MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Le miroir

N
38 ans Nantes 36
Quoi de plus banal qu'un miroir !
Mais quoi de plus complexe que son interprétation, car tout objet facile à utiliser, pourrait paraître bien ordinaire si on ne se posait pas  
la question de son utilisation autre que sa fonctionnalité quotidienne.

Prenons l’exemple de ce miroir, chose bien utile mais tellement abstrait, car à part un reflet rien ne s’en dégage.



Définissons-le d’un peu plus près : un miroir retranscrit le reflet de ce qu'il perçoit. C’est un objet d’une assez grande longévité.



N’avez-vous jamais remarqué, qu’entre un miroir et un autre, (passons outre la qualité), reflétant un paysage, une personne ...n’apparaissait pas tout à fait la même intensité, la même beauté ou la même envergure ?



Je m’explique, comme toute personne, j’ai un miroir chez moi et chaque jour, je m’y regarde. Mais entre votre miroir quotidien, qui vous reflète chaque matin et un nouveau miroir qui ne vous a jusqu’à présent jamais reflété, votre apparence dans son reflet peut vous paraître complètement différente.



Imaginons à présent la capacité de cet objet, à part de retranscrire dans les détails ce qu’il voit, de refléter la lumière, si ce dernier pouvait nous communiquer ce qu’il a pu observer dans toute sa vie de réflecteur d’instant, on toucherait à une aptitude si grande qui n’est pour l’instant, comprise que par le cerveau (se rappeler de...se souvenir de…).



Maintenant, voyageons dans l’absolu et posons nous la question, si un miroir avait de la mémoire comment pourrait-il nous faire communiquer tout ce qu'il a pu observer ?



Pour cela j’ai une théorie et pour l’expliquer on va retourner un peu précédemment dans le texte, sur le reflet de votre miroir quotidien et celui d’un nouveau miroir qui ne vous a jamais reflété.

Lors de cette première rencontre entre vous et ce nouveau miroir, la première impression du reflet est la bonne, donc si dans cette rencontre entre l’objet et vous, l’apparence qu’il reflète de vous est que vous ne vous trouvez pas en beauté ou au contraire très en beauté, cela peux exprimer ce que j’énonçais il y a quelques paragraphes, sur la mémoire et sa transmission par l’objet en lui-même.



Pour résumer l’explication, si vous vous reflétez dans un nouveau miroir et que votre première impression est que vous vous trouvez en beauté, cela veut dire que l’objet qui vous reflète dans sa vie de miroir n’a jamais vu (donc reflété) une personne aussi belle que vous (pareille pour le contraire) et cette première impression peux être la communication de la mémoire du réflecteur.

MAINTENANT VOUS NE REGARDEREZ PLUS UN MIROIR COMME AVANT !
B I U