proposait de le garder, quitte à ce qu'on se tape presque 30km aller pour le déposer !!!) le choix de la maternité, allaiter/pas allaiter... bref elle avait toujours son mot à dire!
après, tout comme saralou, c'était "oui oui..." je savais que ça ne partait pas d'une mauvaise intention alors pas la peine de la vexer!
Quand elle le gardait elle faisait comme elle voulait... J'avais beau lui dire "faites ci" ou "faites comme ça" bien sur elle savait mieux! Au bout d'un moment ça a commencé sérieusement à me gonfler j'ai mis des distances, j'ai expliqué à mon homme ce qui me dérangeait, il prenait sa défense... bref ça devenait pesant même pour notre couple..
Aujourd'hui on a mis de la "vraie" distance entre nous (on a déménager à 400km pour mon travail! \:D/ ), on revit !!!! :D
Mon fils a presque 2 ans 1/2 et donc forcément quand ses grands-parents le gardent c'est pour plusieurs jours... l'exemple des bonbons c'est peut-être "bête" mais c'est un exemple type du "je-fais-ce-que-je-veux-quand-il-est-chez-moi".
un autre exemple : il y a 15 jours ils l'ont gardé un weekend. En le récupérant ils me disent que Noah a mordu un autre enfant; je leur dis "j'espère que vous lui avez fait comprendre que c'était pas bien et que vous l'avez puni ?!" ils me répondent que non, ils ne sont pas là pour le gronder!!! :shock:
quand je pense qu'il doit aller passer une semaine cet été chez eux..........

(je tiens à préciser qu'il n'y a pas que les belles-mères qui sont comme ça, ma grand-mère dont je suis très proche fait la même chose..)
67 ans 3528
D'un autre côté je comprends qu'ils n'aient pas envie de s'impliquer dans l'éducation de la même façon que s'ils étaient parents. Je pense qu'il faut aussi se mettre à la place des grands parents/oncles/tantes et autres et se dire qu'on fait tous différemment et qu'un jour on sera à leur place ;)

Par exemple, ma soeur a une fille proche en âge de la mienne, et on diverge un peu sur quelques points niveau éducation, même si on se rejoint dans les grandes lignes. Ben quand je la garde je m'occupe de sa fille de la même manière que la mienne et idem quand c'est elle qui garde la mienne. Les enfants savent très bien s'adapter et ça n'est pas parce que moi j'autorise les dessins animés le soir/reprendre du gâteau sans avoir mangé les légumes que l'éducation de ma nièce est mise en péril ;) J'espère bien, le jour où je serai grand mère, pouvoir m'occuper de mes petits enfants avec un certain degré de liberté.

Je sais que quand on est enceinte, on est pleine de bonnes intentions, d'envies d'être parfaites, mais dans la réalité rien n'est parfait et on est parfois obligées de s'adapter. De toutes façons, l'enfant sera vite confronté au monde extérieur, aux différences, aux autres manières de faire. Tant qu'on reste cohérent sur les grandes lignes et la sécurité, je préfère qu'elle ait des habitudes un peu différentes chez les autres mais qu'elle ait aussi toute une ribambelle d'adultes qui l'aiment, qui passent des bons moments avec elle et peuvent être des "référents" pour certaines choses. Inutile donc de trop s'angoisser, et relativiser : laisser passer ce qui n'est pas trop grave mais rester ferme sur ce qui nous semble essentiel.
82 ans 4473
mamisha a écrit:
D'un autre côté je comprends qu'ils n'aient pas envie de s'impliquer dans l'éducation de la même façon que s'ils étaient parents. Je pense qu'il faut aussi se mettre à la place des grands parents/oncles/tantes et autres et se dire qu'on fait tous différemment et qu'un jour on sera à leur place ;)

Par exemple, ma soeur a une fille proche en âge de la mienne, et on diverge un peu sur quelques points niveau éducation, même si on se rejoint dans les grandes lignes. Ben quand je la garde je m'occupe de sa fille de la même manière que la mienne et idem quand c'est elle qui garde la mienne. Les enfants savent très bien s'adapter et ça n'est pas parce que moi j'autorise les dessins animés le soir/reprendre du gâteau sans avoir mangé les légumes que l'éducation de ma nièce est mise en péril ;) J'espère bien, le jour où je serai grand mère, pouvoir m'occuper de mes petits enfants avec un certain degré de liberté.

Je sais que quand on est enceinte, on est pleine de bonnes intentions, d'envies d'être parfaites, mais dans la réalité rien n'est parfait et on est parfois obligées de s'adapter. De toutes façons, l'enfant sera vite confronté au monde extérieur, aux différences, aux autres manières de faire. Tant qu'on reste cohérent sur les grandes lignes et la sécurité, je préfère qu'elle ait des habitudes un peu différentes chez les autres mais qu'elle ait aussi toute une ribambelle d'adultes qui l'aiment, qui passent des bons moments avec elle et peuvent être des "référents" pour certaines choses. Inutile donc de trop s'angoisser, et relativiser : laisser passer ce qui n'est pas trop grave mais rester ferme sur ce qui nous semble essentiel.


Je suis assez d'accord avec mamischa.

L'éducation c'est les parents qui la donnent et je trouve même que de confronter à d'autres manières de faire peut leur être bénéfique pour s'intégrer dans la vie, cela leur servira plus tard.

Mes enfants qui sont grands maintenant ont plus retenu, d'un point de vue éducatif de mon mari et mo,i que de leurs tantes, oncle ou grands-parents. Par contre, chacun a pu leur amener des choses en plus.
34 ans 1307
schnauzer a écrit:

soucoline , si je te comprends bien , en fait , tu n aimes pas que ta belle mère s interesse à toi ?

tu préfères l indifférence ? parce que visiblement , elle n est pas méchante , juste proche
et je ressens une petite pointe de jalousie de la relation qu à ta belle mère avec son fils qui ne me semble pas du tout anormal


Je comprends le point de vue de Soucoline, et je suis pas sûre que ça soit de la jalousie.
Je suis un peu dans le même cas : je n'ai jamais été vraiment proche de ma mère, elle ne s'est jamais intéressée à ma vie, et du coup voir mes beaux parents nous demander ce qu'on a fait, ce qu'on a vu, ce qu'on a mangé, etc., c'est un peu lourd !
En tout cas pour moi ce n'est pas de la jalousie, c'est juste que j'ai pas du tout l'habitude de ce genre de relation et que j'ai grandi et me suis formée sans.
Et je sais pas ce qui est normal ou anormal. Se téléphoner tous les deux jours, pour moi c'est beaucoup trop et moi j'aurais tendance à dire que c'est ça l'anormalité. Toi tu penses l'inverse, je pense que c'est juste une question de point de vue, c'est subjectif.
S
37 ans Paris 376
Exactement pimpf, c'est exactement ça . Ce n'est en aucun cas de la jalousie, loin de la. La relation de mon mari avec sa mère n'appartient qu'à eux, tant que ça n'empiète pas sur ma vie privée à moi. Comme toi pimpf, j' ai plutôt grandi toute seule, sans avoir des parents derrière moi pour me pousser vers le haut, et tout le reste.... Aujourd'hui j'ai 31 ans, et je trouve insupportable qu'on m'appelle en permanence, je ne veux as d'une relation mère-fille ( sûrement pas aujourd'hui ) et avec Quelqun d'autre que ma propre mère...
Donc oui, quelque part le fait qu'elle s'intéresse autant à moi me dérange. Un jour mon mari m'a même dit que souvent, au tel, elle lui demande plus de mes nouvelles que de ses propres nouvelles à lui. Il est vrai qu'on a de bon rapports, que je reste polie, je discute bien avec elle qd elle m'appelle..oui elle es tres gentil et ne m'a jamais fait de remarques deplacés..mais voilà, quand elle m'appelle 3 ou 4 fois par semaine c'est juste pas possible! Donc je lui ai fait comprendre qu'en semaine, dorénavant je répondrai plus au tel, car je suis fatigué et que j'ai d'autre choses à faire. Mais maintenant que je ne bosse plus, elle me rappelle à nouveau. C'est pesant. Du coup j'en vient à laisser le tel sonner, ou je dis à mon mari de lui dire que je suis pas la.
Maintenant, elle a acheter une web cam. Mon mari la installer aussi de son côté. Et bien j'ai bien fait comprendre à la belle mère qu'elle pourra voir son fils et petit fils sur la web cam, mais ce sera sans moi, c'est pas mon truc. Comment dire que la, je me sens épié quoi! Aucune envie de ça!
Je sais pas si vous comprenez...
B I U


Discussions liées
?>