MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Je ne supporte plus ma soeur

24 ans Liège 32
Bonjour tout le monde,

Je m'excuse d'ores et déjà si ce post s'annonce long, mais j'ai vraiment besoin de me confier à quelqu'un.

Voilà j'ai 21ans, toujours aux études j'habite  
toujours chez mes parents. J'ai une ''demi''-soeur de 40ans.

Pour résumer brièvement sa situation, ma soeur a 40 ans, 2 enfants (un petit garçon de 4ans et une petite fille de 11ans), ne travaille plus depuis une dizaine d'années (tout comme son compagnon), a des problèmes de boisson et n'a jamais réussi à couper le cordon ombilical.

Quand elle n'est pas à la maison, elle téléphone 2 à 3 fois par jour (à chaque fois pendant 1h ou plus).
Elle a énormément de problèmes financiers (ni elle ni son compagnon ne travaillent), mais est très dépensière. Dès qu'elle a de l'argent, elle ne peut pas s'empêcher de le dépenser (solarium, nouvelle déco pour son salon, coiffeur, vêtements,...).
Cela fait plusieurs années que son compagnon et elle disent qu'ils doivent trouver du boulot mais ils ne font rien pour et attendent que quelqu'un vienne sonner à leur porte pour leur proposer du travail!

Jusque-là, pas (trop) de problèmes. Où les choses se corsent, c'est qu'elle (et son compagnon aussi d'ailleurs) a de réels problèmes avec la boisson. Cela fait plusieurs années qu'elle boit, mais depuis l'année passée je pense qu'on peut dire qu'elle est alcoolique.
Le problème est que lorsqu'elle a bu elle est violente. La dernière fois que nous sommes allés chez elle, c'était pour la fête des mères et elle a frappé ma maman a plusieurs reprises.
Ses enfants souffrent beaucoup de cette situation. Tout comme ma maman, qui se fait du souci pour les enfants.

De plus ma soeur est quelqu'un de très envieux et de jaloux.
Petit exemple: avant j'étais plutôt ronde (T44) et elle me disait toujours que j'étais ''bien comme ça'' et il y a environ 3 mois j'ai entamé un rééquilibrage alimentaire et ai perdu pas mal de poids (T40). Suite a cela elle a commencé à me faire des réflexions, me dire que je devais arrêter de perdre du poids car cela ne m'allait pas, me dire que de toute façon quoique je fasse je ne serai jamais comme elle (en même temps elle rentre dans un 34, ce qui est loin d'être mon but), ou me faire des réflexions du genre ''une amie m'a donné un pantalon T48 pour toi, je te l'amènerai la prochaine fois'', ''ne te vexe pas mais tu ne seras jamais mince''.

Autre exemple: suite à ma perte de poids j'avais envie d'un peu de changement et j'ai changé de couleur de cheveux. Ca a été la seule à me dire que cela ne m'allait pas du tout.

Ou encore, elle n'arrête pas de me dire que je suis la chouchou, que je me sens supérieure à elle parce que je fais des études (alors que je ne parle jamais de mes études devant elle et que je fais mon possible pour la valoriser et lui faire comprendre que si, elle est capable de beaucoup de choses).

Bref, elle est très jalouse.
Elle se comporte de la même façon envers sa fille, en lui répétant à longueur de journée qu'elle est ''grosse et incapable''.
Ma nièce (sa fille donc) se confie beaucoup à moi et m'a dit que sa maman mentait très souvent et faisait tout pour qu'elle se fasse rejeter par ses copines,...Elle lui fait des promesses qu'elle ne tient pas.

C'est donc une situation très délicate.
Cela fait des années que mes parents et moi essayons de gérer la situation (mes parents les ont longtemps aidé financièrement et encore aujourd'hui, pour les enfants). Mais mon papa commence à ne plus vouloir les aider car il dit que pour le solarium, le coiffeur et l'alcool elle trouve de l'argent mais pas pour ses enfants.
Cela dit ma soeur est très manipulatrice et quand elle est au téléphone avec ma maman elle lui dit que les enfants ont besoin de telle ou telle chose et qu'elle ne sait vraiment pas comment elle va faire pour les acheter... et évidemment ma maman va acheter ce qu'il faut.

Suite à la dernière dispute lors de laquelle elle a frappé ma maman, je ne la supporte plus. Elle a téléphoné environ 3 semaines plus tard pour promettre qu'elle ne boirait plus jamais... alors qu'elle n'a jamais arrêté.

Non, je ne la supporte plus du tout. Et cela commence à déteindre sur mes études. Elle téléphone plusieurs fois par jour,ce qui me déconcentre et quand elle sait que je suis en session d'examens, elle s'arrange pour que ma maman prenne les petits. J'en ai discuté avec ma maman, elle comprend mon point de vue, mais elle ne veut pas couper les ponts avec elle pour les enfants, ni même refuser de les prendre quand elle le demande.
C'est devenu une source de conflits entre mes parents et entre ma maman et moi.

Je ne sais plus du tout comment gérer cette situation. Je n'ai plus envie de me battre pour ma soeur, ni de me faire du mal pour elle, mais je n'ai pas non plus envie de perdre contact avec les enfants.
Et pourtant je n'ai pas envie de rater mes études à cause d'une situation familiale qui est devenue incontrôlable. Quand j'entends le téléphone sonner, je pète littéralement les plombs.

Que feriez-vous à ma place? Comment réussir à vivre ma vie sans que l'ombre de ma soeur me fasse sans cesse obstacle?

Voilà, je n'attends pas de solutions toutes faites, évidemment, mais cela me soulage de pouvoir vous faire part de mes préoccupations.

Bonne soirée à vous
F
43 ans Alfortville (94) 411
Bonjour,
Je n'ai pas de solution miracle, mais une idée temporaire à te proposer ...
Tu dis que tu fais des études, pourrais tu te rapprocher d'une copine (ton binôme par ex) pour bosser ensemble ? Cela te couperait des tensions familiales !
44 ans calvados 1616
Vu que tu es étudiante tu peux peut être prétendre à une chambre étudiant ou éventuellement faire une coloc pour limiter les frais...
24 ans Liège 32
Malheureusement une chambre étudiante, même en colocation, c'est trop de frais pour mes parents.
Et moi je n'ai pas de revenus, si ce n'est quelques cours que je donne par-ci par-là.

J'ai déjà essayé de bosser à la bibli ou avec des amis mais ayant besoin de beaucoup de calme pour réussir à me concentrer, ce n'est pas très productif...
Sans compter que j'habite assez loin de la fac, donc les transports en commun le w-e, ça me fait perdre pas mal de temps.

Cela dit sans autre solution, c'est ce que je serai obligée de faire l'année prochaine, et les années suivantes...:/
27 ans 1489
Ta situation est en effet délicate, car ce n'est à mon avis pas à toi d'adapter ton comportement. Déménager aurait pu être une solution, mais il n'y a en théorie pas de raisons pour que ce soit toi qui fasse des sacrifices (logistiques et financiers), alors que c'est ta soeur qui semble être, et je dis cela sans le moindre jugement, assez à la masse :?

Je n'aimerais sincèrement pas être à sa place, malgré la part de responsabilité qu'elle a certainement quant à sa situation. Elle semble être très mal dans sa peau, et même si elle fuit visiblement ses obligations, elle doit être très angoissée et se rend certainement compte qu'elle ne peut pas continuer comme ça. Bref, ta soeur vit une période difficile, et c'est cool à ta famille de la soutenir. Mais le problème est qu'elle t'entraîne là-dedans, alors que tu devrais te concentrer sur tes études, tes loisirs, enfin ta vie quoi.
Et même si c'est difficile, je ne sais pas trop quoi te conseiller d'autre à part t'occuper de toi. Te faire plaisir, voir tes amis, travailler, essayer de trouver quelque chose qui te détend.. Bref ne pas laisser ta soeur te parasiter, ne pas laisser la tension s'accroître.

Par rapport aux remarques sur ton poids (elle semble en effet être très jalouse, s'imagine que tu es l'étudiante toute parfaite qui a la vie devant elle et gnagnagna...), je te conseille de lui dire de manière polie et très claire que tu ne souhaites plus entendre de remarques à ce sujet. J'avais vécu une situation similaire avec ma belle-mère, qui me faisait toujours des commentaires assez pénibles: "c'est bien tu ne grossis pas", "fais attention à ne pas dépasser tel poids comme tu n'es pas grande", "allez Lady in green, nous on arrête là avec le dessert!"... ça m'a tellement gonflé que j'ai fini par lui dire que ça ne me concernait pas et que j'aimerais qu'elle arrête de me parler de mon apparence. Elle a un peu tiré la tronche mais les commentaires ont cessé.

Je te souhaite quand même bon courage! :)
30 ans Québec 18
Waouh. :shock:

C'est intense cette histoire!

Évidemment je n'ai aucun conseil à te donner, mais j'ai flashé sur un truc en particulier. Je connais des gens comme ça (ma demie-soeur en fait partie!!) et j'ai remarqué des ressemblances. Concernant la jalousie, serait-il possible que ta soeur te "reproches" des choses (comme ton poids par exemple) qui n'ont en fait aucun lien avec l'objet de sa jalousie? Bien sûr elle te fait des remarques sur des aspects qui la titillent réellement, mais voilà... Elle a 40 ans et toi 21. Même plus ronde qu'elle, même suuuper plus ronde qu'elle, tu auras toujours bien 20 ans de moins qu'elle. Et ça, ça en frustre plus d'une. Les études, même chose. Tu es toute jeune, l'avenir devant toi. Elle a de quoi complexer, sans boulot, dans son cercle vicieux de la dépense et de l'alcool...

Tout ça pour dire que je crois qu'elle t'en veut plus pour ta jeunesse que pour tout le reste qui est probablement des sous-sujets pour elle. Si en plus, tu prends ta santé et ton poids en main, que tu changes ton physique (tu évolues, tu crée ton identité, tu deviens la femme que tu seras toute ta vie!!) voilà de quoi la mettre devant son propre miroir et lui faire constater qu'elle en a raté un bout... Je me trompe?
D
36 ans 58
:shock: Déjà protège toi au maximum , le déménagement me semble une super idée !! Pour ce qui est de ta soeur , il faut que cela cesse , elle a frappé ta mère et cela c'est grave . Et malheureusement , tes parents ne l'aide pas en cédant à tous ses caprices , en la protégeant . malheureusement , l'alcoolisme est une maladie , et il faudra mettre les pieds dans le plat pour la guérir . Bon courage !!
32 ans 71
Situation très délicate !

Effectivement le déménagement peut être une solution pour toi...
Ensuite tes parents en cédant aux "caprices" de ta soeur ne l'aide pas du tout, bien au contraire...
bon courage
S
31 ans 4
C'est sure que c'est difficile comme situation, mais tu dois absolument te concentrer sur tes etudes en te disant que ça passera, essaye de passer le plus de temps en bibliothèque pour tes revisions et ne rentre que pour dormir, juste le temps de souffler et d'apprendre de ne pas se remplir la tete avec les soucis des autres, je sais c'est dure mais pour l'instant il ny a pas grand chose a faire :?
B I U


Discussions liées