MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Diabète + surpoids = chirurgie ?

39 ans Ouest lyonnais 1301
Bonjour,

Me voilà de retour sur VLR car ma vie est en train de changer totalement !

Cet été, on m'a découvert un diabète. Atteinte d'une maladie neurologique depuis quelques années, je  
fais des bilans sanguins réguliers et jusqu’à présent, tout allait bien.

En juillet, ça a été la panique ! Mes triglycérides étaient montées au delà de 20 mmol/l (la limite étant à 2 et des poussières), et ma glycémie à jeun à plus de 3g :shock:

Hospitalisation d'urgence, régime drastique, mise en place d'un protocole médicamenteux, apprentissage des injections, des mesures de glycémie, la totale quoi.
Glycémie et trygli contrôlées, je suis sortie de l’hôpital.

Au début, tout allait bien, puis j'ai commencé à ne plus supporter la metformine (The Médicament), et malgré une tentative de changement de molécule, mon diabète est devenu totalement incontrôlable, malgré mes injections quotidiennes, mes autres traitements, je remonte régulièrement à plus de 2 ou 3g...

Et pourtant, je fais attention à ce que je mange. Plus aucun sucre rapide, les sucres lents pesés et limités par jour, beaucoup de légumes etc. Mais rien n'y fais...

Une collègue ayant eu ce genre de problème l'an dernier, j'en ai parlé avec elle, et avec mon médecin traitant, et me voilà avec un rendez-vous lundi prochain (le 16) avec un chirurgien pour... ben je sais pas en fait. Un anneau ? Un by-pass (ce qu'à eu ma collègue) ?

Je suis, à la base, une ronde qui s'assume, et même qui aime ses formes ! Et mon compagnon est dingue de mon corps !
Alors forcément, l'idée de devoir me faire charcuter pour maigrir me révulse.
Mais je n'ai que 35 ans, 2 enfants, et si je ne fais rien, mon diabète finira par me causer des problèmes bien plus graves, et qui sait jusqu'où ça ira...

Évidemment, mon diabète étant incontrôlable, je prends du poids au lieu d'en perdre, sinon, ça aurait été trop simple... -_-'

Ma question (enfin, mes questions plutôt), maintenant que je vous ai bien raconté ma vie, est la suivante : vais-je obtenir l'accord pour une opération si le chirurgien sent que je n'en veux pas, mais que je ne fais que m'y résoudre (un bandeau sur les yeux, une dernière cigarette à la bouche, dos à un mur) ?

Peut-on m'obliger à faire un by-pass, comme ma collègue ? Elle voulait un anneau, mais le chirurgien ne lui aurait pas laissé le choix (ce sont ces dires, mais j'ai du mal à imaginer que ça soit réel, possible). Et moi, quitte à devoir subir une chirurgie, je souhaiterais simplement un anneau, les by-pass &cie me terrifiant bien plus.

Et si le chirurgien et moi tombons d'accord, la sécu peut-elle me le refuser, sachant que tout cela n'a débuté que cet été ?
J'ai lu à différents endroits qu'il fallait un an de tentatives de régimes pour que la sécu donne son accord. Mais je n'ai pas un an devant moi, pas avec un diabète à ce niveau.

Bref, vous l'aurez compris, je suis :
A - Terrifiée
B - Perdue
C - Déprimée
D - ObiWan Kenobi

(plusieurs réponses possibles) ^.^

Merci d'avance de votre aide et de vos conseils que je sais précieux !
41 ans Paradise island 524
Hello

alors plusieurs choses:
-non un chirurgien ne va pas t'opérer si tu ne veux pas,la motivation c'est la base....d'autant que tu passes un entretien psy également en parcours pré-op donc clairement si tu parles d'être révulsée par le fait de maigrir,que tu dis ne pas vouloir être opérée heu je ne vois pas quel est le fou qui va quand même t'opérer contre ton gré

-concernant l'anneau ou le by-pass,tu as une mauvaise connaissance des opérations.Beaucoup de chirurgiens ne pratiquent plus la pose d'anneau car tout simplement ils savent depuis un bon moment que la technique est mauvaise,ne fonctionne pas (à long terme voire moins).Donc on n'oblige pas les gens à avoir un by-pass,tout simplement on leur explique que l'anneau ne fonctionne pas,quel intérêt alors de se faire charcuter comme tu le dis toi-même quand on sait d'avance que c'est vain?aucun.
Il existe également la sleeve (on enlève une partie de l'estomac mais pas de malabsorption comme dans le by-pass).Il faut bien s'informer sur les techniques d'opérations,et quand on est informés on a moins peur.

Je pense en fait que tu n'es pas prête,qu'il faut encore que tout ça murisse:accepter ta maladie,trouver le moyen de stabiliser,penser à une éventuelle opération,etc.C'est un cheminement qui prend du temps.
39 ans Ouest lyonnais 1301
Maigrir, ça n'a jamais été dans mes projets de vie. Sauf que quand on m'a dit que je n'avais plus le choix, et que ma santé en dépend...

Alors c'est vrai, je ne suis pas motivée, et j'ai vraiment peur. Mais ai-je le choix ? Non... Donc autant me faire une raison.

Par contre, je ne savais pas pour le psy. Il va donc falloir que je me prépare un max avant le rendez-vous pour lui dire ce qu'il faut afin qu'il n'y mette pas son veto.

Pour l'anneau, je suis étonnée de lire que c'est réputé inefficace et que ça ne se fait presque plus. O_o
Des amis m'ont mis en relation avec deux jeunes femmes qui ont eu des anneaux récemment (au cours de 3 dernières années) et leur perte de poids et époustouflantes et elles en sont ravies !
C'est d'ailleurs leurs témoignages qui m'ont incité à préférer l'anneau au bypass. Chirurgie minimal, peu de convalescence et de douleurs, bonne perte de poids, aucune n'a repris de poids quand on desserré l'anneau. Bref, que du bonheur (enfin, pour elles...)

Pour finir, je n'ai peut-être pas été assez explicite dans mon premier message, mais le temps, justement, je ne l'ai pas... Ma santé se détériore très rapidement depuis cet été, mon diabète est totalement incontrôlé et incontrôlable, et d'autres organes sont en train d'en pâtir...
3544
Ylliria a écrit:
.

Pour l'anneau, je suis étonnée de lire que c'est réputé inefficace et que ça ne se fait presque plus. O_o
Des amis m'ont mis en relation avec deux jeunes femmes qui ont eu des anneaux récemment (au cours de 3 dernières années) et leur perte de poids et époustouflantes et elles en sont ravies !
C'est d'ailleurs leurs témoignages qui m'ont incité à préférer l'anneau au bypass. Chirurgie minimal, peu de convalescence et de douleurs, bonne perte de poids, aucune n'a repris de poids quand on desserré l'anneau. Bref, que du bonheur (enfin, pour elles...)


:shock: eh bien tu as trouvé des perles rares, car les échecs de l'anneau sont de l'ordre de 60/70% (je n'ai plus les chiffres exacts), de plus c'est + dangereux a long terme, car il s'agit quand même d'un corps étranger dans ton corps. Il y a eu des cas où l'anneau était "attaché" aux chairs... brrrr!

sinon, il ne faut pas croire, je connais bcp de bypassées qui l'ont fait pour d'autres raisons que "je veux être mince"! Certaines pour le diabète, d'autres pour faire un bébé, d'autres encore pour des soucis de dos, de genoux, ... les raisons sont propres à chacun!

Vois le chirurgien et discutes-en avec lui. Ensuite fais le point. Si c'est LA solution, j'ai envie de dire "why not?"

tiens nous au courant en tout cas ;)
38 ans 91 1472
quand on a des comorbidités, comme le diabète, la limite d'IMC à laquelle on opère diminue. elle passe de 40 à 35.

Donc si tu as un imc de 35 + un diabète, tu peux avoir accès à la chirurgie bariatrique.

En dessous d'un imc de 35, je ne sais pas trop. sans doute que c'est au cas par cas.

je plussoie mmestrass, un chirurgien sérieux ne pose plus d'anneaux (excepté des cas très précis) car le taux d'échec à long terme est très élevé (2/3 d'échec). Il n'y a cependant pas d'études nationales. Chaque service hospitalier fait son petit calcul dans son coin... d'où des chiffres qui peuvent varier.


assure toi d'être pris en charge par une équipe pluridisciplinaire. Le chir te dira toujours "oui je t'opère" car c'est son boulot. en équipe pluridisciplinaire, ils vont étudier ta candidature et voir quelle chirurgie te convient le mieux (ou pas). ça prend plus de temps mais au moins tu as un cadre.

Pour avoir été dans ton cas, le psy a senti mes réticences à l'opération... (en mm temps qui a envie de se faire charcuter volontairement, ainsi que prendre le risque de ne plus pouvoir manger normalement après... ).

Enfin bon tout ça pour dire, va voir l'équipe qui va te prendre et discute en avec eux.

Courage pour ta démarche
39 ans Ouest lyonnais 1301
@MmeStrass :
Déjà, comme je l'ai dit, les amies de mes amis n'ont un anneau que depuis 3 ans max (3 ans pour l'une, 2 pour l'autre).
Peut-être n'ont-elles pas le recul encore ? Je vois que beaucoup ici parlent de l'inefficacité de l'anneau à long terme, et du coup, 2-3 ans, ça me semble bien peu d'un coup...

Ce qui me fait peur avec le bypass et la sleeve, c'est l'opération bien sur, avec les risques de l'anesthésie etc. Et surtout le post-op.
Pas pour le régime, puisque ce n'est pas un souci pour moi. Depuis mon diabète, j'ai changé de régime alimentaire et ça ne m'a pas posé de problème.
Mais la douleur, ça, ça me fait peur. Je ne suis pas une douillette, mais la maladie neuro dont je suis atteinte à comme effet d'augmenter les douleurs, de façon exponentielle...

@Fila91 : J'ai calculé mon IMC du coup, il est de 46.1. Je crois que je rentre largement dans leur compte :/

Tu dis que le psy à senti tes réticences face à la chirurgie. Puis-je te demandé comment ça s'est terminé ? Tu as été opérée quand même ?
45 ans 35 10308
Ylliria, j'ai l'impression que tu es (j'espère ne froisser personne) un peu dans la situation d'une femme à qui on devrait faire une mastectomie pour stopper un cancer du sein. Tu n'as pas envie de le faire, c'est une opération qui te semble horrible, lourde, insupportable, mais elle peut te sauver la vie, même si en même temps elle va te la changer. Est-ce c'est un peu ça? Est-ce que c'est bien certain qu'une opération de ce type peut apporter un mieux dans ta vie? Est-ce qu'il n'y a pas d'autres solutions?

Si c'est ce genre d'urgence, alors je ne pense pas qu'on te le refuse, même si tu ne dis pas "ce qu'il faut" au psy... Donc je pense que c'est important de ne pas dire "ce qu'il faut", mais de bien dire ce que tu ressens, et si tu n'as pas le temps d'un travail psy avant, assure-toi que tu es bien accompagnée (pas seulement psy d'ailleurs) après. Renseigne toi bien, pose beaucoup de questions, sur ce que ça va t'apporter, sur les inconvénients, sur les contraintes.

Je suis désolée de ces nouvelles en tout cas et je te souhaite beaucoup de courage.
38 ans 91 1472
Ylliria, je ne parlais pas de régime.... un nombre non négligeable de personnes opérées ne peuvent plus manger de pain, de viande, ou d'aliments trop fibreux, à vie... c'est à savoir.

sinon pour le long terme, on parle au delà 5 ans , il me semble...
c'est bien pour tes amies que ça marche... mais on est quand mm un sacré paquet de personnes pour qui ça n'a pas marché..., soit pas de perte de poids significative, soit perte puis reprise de poids progressive. ce sont des choses qui arrivent aussi avec la sleeve et le bypass dans une moindre mesure il me semble.


Sinon tu compte te faire opérer dans quelle ville?
41 ans Paradise island 524
Ylliria a écrit:
Maigrir, ça n'a jamais été dans mes projets de vie. Sauf que quand on m'a dit que je n'avais plus le choix, et que ma santé en dépend...

Alors c'est vrai, je ne suis pas motivée, et j'ai vraiment peur. Mais ai-je le choix ? Non... Donc autant me faire une raison.

Par contre, je ne savais pas pour le psy. Il va donc falloir que je me prépare un max avant le rendez-vous pour lui dire ce qu'il faut afin qu'il n'y mette pas son veto.

Pour l'anneau, je suis étonnée de lire que c'est réputé inefficace et que ça ne se fait presque plus. O_o
Des amis m'ont mis en relation avec deux jeunes femmes qui ont eu des anneaux récemment (au cours de 3 dernières années) et leur perte de poids et époustouflantes et elles en sont ravies !
C'est d'ailleurs leurs témoignages qui m'ont incité à préférer l'anneau au bypass. Chirurgie minimal, peu de convalescence et de douleurs, bonne perte de poids, aucune n'a repris de poids quand on desserré l'anneau. Bref, que du bonheur (enfin, pour elles...)

Pour finir, je n'ai peut-être pas été assez explicite dans mon premier message, mais le temps, justement, je ne l'ai pas... Ma santé se détériore très rapidement depuis cet été, mon diabète est totalement incontrôlé et incontrôlable, et d'autres organes sont en train d'en pâtir...


Je te déconseille fortement de mentir au psy,quel intérêt?C'est pour ta santé qu'on te fait faire ce parcours donc autant être honnête et parler avec lui de ce que peut te révulser.
Avec une opération tu vais maigrir,pas être maigre,nuance.Rien de dit que tu feras une taille 38,tu peux très bien stopper à une taille plus grande et te trouver bien (et stabiliser).L'opération n'empêche pas de reprendre du poids,donc si tu es révulsée par l'idée de maigrir,tu vas maigrir les 1ers mois de l'opération puis re-grossir,niveau estime de soi c'est un échec que je ne souhaite à personne d'où l'importance d'être honnête avec l'équipe médicale.
Avec l'anneau tu as les mêmes risque opératoires liés à l'anesthésie,et il suffit d'aller dans une salle d'attente d'un bon chirurgien pour voir que ça fait BEAUCOUP de dégâts (perforation,migration de l'anneau,etc) les patients les plus nombreux sont ceux qui ont un anneau (qu'ils avaient trouvé moins invasif hum hum).Je pense qu'il faut se renseigner,en connaissant mieux les techniques on prend une meilleure décision.Pour la douleur c'est inhérent à chacun,perso je n'en ai eu aucune suite à ma sleeve même pas pris d'anti douleur même le 1er jour.L'important est de bien choisir l'endroit où tu le fais,une équipe multidisciplinaire d'un service spécialisé et non pas une clinique où on t'opère en 2 rdv.Rien en sert de courir dans cette situation.

Après,dans ton cas,je ne vois pas quoi te dire,tu ne veux pas être opérée mais ta santé en dépend...à toi de peser le pour et le contre,si tu penses ne pas avoir le choix il faut se faire une raison,en tout cas par rapport aux rondeurs,beaucoup d'opérés restent en surpoids,surtout si tu pars d'un fort IMC,le but n'étant pas d'être mince mais d'améliorer la santé générale...
31 ans 1530
Je lis la discussion et je trouve ça difficile ce que tu es en train de vivre.
Je t'encourage aussi à exprimer tes réticences à l'équipe médicale qui t'aidera justement à mieux vivre tout le travail pré et post-opératoire.

Ylliria a écrit:
Maigrir, ça n'a jamais été dans mes projets de vie. Sauf que quand on m'a dit que je n'avais plus le choix, et que ma santé en dépend...


Je me demandais comment on t'avait expliqué cela ?
As-tu plusieurs avis médicaux ?
Si tu suis le protocole et que le diabète est incontrôlable, une perte de poids massive permettra de la stabiliser ?
Est-ce que la perte de poids agit directement sur le diabète ? C'est un diabète de type II ?
Est-ce que c'est plutôt que la perte de poids limitera les dégâts de dégradation de d'autres organes causée par le diabète ?
Comment la perte de poids peut-elle se passer si actuellement, du fait de ton diabète et de ses aléas, tu prends du poids sans qu'il s'agisse de ton régime alimentaire ?
Est-ce que lorsqu'on (le médecin j'imagine?) t'a dit que ta santé en danger et que tu n'avais plus le choix, on t'a expliqué tout cela?

Si cela est pénible de me répondre, pas de soucis, mes questions sont peut-être un bête aussi, je n'y connais pas grand chose, mais j'aimerais vraiment comprendre la logique et l'exclusivité de cette solution pour agir sur un diabète qui semble si résistant.

En tout cas je te souhaite bon courage et que tu trouves une équipe fiable qui t'accompagne bien avant et après.
N
36 ans 52
Bonjour,

je suis désolée de ce qui t'arrive, moi-même j'étais en pré-diabète à cause de mon obésité.

Personnellement je suis opérée d'un bypass et j'ai également vu pendant mon parcours des personnes qui allaient se faire opérer à cause de leur diabète qui devenait aussi incontrôlable.

Je comprends tout à fait tes craintes et comme le dit si bien Papille, je te conseille d'en parler avec l'équipe médicale qui te suit. N'hésite pas à leur parler de tes peurs, et qu'ils t'expliquent avec de bons arguments le pourquoi de cette opération dans ton cas.

bon courage et tiens nous au courant ^^
39 ans Ouest lyonnais 1301
Me revoilà après mon 1er rendez-vous avec la chirurgienne.

Tout d'abord, merci vraiment beaucoup pour vos réponses qui m'ont bien aidée à discuter avec elle. Et un merci particulier à Papille et ses questions précises qui m'ont été d'une grande aide.

Et donc oui, une perte de poids massive va aider mon diabète, car cela soulagera beaucoup mes organes internes qui devront moins travailler, ou en tout cas, ils ne seront plus en "sur-régime" comme actuellement.
Mon foie maigrira autant que moi par exemple. Et un foie qui n'a plus une épaisse couche de graisse s'en porte mieux, et peut mieux faire son travail de filtre. Et il en est de même pour les autres organes en fait.

La chir' a été claire : la seule opération qui peut me garantir la disparition de mon diabète, c'est le by-pass... Comme on t'enlève une partie de l'intestin, il y a peu d'assimilation par le corps, et donc peu de sucre (rapide ou lentà qui entre dans le sang. Sauf que ça marche pour le sucre, mais aussi pour les vitamines, le magnésium, le fer etc.
Un by-pass, c'est lourd, irréversible, obligation de prendre des compléments alimentaires à vie, et plus dangereux (risques pendant l'opération et en post-op).

L'anneau est bien plus léger, seulement 15mn d'opération, aucun compléments à prendre, et c'est réversible.

Donc, j'attends de voir le reste de l'équipe (psy, nutri, etc.) pour prendre une décision ferme et définitive, mais actuellement, je penche plutôt vers l'anneau franchement.

Je pense qu'il serait plus sage de commencer léger, et de voir ce que ça donne. Au pire, si cela ne fonctionne pas, on se tournera vers une solution plus agressive, mais vraiment, je préfère y aller doucement.
Je sais que je peux suivre les régimes, directives(genre de bien mâcher etc.), et tout ça. Donc qu'avec un anneau, j'ai de bonne chance de pouvoir maigrir assez pour contrôler mon diabète (quitte à le garder un peu quand même, mais en moins agressif), sans charcuter et traumatiser mon corps plus que nécessaire.
41 ans Paradise island 524
Hello Ylliria

ton raisonnement sur l'anneau est très courant mais tronqué malheureusement.
Sur le papier ça parait moins "agressif" moui....j'ai vu trop de gens dont l'oesophage a été perforé par l'anneau et autres complications (qui rendaient d'ailleurs très difficiles une autre opération comme un by-pass).L'opération en elle-même est sans doute plus "légère" bien que non dénuée de possibles complications également (là aussi je peux en témoigner) mais sur le moins "agressif" par la suite là non,pas du tout.
Ajouté au fait que c'est une technique totalement obsolète que beaucoup de chirurgiens ne pratiquent plus,ce qui me fait directement douté de la compétence du service où on te suit.
Les services les plus compétents à Paris par exemple ne te proposeront plus d'anneau depuis un moment,pour eux c'est une technique qui échoue sur la grande majorité....
Je ne comprends pas d'un point de vue perso,comment en s'informant bien on peut encore choisir cette méthode (qu'on ne devrait même plus proposer) passé le très superflu "moins agressif".Même si je comprends qu'un by-pass fasse peur.Je t'invite à bien lire les témoignages (pas de ceux qui sont opérés depuis 10 jours seulement).
Tu n'as plus évoqué ta révulsion à l'idée de maigrir?
39 ans Ouest lyonnais 1301
J'ai parlé à ma chir de cette histoire d'anneau qui ne serait pas assez efficace et qu'on ne proposerait plus, et ça l'a bien fait rire pour être franche ;)

Elle m'a expliqué que tout ça, c'était une histoire de mode et d'argent. Au début, la mode était à l'anneau, maintenant, ce sont les chirurgie plus agressive qui le sont. Et les chirurgiens gagnants plus d'argent avec un bypass, ils ont tendances à ne pas chercher à convaincre plus que ça si en face, ils ont une personne pro-bypass.
Mais mon choix ne devait pas être basé sur des modes ou sur mon envie de payer plus ou moins, mais sur mon envie concernant mon corps, mes besoins, mes opinions propres.

De plus, je lui ai dit que je ne voulais pas maigrir, mais que de part mon diabète ingérable, je n'avais pas le choix. Elle l'a bien compris, et l'avantage de l'anneau est qu'il est réversible (au besoin, on l'enlève), et réglable (si je perds trop de poids trop vite par exemple).

L'anneau est inefficace quand la personne ne suit pas bien les recommandations. Mais l'équipe qui va me prendre en charge (que ça soit pour un anneau ou un bypass puisque la décision n'est pas prise définitivement) me prendra en charge pas seulement pour l'opération. Ils s'occupent des opérés pendant les mois qui suivent les opérations, pour que tout se passe au mieux.

J'ai beaucoup lu les différents parcours sur ce forums, mais aussi sur d'autres (forums, blogs, etc.), j'en ai parlé à des gens qui ont eu les deux opérations. J'ai aussi lu les articles très intéressants de Patty et de Tigroutte (épinglés sur cette section de VLR).
Et avant de prendre ma décision définitive, je dois encore parler avec d'autres médecins et avoir leurs avis aussi.

Il ya des pour et des contres dans les deux cas. Des gens chez qui ça se passe plus ou moins bien dans les deux cas.
Je me suis aussi renseignée sur les taux de mortalité de chacune des opérations (ben oui, je tiens à ma vie...), et sur les types de complications possibles dans les deux cas.
Je me renseigne aussi sur le post-op des deux, et surtout sur la douleur, car ayant une maladie neurologique, je ne peux pas trop me permettre une opération trop douloureuse sans risquer une grosse crise qui durerait plusieurs jours voir plusieurs semaine (comme j'ai déjà connue...)

Et je te rassure, le centre qui va me suivre est très bien noté dans différents classements des hopitaux/cliniques qui pratiquent des chirurgies gastrique de l'obésité dans toute la France (dans le top 10 de différents classements, et 1er dans toute ma région).
Je ne vais pas me faire opérer n'importe où, même si ça doit me couter de l'argent... (il me faudra peut-être faire un prêt pour payer l'opération suivant ce que me dira ma mutuelle).

Bref, ce n'est surement pas une décision que je vais prendre à la légère, et depuis que je sais que je dois y passer, je me renseigne énormément afin de prendre la meilleure décision possible dans mon cas particulier.

Il y a tellement de paramètres à prendre en compte, et ma décision doit être sure, et définitive le 14 octobre, ce qui va très vite arriver...
39 ans Ouest lyonnais 1301
Ne pouvant éditer, je rajoute :

Ma chirurgienne m'a clairement dit qu'elle préfèrerait que je fasse un by-pass pour plusieurs raisons, et le diabète est en tête.

Mais elle estime que la décision me revient, qu'elle n'a pas le droit de me forcer à faire une opération si je ne suis pas certaine moi-même à 100% que c'est ce qu'il y a de mieux pour moi. Elle est respectueuse de mon avis.

elle estime que de toute façon, si je dois fair eune opération contre ma volontée, si je n'y crois pas, ça ne marchera pas, quelque soit l'opération.
Le succès d'une telle chirurgie, pour elle, passe avant tout par la motivation du patient à subir une opération. Et que quand le patient est convaincu en son âme et conscience, il suivra mieux les règles post-op.
B I U


Discussions liées