MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Les concours Mini-Miss interdits en France

44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Faustine, tu penses que les enfants ressentent ces compétitions par procuration, ou bien c'est uniquement un délire d'adultes ?...

Justdontknow, je me suis demandé en me relisant si le mot "échec"  
était assez clair : J'évoque l'échec dans le cadre d'une compétition, "être moins bon que", pas dans le cas d'une phase d'apprentissage d'un savoir ou d'un savoir faire où il fait partie de l'ordre des choses, et j'ai la naïveté de croire que l'on peut être bon pour soi-même, et non en se définissant par rapport aux autres.

Cela me renvoie de manière amusante aux cours du soir : Les adultes sont là pour obtenir un diplôme pour améliorer leur condition, ne partageant plus la même écurie que les bêtes de course et de concours.

Bon, je m'écarte un peu des gamines...
Pour m'exprimer sur le sujet, je dirais que même si les marchands trouveront un moyen de poursuivre leur commerce, on ne peut que saluer cet effort, même s'il a tellement d'autres choses à faire pour protéger la jeunesse de certaines pressions....
42 ans région parisienne 5831
Il y a des études très sérieuses qui ont été menées sur "la pédagogie de l'échec". A savoir par exemple, les profs qui notent très durement en se disant que "ça va les motiver à faire mieux". Eh bien, ces études montrent que la pédagogie de l'échec est... un echec! De façons générale, c'est en réussissant qu'on progresse.

Du coup, les compét' sportives et toutes les dérives associées ( par exemple les parents qui obligent leurs enfants à s'entraîner 2h par jour, comme les parents d'Agassi, par exemple) sont effectivement assez semblables aux concours de beauté. Même si on juge une performance et pas un physique (ce qui fait quand même une différence), il y aura toujours le raccourci "je suis nul" pour celui qui n'a pas gagné.

Je suis bien consciente que la société n'est pas du tout prête à interdire les compet' pour enfant, mais perso, cela ne me dérangerait pas du tout: il faudrait fixer un âge minimal en dessous duquel les compétitions sont interdites.
31 ans Orgrimmar 6478
Perdre, ce n'est pas forcément synonyme d'échec, et c'est ça qu'il est important à mon avis d'apprendre à nos enfants.
Ensuite, vous parlez toujours de la compétition entre personnes, mais dans certains sports, on essaie plus de se surpasser soi même que de surpasser les autres...

Bref, aujourd'hui le chat je n'aime pas spécialement être en compétition avec les autres, mais je pense me satisfaire plus facilement que certains de mes progrès personnels.
Et je pense que mon passé de compétitrice n'y est pas pour rien, et donc m'a apporté beaucoup de bonheur.

D'autre part -je parle de ma propre expérience parce que je conçois qu'il ne faut pas en faire une généralité- j'aimais gagner, mais pas à tout prix. Si je gagnais sur un coup de chance, ou parce que les autres avaient été très mauvais, j'en retirais moins de plaisir que si on avait été au coude à coude.
De plus le chat, dans une compétition certes on cherche à être le meilleur (et non a prendre le dessus sur les autres)mais il y aussi des notions d'équipe, de respect de l'adversaire -ou du partenaire-, d'humilité, etc etc...

Bref, la compétition n'est pas forcément nécessaire mais je pense qu'elle peut apporter beaucoup si on fait en sorte que l'enfant ait une approche honnête de la chose.
31 ans Orgrimmar 6478
Et c'est aux parents d'expliquer que le raccourci "j'ai fait une mauvaise performance = je suis nul" est faux.
La compétition sportive est intéressante aussi dans le sens où, de toute façon, il y aura de la compétition en classe, pour savoir qui est le mieux fringué, etc.
Sauf que là, on peut y jetter un oeil plus facilement.

Sans oublier que, pour tous ceux qui sont des "loosers" à l'école, ça peut être un moyen de voir que, oui, ils sont capables de gagner dans un domaine. Si cela les rassure et augmente leur estime de soi, c'est toujours bon à prendre, non?
31 ans Orgrimmar 6478
Et même si la question ne m'était pas adressée: bien sûr que les gamines voient ça comme une compétition... Ou en tout cas le ressentent, même si elles ne voient pas trop ce qui se trame exactement.
Ca m'étonnerait fort que ce genre de mères ne disent pas des trucs du style "t'as vu machine, elle a une coiffure moche, c'est toi la plus belle. Et puis si tu veux pas que trucmuche passe devant, n'oublie pas de faire la jolie moue qu'on a travaillé".
P
28 ans 10
Les mères de ces petites qui croyaient voir leur rêve se réaliser en elles vont se révolter !!!
42 ans région parisienne 5831
Yuutsu, avec des parents comme toi, je pense qu'il n'y aurait pas de problème avec les compétitions sportives pour enfants. ;)

Mais je ne suis pas certaines que la majorité des parents pense comme toi... enfin, peut-être que je me trompe, je ne suis pas très familière des compet' sportives non plus. :lol:
R
34 ans 835
Moi je suis contente aussi. D'une part parce que c'est malsain d'apprendre que la beauté physique est la seule chose qui compte dans la vie... la place d'un enfant est à l'école et à la maison en plus, mais aussi parce que je trouve que ces concours sont vraiment malsains. Je vois peut être le mal partout, c'est d'ailleurs fort probable, mais je trouve qu'exposer des petites filles maquillées comme des adultes à être reluqués par des juges c'est un peu pédophile.C'est quand meme en lien avec l'hypersexualisation de la petite fille. C'est un terme excessif, je sais, mais moi ca me fait penser aux strings qu'on commercialise aux fillettes de 6 ans...

En plus j'ai lu un article sur le huff post d'une maman qui condamnait les mini miss et le mannequinat.. Elle disait que l'argent qu'il gagnait leur permettrait de faire un beau voyage plus tard et qu'elle n'en récupérait que 10% pour faire un voyage. Oui sauf que le temps qu'il ne passe pas à l'école réduit ses chances de décrocher un bon diplome, donc souvent un bon boulot, qui ramène beaucoup plus d'argent que ca...

Perso ma fille ne fera et n'aurais jamais fait les mini miss.. Je prèfère qu'elle vive sa vie d'enfant (et que plus tard qu'elle décroche un bon gros diplome pour que maman puisse se la péter lol. J'espère que je ne vais pas la dégouter avec une attitude pareille).
B I U


Discussions liées