MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

moral en baisse a cause de ma forme

C
30 ans 2
bonjour, tout le monde
je suis nouvelle ici et je dois dire que j'aurais bien besoin de votre soutien
je suis heureuse comme tout d'être enceinte (3mois) c'est le bonheur
mais déjà que  
je suis très mal dans mon corps en tant normal donc la pendant la grossesse c'est pire!
rien ne me va, lorsque les gens me regardent je suis a deux doigts de pleurer et il y a toujours quelqu'un pour me rabâcher de faire attention car comme j'ai déjà un problème de poids je ne dois pas trop manger pendant la grossesse. on me relook pour savoir si j'ai grossis et c'est insoutenable...
G
48 ans 1626
Pendant une grossesse, il est normal d'avoir les nerfs à fleur de peau, c'est les hormones, pas d'inquiétudes
N'écoutes pas les gens parler, laissent les dire, mènes ta grossesse tranquillement
Bises
41 ans 785
Malheureusement "on" a toujours une opinion au sujet de tout et pense qu'il est important de la partager :lol:

Depuis que je suis enceinte, "on" m'a expliqué que je ne devais surtout pas grossir, que je ne devais surtout pas maigrir et surtout que je ne devais pas stabiliser mon poids tel quel!

"on" estime aussi que je n'aurais pas du arrêter de fumer brutalement parce que c'est stressant pour les bébés (j'en attends deux), qu'il aurait fallu que je conserve au moins quelques cigarettes chaque jour et que j'étais vraiment trop snob de refuser le moindre petit verre de vin juste parce que je suis enceinte (attendu que nos ainées picolaient à loisir et que leur descendance se porte tout à fait bien).

Je suis à peu près certaine qu'"on" aurait trouvé dangereux que je continue à fumer ou à boire si c'était le choix que j'avais fait!

A mon avis, c'est pas encore fini parce que dès la naissance des petits, il se trouvera encore une foule de gens bien intentionnés pour m'expliquer comment je dois m'y prendre et surtout pourquoi je m'y prends mal.

Du coup, j'ai décidé de ne pleurer que pour des choses beaucoup plus graves (les malheurs de Charles Ingall's dans la petite maison dans la prairie constituent actuellement ma principale source quotidienne de crises de larmes) (je confirme que les hormones de la grossesse me font faire n'importe quoi).
B I U