MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

accouchement sans péridurale

26 ans Somme 114
coucou les filles
voila je suis à un peu plus de 7 mois de grossesse et je ne souhaite pas pratiquer la péridurale durant l'accouchement.

ainsi j'aurai voulu avoir le témoignage de  
femme ayant accouché sans péridurale, comment ça c'est passé, les différentes phases, l'intensité de la douleur, est ce que vous avez eu recours à des cours de préparation à l'accouchement...ect

merci par avance de vos réponses
58 ans ile de france 7907
bonjour,

pourquoi tu ne veux pas de péridurale ?

avant , on ne se posait pas la question , c était accouchement sans

le problème , c est la durée de l'accouchement qu on ne maitrise pas et si c est un accouchement très long, la douleur devient très importante et pénible car constante et surtout très fatigante

c est un choix très personnel

moi , je n ai pas eu le choix , c était le tout début et les médecins pratiquaient peu

si c était à refaire , je l'aurais prise mais je ne garde pas un mauvais souvenir de mon accouchement
S
94 ans 4480
Je me suis toujours dit que si je tombais enceinte un jour, je voudrais accoucher SANS péridurale.
Pour moi, c'est rester maitre de ça, accompagner mon bébé jusqu'au bout, participer activement, ne pas avoir de médicaments inutiles, etc...
Et la douleur est, pour moi, quelque chose d'utile.

MAIS, pour accoucher sans péridurale, il faut choisir sa maternité avec grand soin. Et ça se prépare dès le début de la grossesse, pas à un mois d'accoucher je pense ;)

Beaucoup de maternités imposent des protocoles très précis et ce, même sans péri.
A savoir monitoring obligatoire et continu, surveillance tensionnelle, position allongée, position gynéco pour accoucher, etc...

Or, rien de pire !

Une femme qui accouche naturellement, sans péri, doit pouvoir se mobiliser, se mettre dans la position qu'elle veut, sans entrave dans ses mouvements, être accompagnée par des professionnelles qui ont l'habitude d'entourer ces mamans (ça demande beaucoup plus de temps puisque la maman souffre et a besoin de soutien) et qui savent aussi respecter le besoin de se mettre dans sa bulle...

Accoucher en position gynéco est une aberration...

Bref, j'ai trop de choses à dire sur ce sujet. JE serai ravie d'échanger avec toi à ce propos.

Mais vraiment, renseigne toi sur ta maternité. Car si le monitoring est obligatoire, tu devras rester dans le lit. Et gérer des contractions sans pouvoir bouger, c'est un enfer...
87 ans 9553
je suis d'accord avec tout ce qu'à dit Sunset… sauf que moi j'ai accouché dans une maternité normale et que ça s'est bien passé. Faut pas hésiter à dire non là ça va pas cette position ne me convient pas, voire à demander si le monito on pourrait pas l'enlever un moment pour marcher etc… et ça a fonctionné, elles m'ont écoutée plus ou moins selon les fois, j''avais pas fait de prépa puisqu'hospitalisée pour grossesse patho, je crois que le truc c'est d'être actrice et non de subir les choses. De se faire confiance, de faire confiance à son corps qui est prévue pour cet acte.

être très claire avec les SF sur son refus de la péri (parce que oui à un moment donné y'en a une qui te dira je peux appeler l'anesthésiste si vous avez changé d'avis), etc, etc. A la première tentative j'ai dit en rigolant (à moitié) le prochain qui commence à prononcer en mot en péri… je le frappe… z'ont pas retenté le coup :lol:

voilà le témoignage d'une maman qui a accouché 4 fois, durée entre 4 et… 27 heures. Si tu as des questions parce que tout raconter en un post ce serait lourd...
S
94 ans 4480
Ca fait plaisir de lire ça :) Tu as eu une super mater ;) Il y a des CHU niveau 3 qui sont respectueux tout comme des petites maternités périphériques ne le sont pas.
Tout dépend de la mat et quand je disais que ça se prépare, c'est qu'il faut aborder le sujet en amont et voir les réactions :)

Et je trouve dommage de se battre le jour J alors qu'on veut seulement être en symbiose avec son bébé :bbg:
67 ans 3528
J'ai accouché deux fois sans péri et à la maison, la troisième fois est prévue pour septembre.'Pour la première j'ai le souvenir de quelque chose d'assez intense, c'était angoissant de sentir les contractions devenir plus forte sans savoir où j'en étais de la fin. La sf m'avait percé la poche des eaux pour " accélérer le travail" or cela rend les contractions beaucoup plus douloureuse, je n'arrivais plus à bouger sur la fin. Pour autant je n'ai pas regretté mon choix. Par contre pour le deuxième je l'ai vraiment super bien vécu, je me rendais plus compte de là où j'en étais par rapport à la fin, j'ai beaucoup mieux compris mpon corps et finalement la poche des eaux s'est percée quand il est sorti. Je me souviens avoir été étonnée au moment où j'ai senti l'envie de pousser car j'avais l'impression d'avoir peu souffert. J'en garde un excellent souvenir.
Pour le troisième ce sera aussi à la maison mais je pense que maintenant je serais capable de l'imposer face à une équipe, ce que je n'aurais jamais pu faire pour ma première. Je suis donc bien d'accord avec sunset, le choix du lieu d'accouchement est déterminant.
Je n'ai pas fait de préparation à proprement parler mais je suis suivie par la sf qui sera la à l'accouchement et après, je me suis bien renseignée sur le déroulement de l'accouchement et les émotions qui peuvent accompagner chaque stade, j'ai lu de nombreux témoignages de naissances à la maison, j'en ai discuté avec des sf pro accouchement naturel etc. Beaucoup moins cette fois ci parce que ce sera la même sf que la dernière fois et que je suis beaucoup plus en terrain connu.
J'avais lu " le bébé est un mammifère" de michel odent et je l'avais trouvé sympa' même s'il n'est pas suffisamment precis'a mon sens pour servir de préparation à proprement parler.
87 ans 9553
oui j'ai eu une super maternité mais pas spécialement orientée accouchement naturel comme les Lilas par ex. Ils ont un taux de péri moindre que l'autre de l'agglo… Parce que dans l'autre, si tu prends pas de péri, ils te prennent pas :shock: bon évidemment c'est pas du 100 % parce qu'il y a celles qui arrivent trop tard pour l'avoir mais je trouve ça immonde.

avoir le papa à tes côtés qui répète au personnel que tu veux ça et pas ça, ça aide bien aussi parce que quand tu douilles, t'es pas forcément en mode fighteuse :lol:

mais ils sont très respectueux de ce que tu demandes (même dans l'esprit inverse, une copine a accouché en même temps que moi, ils lui ont fait une péri de cheval, elle a remarché que 48 h après, mais elle ne voulait rien sentir (faut dire un premier bébé de 4kg4 elle a eu du mal à le sortir) et à demandé à en rajouter)

pour te dire, l'accouchement de 27 heures c'était un enfant sans vie, ce qui se fait toujours sous péri + sédation, et ils ont eu un peu de mal avec mon refus… mais ils ont accepté, ils ont compris que pour moi, ça avait un sens.

bref RESPECT à ces SF qui ont su écouter mes demandes… pour mon deuxième fils (troisième accouchement donc) je suis tombée sur une super SF avec une étudiante dont c'était le premier accouchement "actif"… je n'ai eu ni monito, ni cathéter, j'ai été debout tout le temps ou à 4 pattes alors qu le bébé était en présentation occipito sacrée, ce qui est une indication de césa… et ben grâce à elle je l'ai sorti, 49 cm pour 3,9 (la boulette) sans césarienne ni péridurale… expérience épuisante mais extraordinaire, pour moi et pour les deux SF, la jeune m'a dit je n'oublierai jamais cette naissance… on se serait cru dans la brousse :lol:

mon mari a failli tomber dans les pommes quand la titulaire a dit à l'étudiante, tu vois, on a pas besoin de monito… je vais te donner un truc qui te servira si tu dois accoucher une femme hors de la maternité… quand tu vois le sommet du crâne, s'il est rose, le bébé va bien, s'il est bleu, y'a souci. Moi pas du tout inquiète… j'entends la voix de mon mari venir d'outre tombe… et il est quelle couleur son crâne, là ? :lol:
87 ans 9553
ah ah Mamisha tu me rappelles que j'ai eu droit à la poche percée aussi, et même au syntocynon pour mon deuxième (la mauvaise idée d'accoucher à 20 h 03 quand le service change à 20 h, la SF, la seule que j'aimais pas de la clinique était pressée de conclure sans devoir attendre la relève :shock: )

à la maison j'ai pas pu (trop loin et antécédents pourris) mais j'aurais adoré...
S
94 ans 4480
J'en ai des frissons à te lire ! Tu es tombée sur une équipe au top. Et ça montre bien que même quand ça s'annonce compliqué, en respectant la nature, ça peut très bien se terminer... Plutot que surmédicaliser à tout prix (je ne critique pas la médicalisation hein, mais juste que toutes les grossesses ne se terminent pas en réa ;) )

Je suis désolée pour ton bébé né sans vie, dur dur. Et encore plus épatée de l'équipe car oui, en général, c'est la péri pour ne pas "souffrir plus" encore... Chapeau bas à elles et à toi.
87 ans 9553
bin c'est clair, avec la counasse qui m'a mis le synto etc, j'ai eu droit à une épisio bien gore, 16 ans après mon chéri le sent bien de l'intérieur :shock: alors qu'avec celles qui m'ont laissée faire, pourtant des bébés deux kilos plus gros, rien à peine éraillée.

pour l'enfant sans vie, j'avais besoin de souffrir, de pleurer, de crier, ça concrétisait la douleur morale. Et je ne l'ai jamais regretté par la suite en lisant des témoignages de mamans qui ont été shootées comme des bêtes pour "ne pas se rendre compte"… et qui n'ont pas vécu les choses et n'ont presque "pas compris" où était leur bébé, comme si on leur avait enlevé du ventre à leur insu :x même si elles savaient rationnellement ce qu'il en était… bien plus difficile de faire son deuil. Mais bon là je dévie un max du sujet, mais je confirme que la douleur si on l'accueille, a aussi son utilité.
S
94 ans 4480
Tu as tout dit, pour tout !
31 ans Orgrimmar 6478
Il y a un truc à prendre en compte... Parfois, même si on souhaite très fort un accouchement sans péridurale, on n'a pas le choix. Ca a été mon cas, césarienne très mal vécue même si objectivement tout s'est "bien" passé (1an après, même si je SAIS que c'était obligatoire, j'ai du mal, parfois).
Je pense qu'il faut se préparer à cette éventualité pour ne pas ressasser les choses une fois l'accouchement passé.
87 ans 9553
évidemment on parle d'accouchement eutocique, on va pas faire des césas sans anesthésie ;)

mais oui la césarienne peut être difficile à vivre avec une sensation d'accouchement "volé" ou subi…


déjà un an Yutsuu, waow… :shock:
31 ans Orgrimmar 6478
Oui, ça passe à une vitesse...
Ce que je voulais dire, c'est que j'avais un projet d'accouchement "naturel", et que j'ai eu une césarienne (en urgence, bien qu'on m'aie prévenu qu'il y avait de gros risques pour que ça finisse comme ça car complications maternelles ET foetales), alors que je n'avais pas forcément pensé à cette éventualité en début de grossesse.
32 ans Doubs 1677
Pour ma part, j'ai très mal vécu mon premier accouchement, qui a été pourtant sous péridurale.
La douleur des contractions a été très intense. La péridurale a été posée peut être un peu trop tôt dans le travail. D où le fait qu une fois dilatée à 7, le col ne s ouvrait plus et l effet de la péridurale était amoindri...
Elle n a fonctionné au final que 2 heures. J ai donc bcp souffert jusqu'à l expulsion qui a été très très douloureuse. J avais l impression qu on m arrachait le bas du corps.
Bref, cet accouchement a été un très mauvais souvenir.

Pour autant, j ai retenté l aventure d une deuxième grossesse tout en appréhendant le 2eme accouchement.
J'ai décidé de faire une préparation à l accouchement par hypnose.
Il a fallu 3 séances pour faire intégrer à mon inconscient la notion d anesthésie.
Une fois le jour J arrivé, j ai su gérer la douleur des contractions bcp mieux que la première fois. J arrivais à me replonger dans ce décor qui m aidait à m anesthésier.
Mais il y a quand même un moment où j ai perdu pied et où j ai demandé à ce qu on me pose la péri.
On n a pas eu le temps de la poser! Bébé s est très vite engagé, et j ai tout fait comme une grande, accompagnée par une sage femme extraordinaire qui a su me faire gérer ma douleur grâce à l hypnose.
J ai vécu un accouchement de rêve. Si c était à refaire, sans aucun doute, je demanderai à me passer de la péridurale.
Mais pour ca, il faut être très bien accompagnée dans la douleur.

Sinon à titre indicatif, mon premier accouchement a duré 8 heures et le second 3 heures (la durée de souffrance doit bcp jouer aussi!)
B I U


Discussions liées