MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

papa qui ne veut pas être là pour le jour J

36 ans très au sud 6840
Patty, elle comprend qu'il ne veuille pas assister à l'expulsion du BB, ça ça ne lui pose pas de soucis. C'est de ne pas être là pendant tout l'accouchement qui  
pose soucis. Même pas il l'accompagnera à la maternité. Il veut être totalement hors de ce moment là, moment qui peut être très long. Il est réfractaire à tout: prépa à l'accouchement, aptonomie (ortho?)...

Et puis il y a tout le reste où il a changé d'avis.

Je pense aussi qu'il leur faut une aide extérieur et qu'il est en train de péter un plomb, sauf que là elle ne peut pas être là pour lui, elle doit se gérer elle même et penser au BB avant tout.
42 ans région parisienne 5831
Qu'il ne veuille pas assister à l'accouchement, je trouve que cela peut s'entendre: après tout, pendant des siècles, les pères étaient exclus des salles d'accouchement... Phobie de l'hopital, peur de voir sa femme souffrir, peur d'avoir toujours les images de l'accouchement en tête... Cela peut s'entendre, je pense.

En revanche, tout le reste, le fait qu'il veuille qu'elle soit une maman au foyer, qu'il refuse de signer les papiers pour la crèche, qu'il se comporte soudain comme un macho fini... c'est là où cela coince, à mon avis: la vision de ta copine et la vision de son mari de la vie commune s'opposent.

Je pense donc qu'il est important qu'ils fassent le point, avec l'aide d'un pro, pour savoir si c'est une mésentente passagère et si ils peuvent trouver un terrain d'entente ou pas, et comme dit Aphasie, il vaudrait mieux que cela soit réglé avant l'accouchement, si possible.
36 ans très au sud 6840
Le coup des papiers date de vendredi, et c'est en effet l'escalade. Il fait de + en + pression. La semaine d'avant c'était son refus de prendre son congé paternité...
Elle va aussi devoir bientôt se faire arrêter à cause du stress et bon elle a 1H de route à faire pour aller bosser 2 fois par semaine, donc ça devient compliqué. Mais là aussi elle stresse à fond de se retrouver coincée à la maison et envisage pour le coup de partir de leur appart'. Pour elle le congé maternité est en train de se transformer en phase 1 de la mère au foyer :shock:
36 ans paris 1304
il devient en effet plus qu'urgent dans ce contexte de bousculer ce futur papa.. q'il ait peurd e voir sa femme souffri / d el'image peu glam / des risques d'hemorragie ok je veux bien entendr ca

mais le reste :o ne pas vouloir signer les papiers de creche and cie euh :twisted:


ton amie elle peut aller chez toi ou dans sa famille qq temps ? lui faut un electro choc a lui et un serieux !! il a besoin d'etre " recadré " et eux ont besoin d'un mediateur

apres si elle decide de partir elle est archi prioritaire du fait de sa grossesse niveau aides et logement ( ouais je sais c'est pas gai mais faut le savoir
peut etre pourrait elle aller voir une assistante sociale non ?
37 ans 242
Mais toi Reinette, en as-tu déjà parlé avec lui?..vu que tu sais très bien ce qu'en pense ton amie, ça serait peut être plus simple, de savoir pourquoi il réagit ainsi.
34 ans Dans un petit village dans le Sud 2273
Je vais pousser plus loin le problème :

Ok, il ne veut pas être là à l'accouchement. Pourquoi pas, ça c'est déjà vu. Perso, je l'aurais très mauvaise mais je préfère être seule ou accompagnée d'une amie ou de maman plutôt que d'un mec qui resique de me coller son stress des hopitaux en plus du stress de mon accouchement.

Par contre : Imaginons (je ne le souhaite pas) qu'il y ai un souci et que ton amie décède lors de l'accouchement. Mr se retrouve seul à élever l'enfant. Il fait quoi s'il faut l'emmener aux urgences ou s'il a besoin d'un traitement en hosto???? Mon pemier enfant a été hospitalisé à l'age de 3 semaines et il est resté à l'hosto une bonne semaine. Je peux vous dire que là où on était, le fait que les parents ne soient pas là était très mal vu du personnel soignant.
Pour l'enfant, avoir son parent est important comme soutient moral! Si il n'est pas prêt à soutenir son enfant, il a vraiment un souci!

C'est une question que ton amie peut lui poser!

Soit il va en parler avec un psy, soit ça va poser problème dans la relation.
32 ans 2879
reinette81 a écrit:
Le coup des papiers date de vendredi, et c'est en effet l'escalade. Il fait de + en + pression. La semaine d'avant c'était son refus de prendre son congé paternité...

Je crois qu'il faut lui mettre des limites très claires en effet. Il a une posture agressive de macho, il faut lui dire qu'elle a besoin qu'il prenne au sérieux son rôle de père, qu'il prenne son congé parental et qu'il soit présent aux côtés de sa femme et de son enfant. Les premiers mois sont éreintants, si le papa ne change pas les couches, n'habille pas son enfant, ne prend pas en charge des tâches ménagères...eh bien la maman craque.

Et pour la crèche, lui dire qu'elle veut travailler, qu'il peut aller voir sur place que les enfants y sont bien s'il est angoissé, et de lui prendre un congé parental s'il pense que personne ne saura bien y faire avec son enfant.

Bref, qu'elle lui botte les fesses pour le ramener sur terre ce papa qui veut à protéger sa progéniture même si c'est au prix de la liberté de sa femme (et surtout pas en mettant les mains dans le cambouis).
Je pense qu'il a perdu pied, mais il vaut mieux tenter de rattraper le coup en lui disant fermement stop que d'encaisser jusqu'à ne plus pouvoir et partir.

Bon courage à elle, et qu'elle n'hésite pas à s'opposer et à faire respecter ses aspirations. Il y a de fortes chances qu'il se rende compte qu'il dit et fait n'importe quoi...En tout cas c'est ce que j'espère :)
36 ans paris 1304
des nouvelles ?
B I U


Discussions liées