MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Minçophobie ?

2309
Comme je le dis dans le sujet sur le dictat de la minceur, je suis contre l'idée que l'on veuille imposer une idée subjéctive qui voudrait que le mince (voire  
très mince) est beau et que le rond/gros est moche.
Cependant, le discours inverse me gène aussi. Je trouve que cela fait gettho.
Clamer que les rondes sont PLUS belles que les minces, ça m'agace tout autant que le contraire. Parce que dans l'absolu, rien n'est mieux ou plus beau qu'autre chose, tout est beau pour qui aime le voir.
Donner son avis c'est une chose. Chacun ses goût et bien sûr dans une communauté comme celle-ci, la beauté des rondeurs ne peut qu'être mise en avant, et c'est tant mieux pour celles qui ont envie et besoin de se l'entendre dire : Vous êtes belles !! Mais pourquoi toujours en opposition avec la minceur ? Parce que l'on peut lire ça et là que les minces sont plus dignes d'intérêt que nous ? Je suis contre cette idée, mais je ne suis pas haineuse de celle qui sont faite différemment de moi pour autant. Je ne fait pas aux autres ce que je ne veut pas que l'on me fasse...
Passer son temps à dire que les minces sont moins belles, ou plus superficielles que nous ça revient au même que de faire ce que les idiots grossophobes se bornent à penser de nous. Et ça ne fait pas de nous de meilleures personnes.

Quel est votre avis là dessus ?
_
30 ans 1768
on peut être mince et moche, ronde et jolie ou vice versa, pour moi le visage compte plus que la silhouette je ne rentre pas ds ce jeu de dire que "ns" sommes plus belles que les minces! on est peut être plus pulpeuses, voluptueuses, yen a qui trouve ça sensuelle, mais certain préfère celles d'aparence "fragiles" parce ce qu'ils ont ainsi la sensation de les protéger...ça peut en rendre certains mal à l'aise d'être moins...euh..."imposant" (?) que leur chérie...ils ont l'impression de ne plus avoir le dessus...


*pas taper!...je sors!
2309
Tu soulèves là quelque chose d'interessant Irish ;) En effet, il y a des représentations liées aux physiques, qui ne sont que des représentations.
Une mince dégaerait une aura de "fragilité" ? Je onnais des minces qui sont bien plus fortes que moi qui pourtant pèse deux fois plus lourd qu'elles ;)
Les rondeurs seraint donc apparenté à la masculinité ?
P
40 ans 1611
Mes deux soeurs sont minces comme un fil, et evidemment je suis incapable de les critiquer ou en etre jalouse. L'une d'entre elles est meme mon reflet exact a l'interieur, on a juste des envelopes tres differentes :), ce qui m'a toujours paru un tres joli paradoxe. Alors je me garde toujours d'attaquer les minces 'par le fait d'etre minces' ou de generaliser, puisque comme on l'a dit souvent ici, on cherche l'acceptation, pas une revindication quelconque sur quelle est LA vraie beaute. La beaute est partout, tant a l'interieur comme a l'exterieur, chez les ronds et chez les minces, et j'aimerais qu'a travers de forums comme celui-ci on puisse ouvrir les yeux de certains pour qu'on arrete de juger ou d'apprecier les gens en fonction de stereotypes imposés.
48 ans contre le mur, face à mon écran 3178
Je ne sais pas Lil'Kitty.
En relisant les différents témoignages sur le site. Je m'aperçois que bien souvent ce sont les hommes (F.A.) qui viennent sur le site et qui nous balancent des poncifs de type : Je trouve que les femmes rondes sont les plus belles parce que patati parce que patata.
Le patati et le patata, étant plus ou moins "poétique", voire même carrément gore.

Et en général, il se trouve toujours une femme dans le coin pour répondre à ces posts en disant (plus ou moins gentiment) qu'elle remercie pour le compliment, mais qu'elle refuse l'antagonisme et la comparaison. Et que surtout, elle refuse l'amalgame.

Certaines, refusent et rejettent les hommes qui leur disent : Je t'aime parceque tu es grosse, dont la version poétique serait : Moi il n'y a que les grosses qui me font bander.... (les connaisseurs se reconnaitront) :evil:
On pourrait penser qu'elles refusent cela car elles n'assument pas leurs rondeurs, mais je crois que cela va bien au dela de ça. OK certaines effectivement on du mal à gérer l'image d'elles-mêmes qui leur est ainsi renvoyée, mais je pense que dans l'ensemble, ce qu'elles refusent c'est d'être considérées comme des morceaux de viande.

Je crois que le plus important pour une femme n'est pas d'être considéré comme une grosse ou comme une mince. Non, ce dont elle a besoin c'est d'être vue comme une femme.
Point.

Mais encore une fois, cette vision des choses n'engage que moi.
M
35 ans 3727
Lil'Kitty a écrit:
tout est beau pour qui aime le voir.


TADAAAAAAAM! On pourrait cloturer le post: tout est dit...

Quant au trip "fragilité", ca dépend très fort du feeling encore une fois... de plus, me concernant (blablablabla moi blablabla), je rapelle que je tape quand même dans les 2mètres, alors pour tomber sur une fille plus "imposante" que moi (en hauteur donc)... bonne chance ^^'

Citation:
Les rondeurs seraint donc apparenté à la masculinité ?


Heuuuuu... non... pas pour moi en tout cas...
39 ans quelque part 914
Effectivement j'ai toujours trouvé ça un peu risible de dire on est rond(e)s on est beau, on est les plus intelligents, les plus beaux, les plus forts (j'exagère exprès hein mais bon) et les minces, beurk elles sont plates, froides, ecervelées (là aussi j'éxagère) mais à chaque fois que j'ai lu ce genre de messages je me suis senti mal à l'aise, parce qu'on en vient à dire et faire la même chose que les minces c'est à dire dénigrer la différence des autres.

En fait il y a un phrase qui dit l'homme est né libre et égal en droit sauf que tout le monde l'oublie, personne ne l'applique c'est pareil pour tout hein les minces se foutent de la gueule des ronds du coups les ronds se foutent de la gueule des minces, les hétéros se foutent de la gueule des homos et vice versa bref tout est toujours tout blanc tout noir jamais on ne tente de faire un effort pour comprendre les gens et pour faire preuve d'un minimum de compréhension et de tolérance envers les autres.

Oui les gens qui insultent un gros, un noir, un homo sont idiots parce qu'ils se croient supérieur à ces personnes, mais faire de même envers ces gens là ça n'est pas faire preuve d'intelligence parce qu'en fait on s'abaisse au même véléité qu'eux et ça ne fait pas avancer les choses. Enfin je m'embarque là lol. Enfin bref effectivement parfois j'ai cette impression malsaine d'appartenir à un ghetto (mais pas toujours hein) ou dans une secte où on dirait les gros c'est génial, c'est bien, on est bien dans notre peau on s'assume c'est génial on est les plus gentils, les autres sont des cons alors qu'en fait y'en a la moitié qui sont mal dans leur peau (y'a qu'à aller sur le forum régime pour s'en rendre compte). Enfin bref on agit pareil qu'eux et on n'est pas mieux finalement. Enfin bref c'est un peu compliqué tout ça j'ai l'impression.
_
30 ans 1768
Dee, tu viens définitivement de te faire un membre de plus ds ton fan club! ;) :lol:
écoutez bien la connaisseuse, spécialiste de votre espèce messieurs!
CONSIDEREZ NS COMME DES FEMMES ET POINT DES MORCEAUX DE VIANDE!!! :twisted: nah!


*dee je t'aime! :oops: :D :lol:
48 ans contre le mur, face à mon écran 3178
phileas-fog a écrit:
Enfin bref effectivement parfois j'ai cette impression malsaine d'appartenir à un ghetto (mais pas toujours hein) ou dans une secte

C'est étrange, c'est la 3ème fois en moins de 2 jours que je lis cette réflexion.
Hum, cela m'interpelle.
Phileas-Fog ? Pourrais tu développer cette idée s'il te plaît ?
Attends ! Ne t'énerve pas. Mais comme tu es le 3ème que je lis qui dis cela, je commence à me poser de sérieuses questions et des questions sérieuses.
Et il n'est pas impossible que je sois passée à côté de quelque chose sans m'en rendre compte.
Si tu ne souhaites pas le faire via ce post, tu as l'option MP.
Merci d'éclairer ma lanterne.
2309
Dee a écrit:
[...]je pense que dans l'ensemble, ce qu'elles refusent c'est d'être considérées comme des morceaux de viande. [...]


Oui, certes, ce n'est jamais agréable, que ce soit pour baver devant nos formes ou pour les toiser avec dégout.

Dee a écrit:
[...]Je crois que le plus important pour une femme n'est pas d'être considéré comme une grosse ou comme une mince. Non, ce dont elle a besoin c'est d'être vue comme une femme.
Point.[...]


Oui, bien sûr, mais là encore cela dépend de la représentation que l'on se fait de ce qu'est "la femme". Certain trouve plus attirant, plus feminin (plus je ne sais trop quoi n'étant pas dans leur tête...) une femme toute en rondeur, d'autre, c'est les femmes scupturales, minces voir très minces qui les attireront... Psychologiquement, il doit y avoir des raisons profondes liées aux représentations du corps de la femme, que ce soit des représentation socioculturelles ou autres pour expliquer les préférences des uns et des autres...
Le concept de FA par exemple me choquait au départ aussi... Et les tentaives d'explication du pourquoi et du comment ils aimaient les rondes, n'avaient envie que de rondes me faisaient sortir les yeux de la tête aussi, mais dans le fond, si ils se sentent obligés d'expliquer pourquoi ils aiment les rondes et que les rondes, c'est ausi une preuve qu'à la base, on les considère comme "wierdos" Un homme qui est attiré par des femmes exclusivement minces ne subira pas de pressions ni de regard interrogatif lorsqu'il dira n'être atiré que par cette catégorie de femmes ?
39 ans quelque part 914
Dee a écrit:
phileas-fog a écrit:
Enfin bref effectivement parfois j'ai cette impression malsaine d'appartenir à un ghetto (mais pas toujours hein) ou dans une secte

C'est étrange, c'est la 3ème fois en moins de 2 jours que je lis cette réflexion.
Hum, cela m'interpelle.
Phileas-Fog ? Pourrais tu développer cette idée s'il te plaît ?
Attends ! Ne t'énerve pas. Mais comme tu es le 3ème que je lis qui dis cela, je commence à me poser de sérieuses questions et des questions sérieuses.
Et il n'est pas impossible que je sois passée à côté de quelque chose sans m'en rendre compte.
Si tu ne souhaites pas le faire via ce post, tu as l'option MP.
Merci d'éclairer ma lanterne.


Non je ne cache rien je vais te répondre ici.

C'est bien simple au départ je trouve l'idée de créer des sites pour rondes (parce qu'au départ déjà on parle plus de rondes que de ronds enfin soit), donc l'idée est bonne certes ça permet de discuter, de partager nos expériences, nos ressentis par rapport à la vie en générale, à parfois nous aider pour certaines choses en se disant que les gens rondes et ronds sont mieux à même de nous aider vu qu'ils doivent plus ou moins connaître le problème peu ou proue. Bref au départ l'idée est bonne, MAIS

Plus ça vient et plus j'ai l'impression qu'on se renferme dans une sorte de cocon où on passe notre journée à se parler entre rondes et ronds à se dire on est les plus beaux on est les meilleurs, les rondes sont mieux parce que ci parce que ça, les mecs qui préfèrent les minces ne savent pas ce qu'ils ratent. Bon ok si ça sert à certaines et certains pour se sentir bien soit, mais j'ai quand même l'impression qu'on se renferme dans un truc malsain.

On est une minorité et comme toutes les minorités on est montré parfois du doigts par la société, hors au lieu d'essayer puisque le net le permet de faire changer l'image que l'on donne aux autres, eh bien on se regroupe sur un site qui nous est dédié, alors qu'on pourra tout aussi bien aller sur d'autres sites, être des fidèles, récurrents sans forcément dire voilà je me présente je suis phil 26 ans je suis rond, non pourquoi faudrait il préciser qu'on est rond. Si tu parles avec quelqu'un pendant des semaines en toute amitié et qu'au bout ça aboutit à une rencontre pour boire un verre, eh bien on y va pas la peine de dire avant "heu je veux bien mais attention je suis rond" en quoi ça devrait être un critère pour parler aux autres. Enfin c'est un exemple et je m'éloigne du sujet, mais ce que je veux dire par là c'est que finalement après 3 ans sur 3 ou 4 sites de size soit disant je me rends compte qu'on se renferme complètement dans notre petit monde ou tout est bien tout est mignon et que du coup sortir dehors dans la société devient presque le parcours du combattant.

Mais à force de se renfermer c'est normal, on ne peut pas se faire accepter comme ça, personnellement je n'ai jamais été gêné de marcher dans la rue, de boire un verre à la terasse d'un café, de prendre le métro et je n'ai jamais senti de regards mauvais sur moi au contraire quand on marche la tête haute les gens finalement ne prête plus attention à nous vu qu'on se fond dans la masse, alors que si d'entrée de jeu on fait sentir qu'on est mal bah forcément ça se ressent et les gens vous le feront ressentir encore plus, encore une fois je me suis égaré mais c'est parce que j'ai plein d'exemples en tête.

Bref depuis que j'ai vu l'émission Vie privée, vie publique et les réactions que ça a suscité, enfin "l'agressivité" que ça a suscité je me dis qu'on se plaint du manque de tolérance des autres envers nous, mais on le fait tout autant pour les autres (parce que traité une femme qui a peur de veillir et qui se fait injecter du botox, on peut ne pas être d'accord sur le fond mais on n'est pas non plus obligé de dire que c'est une vieille heu je ne sais plus quel terme a été employé, bref parce que là on retombe dans l'intolérance de notre coté aussi et c'est pas bon)

Bref j'ai vraiment parfois le sentiment d'être dans un ghetto et pourtant ça pourrait être tout autrement j'en suis sur. J'avais déjà en parti quitté un autre site pour ça et là depuis quelques temps je me sens de plus en plus mal à l'aise avec le message qu'on veut laisser passer ici aussi arff je dois être trop compliqué moi ça doit être ça :roll:
46 ans IDF 981
Je ne comprends pas trop bien, finalement, ou se trouve le malaise, que peut bien créer comme problème, le fait de s’auto proclamer, belle ou beau, rond(e) ou pas.

Pourquoi aussi croire que l’on peut s’enfermer, comme cela dans un ghetto, juste parce que l’on va assumer, ou tenter d’assumer, son état de plus ou moins rond(e), certes VLR tourne autour de l’acceptation de soi, et de son physique, mais pour autant ce n’est ni un ghetto, ni une secte. C’est simplement la philosophie du site.

A chacun(e), de voir en l’autre, ce qui va l’amener a éprouver une attirance, après tenter d’expliquer le pourquoi, n’est ce pas cela catégoriser ?
_
30 ans 1768
moi jpense que si certains on l'air d'haïre les minces, c'est simplement de l'aigreur...une rancune face à un passé douloureux où ns ns sommes retrouvés face à une situation déplaisante vis à vis de mince...en gros, même si c'est pas tjs concsient pour certains...les minces ns on rejetté pour rester entre eux/elles, alors "ns", rond, faisont parei :? ...
(c'est pas à cause de l'ego tout ça?...)
48 ans contre le mur, face à mon écran 3178
phileas-fog a écrit:

Non je ne cache rien je vais te répondre ici.

C'est bien simple au départ je trouve l'idée de créer des sites pour rondes (parce qu'au départ déjà on parle plus de rondes que de ronds enfin soit), donc l'idée est bonne certes ça permet de discuter, de partager nos expériences, nos ressentis par rapport à la vie en générale, à parfois nous aider pour certaines choses en se disant que les gens rondes et ronds sont mieux à même de nous aider vu qu'ils doivent plus ou moins connaître le problème peu ou proue. Bref au départ l'idée est bonne, MAIS

Merci d'avoir pris le temps de me répondre Phileas-Fog, et en te lisant, je te comprends mieux et je peux même te dire que sur certains points, je ne suis pas loin de penser comme toi.
En effet, le site ne devrait pas sortir du cadre que tu viens d'énoncer et devrait permettre à des personnes vivant très mal leurs rondeurs de se rendre compte qu'elles n'ont pas besoin de se terrer chez elles. Le site doit leur permettre de se rendre compte que d'autres personnes étant elles aussi grosses ont une vie sociale et/ou professionnelle plus que remplie et que leurs kilos n'ont jamais été un obstcale à la réalisation de leurs projets.
Donc pour la partie "Aide", je te reçois 5/5

phileas-fog a écrit:
Plus ça vient et plus j'ai l'impression qu'on se renferme dans une sorte de cocon où on passe notre journée à se parler entre rondes et ronds à se dire on est les plus beaux on est les meilleurs, les rondes sont mieux parce que ci parce que ça, les mecs qui préfèrent les minces ne savent pas ce qu'ils ratent. Bon ok si ça sert à certaines et certains pour se sentir bien soit, mais j'ai quand même l'impression qu'on se renferme dans un truc malsain.

Oui, là encore je te rejoins 5/5 et il me semble d'ailleurs avoir dit au fil de certains posts qu'il n'était pas bon de s'enfermer dans une bulle. Et que si ce site nous faisait nous renfermer sur nous-mêmes, c'est qu'il avait échoué dans sa mission première.
En effet, comme je l'ai déjà dit, bon une fois que tu as parlé 300 fois du même régime, que tu as expliqué 400 fois les mêmes choses, il faut se demander c'est quoi la suite.
Si c'est pour se borner à dire : Raaa la la qu'est-ce qu'on est bien sur ce site
et que l'on ne fait rien de plus une fois que l'on est déconnecté en se disant, oui mais tous ces trucs là, c'est pas pour moi. Moi je pourrais les faire uniquement quand j'aurai maigri.
En effet, je te rejoins, les dés sont doublement pipés.

phileas-fog a écrit:
On est une minorité et comme toutes les minorités on est montré parfois du doigts par la société, hors au lieu d'essayer puisque le net le permet de faire changer l'image que l'on donne aux autres, eh bien on se regroupe sur un site qui nous est dédié, alors qu'on pourra tout aussi bien aller sur d'autres sites, être des fidèles, récurrents sans forcément dire voilà je me présente je suis phil 26 ans je suis rond, non pourquoi faudrait il préciser qu'on est rond.

Je ne crois pas me tromper en disant que certains sur ce site sont impliqués dans la vie d'autres sites qui ne sont pas forcément dédiés aux gros(ses).
phileas-fog a écrit:
Si tu parles avec quelqu'un pendant des semaines en toute amitié et qu'au bout ça aboutit à une rencontre pour boire un verre, eh bien on y va pas la peine de dire avant "heu je veux bien mais attention je suis rond" en quoi ça devrait être un critère pour parler aux autres.

Ben en fait, si je prends mon cas personnel. Honnêtement, je n'ai pas attendu Internet pour me faire des amis ou pour avoir une vie sociale bien remplie. Certains d'entre-vous savent même ce que je pense de ces amitiés via le ouaibe.
Tss tss, inutile de rebondir sur cette dernière remarque qui n'engage que moi. Je sais que de grandes histoires d'amour sont nées du web, mais permettez-moi d'être étriquée concernant ce point. Ce qui marche pour les uns ne va pas forcément marcher pour les autres, et c'est cette diversité qui fait la richesse de notre société.
Et je n'ai jamais choisi mes amis en fonction de leur couleur de peau, de leur religion ou de leur corpulence.
Ce serait effectivement rentrer dans un plan ghetto qui ne convient pas à ma façon de pensée.
J'avais d'ailleurs encouragé "je ne sais plus qui" sur le forum qui voulait aller à la piscine uniquement avec des grosses de laisser tomber cette idée et de plutôt aller à la piscine en se mélangeant avec des personnes de corpulence différente.
Parce qu'il ne faut pas croire, la grossophobie n'est pas l'apanage des minces vis à vis des grosses. Certaines grosses sont encore plus dures avec d'autres grosses car elles détestent l'image d'elles-mêmes qui leur est renvoyée.

phileas-fog a écrit:
Enfin c'est un exemple et je m'éloigne du sujet, mais ce que je veux dire par là c'est que finalement après 3 ans sur 3 ou 4 sites de size soit disant je me rends compte qu'on se renferme complètement dans notre petit monde ou tout est bien tout est mignon et que du coup sortir dehors dans la société devient presque le parcours du combattant.

Le problème que tu soulèves vient peut-être de là. Peut-être que tu es sur trop de sites pro size en même temps. Et peut-être que tu y es depuis trop longtemps.
Si je prends mon cas personnel, VLR est le premier forum et le seul forum que je fréquente. Et comme tu le sais, je ne suis inscrite que depuis un peu plus de 3 mois.
En revanche j'ignore quelle sera ma position dans un an. En effet, une fois que tu as fini d'expliquer pour la 500ème fois l'effet des régimes et des laxatifs... tu as un peu fait le tour de la question non ? Enfin... c'est mon avis.
Après, je dirais que le clivage sera le même que celui que l'on retrouve dans la société. A savoir ceux qui en seront encore au même point 5,10,15 ans après. Et les autres. Le tout étant de savoir quel positionnement adopter.
Si le message de la size se borne finalement à : Nous sommes bien entre nous et nous voulons nous protéger des agressions du méchant monde extérieur.... C'est clair qu'à la longue, il n'est pas impossible que cela me ......Enfin bref, tu vois ce que je veux dire.

Mon but n'est pas de virer inadaptée sociale ou pleureuse professionnelle.
Je sais pas hein? Mais là encore, je crois que cela dépend de l'équilibre que chacun a dans sa vie en dehors du forum.
Pour certains, le forum va être leur seul espace de liberté et leur seul espace de parole. Pour d'autres ce sera quelque chose de complètement différent.

phileas-fog a écrit:
Mais à force de se renfermer c'est normal, on ne peut pas se faire accepter comme ça, personnellement je n'ai jamais été gêné de marcher dans la rue, de boire un verre à la terasse d'un café, de prendre le métro et je n'ai jamais senti de regards mauvais sur moi au contraire quand on marche la tête haute les gens finalement ne prête plus attention à nous vu qu'on se fond dans la masse, alors que si d'entrée de jeu on fait sentir qu'on est mal bah forcément ça se ressent et les gens vous le feront ressentir encore plus, encore une fois je me suis égaré mais c'est parce que j'ai plein d'exemples en tête.

Honnêtement, avant de venir sur VLR, je n'avais même pas conscience des problèmes que certaines grosses pouvaient rencontrer dans leur vie de tous les jours.
Marcher dans la rue ? Et qui va se lever pour me dire que je n'en ai pas le droit ?
M'asseoir à la terrasse d'un café ? Me payer un bon gueuleton ? Et pourquoi ne pourrais-je pas le faire ? Vous connaissez maintenant ma devise mais je vous la redis : Ne jamais oublier que nous sommes du bon côté duporte-monnaie.
Là encore je te rejoins. Si on montre aux gens qu'on se sent inférieurs à eux... ils nous écrasent comme un vulgaire furoncle.
Tout est dans l'attitude. Si par mes différents témoignages je peux faire comprendre aux personnes présentes sur le site (je parle de celles en perte de confiance) que ce ne sont pas leurs kilos qui les empêchent de faire telle ou telle chose... eh bien tant mieux.
Sinon, en effet, si je m'aperçois qu'on s'enferme un peu trop dans le cliché : le monde extérieur nous hait.
Bah il n'est pas impossible que j'en perde mon latin hein ?

phileas-fog a écrit:
Bref depuis que j'ai vu l'émission Vie privée, vie publique et les réactions que ça a suscité, enfin "l'agressivité" que ça a suscité je me dis qu'on se plaint du manque de tolérance des autres envers nous, mais on le fait tout autant pour les autres (parce que traité une femme qui a peur de veillir et qui se fait injecter du botox, on peut ne pas être d'accord sur le fond mais on n'est pas non plus obligé de dire que c'est une vieille heu je ne sais plus quel terme a été employé, bref parce que là on retombe dans l'intolérance de notre coté aussi et c'est pas bon)

En effet, nos avis divergent sur ce point.
Je ne reviendrais que très rapidement dessus pour dire que certes le message d'Anne n'a pas été dévoyé, mais qu'il n'avait rien à faire là où il a été monté.
Il aurait mieux valu la faire témoigner dans le même sujet que Noémie LENOIR.
Le message aurait alors été : Grosse, mince, anonyme, top model, elles se sentent bien dans leur corps et dans leur tête, chacune à leur manière.
Tu travailles à la TV, tu n'es pas sans savoir l'impact que peut avoir un montage sur un sujet ou sur un message.

De plus, en tant que grosse. Je revendique moi aussi le droit d'être une personne pas aimable et pas tolérante.
Justement, je ne veux pas que l'on m'enferme dans le carcan de la grosse qui a souffert et qui par conséquent à une compréhension universelle de la souffrance.

phileas-fog a écrit:
Bref j'ai vraiment parfois le sentiment d'être dans un ghetto et pourtant ça pourrait être tout autrement j'en suis sur. J'avais déjà en parti quitté un autre site pour ça et là depuis quelques temps je me sens de plus en plus mal à l'aise avec le message qu'on veut laisser passer ici aussi arff je dois être trop compliqué moi ça doit être ça :roll:

Oui ça pourrait être différent. Et c'est pour cela que des témoignages comme le tien sont importants.
C'est important de se rendre compte à temps que l'on risque de devenir border line.
On ne pourra jamais être d'accord sur tout et c'est ce qui fera ou non la richesse d'un site.
Mais plutôt que de déclamer des poncifs de type : Vous êtes comme une secte et puis partir sans en dire plus après avoir lâché son pet.
Il vaut mieux agir comme tu viens de le faire de façon à ce que ceux qui ont envie de comprendre puissent le faire.

Et je partage ton point de vue à 100%. Se rabâcher toute la journée comment on est beaux et belles parcequ'on est gros est non seulement stupide, mais vain.
OK ça fait du bien au moral.
Mais ne nous leurrons pas. Chez les gros comme ches les minces, il y a des boudins ascendants thons et des beautés à attrapper une crise cardiaque et à défroquer un curé.
Tout dépend de la personne qui regarde.

Dans tous les cas, merci pour ton témoignage, je comprends mieux maintenant.
48 ans contre le mur, face à mon écran 3178
edit moon: post en double, Dee nous présente toutes ces confuses ;)
B I U