MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

mon fils est en surpoids ...

42 ans région parisienne 5831
Ma fille aussi a un poids plus important que la majorité des enfants de son âge. On s'en est rendu compte pendant les dernières grandes vacances, et depuis, avec mon  
mari, on a beaucoup réfléchi à la façon dont on mange, à la façon dont on la fait manger...etc...

Tout d'abord, on lui répète très souvent de manger quand elle a faim uniquement. Quand son assiette n'est pas vide mais qu'elle commence à chipotter, à se désintéresser du repas, à faire la fofolle, je sais que c'est très souvent le signe qu'elle n'a plus faim. Pour autant, elle continue souvent à manger: à ce moment là, je lui dis souvent "si tu n'as plus faim, tu laisses", et très souvent, elle me répond "je n'ai plus faim" et elle cesse de manger.

Je ne sais pas pourquoi elle mange au delà de sa faim si je ne lui dis rien, bien qu'on lui répète tout le temps qu'elle peut s'arrêter de manger quand elle veut. En tous cas, le fait de lui dire et redire à chaque repas l'aide à prendre conscience qu'elle n'a plus faim et qu'elle peut arrêter de manger.

Par ailleurs, avant, on lui servait toujours de grosses portions, parce qu'au moment de servir, comme beaucoup d'enfant, elle voulait en toujours plus! Maintenant, on lui sert systématiquement de petites assiettes, et on lui dit qu'elle pourra en reprendre si ellea encore faim ensuite, et nous, on fait pareil pour nous: du coup, je trouve que cela l'aide à manger à sa faim et pas au delà.

D'autre part, je bouge beaucoup plus avec elle: le samedi et le dimanche, je fais systématiquement une activité avec elle, soit une balade, soit la piscine, soit du vélo, n'importe quoi, mais j'ai pris l'habitude de sortir avec elle au moins une petite heure tous les jours où elle n'a pas école: je crois que c'est important de montrer que c'est agréable de bouger, de sortir.

Pour finir, on a beaucoup travaillé sur l'image de soi avec elle: on lui a dit qu'elle était jolie, on a dit et répété que ce n'était pas honteux d'être gros, que ce n'était pas non plus laid. Je lui ai aussi dit que si jamais elle devenait grosse, eh bien, ce n'était pas grave, elle resterait jolie et intelligente, sensible et débrouillarde et que c'était ça l'important.
B I U