MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Avoir un enfant unique

87 ans 9576
clelia_1975 a écrit:
a-nonyme a écrit:
et puis même si un enfant demande un frère ou une soeur, surtout tout petit, il faut savoir décoder…

j'en parlais avec une  
collègue dont le fils de 4 ans et demi, hyper fusionnel avec sa mère en ce moment, réclame à cor et à cris un bébé (à sa mère qui a toujours dit un seul et sa santé le justifie à elle seule)… en plein oedipe… est ce que c'est pas plutôt maman rassure moi, tu n'en aimeras jamais un autre que moi…

j'ai vu des nanas écouter ce genre de requête et s'étonner du rejet du bébé une fois né par l'aîné (voire le lui reprocher, bim culpabilisation)… ce n'est pas forcément une demande contractuelle, pas à quatre ans en tout cas ;)



j'ai tjrs demandé à avoir une soeur (on a 6 ans d'écart)et j'ai été ravie d'en avoir une.un frère aussi j'aurais aimé.il faut arrêter avec ces discours psycho truc
de mémoire l'oedipe c'est plus vers 2 ans....

on ne fait pas un 2eme pr faire plaisir au 1er enfant ok, ms le faire parce que l'on en a envie et aussi l'enfant ça pt être bien aussi


euh, non, c'est pas deux ans. Qu'on ne croie pas en la psychologie, soit, mais non, c'est pas deux ans l'oedipe.
M
43 ans Ici et là... 1837
Ma mère a 4 soeurs et 1 demi-soeur.
Mon père a 1 soeur et 1 frère.
Moi je suis l'ainée de 3, 4 ans et demi de différence avec ma soeur, 14 ans et demi de différence avec mon frère. Avec ma soeur on demandait souvent à mes parents quand est ce qu'on aurait un p'tit frère ou une p'tite soeur et ils nous répondaient qu'il ou elle attendait le bus :lol: Et un jour il est monté dans le bus !!
Ma soeur a maintenant 3 filles et je suis une tata très heureuse.

Tout ça pour dire que les enfants uniques je ne connais pas vraiment. Quand j'y réfléchis, parmis mes copines très peu étaient filles uniques. Par contre dans la majorité c'est vrai qu'il y a des histoires de famille hyper-compliquée, avec des secrets, des gens qui se déchirent...

Perso j'ai toujours voulu 3 enfants, pas trop rapprochés, 4 ans d'écart minimum.

Mais voilà, a 38 ans je n'en ai toujours aucun et pas trop d'espoir que ça arrive demain. Alors je vais commencé par 1, à moins que j'en ai direct 2 après une stimulation :shock:

Après tout chacun fait comme il veut et surtout comme il peut !! Il n'y a pas de règle universelle !! Ni pour le nombre d'enfant, ni pour l'âge auquel les avoir.
34 ans Dans le Sud 67
Bonjour tout le monde,

Ma fille a 7 et demi et je l'ai eu à 24 ans.

J'ai été enfant unique en partie car j'ai eu des demi- frères et avec le dernier nous avons 19 ans d'écart et je m'entends très bien avec eux.

Je ne ressens plus le désir d'en faire un autre car j'ai une relation qui me plaît énormément avec ma fille. Elle est dans l'âge où les discussions sont intéressantes, on partage les mêmes envies et parfois ça explose.

Cependant, du côté de ma famille africaine c'est la pression à mort " oui, tu n'as pas d'autres enfants" " tu sais que nous avons une grande famille ...." c'est épuisant... Mon père est sacrément lourd là-dessus.

Ma fille nous a demandé pourquoi elle n'a pas d'autres frères ou soeurs, mon mari et moi avons expliqué que "' maman a déjà eu d'autres bébés mais qu'ils sont partis".

Elle a très bien compris mais certaines fois, je pense qu'elle se sent seule et aimerait avoir une petit frère ou petite soeur.

Elle a une petite cousine de 2 ans et demi et leur relation est superbe et en les observant je me dis que ma fille serait une soeur superbe.

Peut-etre qu'un jour, nous en ferons un autre mais ce n'est pas en projet.
F
35 ans 6
C'est un tres beau sujet.
Chacun fait ce qu'il veut. c'est une décision intime tout autant que le choix de ne pas avoir d'enfant, ou d'avoir une famille nombreuse.

je trouve naturel de voir un couple avec un enfant. Pourquoi en avoir plusieurs et ne pas pouvoir accéder à leurs désirs.

Nous nous en avons eu 3.Nous les adorons.Je suis fusionnelle avec chacun. Nous sommes contents du fait qu'ils puissent jouer ensemble. Qu'ils soient soudée à l'école (en fait, ils sont très rapprochés).

Mais d'un autre coté nous nous rendons compte du poids financier que représente un enfant. Il faut être présent dans tous les plans. tous les domaines.
Allier vie famille, travail et temps pour soi n'est pas toujours chose aisée.
Voila pourquoi, je comprends tout à fait le choix de n'avoir qu'un seul enfant.

Je ne sais pas comment les gens peuvent souvent se permettre de juger les autres au lieu de se concentrer sur leur propre vie...
30 ans 399
Ah oui très interessant comme sujet !

Il faut croire que ceux qui jugent les parents d'enfants uniques, veulent essayer de justifier le fait d'en avoir eu plusieurs :lol:

Blaque à part, chaque femme le ressent différemment, être maman tout simplement, cela suffit pour certaines femmes, sans être mère de famille nombreuse.
C'est mon cas, je suis ravie d'être maman, mais jamais je ne voudrais en avoir "beaucoup".

Tout dépend du parcours de chacune, je suis childfree au départ, nous ne voulions pas d'enfant du tout, et là j'ai découvert la pression énorme de la société, les jugements "Mais vous êtes égoïstes, radins, des monstres :shock: " "tu n'est pas une vraie femme si tu n'as pas d'enfant" blablabla.

Aujourd'hui nous avons un merveilleux petit garçon de 2 ans, tout va bien, notre rythme familiale se porte très bien, nous n'avons pas le souhait d'agrandir notre noyau.
Et voilà, on en a qu'un, la pression revient de plus belle "comment ça, pas de second?" "vous n'êtes pas une famille seulement avec 1 :shock: "

Je pense donc que l'entourage, les gens, ne seront jamais contents de votre situation, aucun enfants ça ne leur va pas, 1 ça ne va pas non plus, donc en faire plusieurs pour les satisfaire ? Certainement pas ! La preuve.

L'essentiel est de faire comme on le veut, comme on le peut, sans tenir compte des mauvaises ondes qui interfères dans nos relations :D
L
33 ans Paris 182
Le sujet est vraiment intéressant.

Je viens d'avoir mon bébé, et si j'ai toujours voulu des enfants très jeunes (je crois qu'à 15 ans, je voulais être maman) on a attendu longtemps avec mon chéri pour s'y mettre ( on s'est rencontré justement quand j'avais 15 ans) parce qu'il voulait "profiter" sans enfant.
Je l'ai longtemps trouvé égoïste car j'avais tellement ce besoin, ce désir d'avoir un bébé.
Et puis j'ai grandi, au fil des années, je me disais c'est pas plus mal d'attendre un peu. Et puis si à 15 ans, je rêvais d'avoir 8 enfants (oui ... oui ... 8 !!!), au fil des ans je me suis dit que non ça ne serait pas possible. J'envisageais la vie qu'à travers les enfants en fait, pour moi elle était là la finalité d'une vie, mais j'ai bien changé d'avis.
Aujourd'hui,je ne vois même pas en faire un deuxième, bon d'accord ça fait que trois semaines que j'ai un bébé, donc je changerai peut être d'avis. Mais je nous vois pas agrandir ce cocon, que j'ai déjà eu et que j'ai encore du mal même à ouvrir pour accueillir notre première.
Alors peut être qu'il y a un côté égoiste là dedans, mais au final, l'important c'est d'être heureux et avoir son équilibre non ? Parce que si il faut pour entrer dans les normes, je le fais ce deuxième bébé mais si y'a pas de bonheur ?
36 ans très au sud 6895
Chéri et moi sommes deux enfants uniques qui n'avons ni été traumatisés par la situation ni été des gâtés pourris.
J'ai souvent entendu la rengaine 'les enfants uniques ils sont capricieux, exigeants" et j'en passe. Quand je dis aux gens que je suis fille unique ils sont surpris "ça ne se voit / sent pas qu'ils disent" :lol: Je connais des enfants de fratrie plus ou moins nombreuse bien plus capricieux que des enfants uniques hein!

Quand nous parlons bébé avec chéri, lui à la base n'a pas de nombre en tête. Moi dès le début j'ai dit "deux maxi". Je ne me vois pas à la tête d'une famille nombreuse ça c'est une évidence. Je ne me vois pas non plus être e temps partiel ou arrêter de travailler ou congé parental pour élever une grande fratrie et je me vois encore moins le demander à chéri!
Je vais déjà voir ce que donne la grossesse sous anti coagulant, le temps que je mets aussi à tomber enceinte, et comment se passe la grossesse donc, on avisera pour le second ensuite.
Par contre en faire un second mais seulement quand l'ainé aura un minimum d'autonomie (genre est en maternelle) n'est pas inenvisageable.
B I U


Discussions liées