MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Qui a peur de l'obésité?

P
36 ans 11
Bonjour!

Je viens de lire un texte intéressant sur la maltraitance de certains soignants vis à vis des personnes en surpoids.

"Un jour, dans une fac de médecine parisienne (c’était  
en 2005 ou 2006, je crois), j’ai commencé un cours par la phrase suivante : « Je pense qu’ici, nous sommes tous d’accord : le boulot d'un médecin ne consiste pas à dire aux gens comment mener leur vie ».

Je me trouvais face à des internes en médecine générale. Je pensais naïvement qu’ils savaient ce qui les attendait. Je me trompais. La majorité d’entre eux ont été scandalisés. L’un d’eux m’a même lancé : « Alors si on se trouve face à un type qui pèse 120 kilos, qui fume comme un pompier, qui baise n’importe comment, qui boit comme un trou et qui a un cholestérol, une tension et une glycémie au plafond, on ne lui dit rien ? »"

La suite :

http://ecoledessoignan...de-lobesite-2e-episode-le.html
42 ans région parisienne 5831
Je l'ai lu avec attention, et je l'ai trouvé intéressant, même si, pour moi, il n'y avait pas d'idées nouvelles, mais il a le mérite de synthétiser et de rendre lisibles plein d'idées intéressantes. ;)
M
87 ans 1565
Et bien oui,"on ne lui dit rien" parce que les gens n'ont besoin de personne pour leur dire qu'ils sont gros et qu'ils fument. Les dangers de l'obésité et de la cigarette sont évoqués en long,en large et en travers donc tout le monde les connait.
M
38 ans 3
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum. J'ai lu avec attention l'article posté. Oui rien lui dire. Comme si une personne en surpoids n'était pas conscient de son état. Quand on va voir un spécialiste (ou un médecin qu'on ne connait pas) et qu'il nous demande de monter sur la balance, on se dit toujours je vais avoir droit à un sermon. Bien sûr qu'on peut parler de son poids savoir comment on le vit mais encore faut il bien amener le sujet et sans juger. Pour ma part je n'ai jamais connu de médecin maltraitant et j'espère jamais en rencontrer. Cet article me désole de voir que certains futurs médecins auront bien une mentalité grossophobe.
B I U