MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

accouchement sans péridurale

67 ans 3528
Il y a aussi une phase normale de l'accouchement qui s'appelle la phase de désespérance, pendant laquelle la mère pense ne pas y arriver, veut tout arrêter etc. Elle est  
en fait assez proche de la fin ( certainement le moment où tu as demandé la péri papaillette), si on le sait et qu'on est bien accompagné ça passe tout seul.
23 ans Amiens (80) 292
Je compte accoucher sans péridurale également, pour septembre. Je mets le topic en favoris. :)

Pour ma part, j'ai une peur bleue de finir paralysée si la péridurale est mal faite. Je suis une habituée des points de suture et à chaque fois qu'on a voulu m'endormir une zone pour me recoudre, ça n'a jamais marché. Indirectement je pense que je me suis dis que si ça ne marchait pas pour une simple petite zone, alors pourquoi la péridurale se passerait bien ? :lol:
31 ans 3196
mamisha a écrit:
J'ai accouché deux fois sans péri et à la maison, la troisième fois est prévue pour septembre.


Oh, je ne savais pas, félicitations Mamisha ! :multi:

Est-ce que vous pensez que le yoga pré-natal peut être utile pour préparer un éventuel accouchement sans péri ? (Non parce que, vu ma première expérience avec la péri, je me renseigne...)
67 ans 3528
Aucune idée pour le'yoga prénatal ! J'ai tendance à penser que le truc pour un accouchement naturel est plutôt de n'a pas essayer de gérer, mais de laisser venir le déroulement avec confiance, enfin c'est comme ça que je le vis. Après, je n'ai aucune peur de la douleur de l'accouchement, c'est difficile au expliquer mais ce n'est pas une douleur " gratuite", elle a du sens. Je ne suis pas sportive pour un sou mais j'imagine que c'est similaire à ce que peut donner un sportif lors d'une compétition intense, genre marathon, à la douleur se mêlent aussi des hormones qui " dopent" et donnent envie d'aller au bout, c'est plus le mental qui doit rester fixer sur l'idée que tout progresse pour donner la vie à son bébé, et accueille les contractions comme positives. Et ce qui est génial aussi, c'est l'après : des que bébé est sorti on n'a plus mal, c'est fini on se sent bien, déferlement d'hormones, bien être, perso je me lève tout de suite pour prendre une petit douche pendant que la sf pèse et mesure et que papa habillé bébé... Je supporte très mal les produits anesthésiants et je n'ose imaginer mon état si une anesthésie était nécessaire, je préfère donc garder la possibilité pour une urgence.
32 ans 1152
Je pense que la première chose à faire lorsqu'on pense à son projet de naissance c'est de faire un petit travail pour "accepter toutes éventualités". C'est trop dommage toutes ces femmes blessées/frustrées de ne pas avoir donné la vie comme elle le souhaitait. Pour bb1, il est peut être sage d’accepter qu'on ne connait pas, qu'on ne sait pas et que donc forcément on fera peut être des choix qui ne seront peut être pas les meilleurs avec le recul. L'important étant que cette naissance se concrétise.

J'ai vécu le parcours du combattant ... J'ai accouché sans péridurale après un travail de 40h avec syntho et monito non-stop, j'ai été déclenchée.
Ca par exemple, je ne m'y été pas préparée, accoucher trop tôt oui, mais trop tard ... J'avais oublié cette éventualité :)

Bref, j'avais fait un travail pour accepter et heureusement puisque je n'ai jamais ressassé mon accouchement, j'en suis heureuse, c'est mon parcours, mon chemin, et je le garde en mémoire comme tel, c'est ces jours merveilleux où j'ai rencontré ma fille.

Pour ce qui est de la douleur je pense que j'ai vécu l'intolérable, mon récit serait peut être trop effrayant ou trop dramatique je sais pas, mais il y a plusieurs fois, sur ces 48h ou j'ai complètement perdu la raison, ou je préférais en finir, il ne faut pas oublier que cela faisait deux jours que je n'avais ni dormis, ni mangé, ça aide à perdre la tête :) .
Le plus dur en effet, c'est de ne pas savoir jusqu’où on va aller en terme de temps et de douleur, j'ai eu plusieurs fois l'impression que si je subissais ça une heure de plus j'allais mourir, il faut donc aussi être capable d’accepter cet inconnue, surtout pour bb1.

La poche des eaux est en effet, très importante, si tu te motive pour cet accouchement naturel, il faudra aussi militer pour certaines choses qui te permettront de tenir (c'est au papa de gérer ça le jour J, c'est son boulot, toi tu auras autre chose à faire) : on ne touche pas la poche, on te respecte dans ton désir de mobilité, on ne te propose pas la péri toutes les 30min, on te tiens au courant de l'avancement des choses, de la suite des événements pour te "motiver"...

Bref, malgré ce parcours un peu extrême, je suis devenue une fervente militante du "sans péri" auprès de mes amies. Parce que la chose qui m'est finalement restée de mon accouchement c'est la sensation de cette vague immense qui me balayait le corps au moment même où j'ai donné la vie à mon enfant. Pas besoin de me dire quand pousser, c'est mon corps tout entier qui poussait tout seul, c'était très grand, c'était très fort, c'était une force de vie incroyable, bien au delà de la force qui ne me restait pas. Cette sensation c'est mon cadeau pour ma vie aujourd'hui, et heureusement que la péri n'est pas venu me la voler, c'est finalement la plus belle chose que j'ai ressentie de toute ma vie <3

Je t'encourage donc dans cette voie, renseigne toi, fait ton projet de naissance, lis des expériences, prends les armes qui pourront t'être nécessaire pour le jour J, mais garde en tête que ton projet est avant tout un fantasme vers lequel tu iras mais sans forcément le concrétiser entièrement. Soit philosophe :)
32 ans bretagne 259
Bonjour j'ai accoucher il y a deux ans de mon bout choux, des le départ de ma grossesse je ne voulais pas de péridurale, mon gyneco c'est un peu moquer de moi quand je lui en ai parler,
en préparation a l'accouchement je suis tomber sur une sage femme plutôt pour le sans péri elle ma fais suivre comme méthode d accouchement la méthode bonapasse accouchement sans stresse. Elle a répondu a toutes mais questions et a fais participer mon homme.
Dans la clinique ou j'allais accoucher visite obligatoire chez l'anesthésiste, je lui ai expliquer que je voulais pas de péridurale il ma vendu sa péridurale comme un produit miracle en survolant les effet négatif si cela ne marche pas sa arrive pas souvent alors pourquoi sa arriverait.

Mon accouchement c'est dérouler sur plusieurs jour,
on est partie le mardi pour la clinique arriver à 3cm a 18h bref on nous met dans une chambre tranquille et de en temps on viens nous voir et demander si tout va bien, la nuit passe comme sa,
mercredi matin rien a bouger, le midi on me dit soit on déclenche car je n'était pas loin du terme ou d'aller me balader, et de revenir en soirée 17h30 bref pendant la balade les contraction reviennent tranquille. Mais sans plus, on retourne a la clinique rien a bouger. On nous dit qu'on peut rentrée chez nous.
Sur le chemin du retour (1h de route) les contraction reviennent, mon homme veux faire demi tour je lui dit non quand on s'arrêtera elles s arrêterons ceux qui c'est passer.
Mercredi arriver 19h30 chez nous manger un bout me suis endormi devant la télévision et a 23h je me suis réveiller, en me disant que il ce passais quelque choses de différents.
J'ai passer ma nuit sur mon canapé ou mon ballon (les gros ballon qu'on a en préparation a l'accouchement je men étais acheter un pour la grossesse c'est super pendant toutes la grossesses) pris un bain, le tout tranquillement.

Jeudi matin mon homme me vois la ou m'avais laisser le soir, le midi pareille, pas de grande douleur, mais je sentais qu'il fallait y aller a 15h30 j'ai téléphone à mon homme et je lui ai dit on y va.
On est partie de la maison a 15h45 sur la route travaux on a été bloqué un bon moment sa me paru une éternité j'avais super mal ( la voiture étais l'endroit ou je ne supportait pas les contraction) on est arriver à 18h30 a la clinique, une fois la voiture arrêter je repris mon rythmes normale plus mal a un point non supportable, 19h on me mis le monitoring et rien ne laissais penser que j'étais en plein travaille, la sage femme de l'hôpital examina mon cols et me dit cette fois si vous rentrer pas, ? , vous êtes a 6 cm de dilatation, bref avec mon homme on nous mis dans une salle d'accouchement j'ai demander un ballon et on avais notre musique.
Entre 6,20h 7cm je me demandait comment allait ce passer la suite vu que tout ce passais bien,21h la Sage femme revient je lui ai fais part de ma peur et me posais plein de question sur comment allais ce dérouler la suite, elle me regarda et me dit que c'était trop tard que j'étais à 9cm de dilatation. 10cm environ a 22h poche des eau pas encore percée, on me la perça après dilatation complète.

Le tout en pouvant bouger on me mis le monitoring tout le temps une fois dilatation complète et a partir de la j'ai du reste allongée.
Une fois la poche percée et la descente engager je n'ai pas eu plus mal qu'avant mon monitoring étais toujours tranquille.


Mon petit bonhomme est né le vendredi il fessai 3,820kg et 52,5cm j ai eu les forceps et rien d'autres.

Désolé pour ce roman mais moi aussi encore aujourd'hui je me demande comment c'est possible que mon accouchement c'est passer tout dans la douceur.

Une partie doit se passer dans la tête. Je ne sais pas comment l'expliquer le tout est de le vouloir je pense et de s'y être préparer.

Bonne continuation pour la suite.
31 ans 92 512
Je suis en essai BB1, mais je pense déjà accoucher sans péridurale. Par contre, je ne me mettrai pas la pression, et je verrai le jour J.
En tout cas, vos témoignages me confortent dans le fait que l'on peut y arriver, et que ce n'est pas de la folie de vouloir accoucher sans péri.
J'ai regardé aussi un peu ce qui existait pour se préparer à l'accouchement, et je pense que j'essaierai le chant prénatal! En effet, moi qui aime chanter, je pense que ça pourrait être une bonne chose pour me décontracter...Quelqu'un a t-il déjà essayer cette méthode?
32 ans bretagne 259
Bonjour Sianna.
Desolé sa fait un moment que j'avais pas lu .
Desolé mais je connais pas cette méthode.
Ma méthode étais plus sur les massages ( faut il que le papa soit bien présent ) et de me détendre avec des balles et ballons.et la musique aussi permet de ce détendre. (J'avais fait une première play liste 15 jours avant le terme prévu, 1 semaine avant l'accouchement j'ai changé cette play liste.je ne supportait plus la première pensé à l'écoute la votre)

On pourra en parler sur notre poste dans quelques mois.
36 ans 151
papaillette a écrit:
Pour ma part, j'ai très mal vécu mon premier accouchement, qui a été pourtant sous péridurale.
La douleur des contractions a été très intense. La péridurale a été posée peut être un peu trop tôt dans le travail. D où le fait qu une fois dilatée à 7, le col ne s ouvrait plus et l effet de la péridurale était amoindri...
Elle n a fonctionné au final que 2 heures. J ai donc bcp souffert jusqu'à l expulsion qui a été très très douloureuse. J avais l impression qu on m arrachait le bas du corps.
Bref, cet accouchement a été un très mauvais souvenir.

Pour autant, j ai retenté l aventure d une deuxième grossesse tout en appréhendant le 2eme accouchement.
J'ai décidé de faire une préparation à l accouchement par hypnose.
Il a fallu 3 séances pour faire intégrer à mon inconscient la notion d anesthésie.
Une fois le jour J arrivé, j ai su gérer la douleur des contractions bcp mieux que la première fois. J arrivais à me replonger dans ce décor qui m aidait à m anesthésier.
Mais il y a quand même un moment où j ai perdu pied et où j ai demandé à ce qu on me pose la péri.
On n a pas eu le temps de la poser! Bébé s est très vite engagé, et j ai tout fait comme une grande, accompagnée par une sage femme extraordinaire qui a su me faire gérer ma douleur grâce à l hypnose.
J ai vécu un accouchement de rêve. Si c était à refaire, sans aucun doute, je demanderai à me passer de la péridurale.
Mais pour ca, il faut être très bien accompagnée dans la douleur.

Sinon à titre indicatif, mon premier accouchement a duré 8 heures et le second 3 heures (la durée de souffrance doit bcp jouer aussi!)


incroyable ton récit, ca donne envie !

c'est dommage que ca ne soit pas plus connu que ca l'hypnose ...
B I U


Discussions liées