MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Relation mère-fille et culpabilité

1270
Bonsoir
j'aimerai avoir vos avis et témoignage sur votre relation avec votre mère et la place qu'elle occupe dans votre vie, principalement à l'âge adulte.
Pour faire court après avoir été en  
conflit quasi-permanent avec ma mère et au début de l'adolescence tout s'est arrangé quand j'ai quitté le domicile familial. Je l'ai d'ailleurs quitté du jour au lendemain et après une période où l'on ne se parlait plus du tout, j'ai recommencé à voir ma mère. Je ne suis pas particulièrement sociable et comme elle travaillait près de l'endroit de mon nouveau domicile on allait très souvent (quasi tous les jours) se baladait ou faire du shopping ensemble. Depuis on se voit toujours très régulièrement (minimum 3 fois par semaine) sauf qu'entre temps je me suis marié. Cela ne gêne pas beaucoup mon conjoint que je vois ma mère souvent mais je suis déjà obligée de "limiter" les sorties ciné par exemple où elle voudrait souvent venir avec nous ( En clair je ne lui dis pas que nous y allons pour ne pas avoir à lui refuser sa venue).
Mais là nous envisageons de voyager en fin d'année et impossible que je ne lui dise pas car nous serons longtemps absent. Et ça me préoccupe beaucoup car je sais qu'elle va certainement vouloir venir et je ne sais pas comment lui refuser. Je sais qu'elle entendrait simplement la vérité mais je sais par expérience qu'elle sera profondément triste et déçue. Du coup ça m'empoisonne un peu l'existence, d'autant que ma mère et quelqu'un de profondément gentille et qu'elle n'a pas une vie (de couple) notamment facile donc sortir, se changer les idées avec nous lui fait du bien; Mais bon je ne peux pas être sa béquille éternellement et cela semble s'empirer, aujourd'hui rien que le fait que je n'aille pas faire les courses avec elle semble l'affecter. Bref je ne sais plus trop quoi faire.
42 ans Paris 9863
85907 a écrit:
Bref je ne sais plus trop quoi faire.


Mettre des limites, tu n'as pas le choix.
Et lui dire clairement que vous allez faire un voyage "en amoureux".
43 ans ici 222
J'ai eu une maman comme ça il y a quelques années...
Tellement présente dans ma vie que j'en parlais tout le temps; la phrase qui a été un révélateur pour moi a été "est ce que tu as pris un crédit à vie avec ta mère ??"...La réponse est venue d'elle même.
J'ai mis des "clôtures" entre sa vie et la mienne; au début, elle l'a très mal pris et elle m'a fait la tête pendant 3 mois (c'était dur pour moi aussi car ma maman est adorable) mais, au bout de quelques temps, quand elle a compris qu'elle n'avait plus de béquilles, elle s'est remise à marcher seule et elle a même fini par retrouver un chéri (après 18 ans passés toute seule);elle est aujourd'hui mariée et heureuse de l'être et elle "n'oublie plus de m'oublier" ;-)
27 ans En Indochine 528
Il faut que tu le lui dises, pour elle comme pour toi.

Pour elle, parce que même si sur le coup elle t'en veut et qu'elle mette du temps à le digérer, ça la mettra au pied du mur, elle sera en quelque sorte obligée de se prendre en main pour trouver de quoi s'occuper sans toi, et je suis sûre qu'elle finira par y prendre goût =)

Pour toi, parce que tu te tortures l'esprit et que ça t'empêcherait de profiter de plein de choses. C'est normal que vous soyez très liées et que vous ayez envie de partager des tas de choses, mais il ne faut pas dépasser certaines limites c'est tout.

Bon courage en tous cas ! =)
27 ans Paris 3383
Je suis assez d'accord avec l'avis des autres, il n'y a qu'en mettant des limites que vous pourrez aller mieux toutes les deux. Je ne dis pas qu'il faut la rejeter juste qu'elle comprenne que même si tu l'aimes beaucoup, tu as aussi ton conjoint et ta vie à côté :)

Mon expérience n'est pas utile mais celle de ma mère avec sa mère (ma grand-mère) te parlera peut-être.

Ma grand-mère a aussi eu un peu ce genre de relation, doublée du fait que, contrairement à ta mère, elle est toxique et intrusive. Ma mère a longtemps eu du mal j'ai l'impression à lui dire de la lâcher un peu , mais elle y arrive de mieux en mieux et j'ai l'impression que ça lui fait beaucoup de bien. Bien sûr ma gd mère a tenté de la culpabiliser (tout comme elle tente de me culpabiliser de ne pas la voir plus souvent vu que j'habite pas vraiment tout près) mais au fil du temps ça s'arrange, ma maman a su mettre des limites pour se préserver et préserver son temps.

Voilà je ne sais pas si c'est utile et en tout cas :kiss: et bon courage :)
P
37 ans 1638
Si ta mère se sent blessée parce que tu souhaites partir en voyage seule avec ton mari, je pense qu'elle a un problème. Il faut que vous trouviez le moyen de discuter de manière ouverte et franche de votre relation. Du fait que, même si tu aimes partager des choses avec elle, tu as besoin aussi de pouvoir faire des choses sans elle et sans culpabiliser.

Comme on te l'a déjà dit, il faut imposer tes limites. Je pense que le mieux, c'est de commencer par des "petites" choses. Par exemple, tu vas au cinéma en amoureux et tu le lui dis. Déjà, avant de lui dire, pratique à voix haute la formulation pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïtés sur le fait qu'elle n'est pas incluse dans le plan. Si elle râle, insiste pour venir ou boude, tu lui poses la question suivante : ne penses-tu pas qu'il est normal que j'ai envie de passer un peu de temps seule avec [Jean-Pierre]?

Apprendre à imposer ses limites c'est quelque chose qui n'est pas facile, je le sais d'expérience. Mais pour moi rien ne vaut la constance. Si tu cèdes sur des petites choses, c'est le début de la fin. Lorsque tu ne lui dit pas que tu vas au cinéma par exemple, tu cèdes à un chantage affectif tacite. Tu te mets dans ton tort aussi parce que finalement elle pourrait te reprocher de lui avoir menti. Ça paraît plus simple sur le coup, mais au final tu le repayes sur le long terme.
B I U


Discussions liées