MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Fausse couche , et après...

E
30 ans 418
Bonjour,

Hier aprés des petites pertes marrons je me suis rendu au urgence gyneco, et il s'avere que mon bébé n'a plus d'activité cardiaque ( il y a deux semaines ,  
elle etait présente), je suis enceinte de deux mois...

Mais n'ayant aucune douleur, pas l'ombre d'un contraction utérine, et comme le gyneco a fait remarqué au tout debut de l'examen donc avant de savoir, j'ai un col bien tonique, bien positioné...
Donc il pense que je n'evacuerais pas naturellement, et que le cytotec a de forte chance de pas fonctionner, il a programmé un curetage pour mardi 30juillet...

Je me pose plusieurs questions, je sais quil pourront me répondre a l'hopital le jour du curetage, mais certaines peuvent m'eclairer en attendant ce serait gentil.

Combien de temps on mit vos symptomes de grossesses a disparaitre ensuite???
Parceque entre autre de devoir annuler mes rendez vous etc... Ma grande souffrance c'est aussi de me sentir encore enceinte: le ventre dur, bombé, les seins, les nausées...
La seule chose me rappelant que mon bébé est mort, sont mes legere trace marrons lorsque je m'essuie...

Le gyneco ma préscrit une pillule pour deux mois, pour laisser mon uterus se remttre je crois... J'avoue que quand il ma parlait pillule jetais effrondée et me foutait royalement dune futur contraception...
Mais doit on la prendre directement aprés le curetage ou attentre le 1er jour des regles aprés...?

Ce sont des questions futiles, mais j'essaie de pas m'effrondé, de temps en temps les larmes coulent seules, et je me racroche a des details je pense.

Désolée du pavée, merci de m'avoir lu , et celles qui répondront.
32 ans Mulhouse (68) 417
Oh... Je suis vraiment désolée... Je n'ai jamais vécu de fausse couche, mais j'ai des amies à qui c'est arrivé... Je sais qu'il n'y a pas vraiment de mots qui puissent aider.
Je ne peux pas te répondre pour les symptômes. Je suppose que tant que tu n'auras pas eu le curetage, tu continueras à avoir des symptômes.
Dis-toi une chose : si ça a marché une fois, ça marchera à nouveau. Et tu pourras retomber enceinte. Même sil faut attendre quelques mois avant de recommencer les essais. Prend du temps pour toi, repose-toi pour être zen à nouveau quand tu pourras recommencer.
E
30 ans 418
Merci Saviere.
29 ans 323
Coucou
J ai fais une fausse couche en juin j en ete a 2 mois de grossesse tout comme toi mais le coeur du bebe n a pas cesser de battre selon gygy il est parti encor vivant...

Perso les symptomes sont parti a la fin de l.evacuation mais pour moi elle a ete naturel mais tres douloureuse... Mais pas de contraception par contre gygy m avais meme dis que je pouvais remettre de suite la machine en route immediatement mais vu que c ete naturel et pas un curtage ca change les choses.

Repose toi un peu et ne reste pas sur un echec mm si c est dur la.nature fais bien son travail...

Courage a toi ma belle
Bisous
E
30 ans 418
Merci Brikabrake pour les réponses...

Je vais donc attendre le curtage, je suis partagé entre le déni de me dire quon va m'enlever ce bébé dont je preparer la venue... Et le sentiment d'etre un cerceuil ambulant pour mon enfant mort...

Horrible...

Bref merci en tous cas, oui on remettra surement ça plus tard, oui ils m'ont bien dit que cest parceque il y a curetage que je dois ne pas tomber enciente de suite donc prendre une contraception.
N
30 ans 485
Oh, Eliea, j'ai beaucoup de peine de lire ces nouvelles... :cry:

Je pense très fort à toi et suis de tout coeur avec toi et ton chéri dans cette épreuve. Je ne pourrais pas répondre à tes questions concernant la contraception et le curetage car ma fausse couche a été plus précoce (4 SG), et l'embryon s'était dévellopé très (trop) lentement, pour que j'ai pu avoir de "vrais" symptomes de grossesse... Je n'ai pas eu non plus à subir de curetage car l'évacuation s'est faite naturellement. Je sais simplement que les symptomes diminuent proportionnellement au taux d'hormone de grossesse, qui commence à diminuer dès que le corps comprend la nouvelle... Je pense que certaines ici pourront te répondre plus précisemment, sinon n'hésite pas à appeler ton gynécologue pour lui poser les questions qui te trottent dans la tête, qu'au moins cela ne rajoute pas à ta peine et ton angoisse.

Je crois me souvenir que c'était ta première grossesse? (corrige moi si je me trompe)... Si c'est bien le cas, cela n'apaisera pas ta souffrance, j'en suis consciente, mais t'aidera peut-être à passer au-delà de la question du pourquoi: ma gynécologue m'a dit que lors d'une première grossesse, les professionnels estimaient à plus de 40 % le nombre de FC, et beaucoup ne sont pas repérées.

Lorsque j'ai fais part de ma FC à ma soeur il y a quelques semaines, elle m'a appris avoir subit elle aussi une FC et un curetage avant d'avoir son premier petit garcon, et que le médecin lui avait dit la même chose. Il s'agit soit d'anomalies chromosomiques, soit du corps qui rejette cette petite chose car il ne sait pas encore "quoi en faire", n'ayant jamais été confronté à une grossesse. Je sais que cette vision des choses peut paraitre difficile, mais se dire que près d'une femme sur 2 passe par cette épreuve aide à se sentir un peu moins seule. La nature est cruelle, mais par ce biais le corps a "appris" et accueillera sereinement le prochain petit être et lui fera toute la place pour son dévellopement...

Je me rapelle très bien effectivement de la douleur de devoir rappeler les cadinets médicaux pour annuler des rdv, et de celle de devoir dire au revoir à cet espoir, à ces joies imaginées. Je me rapelle aussi la peur de ne plus connaitre ce bonheur.

Sache que la peine s'apaise, au bout de quelques temps, même si tu as l'impression en ce moment que ça ne sera jamais le cas. Mais il faut prendre le temps de pleurer, et de se reconstruire soi-même, et avec ton homme qui t'aime. Et sache aussi que la peur est infondée: tu sera maman bientot...

N'hésite pas à venir ici en parler si tu en as besoin, et moi et je pense beaucoup d'autres sommes aussi disponibles en MP si tu as envie de parler plus personnellement. Parfois discuter avec de relatifs "inconnus" est plus simple...

Je pense fort à toi et t'envoie tout le courage et le réconfort possible par delà les océans :kiss:
N
30 ans 485
Eliea, une grosse pensée la plus sincère possible pour toi en cette journée difficile... Elle marquera à la fois une grande souffrance, puis la promesse de jours meilleurs...

:kiss:
E
30 ans 418
Merci...

dmain je viendrais rconter un peu pour celle qui passeront par la et voudrai savoir..

La encore shootée, le reveil anesthéi a été dur.
E
30 ans 418
Bonjour;

Je viens vous raconter la perte de mon enfant, je crois que besoin de le poser , peut etre pour que ça devienne plus reelle.
Il y a deux jours, petit tour au urgence car grosse douleur mais pratiquement sans aucunne perte... Mon col ne s'ouvrait pas... Comme le curetage etait prevu 48h aprés m'a prescrit des medicament plus fort que spasfon pourla douleur, qui ont été efficace.

La nuit d'hier les contractions ont repris de plus belle, rien a avoir avec les premieres jamais eu mal comme ça de ma vie....Le traitement prescrit par l'hopital ne faisait plus aucun effet, et je perdais enormeent de sang, une serviette de nuit( les lus absorbante qui existe) me durais meme pas 1h... Mais comme il etait 4h du mat, jai attendu ça c'est calmé un peu aprés que j'ai perdu un gros enorme caillot, mais setait bien que un caillot...

Donc arrivée a l'hosto, pris en charge de merde, jai vu linfirmier deux minutes, puis attendu dans la chambre, arrivée en bas pour se preparer au bloc, les anesthesistes etaient en colere car j'aurais du avoir une prémedication que j'ai pas eu, une prise de sang etc.. J'ai vu la l'interne que javais vu au urgence la nuit d'avant j'ai pu enfin lui dire pour la nuit, le sang... Elle m"a dit que j'allait vite passé là, et que aprés ce serait fini, elle etait gentille.J'ai commencé a craqué, en allant au bloc... Il m'on fait respiré de l'oxygene pour aider a calmer pendnat quelle m'injecté le produit pour dormir....

En fait setait une vrai grosse anesthésie genérale, avec intubation et tout... Apparement j'ai eu du mal a me reveiller, ils ont été obligé de m'injecter un autre produit pour forcer le reveil... Je me rappel vaguement que j'ai pleuré au reveil, et que j'ai arraché mon intubation, elles ont essayé de m'empecher... mais j'ia vomi mon aspiré pour que m'etouffe pas comme encore bien endormi quand meme... Puis aprés je mme rappel en salle de reveil ou la bien reveillé, ct juste aprés apparement. J'y suis pas resté longtemps parceque du coup aprés j'etais bien revillé , bien dans le gaz apparement mais reveillé, ils m'ont donné pour la douleur dans la perf et je suis remontée.

Sami s'est inquieté apparement parceque des que je croisais quelqun il me disai a bah votre mari va etre content.... lol Je suis resté en chambre jusqua la collation, en voyant personne, jai just sonné pour aller au toilette... J'avais la vois toutes cassées a cause de l'intubation arrachée. Vers 15h30 , on a vu un interne encore un autre, qui est arrivé en disant bon j'ai pas lu votre dossier, mais setait un curetage ça A DU bien se passer .... sami a demander pour que jai un arret, le gars a dit faut voir avec votre medecin traitant pour nosu c compliqué. Du coup en sortant on a du aller chez mon doc, j'ai vu son collegue qui etait super en fait. On lui explique, il etait choqué que le gars est pas voulu donné d'arret il m'a dit direct je vous mets un arret de 10jours... Et nous a demandé sil avait prescrit une pillule donc je lui dit que oui lui dit laquelle, il etait venere parceque cest pas ce quil fallait ils mont prescrit ça parceque je suis grosse mais c nul pour mon cas....

Parceque ce quon nous avait pas expliqué c que la pillule c pas just pour pas retomber enceinte de suite, c'est aussi pour aider luterus abimée a se reconstruire etc.... Et que pour ça faut un apport doestrogene... Et dans la pillule quils mont prescrite bah yen a pas ya que de la progesterone. Donc j'aurais pris ça pendant 3mois et me serait exactement comme la avec un uterus tjr abimé etc... En lus je veux pas reprendre d'hormone dc je l'aurais meme pas prise. Alors que la du coup je vais prendre leeloo celle quil ma recomandé qui etait la mienne avant pendant 3 mois.... et aprés je verrais pour une contraception sans hormone.

Hier on est rentré tard du coup jai pris une douche car crado, meme pas pu me nettoyer de l'ope... puis jai fait les papier pr la secu, et me suis allongée, j'ai repris des medoc pour la douleur et dodo...

Ce matin reveil dur, on dirait que je suis passé sous un camion! Mal du dod, a la nuque, au abdo, et ma gorge purée ondirait quelle est gonflée de l 'intrieur, ce qui est possible... Et bien sur mal a l'uterus des petites contractions , ce qui est normal. Ma voix est un peu revenu.

Moralement, bah.... On vit quand meme c'est moment dans une grande solitude dans mon cas. Pour le personnele se n'ai rien, pour nous c'est tout.... Tout ce qu'on a attendu , esperer depuis des mois... Déja notre enfant, notre vie qui a changé pour l'acceuillir... Je me sens vide mais toujours les seins de grossesse, le ventre... Bref je sais pas.

C'est fini en tous cas , plus qu'a attendre que tous ça disparaisse, tourné la page, et continuer notre vie de couple jusqu'a que les essais reprenne dans quelques mois.... D'ici la vais faire mon deuil, profiter de se repos pour le faire. Pleurer tranquille la perte de mon enfant pour ensuite pouvoir avancer.

Aurevoir ma petite etoile...
32 ans Strasbourg 607
Je ne sais pas quoi dire, comme si les mots ne pouvaient exprimer cette peine...
Je reste de tout cœur avec toi!
N'hésite pas à venir poster si cela te fait du bien!
:kiss:
N
30 ans 485
Eliea, effectivement il n'y a pas grand chose à dire devant un tel récit. Ta prise en charge a été plus que limite!

Ces gens ne se rendent pas compte que ce qui est leur quotidien et qui ne les touche de toute évidence absolument pas constitue une épreuve terriblement difficile pour ceux qui la vivent...

Tu as raison, désormais prends le temps de te reposer, de retrouver ton homme, de reprendre possession de ton corps avec douceur et bienveillance pendant le temps qui te séparera de la reprise des essais. Ce temps va en effet te permettre de faire ton deuil de cette grossesse et de ce bébé.
Tu en ressortira plus forte et plus déterminée encore. N'hésite pas à en parler de tout cela à un professionnel si tu en ressents le besoin, à ton chéri ou encore a venir ici quand tu en aura besoin, tu trouvera toujours une oreille attentive qui aura vécu les même choses ou presque, et sinon du soutien et de l'écoute.

Bon courage à toi et à ton homme pour la suite te à très bientot je l'espère...
Toutes mes meilleures pensées :kiss:
32 ans Mulhouse (68) 417
Ils aident vraiment pas ces imbéciles !
Prend du temps pour toi. Prend du temps pour faire le deuil. Tu ne l'as eu que quelques semaines, mais quelques semaines ou quelques dizaines d'années, ça revient au même. Il faut dire au revoir. Même avec un geste symbolique, comme laisser tomber une fleur dans l'eau, ou laisser un ballon s'envoler. Dis-lui tout ce que tu as à dire. Ta peine, ta douleur. Et laisse-le partir. Dis-lui de prévenir son petit frère ou sa petite soeur que le nid va se préparer à nouveau.
Et courage :*
E
30 ans 418
Merci encore....

Saviere :
Oui on y pense, mais je crois que je ne suis pas prete pour l'instant mais cela viendra, je trouverais notre moyen de dire aurevoir le moment venu.

Sinon je m'aperçois a quel point j'ai été mal pris en charge, je viens de decouvrir par internet des details comme le fait de pas porter de tampon aprés un curetage, pas de rapport pendant deux semaines( bon la question ne se pose pas, faut il deja avoir envie...), pas de bain pendant quelques jours...
Ces pas les medecins qui auraient du me dire tous ça , au lieu de me dire que c'est banal que ça arrive a 1 femme sur 4 etc....
33 ans Paris 2439
Eliea, j'ai pensé à toi tous les jours, mais je n'avais que peu de connexion internet pour te laisser un message.

Je suis assez choquée de la manière dont tu as été traitée par l'équipe médicale.

Prends le temps qu'il te faut pour aller mieux, je te (vous) souhaite plein de courage, et n'hésite pas à venir parler ici, comme le dit Nessie, il y aura toujours quelqu'un pour t'écouter.
E
30 ans 418
Merci...

Hier on a fait une "ceremonie" pou lui dire aurevoi, on lui a donné un nom... ça nous a fait du bien.
M'a permis de me libérer un peu, de pouvoir lui exprimer mon amour , ma douleur, lui demander pardon...

On pleure toujours notre perte mais plus sereinement , enfin je ne sais pas si je m'exprime bien.

Sinon je ne supporte plus mon image, ne peux plus me regarder dans une glace: ce ventre , ces seins... Je ne sais pas si c'est dans ma tete ou reel mais me renvoit toujours l'image de grossesse , et cela me tue... (mon homme dit que j'ai perdu la rondeur du ventre, et un peu de poitrine aussi.Je ne le vois pas).

:cry:
B I U


Discussions liées