MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Tromper l'homéostasie?

38 ans Dans un arbre à Tecolotlan 955
Quand on laisse les gens s’exprimer, ça va dans les deux sens, et les questions posées à l’intervenante étaient fondées de mon point de vue. Si demander ce qu’est une  
toxine, c’est digne d’un interrogatoire de la Gestapo, c’est sûr que ça va être dur de discuter.

Je suis très ouverte à tout ce qui concerne la santé et le bien-être , parallèlement à la médecine dite classique (qui est bien plus nouvelle que le reste, mais passons). Cependant , dans beaucoup des lectures s’y rapprochant, il y a toujours ce concept de « toxine » et son corollaire, la « détoxification » du corps. Les mots ont un sens, surtout en médecine. Or une toxine, c’est une substance toxique, un poison émis en général par un être vivant (comme la toxine rouge, contre les V). Tenir le discours que certains aliments sont des poisons (au hasard, le sucre raffiné, le gluten, le lactose, l’alcool, etc…) est une absurdité. On peut plus ou moins bien les digérer, ils peuvent avoir des effets néfastes sur la santé à forte consommation, certes, mais ce ne sont en aucun cas des toxines. Dans ce discours « détox », revient également souvent l’idée qu’un régime à base de fruits et de légumes va débarrasser le corps de ses métaux lourds et autres composants chimiques polluants qu’on absorbe au quotidien (qui ne sont d’ailleurs pas non plus des toxines). En a-t-on seulement la preuve ? Je n’ai jamais eu l’occasion de lire une démonstration scientifique expliquant le mécanisme, alors que ça m’intéresserait bien.

Peut-être que l'intervenante est pleine de bonnes intentions, mais ce principe de détox me dérange personnellement car il moralise et diabolise certains aliments. Il faut voir le champ lexical utilisé dans ce genre de discours (je ne fais pas référence directement à l'intervenante) avec les mots « poison », « aliment malsain », « purifier son corps », sans compter le mot détoxification lui-même qui induit l’idée que notre corps est devenu toxique. Or pour toutes les personnes ayant un terrain fragile concernant le rapport à la nourriture, il y a un fort risque à basculer dans les TCA sous couvert de « nettoyer » son corps. Je sais de quoi je parle. Par le passé, j’ai malheureusement déjà fait l’expérience du jeûne de 24H avec tisanes, et ce qui est sorti de mon corps était tout sauf extraordinaire (des pétales de rose, comme d'hab). Par contre, la compulsion alimentaire qui a suivi le jeûne, assortie d'un grand sentiment de culpabilité et l’impression d’être « sale » à l’intérieur, était pour le coup bien toxique.
98 ans 591
Je comprend, cela dit il s'agit ici de l'expérience très personnel de la posteuse, qui semble se "soigner" autant par l'écriture de son blog que par ses méthodes qu'elle qualifie de détox. J'ai été jeter un oeil sur le blog en question et je ne trouve pas qu'il y ait un contenu dangereux pour les membres les plus fragiles du forum concernant les TCA. C'est surtout pour cette raison que j'ai été étonné du rejet général, et ce n'est pas la première fois que je vois ça sur le forum..
Je dis ça sans agressivité aucune, je me pose juste la question de pourquoi tant de méfiance ?
43 ans Paris 9863
Crakhead a écrit:
Je comprend, cela dit il s'agit ici de l'expérience très personnel de la posteuse, qui semble se "soigner" autant par l'écriture de son blog que par ses méthodes qu'elle qualifie de détox. J'ai été jeter un oeil sur le blog en question et je ne trouve pas qu'il y ait un contenu dangereux pour les membres les plus fragiles du forum concernant les TCA. C'est surtout pour cette raison que j'ai été étonné du rejet général, et ce n'est pas la première fois que je vois ça sur le forum..
Je dis ça sans agressivité aucune, je me pose juste la question de pourquoi tant de méfiance ?


Pour ma part, se "soigner par l'écriture" ne me pose aucun pb et cette jeune femme fait ce qu'elle veut.
En revanche, tout habillage scientifique farfelu reste à dénoncer.
De toutes les personnes adeptes de la "détox", aucune n'a jamais été en mesure de me citer un seul EXEMPLE de toxine. Pourquoi d'après toi?
98 ans 591
Je n'ai aucune connaissance à ce sujet, mais personnellement le terme toxine ne m'évoque pas son sens premier ("substance toxique élaborée par un organisme vivant bactérie, champignon vénéneux, insecte ou serpent venimeux, auquel elle confère son pouvoir pathogène", dixit Wikipédia) mais un sens plus populaire surtout dans le contexte de cette discussion autour de l'alimentation. Il me semble que boire du whisky par exemple c'est pas le top quand on veut être en forme, il y a des effets physiques négatifs qu'on pourrait qualifier de "toxiques", comme ceux du mac do ou d'un plat périmé. Quand l'organisme est sain, il le rejette.

Beaucoup des internautes ici on fait le choix de devenir végétariennes ou adeptes des produits bios: un choix qui pour elles n'avaient rien à voir avec l'envie de perdre du poids, mais qui leur permet sans doute d'être apaisé dans leur relation avec la nourriture (manger de façon responsable).
Je trouve qu'on est dans ce cas de figure avec ce blog, qu'encore une fois, je n'ai pas trouvé autoritaire.
43 ans Paris 9863
Crakhead a écrit:
Je n'ai aucune connaissance à ce sujet, mais personnellement le terme toxine ne m'évoque pas son sens premier ("substance toxique élaborée par un organisme vivant bactérie, champignon vénéneux, insecte ou serpent venimeux, auquel elle confère son pouvoir pathogène", dixit Wikipédia) mais un sens plus populaire surtout dans le contexte de cette discussion autour de l'alimentation. Il me semble que boire du whisky par exemple c'est pas le top quand on veut être en forme, il y a des effets physiques négatifs qu'on pourrait qualifier de "toxiques", comme ceux du mac do ou d'un plat périmé. Quand l'organisme est sain, il le rejette.

Beaucoup des internautes ici on fait le choix de devenir végétariennes ou adeptes des produits bios: un choix qui pour elles n'avaient rien à voir avec l'envie de perdre du poids, mais qui leur permet sans doute d'être apaisé dans leur relation avec la nourriture (manger de façon responsable).
Je trouve qu'on est dans ce cas de figure avec ce blog, qu'encore une fois, je n'ai pas trouvé autoritaire.


Je pense que tu as parfaitement raison: ce que la sagesse doctissimo entend en général par "toxines" est manger du mac do, boire du whisky, fumer des clopes, voire baiser sans capote, ou pire ne pas donner une alimentation végan à son caniche.

Bonne année.
S
47 ans suisse 934
J'ai été génée par le terme toxines, pas par lui seul mais par "l'emballage". Que quelqu'un débarque en proposant sa science infuse, sa technique imparable pour perdre du poids tout en mentionnant que POUR L'INSTANT le contenu de son blog est gratuit (à quand est ce que tu payes pour un programme?) ca me dérange fortement.

Je suis la première a avoir cédé au fil des ans aux chants des sirènes de weight watchers t autres programmes.

Que l'on parle de toxines, de respiration, d'hygiénisme ou autre c'est juste une manière d'emballer le cadeau de la restriction qui pend au nez. J'ai eu un contact privé avec une personne (qui n'est pas venue sur vive les rondes) qui vend un programme pour maigrir "sans régime" . Et elle cherchait des avis objectifs, elle a eu le mien. En l'occurence sous des allures de "santé" "bien être" "élimination" tu te retrouves dans un régime au fil des semaines ni vu ni connu. Et en plus un régime qui prétend ne pas l'être puisque même weight watchers est sur ce filon de la satiété de ne pas compter ses points certains jours etc;)


Ä la limite un vrai bon gros régime qui se revendique comme tel me ferait moins peur. On te dit franco mange des protéines élimine tous les sucres fais du sport, c'est net, c'est cash, ca marche et après tu reprends tes kilos. Pas de tromperies.

Perso après des années et des années de conneries entendues je deviens suspicieuse. Voir agressive oui (genre herbalife me rend vraiment méchante).

Et ca n'empèche nullement pour ma part de privilégier les aliments de saisons, d'acheter du bio, de manger des fruits et des légumes ou de faire mon qi gong et ma méditation. Simplement je n'en fais pas un blog, ni une méthode ni quoi que ce soit et surtout je ne viens pas dire à qui que ce soit qu'il doit manger ceci ou cela ou privilégier tel ou tel aliment.

Tout est dans la manière de venir parler de ses idées.
87 ans 9582
ah j'ai pas vu le "gratuit pour le moment" mais en ouvrant le blog, je me demandais à quel moment j'allais devoir donner mon numéro de CB… il fait plus site commercial niveau look, que blog, non ?
38 ans Dans un arbre à Tecolotlan 955
Je suis d'accord, on se retrouve avec les mêmes éléments qu'un site proposant un nouveau régime minceur miraculeux:
- ses compétences en matière de coaching et de nutrition (sans plus de références ni explications)
- la photo avant/après, avec l'incontournable photo de la fille qui s'empiffrait de Nutella (et d'alcool)
- la barre de suivi de l'objectif final à atteindre
- l'argument que non, ce n'est pas un énième régime et la perte de poids se fera sans souffrance (mais elle propose 52 changements, un par semaine, et de mon point de vue, ça fait beaucoup)
- en prime la photo de la fille avec un masque à gaz tenant dans ses mains une poignée de sucres (les fameuses toxines ?)
- et pour en savoir plus, il faut laisser son adresse mail
J'imagine que son discours propose non pas de réduire de manière drastique les sucres et les graisses, mais de viser un régime alimentaire "sans toxines", comme l'entendent ceux et celles qui utilisent ce mot. J'ai déjà expliqué pourquoi, de mon point de vue, ça peut être une démarche foireuse quand on a des TCA. Quand on a tendance à manger avec ses émotions, toute diabolisation alimentaire est néfaste. Après, chacun voit midi à sa porte.

Je la rejoins sur certains conseils (relaxation, huiles essentielles, etc..), mais j'ai aussi été agacée par ce discours (plus maladroit qu'arrogant)"la médecine classique, ça sert rien, vous n'avez rien compris à la vraie vie, mais moi oui". ça sent un peu l'euphorie de la perte de poids....

Je précise que j'ai écrit ce message pour expliquer ma méfiance, pas pour m'acharner sur l'intervenante. Je ne lui souhaite que d'arriver à son but.
98 ans 591
poupoule a écrit:


Je pense que tu as parfaitement raison: ce que la sagesse doctissimo entend en général par "toxines" est manger du mac do, boire du whisky, fumer des clopes, voire baiser sans capote, ou pire ne pas donner une alimentation végan à son caniche.

Bonne année.


Toujours autant sur la défensive. C'est merveilleux. Heureusement qu'on est que sur un forum.
43 ans Paris 9863
Crakhead a écrit:
poupoule a écrit:


Je pense que tu as parfaitement raison: ce que la sagesse doctissimo entend en général par "toxines" est manger du mac do, boire du whisky, fumer des clopes, voire baiser sans capote, ou pire ne pas donner une alimentation végan à son caniche.

Bonne année.


Toujours autant sur la défensive. C'est merveilleux. Heureusement qu'on est que sur un forum.


Défensive, non. Plutôt en mode attaque (soft bien sûr) dès qu'on me parle de "toxines" ou de toute autre ânerie pseudo-scientifique ;)
B I U