MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Le bijoutier de Nice ...

32 ans 3267
Là ça tombe un peu dans le pathos là... Je connais des commerçants, certains en place depuis des décennies, bien avant ma naissance, et ils ne craignent pas pour leur  
vie, merci... Tu fais aussi les scénarios pour les téléfilms de l'après midi sur Teva/M6? De plus il l'a poursuivi et a tiré dans le dos, où était le danger à ce moment? L'empathie c'est bien beau mais la réflexion aussi.
44 ans Out of nowhere 2718
LovelyLexy a écrit:
Là ça tombe un peu dans le pathos là... Je connais des commerçants, certains en place depuis des décennies, bien avant ma naissance, et ils ne craignent pas pour leur vie, merci... Tu fais aussi les scénarios pour les téléfilms de l'après midi sur Teva/M6? De plus il l'a poursuivi et a tiré dans le dos, où était le danger à ce moment? L'empathie c'est bien beau mais la réflexion aussi.

Ils sont bijoutiers tes amis commerçants?
Discute avec des bijoutiers et tu comprendras peut-être un peu ce que tu qualifies de pathos.

Merci pour l'appréciation sur ma réflexion mais si tu n'es pas capable de comprendre que le danger l'a VRAIMENT menacé ce jour là, alors je te retourne gentiment le compliment.
Mais bon allez, je vais te donner un peu raison quand même. Certains semblent vraiment vivre dans un monde virtuel et je préfère finalement assez souvent les gens d'action à ceux qui réfléchissent et théorisent dans les amphithéâtres et les salons...
32 ans 3267
Non, mais l'une d'elle est buraliste, et sachant que les buralistes sont encore plus en danger ( car ils ont pas mal d'argent entre les cigarettes et les jeux d'argent, et n'ont pas de sas de sécurité pour les protéger, comme j'en ai vu dans toutes les bijouteries où j'ai mis les pieds, et j'en ai vu pas mal dans plusieurs villes.). Cet homme a certes été menacé, mais courir dans la rue pour tirer sur un homme en mouvement, sous le coup de la colère, signifie courir le risque de dommages collatéraux et de tuer la personne, ce qu'il a fait, qu'il assume. Le danger l'a menacé, je ne le nie pas, mais il a agit, et tout acte doit être assumé.
Et merci pour la réflexion sur le virtuel, mais tu vas rire, j'ai une vie où j'accomplis moult actions, et j'ai une salle, pas un amphi.
J
36 ans Paris 1840
wildtendercat a écrit:
LovelyLexy a écrit:
Là ça tombe un peu dans le pathos là... Je connais des commerçants, certains en place depuis des décennies, bien avant ma naissance, et ils ne craignent pas pour leur vie, merci... Tu fais aussi les scénarios pour les téléfilms de l'après midi sur Teva/M6? De plus il l'a poursuivi et a tiré dans le dos, où était le danger à ce moment? L'empathie c'est bien beau mais la réflexion aussi.

Ils sont bijoutiers tes amis commerçants?
Discute avec des bijoutiers et tu comprendras peut-être un peu ce que tu qualifies de pathos.

Merci pour l'appréciation sur ma réflexion mais si tu n'es pas capable de comprendre que le danger l'a VRAIMENT menacé ce jour là, alors je te retourne gentiment le compliment.
Mais bon allez, je vais te donner un peu raison quand même. Certains semblent vraiment vivre dans un monde virtuel et je préfère finalement assez souvent les gens d'action à ceux qui réfléchissent et théorisent dans les amphithéâtres et les salons...


Ben en fait, qu'il ait été vraiment menacé ce jour là, c'est certain, mais on s'en fout, c'est pas le pb. Le pb, c'est que quand il a tiré, il ne l'était plus, menacé. Ce qu'il ressent, ses sentiments, etc, juridiquement on s'en fout comme de l'an 40.
44 ans Out of nowhere 2718
Ho mince, je suis déçu, moi qui pensait que tu étais prof à la fac :lol:
Bien sûr qu'il n'était plus en danger. Et bien sûr qu'il n'aurait pas fait ça sans son fusil. Et encore bien sûr il y a toujours un risque de dommage collatéral (d'autant plus grand que ce n'est pas son métier que d'arrêter des braqueurs).

Mais bon, même hors la loi sur le coup, son acte reste bien plus digne que celui de ses agresseurs car il a refusé son sort de victime... Et je le redis encore, ces actes sont malheureusement amenés à se reproduire car la justice française est largement en échec devant cette fatalité de la violence grandissante.

La violence des braqueurs est TOUJOURS injuste, celle exprimée par ce bijoutier est INJUSTE. A l'injustice finit toujours par répondre une injustice car le besoin de justice est un impératif vital de l'homme (je te la fais un peu lyrique, tu apprécieras mieux non :lol: ).
44 ans à la maison ! 10072
Donc, tu trouves ça "digne" de sortir dans la rue pour tirer sous le coup de la colère, au risque de tuer un gosse ou un voisin.

Alors, en effet, nous n'avons pas la même notion de "dignité".
44 ans Out of nowhere 2718
Justdontknow a écrit:
wildtendercat a écrit:
LovelyLexy a écrit:
Là ça tombe un peu dans le pathos là... Je connais des commerçants, certains en place depuis des décennies, bien avant ma naissance, et ils ne craignent pas pour leur vie, merci... Tu fais aussi les scénarios pour les téléfilms de l'après midi sur Teva/M6? De plus il l'a poursuivi et a tiré dans le dos, où était le danger à ce moment? L'empathie c'est bien beau mais la réflexion aussi.

Ils sont bijoutiers tes amis commerçants?
Discute avec des bijoutiers et tu comprendras peut-être un peu ce que tu qualifies de pathos.

Merci pour l'appréciation sur ma réflexion mais si tu n'es pas capable de comprendre que le danger l'a VRAIMENT menacé ce jour là, alors je te retourne gentiment le compliment.
Mais bon allez, je vais te donner un peu raison quand même. Certains semblent vraiment vivre dans un monde virtuel et je préfère finalement assez souvent les gens d'action à ceux qui réfléchissent et théorisent dans les amphithéâtres et les salons...


Ben en fait, qu'il ait été vraiment menacé ce jour là, c'est certain, mais on s'en fout, c'est pas le pb. Le pb, c'est que quand il a tiré, il ne l'était plus, menacé. Ce qu'il ressent, ses sentiments, etc, juridiquement on s'en fout comme de l'an 40.

Ha parce que tu t'imagines franchement que c'est juridiquement que ça va se jouer aux assises. Je pense pas que le jury aura besoin d'un doctorat pour admettre qu'effectivement la légitime défense ne tient pas. Ce n'est pas la question, au contraire, je pense que l'examen de son état psychologique sera extrêmement important pour la décision finale.
J
36 ans Paris 1840
Euh...ben si la légitime défense ne tient pas, que vient faire son état psychologique là dedans?
44 ans Out of nowhere 2718
trashrap a écrit:
Donc, tu trouves ça "digne" de sortir dans la rue pour tirer sous le coup de la colère, au risque de tuer un gosse ou un voisin.

Alors, en effet, nous n'avons pas la même notion de "dignité".

En effet, un scoop de dernière minute, et en plus le tireur n'était même pas en colère :
en fait il y a bien eu un braquage mais par un hasard incroyable, il y avait un mariage dans la maison d'à côté et un mec bien aviné qui sortait à ce moment pour fêter ça avec fortes salves de fusils a malencontreusement touché un des mecs qui partaient en scooteur.
Effectivement, tu as raison, il faut faut savoir faire la fête en restant digne.
32 ans 3267
wildtendercat a écrit:
Ho mince, je suis déçu, moi qui pensait que tu étais prof à la fac :lol:
Bien sûr qu'il n'était plus en danger. Et bien sûr qu'il n'aurait pas fait ça sans son fusil. Et encore bien sûr il y a toujours un risque de dommage collatéral (d'autant plus grand que ce n'est pas son métier que d'arrêter des braqueurs).

Mais bon, même hors la loi sur le coup, son acte reste bien plus digne que celui de ses agresseurs car il a refusé son sort de victime... Et je le redis encore, ces actes sont malheureusement amenés à se reproduire car la justice française est largement en échec devant cette fatalité de la violence grandissante.

La violence des braqueurs est TOUJOURS injuste, celle exprimée par ce bijoutier est INJUSTE. A l'injustice finit toujours par répondre une injustice car le besoin de justice est un impératif vital de l'homme (je te la fais un peu lyrique, tu apprécieras mieux non :lol: ).


Prof à la fac, ça viendra, mais un prof dans le secondaire est donc moins estimable?
Oh, et le lyrisme est l'expression des sentiments, donc quand tu te moques de mon métier peux tu au moins employer les mots justes?
Je ne reviendrai pas sur l'idée de tuer quelqu'un comme digne.
44 ans Out of nowhere 2718
Justdontknow a écrit:
Euh...ben si la légitime défense ne tient pas, que vient faire son état psychologique là dedans?

Je te parle que ça va compter pour beaucoup dans la décision de justice.
44 ans Out of nowhere 2718
LovelyLexy a écrit:
wildtendercat a écrit:
Ho mince, je suis déçu, moi qui pensait que tu étais prof à la fac :lol:
Bien sûr qu'il n'était plus en danger. Et bien sûr qu'il n'aurait pas fait ça sans son fusil. Et encore bien sûr il y a toujours un risque de dommage collatéral (d'autant plus grand que ce n'est pas son métier que d'arrêter des braqueurs).

Mais bon, même hors la loi sur le coup, son acte reste bien plus digne que celui de ses agresseurs car il a refusé son sort de victime... Et je le redis encore, ces actes sont malheureusement amenés à se reproduire car la justice française est largement en échec devant cette fatalité de la violence grandissante.

La violence des braqueurs est TOUJOURS injuste, celle exprimée par ce bijoutier est INJUSTE. A l'injustice finit toujours par répondre une injustice car le besoin de justice est un impératif vital de l'homme (je te la fais un peu lyrique, tu apprécieras mieux non :lol: ).


Prof à la fac, ça viendra, mais un prof dans le secondaire est donc moins estimable?
Oh, et le lyrisme est l'expression des sentiments, donc quand tu te moques de mon métier peux tu au moins employer les mots justes?
Je ne reviendrai pas sur l'idée de tuer quelqu'un comme digne.

Ma très chère Lovely, malgré les supposées apparences, j'ai un très grand respect pour les enseignants. C'est tout.
J
36 ans Paris 1840
wildtendercat a écrit:
Justdontknow a écrit:
Euh...ben si la légitime défense ne tient pas, que vient faire son état psychologique là dedans?

Je te parle que ça va compter pour beaucoup dans la décision de justice.


Ah. ça c'est un argument.
32 ans 3267
wildtendercat a écrit:
LovelyLexy a écrit:
wildtendercat a écrit:
Ho mince, je suis déçu, moi qui pensait que tu étais prof à la fac :lol:
Bien sûr qu'il n'était plus en danger. Et bien sûr qu'il n'aurait pas fait ça sans son fusil. Et encore bien sûr il y a toujours un risque de dommage collatéral (d'autant plus grand que ce n'est pas son métier que d'arrêter des braqueurs).

Mais bon, même hors la loi sur le coup, son acte reste bien plus digne que celui de ses agresseurs car il a refusé son sort de victime... Et je le redis encore, ces actes sont malheureusement amenés à se reproduire car la justice française est largement en échec devant cette fatalité de la violence grandissante.

La violence des braqueurs est TOUJOURS injuste, celle exprimée par ce bijoutier est INJUSTE. A l'injustice finit toujours par répondre une injustice car le besoin de justice est un impératif vital de l'homme (je te la fais un peu lyrique, tu apprécieras mieux non :lol: ).


Prof à la fac, ça viendra, mais un prof dans le secondaire est donc moins estimable?
Oh, et le lyrisme est l'expression des sentiments, donc quand tu te moques de mon métier peux tu au moins employer les mots justes?
Je ne reviendrai pas sur l'idée de tuer quelqu'un comme digne.

Ma très chère Lovely, malgré les supposées apparences, j'ai un très grand respect pour les enseignants. C'est tout.


Vu le post que j'ai cité on dirait pas... Et sinon d'accord avec Justdontknow ( qui s'y connaît quand même en tant que juriste, si je ne me trompe)
J
36 ans Paris 1840
Docteur en droit et avocate.

Moi aussi on va me renvoyer à mes théories ^^
B I U